" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 5 février 2013

5, une Hirondelle de Guinée avec deux Hirondelles rustiques

 Hirondelle de Guinée - Hirundo lucida, au-dessus du réservoir d'eau douce du Djeuss bangotin 
2013 02 5, 17h25 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Djeuss d'eau douce -

Fin APREM'-
Dans le ciel nébuleux et blanchâtre, des hirondelles arrivent de Bango et viennent chasser à la verticale du plan d'eau douce pendant une dizaine de minutes. Occupé à observer et photographier les évolutions d'un Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus) bagué - présent ici depuis le début du mois, je ne prête guère attention aux voltiges des légères virtuoses des airs, me contentant de les prendre en photos - malgré la mauvaise lumière... En visionnant les images ce soir, je me rends compte qu'en sus de deux Hirondelles rustiques (hirundo rustica, barn swallow), des hivernantes subadultes prêtes au grand voyage printanier vers le Maghreb ou l'Europe, il y a une Hirondelle de Guinée (hirundo lucidared-chested swallow, cf. photos ci-dessus et ci-après) qui, comme son nom l'indique, est une résidente d'Afrique subsaharienne.
  1. Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 1 ind. bagué
  2. Hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), 2 ind. subadultes
  3. Hirondelle de Guinée (hirundo lucida, red-chested swallow), 1 ind. (cf. photos ci-dessous et en haut)

Ci-dessous: 
 Hirondelle de Guinée dans le ciel du Djeuss bangotin
2013 02 5, 17h20 / © Photo par Frédéric Bacuez

Nota: longtemps considérée comme une sous-espèce de la familière Hirondelle rustique, l'Hirondelle de Guinée est cependant un peu plus petite que sa cousine paléarctique. Dans de bonnes conditions d'observation, on notera aussi que chez l'afrotropicale Hirondelle de Guinée le bandeau bleu pétrole qui sépare le cou rouge brique du ventre blanc - moins jaunâtre que chez la rustique- n'est pas aussi large et net, s'estompant en son milieu. Les brins de la queue sont toujours plus courts que chez sa parente du nord: seul hic, c'est que sous nos latitudes et en particulier dans le bas-delta du fleuve Sénégal qui accueille essentiellement des Hirondelles rustiques juvéniles et immatures, celles-ci ont les brins également très courts - comme chez leurs cousines subsahariennes ! D'autant que l'Hirondelle de Guinée, plus solitaire, a l'art de se mêler incognito aux rondes de ses cousines grégaires...

Une hirondelle largement ignorée dans la vallée du fleuve Sénégal

La distribution africaine de l'Hirondelle de Guinée est majoritairement occidentale (hirundo lucida ssp. lucida) bien que l'Ethiopie et le bassin du fleuve Congo accueillent aussi des populations, partout en expansion comme en Afrique de l'Ouest. Au Sénégal, l'Hirondelle de Guinée est réputée résidente au sud d'une ligne allant du lac Retba (Lac rose, banlieue de Dakar) à la frontière mauritanienne (au sud de Podor). Dans la moitié nord du pays, de petites colonies saisonnières ont été répertoriées dans la vallée du fleuve entre Richard-Toll et Matam (cf. carte ci-dessous), mais la présence de cette espèce y reste largement sous-évaluée - une seule mention prouvée du Gandiolais !

Ci-dessous: distribution africaine de hirundo lucida 

18 espèces d'hirondelles déjà observées au Sénégal

Sur les 18 espèces d'hirondelles déjà observées au Sénégal, 12 espèces peuvent traverser le ciel du fleuve Sénégal: 
- 2 espèces y sont des afro-tropicales saisonnièrement résidentes et nicheuses (cecropis senegalensis / hirundo lucida); 
- 2 espèces y sont des euro-maghrébines hivernantes stationnant dans la vallée et le Sahel sénégalais (riparia riparia / hirundo rustica): jusqu'à deux (2) millions d'Hirondelles de rivage, soit l'essentiel des effectifs de l'ouest paléarctique, passent l'hiver dans la basse vallée du fleuve Sénégal !
- 1 espèce euro-maghrébine hivernant en Afrique sub-saharienne fréquente de manière erratique ou passagère la vallée du fleuve et le Sahel sénégalais (automne en passage dispersé, printemps en remontée groupée par l'intérieur des terres - par le Ndiambour et la vallée du Ferlo-Guiers, par exemple), passant son hiver généralement plus au sud (delichon urbicum);
- 3 espèces méditerranéennes et nord-africaines vagabondent à travers le Sahara en hiver, atteignant régulièrement le Sahel et la vallée du fleuve Sénégal (riparia paludicola / ptyonoprogne rupestris / cecropis daurica rufula)
- 4 espèces résidentes d'Afrique tropicale peuvent faire des incursions dans le nord du Sénégal, en particulier dans le bas-delta (Gandiolais notamment) ou en amont du fleuve Sénégal;

  • Hirondelle fanti (psalidoprocne obscura, fanti saw-wing)
  • Hirondelle paludicole (riparia paludicola ssp. paludibola, plain martin)
  • Hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin) [Lire ICIICI et ICI sur Ornithondar]
  • Hirondelle à collier (riparia cincta, banded martin)
  • Hirondelle isabelline (ptyonoprogne fuligula ssp. bansoensis, rock martin)
  • Hirondelle de rochers (ptyonoprogne rupestris, crag martin)
  • Hirondelle striée (cecropis abyssinia ssp. puella, lesser striped swallow)
  • Hirondelle rousseline (cecropis daurica ssp. rufula, red-rumped swallow)
  • Hirondelle ouest africaine (cecropis daurica ssp. domicella, west african red-rumped swallow)
  • Hirondelle à ventre roux (cecropis semirufa ssp. gordoni, rufous-chested swallow)
  • Hirondelle des mosquées (cecropis senegalensis, mosque swallow) [Lire ICI sur Ornithondar]
  • Hirondelle de fenêtre (delichon urbicum, common house martin) [Lire ICI et ICI sur Ornithondar]
  • Hirondelle à croupion gris (pseudhirundo griseopyga ssp. melbina, grey-rumped swallow)
  • Hirondelle à ailes tachetées (hirundo leucosoma, pied-winged swallow)
  • Hirondelle à longs brins (hirundo smithii, wire-tailed swallow)
  • Hirondelle d'Ethiopie (hirundo aethiopica, ethiopian swallow)
  • Hirondelle de Guinée (hirundo lucida ssp. lucida, red-chested swallow, cf. photo en haut de notule)
  • Hirondelle rustique (hirundo rustica ssp. rustica, barn swallow) [Voir ICI sur Ornithondar]

Ci-dessous: 
à g., hirundo lucida & hirundo rustica, Djoudj (PNOD) 2011 01 / Courtesy © photo par Marco Thoma pour African Bird Club 
- à d., hirundo lucida & riparia riparia, Mali 2011 08 / Courtesy © photo par Lionel Sineux pour African Bird Club

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues