" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 17 mars 2011

17, une hirondelle de rivage tombée du ciel, morte


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

MATIN-
1 fauvette grisette (sylvia communis, common whitethroat) est repoussée du jardin par l'hypolaïs obscure (hippolais opaca, western olivaceous warbler): probable passereau en transit migratoire...
Sur la plage: 1 bergeronnette printanière (motacilla flava ssp. flava, yellow wagtail) + 2 bergeronnettes grises (motacillla alba, white wagtail) en plumage parfaitement nuptial, désormais: toutes prêtes pour le grand voyage prénuptial !

APREM', 15h15-
1 hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin) est sur le sable de la cour, ailes écartées, devant un jeune chat surpris de voir l'oiseau, tombé du ciel, immobile devant lui... La frêle petite bête est agonisante, bientôt décédée: morte de vieillesse, d'épuisement sur la route prénuptiale du nord, de fièvre aviaire, de rayonnement radioactif ? Les causes mortelles ne manquent pas, en effet, chez les autres espèces vivantes qui n'en demandaient peut-être pas tant...
SOIR-
Braconnage, toujours: en fin d'après-midi, plusieurs gamins, toujours les mêmes, disposent leurs longs fils de nylon hameçonnés et appâtés autour du marigot: à plusieurs branches enfoncées dans la vase et aux racines aériennes des palétuviers rouges, et même au beau milieu du plan d'eau, reliés aux 'bouées' des grands filets de leurs pères pêcheurs... D'autres garçons s'enfoncent dans la petite baie de Lampsar-bolong de Khaye pour accrocher leurs pièges à un arbuste déraciné et ensablé sur lequel se posent quelques cormorans africains et des alcyons pies.
'Mon' balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), vu à trois reprises cet après-midi, survole les appâts et tente de saisir par les serres un poisson piégé; en remontant dans les airs, il relâche vite la prise. Les milans parasites qui font de même ne forcent pas plus... Le balbu se déporte vers la baie, y fait le saint-esprit et plonge dans un grand fracas d'eau, au fond de l'anse, heureusement loin des hameçons... A 18h30, le rapace passe du coté 'doux' du Lampsar.

Comme hier au crépuscule, des centaines de dendrocygnes sp. (dendrocygna sp., whistling duck sp.) volent partout au dessus de Thiolet et se dirigent progressivement par groupes vers le Lampsar doux, sur les sites de gagnage nocturne.
9 bihoreaux gris (nycticorax nycticorax, black crowned night heron) décollent des mangroves en criant et font des rondes dans le ciel avant de s'éloigner vers le nord-est: comme l'an passé, les premiers exercices de regroupement migratoire...

2 commentaires:

  1. Bonjour Frédéric, j'ai vécu cela la semaine dernière, une pie du ciel est tombée comme une pierre, mais elle n'est pas morte, semblant inconsciente elle s'est réveillée puis s'est envolée,au bout d'une demi heure, comme ivre...pour une fois ce n'était pas moi.

    RépondreSupprimer
  2. Ah bon, toi aussi tu tombes des nues !?
    :) Frédéric

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues