Articles

Le Martinet horus dans Dutch Birding, par Jansen & Driessens - contributions sénégalaises incluses

Image
Parution ce 19 avril 2023 dans la revue néerlandaise Dutch Birding  d'un article* 1  sur le Martinet horus ( Apus horus ,  Horus Swift ). Q uarante-quatre pages particulièrement denses  proposées par les experts es Apodidés désormais bien (re)connus, Justin Jansen & Gerald Driessens. " C'est du lourd ", m'annonce Bram Piot, pour signifier combien l'attente de cette publication n'a pas été vaine. Revenant sur notre découverte en janvier 2018 ( 5/01 &  6/01 ) d'une petite colonie d' Apus horus horus, jusque là inconnu du Sénégal, dans la berge du marigot de Doué, à Lérabé dans l'extrême nord du pays, les auteurs profitent surtout de l'observation (désormais validée par ces autorités) d'un Martinet horus dans le ciel des îles frisonnes, aux Pays-Bas (!), les 26 et 27 septembre 2019, pour produire le dossier le plus complet sur l'Apodidé dont personne ne parlait ; jusqu'à notre trouvaille sénégalaise suivie d'un  artic

La traque du Traquet de Heuglin au Sénégal, du nord au sud

Image
Résumé : retour sur le Traquet de Heuglin ( Oenanthe heuglini ), une des dernières espèces à avoir intégré la liste des oiseaux résidents du Sénégal (2012) après un premier contact 'accidentel' dans notre nord (2007). Peu fréquent à l'ouest du Nigeria, longtemps l'oiseau a été quasi ignoré par les ornithologues de la région, échappé à une pression d'observation bizarrement plus vacillante au Sénégal... qu'en Mauritanie voisine. Apparitions encore mal comprises dans la bande sahélienne riveraine du Sahara; possible 'localisme' (sic) de l'espèce; et, aussi, probable confusion avec des femelles d'autres taxons plus communs. Ces dernières années, les ornithos' semblent vouloir réparer ces regrettables inattentions. A vos jumelles, appareils photos et micros directionnels, alors ! Car les enregistrements sonores  de l'oiseau manquent sérieusement, avis aux amoureux du sonagraphe (ils se reconnaîtront)... Parc national du Djoudj : première obs

Miracle ! Une Outarde arabe hors de son réduit djoudjien

Image
Résumé : observation inespérée d'une Outarde arabe ( Ardeotis arabs ) dans la forêt classée de Maka Diama. L'échassier est l'un des ultimes représentants de la grande avifaune de l'Afrique sahélienne, quasiment éradiquée ou en voie de l'être. Dans l'Afrique à l'ouest du lac Tchad, cet Otididé ne subsiste miraculeusement, en très petits effectifs, que de part et d'autre du fleuve Sénégal, dans et autour des parcs nationaux contigus du Diawling et du Djoudj (Mauritanie-Sénégal). Il en faudrait très peu pour que le patrimoine ailé disparaisse d'une écorégion toujours plus violentée, saccagée; à bout de souffle. * Forêt classée de Maka Diama - Le 19 mars 2023 lors d'un inventaire pédestre dans la forêt classée de Maka Diama (FCMD, 2290 hectares, depuis 1934, pour partie aujourd'hui concession cynégétique), quelle n'est pas notre surprise de nous retrouver quasiment nez à nez avec une Outarde arabe ( Ardeotis arabs , Arabian Bustard ) dan

Un Percnoptère d'Egypte dans le Gandiolais - et dudit vautour dans le nord du Sénégal

Image
Résumé : à l'abri des dunes du Gandiolais, un jeune Percnoptère d'Egypte se prépare pour la traversée 'printanière' du Sahara. C'est mon troisième dans cette partie littorale du Sénégal, où il est fort rare. Le Vulturidé reconquiert laborieusement ses territoires de l'Europe méditerranéenne. Consécutivement, les observations de ce vautour au sud du Sahara, d'où les sujets locaux ont disparu, augmentent depuis quelques années dans la bande sahélo-soudanienne. Avec un récent record d'hivernants dans le Boundou (Sénégal oriental). Le Percnoptère reste menacé par les dérangements et les empoisonnements. * Arrière-pays du Gandiolais- En garant la voiture sous son acacia, au pied de la grande dune qui sert de toboggan aux garnements du coin, on n'a d'abord pas vu le 'poulet' perché sur son arbre planté dans la coulée de sable. Il s'envole dès que je m'extraie du pick-up et l'aperçois : un Percnoptère d'Egypte (ou Vautour percno