" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

mercredi 18 décembre 2013

18, un air de Rhône hivernal sur le fleuve Sénégal... dans la pluie, les vagues et les embruns !

2013 12 18, accalmie météo sur le fleuve Sénégal, près de Biret (Mauritanie), après l'exceptionnelle pluie de la nuit et du matin
/ Photo par Frédéric Bacuez

* Fleuve Sénégal. De Bango au barrage de Diama, et d'une rive à l'autre, de Sénégal en Mauritanie (Biret, Guèyéloubé, Thiong) -



8h10-16h15-
En pirogue à moteur, barrée par Massaw Seye - et le brasero entretenu par l'apprenti Doudou...
Avec Moïse Guiré et Abdoulaye Sow, pour Ornithondar.


Ci-contre: 2013 12 18 midi, au chaud près du brasero, en attendant ataya, sur le fleuve Sénégal après la pluie 
/ Photo par Frédéric Bacuez


Temps: il pleut sur le delta depuis minuit (voir ICI sur Ornithondar) ! Trajet aller (26 kilomètres) sous la bruine et contre un vent nord/nord-est, chahuté(s) par la houle, les embruns du fleuve et le fracas des vagues sur la proue ! Un petit air de Bretagne ou plutôt du Rhône hivernal quand les flamants passent au ras des eaux tumultueuses, à proximité de la pirogue qui tangue. Accalmie en fin de matinée (cf. photo ci-dessous), en quittant les abords de l'écluse de Diama, pour les stationnements mauritaniens de Biret et du Guèyéloubé, et le pique-nique sur le sable limoneux bien collant, entre plaine alluviale sénégalaise et fleuve au tout début de l'étale de basses eaux.

Ci-dessous: 2013 12 18 sur le fleuve Sénégal, pluie hors saison et creux de vagues...
/ Vidéo par Moïse Guiré poour Ornithondar



Malgré le mauvais temps, Ornithondar décide de remonter le Sénégal de Bango à Diama et de renouveler un comptage des balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus, osprey) stationnant sur les rives mauritanienne et sénégalaise du grand fleuve, deux ans après un précédent inventaire effectué en compagnie du Rutland Osprey Project (Angleterre)*. Ces vingt-six kilomètres fluviaux sont particulièrement intéressants car il s'agit des seules portions qui n'ont pas (encore) été endiguées ni 'contrôlées' par les Hommes: encore soumis aux aléas des flux et reflux marins, aux changements des saisons (saumâtre en saison sèche, doux en saison des pluies et de crue), le fleuve peut encore y déborder et déposer dans la plaine alluviale ses limons post-mousson charriés des lointains malien et guinéen. Avec la décrue automnale, les marigots, bolongs et autres tannes sont drainées vers le fleuve et rassemblent leurs eaux dans des baies très peu profondes, riveraines du fleuve et riches pour les oiseaux (ardéidés, spatules et pélicans, parfois recurvirostra avosetta). Tout cela tarit peu à peu, après avoir nourri de spendides steppes à salicornes - surtout du coté sénégalais-, et à scirpes - surtout du coté mauritanien. Ces étendues planes sont survolées par les busards (circus pygargus et aeruginosus) et servent aussi de reposoirs à nos balbuzards préférés. Il n'est pas rare d'y apercevoir quelques phacochères et chacals dorés descendant boire au fleuve. On se dit surtout combien de belles surprises pourraient attendre l'ornithologue en quête de paludicoles hivernants (phragmites, gorgebleues, rousserolles, locustelles), si discrets, tellement furtifs, mais qui devraient ici trouver des habitats hivernaux favorables, coté mauritanien, notamment entre le village de Biret et le débouché du Guèyéloubé. On se plairait presque à rêver d'apercevoir la tête émergente du passereau le plus rare d'Europe, le phragmite aquatique (acrocephalus paludicola) - dont des effectifs conséquents hivernent dans des biotopes similaires, aux confins nord du Djoudj...

Voir ICI et ICI sur Ornithondar

La voie des flamants nains

Ce matin sous la pluie, dans les embruns et contre le vent, nous avons le bonheur d'être dépassés par deux troupes de flamants nains (phoeniconaias minorcf. photo en haut de notule) - après avoir été survolés par un groupe de flamants roses (phoenicopterus roseus) à Bango ! Les grands oiseaux presque rouges ont probablement délaissé les lagons du Gandiolais, où les salines voient leurs eaux s'évaporer dans la saison sèche, et ils gagnent les parcs nationaux du Diawling (rive mauritanienne du fleuve) et du Djoudj (rive sénégalaise du fleuve, en particulier sur le Grand Lac) où ils passeront pour partie leur hiver tropicalisé. Le flamant nain, inscrit à la Liste rouge des oiseaux en danger (Near threatened/NTde l'UICN est une espèce rare et très localisée en Afrique occidentale (alors qu'elle est répandue en Afrique orientale), seulement connue de deux sites de nidification: l'Aftout es Saheli, à l'extrémité septentrionale du delta mauritanien, et (peut-être) en Guinée Conakry. Le bas-delta du fleuve Sénégal, de l'Aftout et du Djoudj au Gandiolais, est la principale zone de dispersion hivernale connue de ce spendide échassier en Afrique de l'ouest.

2013 12 18 9h30, vol sud-nord de flamants nains au ras des eaux du fleuve Sénégal, contre le vent, les embruns et la pluie... 
/ Photo par Frédéric Bacuez 
















Sur les étales de tympanotonus fuscatus, les limicoles du grand nord...

C'est aussi sur cette portion du fleuve que l'ornithologue aura le plus de chance d'observer quelques limicoles assez peu visibles ailleurs - et de se sentir un peu comme en Europe littorale... Depuis que la brèche dans la Langue de Barbarie continue son travail de sape du Gandiolais, on a noté une augmentation de certaines espèces de limicoles plus en amont du delta, en particulier dans sa partie mauritanienne. A marée haute, cela n'est pas évident sur les berges du fleuve entre Bango et Diama. Cependant, autour du vaste plan d'eau que la confluence du Sénégal et du Lampsar crée au large de la pointe Thiolet (presqu'île de Biffeche), on notera volontiers les rassemblements annuels du tournepierre à collier (arenaria interpres, cf. photo ci-après), très familier sur l'estran devant le village de contrebandiers de Thiong (Mauritanie), ainsi que quelques pluviers argentés (pluvialis squatarola) beaucoup plus craintifs, ici et là, sur les vasières lampsariennes et du Petit Bras du fleuve, coté mauritanien de l'île aux Bois. A marée basse, on ouvrira bien les yeux vers les rives littéralement recouvertes en certains endroits de crabes violonistes et de tympanotonus fuscatus (mud-flat periwinckle, cf. photo ci-après) : au milieu des mollusques et des gastéropodes, les plus fréquents seront les grands gravelots, des chevaliers, aboyeurs (tringa nebularia), gambettes (tringa totanus) et guignettes (actitis hypoleucos), et surtout les immanquables et bruyants courlis corlieux (numenius phaeopus); avec de la chance, l'embarcation effraiera un courlis cendré (numenius arquata), autre espèce récemment inscrite à la Liste rouge de l'UICN, qui fera un grand cercle majestueux autour des importuns, sans les jérémiades de son cousin corlieu, avant de reprendre sa place sur la rive, plutôt en arrière de l'estran dans la plaine alluviale voisine. Avec plus de chance encore, on croisera des barges rousses (limosa lapponica) en tenue hivernale, de jolis bataillons d'avocettes élégantes (recurvirostra avosetta) - plutôt en fin d'hiver, lors des prémices de la migration prénuptiale- et quelques huitriers-pies (haematopus ostralegus) au coeur de l'hiver sénégalais, ici beaucoup moins communs qu'au Maroc.

2013 12 18, tournepierre à collier sur l'estran jonché de tympanotonus fuscatus, Thiong, Mauritanie
/ Photo par Frédéric Bacuez




















Ci-dessus: 2013 12 18, rives mauritaniennes du fleuve Sénégal... A g., tournepierre à collier - Au centre, courlis corlieu - A d., courlis cendré / Photos par Frédéric Bacuez

OISEAUX / 61 espèces 'cochées'
AUTRES / 2 espèce vues

Vu:
  1. Pélican blanc (pelecanus onocrotalusgreat white pelican), 9 ind prostrés sous la pluie avec des spatules [Sénégal] + 9 ind. en vol [route de Diama] + 6 ind. se posant sur les rives d'un bolong [plaine alluviale, Sénégal] + 17 ind. [baie de drainage de la plaine alluviale, Sénégal] + 2 ind. nageant [devant la mangrove de Diawas, Mauritanie] + 26 ind. nageant groupé [entre île aux Bois et camp saisonnier des pêcheurs] + 11 ind. au repos sur l'estran [amont de Thiong, Mauritanie]
  2. Pélican gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican), 1 + 1 ind. nageant seuls [fleuve, coté Mauritanie et baie de Diama]
  3. Cormoran africain (phalacrocorax africanuslong-tailed cormorant), dont groupe de ~7 ind. sur bosquet de palétuviers rouges étêtés [marigot de Lampsar]
  4. Grand cormoran à poitrine blanche (phalacrocorax carbo lucidus, white-breasted cormorant), dont ind. au séchage sur chacun des lampadaires du barrage de Diama !
  5. Bihoreau gris (nycticorax nycticoraxblack-crowned night heron), des dizaines d'ind. dans le massif de palétuviers au débouché du bolong de Guèyéloubé, Mauritanie], avec les ardéidés
  6. Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron), quelques ind. [ici et là]
  7. Héron garde-boeufs (bubulcus ibiscattle egret)
  8. Aigrette des récifs (egretta gulariswestern reef egret)
  9. Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret), dont ~12 ind. [près de Thiong, Mauritanie]
  10. Aigrette intermédiaire (egretta intermedia, intermediate egret)
  11. Grande aigrette (egretta albagreat egret), dont ~20 ind. au reposoir avec les bihoreaux [palétuvier du Guèyéloubé] + ~30+ ind. au fond de la baie [de drainage de la plaine alluviale, Sénégal] 
  12. Héron cendré (ardea cinereagrey heron), l'échassier le plus fréquent tout au long du fleuve  (cf. photo en bas de notule) - dont de nombreux juvéniles/immatures et 10+ ind. dans une baie [de drainage de la plaine alluviale, Sénégal]
  13. Héron pourpré (ardea purpureapurple heron), 1 ind. juché sur un arbre [de l'île aux Bois]
  14. Cigogne noire (ciconia nigra, black stork), 1 ind. s'envole de la plaine alluviale à salicornes [Sénégal]
  15. Ibis sacré (threskiornis aethiopicus, sacred ibis), 1 ind. perché [Sénégal] + 1 ind. en vol passant N>S [par-dessus Thiong] {peut-être le même}
  16. Spatule blanche (platalea leucorodia ssp. leucorodiaeurasian spoonbill), ici et là, seule (cf. photo en bas de notule), par deux - dont 1 ind. bagué des Pays-Bas- ou petits groupes de ~10 ind. [au long du fleuve] - mais deux groupes de 55+ ind. + 60 ind. [baie de drainage de la plaine alluviale, coté Sénégal]
  17. Flamant rose (phoenicopterus roseus, greater flamingo), troupe de 73 ind. à 8h20 en vol O>E [par-dessus la digue des Lampsar]
  18. Flamant nain (phoeniconaias minor, lesser flamingo), deux troupes, de 41+ ind. + 22 ind. (cf. photo en haut de notule) au ras des eaux [du fleuve] en remontée S>N [Gandiolais>Diawling ?]
  19. Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), 14 + 32 + 38 [fleuve, Mauritanie] + ~600+ ind. [lagon de Biret, Mauritanie] + ~40 + ~45 + ~60 + ~26 + 21 + 61 ind.
  20. Balbuzard pêcheur (pandion haliaetusosprey), 13 ind. maximum à l'aller (pluie, vent, vagues) et 24 ind. maximum au retour - sur vingt-six kilomètres de fleuve Sénégal - dont 2 ind. bagués (notule à suivre)
  21. Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), 1 ind. adulte avec poisson dans les serres remonte le marigot [de Lampsar] poursuivi par sternes caspiennes et mouettes à tête grise + 1 ind. adulte saisissant un poisson au ras de l'eau [barrage de Diama] + 1 ind. immature (2 à 3 ans) pêchant et se reposant sur les racines de palétuviers au débouché du bolong de Guèyéloubé [Mauritanie] + 1 ind. subadulte (6 à 7 ans) venant se poser sur l'arbre de notre pique-nique après notre départ [Sénégal] + 1 ind. immature (3 à 5 ans) - les trois derniers ind. sur la même zone [du Guèyéloubè, deux rives du fleuve Sénégal] + 1 ind. adulte habituel [près du camp saisonnier des pêcheurs, Sénégal]
  22. Milan noir (milvus migrans migrans, black kite), 2 ind. [Sénégal]
  23. Milan parasite (milvus migrans parasitusyellow-billed kite), 1 ind. [île aux Bois] + 2 ind. en vol avec matériaux (grandes branches) dans les serres [mangrove de Diawas, Mauritanie]: recharge de nid en cours !
  24. Busard des roseaux (circus aeruginosuswestern marsh harrier), rapace le plus fréquemment observé, surtout du coté mauritanien, chassant au-dessus des plaines à scirpes ou des landes à tamarix et salicornes, 10- ind. en tout
  25. Busard cendré (circus pygargus, Montagu's harrier), 4 ind. en tout, chassant comme les busards des roseaux [Mauritanie, dont un sujet au-dessus de la plaine alluviale de Biret]
  26. Faucon crécerelle (falco tinnunculus ssp. tinninculus, common kestrel), 1 ind. perché [Mauritanie]
  27. Echasse blanche (himantopus himantopusblack-winged stilt), 1 puis 2 ind. [Lampsar]
  28. Grand gravelot (charadrius hiaticulacommon ringed plover), 1 ind. [Lampsar] + 1 ind. en vol S>N au ras des eaux [fleuve] + 3 ind. en vol N>S [Thiong]
  29. Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), dont deux ind. sur l'estran [Thiong, Mauritanie]
  30. Pluvier argenté (pluvialis squatarola, grey plover), 1 ind. sur l'estran [Thiong, Mauritanie] + 1 ind. sur les vasières [de la pointe Thiolet, Sénégal]
  31. Barge rousse (limosa lapponica, bar-tailed godwit), 2 ind. fouillant la vase [Mauritanie] {et 2 ind. en vol auparavant, les mêmes ?}
  32. Courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel), tout au long du fleuve, surtout dans sa partie sud (cf. photo ci-dessus au centre)
  33. Courlis cendré (numenius arquata, eurasian curlew), 1 ind. levé [environs du bolong de Guèyéloubè, cf. photo ci-dessus à d.]
  34. Chevalier gambette (tringa totanuscommon redshank), dont 4 ind. sur l'estran [Thiong, Mauritanie]
  35. Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greenshank, cf. photo en bas de notule)
  36. Chevalier guignette (actitis hypoleucoscommon sandpiper), 1 ind. [Lampsar] + 1 ind. traversant le fleuve [Sénégal>Mauritanie] avec proie dans le bec + 1 ind. sur l'estran [Thiong]
  37. Tournepierre à collier (arenaria interpres, ruddy tornstone), 7 ind. sur l'estran au milieu des gens et des animaux domestiques [Thiong, Mauritanie, cf. photos ci-dessus]
  38. Goéland brun (larus fuscus, lesser black-backed gull), 1 ind. adulte posé sur le bord du fleuve [débouché du lagon de Diawas] + immatures dans le ciel du delta [zone de Thiong]
  39. Goéland railleur (larus genei, slender-billed gull), aujourd'hui le laridé le plus fréquent [au long du fleuve], souvent par groupes au repos en compagnie d'ardéidés et de grands cormorans
  40. Goéland d'Audouin (larus audouinii, Audouin's gull), ~6+ ind. immatures/juvéniles [entre pointe Thiolet, Sénégal, et Thiong, Mauritanie] - dont quatre ind. de 1ère à 2ème année, au repos à la pointe Thiolet
  41. Mouette rieuse (larus ridibundus, black-headed gull)
  42. Mouette à tête grise (larus cirrocephalus ssp. poiiocephalus, grey-headed gull)
  43. Sterne caspienne (sterna caspiacaspian tern)
  44. Sterne caugek (sterna sandvicensis, sandwich tern)
  45. Sterne hansel (gelochelidon niloticagull-billed tern)
  46. Sterne naine (sterna albifrons, little tern), 5 ind. pêchant S>N au gré du fleuve
  47. Tourterelle masquée (oena capensis, Namaqua dove), 1 ind. enjambant le fleuve
  48. Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon), 4 ind. en vol [Lampsar]
  49. Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove)
  50. Touraco gris (crinifer piscator, western grey plantain-eater), 2 ind. en vol [caserne de Bango]
  51. Martin-pêcheur huppé (alcedo cristatamalachite kingfisher), 1 ind. [roselières riveraines du fleuve, Sénégal]
  52. Alcyon pie (ceryle rudispied kingfisher), 3 ind. [roselières riveraines du fleuve, Sénégal] + 1 ind. [Lampsar]
  53. Guêpier de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater), 4 ind. chassant au ras de l'eau [marigot de Lampsar]
  54. Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark), dont 1 ind. très familier autour du pique-nique !...
  55. Hirondelle de rivage (riparia ripariacommon sand martin)
  56. Bergeronnette ibérique (motacilla iberiae, spanish wagtail)
  57. Bergeronnette grise (motacilla albawhite wagtail), 1 ind. [digue bangotine des Lampsar]
  58. Corbeau pie (corvus albus, pied crow), 1 ind. en vol passant [Thiong]
  59. Moineau doré (passer luteus, Sudan golden sparrow), 1 ind. passant [village de Biret, Mauritanie]
  60. Travailleur à bec rouge (quelea queleared-billed quelea)
  61. Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalisblack-headed weaver

Ci-dessus: 2013 12 18 9h, spatule blanche, chevalier aboyeur et héron cendré transis sous la pluie, au bord du fleuve Sénégal
/ Photo par Frédéric Bacuez

AUTRES:
Crabe violoniste / Tympanotonus fuscatus /

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues