" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

dimanche 30 janvier 2011

30, 1 balbu par km sur 24 kms de fleuve Sénégal !!!

 L'équipe du Rutland Osprey Project (Grande-Bretagne) en action:
un minimum de 23 balbuzards pêcheurs comptés et identifiés à l'aller, un maximum de 39 au retour !
Fleuve Sénégal, 24 kilomètres entre Bango et le barrage de Diama / © 
Photo par Frédéric Bacuez


* Sénégal, sur 24 kilomètres du fleuve entre Bango et le barrage de Diama -

Nota: nouvelle journée d'inventaire balbuzophile; aujourd'hui sur le fleuve Sénégal, entre la pointe Thiolet, au débouché du Lampsar, et le barrage de Diama qui barre le fleuve Sénégal à 24 kilomètres au nord.

Quelques observations importantes:


1. -
  • En remontant le fleuve, à marée haute, par la rive mauritanienne: observé un minimum de 23 balbuzards
  • En redescendant le fleuve, à marée basse par la berge sénégalaise: observé un maximum de 34 balbuzards
  • Soit probablement 27 à 29 balbuzards (hors doublons), ce qui représente une exceptionnelle densité.
2. - Soit au minimum 1 balbuzard présent tous les kilomètres parcourus du fleuve sur seulement 24 kilomètres entre la passe de Thiolet et la fin des eaux (légèrement) salinisées, au pied du barrage de Diama.
3. - Aucun des balbuzards observés ne portait de bague d'identification
4. - Relative abondance de poissons mulets sautant dans le cours du fleuve

5. - Pas d'hostilité flagrante entre les balbus et les 3 ou 4 couples de pygargues présents sur les 24 kilomètres du Lampsar et du Sénégal.


Au minimum un balbuzard pêcheur tous les kilomètres 
des vingt-quatre kilomètres de fleuve parcourus entre Bango et Diama

Détails: 
- Aller, Bango-Diama (marée haute): 4 ind. [7h30, survols delta autour de la passe de Thiolet] + 2 ind. [sur baobabs, derrière Thiong, Mauritanie] + 1 femelle + 1 femelle, au sol [plaine alluviale coté mauritanien entre Thiong et Diawas wolof, Petit Bras] + 1 femelle avec pygargue [mangroves de Diawas] + 2 ind. se disputant et pêchant aussi au dessus de la mare de Diawas [entre fleuve et Diawas peuhl, Mauritanie] + 1 ind. perché [en face de Diawas, coté sénégalais] + 1 + 1 ind. au bain + 2 + 1 ind. femelle sur palétuvier [débouché du Guèyéloubé] + 1 ind. + 1 vieille femelle non baguée observée de près [au large de Biret] + 1 mâle juvénile + 4 ind. sur vasières [aux environs de Biret et barrage de Diama] /
- Retour, Diama-Bango (marée descendante): les 6 ind. des environs de Biret - quatre sujets sur vasières et deux sujets en vol [Biret, rive mauritanienne proche du barrage de Diama] + 3 ind. [~11h30-12h, entre barrage de Diama et virage fluvial de Demizane] + 1 adulte femelle posé [sur racine morte] + 1 ind. en vol [au dessus du fleuve] + 1 femelle sur buisson mort [bord de fleuve] + 6 ind. posés - dont trois femelles, deux mâles, un juvénile [tous au bord du fleuve en basses eaux, sur vase et sur pieds d'arbustes morts ou arrachés, entre Demizane et Guèyéloubé] + 2 ind. piaulant en vol - un adulte mâle et une adulte femelle [autour du débouché de Guèyéloubé, Mauritanie] + 1 ind. sur bois mort [berge mauritanienne] + 1 juvénile en vol [S>N] + 1 adulte mâle en vol [S>N] + 2  ind. [estuaire Taba Ahmetou] - dont une femelle en vol [S>N] + 4 ind. - dont deux sujets en vol E>O, un sujet S>N, et une femelle perchée au milieu des massettes [berges plaines de Taba Ahmetou]- + 2 ind. sur les vasières [face aux mangroves de Diawas] + 1 ind. - je reconnais celui que j'appelle 'Plume', car il lui en manque une à l'aile !- + 1 ind. qui plonge [devant île aux Bois] + 1 ind. volant [au dessus des plaines de Thiolet]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues