" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

mardi 10 décembre 2013

6-10, l'une des cinq cigognes noires est baguée d'Allemagne !

2013 12 6 11h45, trois des cinq cigognes noires cerclant dans le ciel de la plaine alluviale du Sénégal / Photo par Frédéric Bacuez


* Plaine alluviale du fleuve Sénégal. Marais entre deux périmètres rizicoles -

2013 12 6 matin-
Une jeune cigogne noire (ciconia nigra, black stork, cf. photo ci-dessous) se pose toutes ailes ouvertes dans la steppe des tannes, à proximité d'une typhaie. A peine le temps pour moi de la photographier, de loin, et pour Moïse de se rendre compte dans la longue-vue qu'elle est baguée (cf. photo ci-après), l'échassier reprend les airs pour disparaître un peu plus loin derrière la roselière. Peu après, cinq cigognes noires s'élèvent des massettes et prennent les ascendants, pompant et cerclant majestueusement vers les hauteurs (cf. photo en haut de notule)... Non loin à la verticale des chaumes rizicoles et du canal d'irrigation, une cigogne (l'une du groupe ?) est à peine repérable au milieu d'un vol tournoyant de plusieurs centaines de pélicans blancs (pelecanus onocrotalus, cf. photo en haut de notule ICI sur Ornithondar).

2013 12 6 9h10, une cigogne noire juvénile et baguée,
en passe d'atterrir sur les tannes de la plaine de Biffeche, bas-delta du Sénégal
/ Photo par Frédéric Bacuez

2013 12 10 aprem'-
Confirmation aujourd'hui de ce qu'Ornithondar a vite envisagé en étudiant d'un peu plus près les images, 'indéchiffrables' mais suffisamment parlantes pour avoir quelques réponses sur la provenance de cette cigogne noire, grâce à la disposition et à la couleur de ses bagues: un anneau sombre (de type 'Darvic', noir ?) au tibia gauche, ainsi qu'une longue bague (ou deux bagues, peut-être en plastique ?), blanche(s) avec écritures plus sombres. Rapidement, notre correspondant en Europe spécialiste de la cigogne noire, Wim Van den Bossche nous informe qu'elle pourrait provenir d'Allemagne et/ou de Belgique. 


" Besides Germany, Belgium might use these darvic rings (they are certainly used for white storks) "
- Wim Van den Bossche, Co-chair WI / IUCN SSC Stork, Ibis & Spoonbill Specialist Group

Dans la même journée, l'origine géographique se précise: depuis la Poméranie, Carsten Rohde est ravi de nous assurer que le jeune échassier forestier a été bagué en Allemagne, même si (en l'état) la quasi impossibilité de lire sa carte d'identité, qui est bien une 'Darvic' noire, nous ôte le plaisir de savoir où l'oiseau est né: en Bavière ? Dans le Bade-Wurtemberg ? Ou en Rhénanie-Palatinat ?


" Great thanks - indeed this is a German BS (from Bavaria, Baden-Württemberg or Rhineland-Palatinate) ! "
- Carsten Rohde, Schwarzstorchschutz Deutschland / Black Stork Protection Germany


2013 12 6. Cigogne noire baguée d'Allemagne, plaine de Biffeche, bas-delta du fleuve Sénégal
/ Photo par Frédéric Bacuez pour Ornithondar / Carte Google Earth et Ornithondar


Nota: nettement moins connue du grand public et plus farouche que sa cousine la cigogne blanche (ciconia ciconia), la cigogne noire (ciconia nigra) est une habitante des bois profonds et marécageux: elle est le plus grand oiseau forestier d'Europe. Sa population mondiale, eurasienne, est estimée à moins de 44 000 individus, menacée par la dégradation de ses habitats (vieux arbres forestiers sur lesquels la cigogne noire niche) et par la réduction des zones marécageuses sur ses lieux d'hivernage. En Afrique occidentale, on commence tout juste à mieux connaître ses lieux de séjour postnuptial: elle se fait essentiellement, entre les 10° et 16° nord, de part et d'autre du fleuve Sénégal - et dans une moindre mesure dans la région de Kaolack, au seuil du Sine-Saloum (Sénégal); et sur une bande étroite des savanes allant du sud Mali au Niger via la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Ghana, le Togo et le Bénin. Les sites majeurs comme Nazinga (au Burkina Faso), la Pendjari (au Bénin) ou les régions lacustres du fleuve Sénégal (Sénégal-Mauritanie) sont désormais connus et surveillés - à la fin des années 90, j'avais eu le privilège de dénombrer un magnifique regroupement crépusculaire de plus de 40 cigognes noires sur les arbres ceinturant un boulis naturel, à Nazinga. D'autres zones peu à peu commencent à être identifiées, encore au Sénégal, au Togo, au Niger. Néanmoins, en Afrique subsaharienne deux graves menaces pour l'avenir de la cigogne noire subsistent - et se renforcent :  
  • la contamination des marais, dans lesquels la cigogne se nourrit (surtout de batraciens), par les produits chimiques utilisés dans les rizières limitrophes; cette pollution, non contrôlée, pas diagnostiquée, pourrait à terme avoir des incidences sur le taux de reproduction d'un oiseau qui symbolise aussi, en Europe, une véritable réussite dans la protection d'une espèce globalement menacée. 
  • le braconnage qui continue de cibler les cigognes noires comme les cigognes blanches partout au sud du Maghreb - ainsi qu'au Moyen et Proche-Orient... Ornithondar s'était fait l'écho d'un cas de braconnage bangotin sur une cigogne noire, en novembre 2012 (voir ICI sur Ornithondar), sur ce même site aujourd'hui fréquenté par la cigogne baguée et ses quatre congénères...

Pour en savoir plus:
- Lire: La cigogne noire revient en France, in Le Monde 2012 09 22
- Vivre en direct sur Cigogne-noire.fr/ le suivi satellitaire de trois cigognes noires françaises, actuellement dans l'est du Sénégal pour l'une, dans la région mauritanienne de Kaedi et de part et d'autre du fleuve Sénégal pour la seconde, dans le Sahel burkinabè pour la dernière.

Ci-dessous: 2013 12 6 9h10 du matin dans la plaine de Biffeche, bas-delta du Sénégal: cigogne noire juvénile, baguée d'Allemagne / Photo par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues