" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

vendredi 6 décembre 2013

6, curée 2013: les pélicans blancs à la manoeuvre ! (1/3)

2013 12 6 10h15, des centaines de pélicans blancs et une cigogne noire dans le ciel des rizières après la moisson / Photo par Frédéric Bacuez


* Plaine alluviale du fleuve Sénégal. La digue, de Bango à Taba Tache -


6h45-16h20-
Avec Moïse Guiré (photo à g.). A pied.
Temps: violemment chaud vers 15h ! Même les oiseaux ressentent la brève canicule: bec ouvert et peu de réactivité à notre approche !

Par les digues n°1 et N°2 qui, de Bango aux casiers rizicoles de Taba Tache, traversent la plaine alluviale (à g. inondable par la crue du fleuve; à d. faite de tannes jusqu'au marais du Maroum Diassik puis les rizières de Mboubeune

Ci-contre: 2013 12 6, 13h25 dans la plaine alluviale du fleuve Sénégal en cours d'assèchement saisonnier / Photo par Frédéric Bacuez

C'est ainsi chaque année à la même période: dans la plaine alluviale bientôt balayée par les vents de l'harmattan, les marais et les tannes s'assèchent rapidement. Crabes, callinectes et toute une multitude de petits poissons se retrouvent pris au piège des bas-fonds, dans l'incapacité de regagner le lit des bolongs, des mangroves et des marigots. La plupart périra brûlé par les rayons ardents du soleil sahélien - c'est le cas des callinectes bleues, voir ICI sur Ornithondar. Quant aux poissons, hormis quelques silures qui peuvent s'enfouir au plus profond de la vase, ils sont dès lors la proie des oiseaux piscivores (cormorans, hérons, aigrettes et spatules) qui ne se font pas prier pour commencer la curée saisonnière, dans un brouhaha indescriptible, les bousculades et les envols désordonnés à la moindre alerte ! 

Curée 2013, un moins bon cru que 2012...

En fonction de la qualité et de la quantité des crues - et des innombrables fuites d'eau des rivières, des canaux, des chenaux et des casiers rizicoles, les dépressions riches en poissons changent d'une année sur l'autre. En ce début décembre, à l'inverse de 2012 (voir ICI et ICI sur Ornithondar), le marais de Maroum Diassik ne semble pas très riche; il faut dire que les parages ont été littéralement déboisés et retournés par les engins pour y établir un nouveau parterre de casiers rizicoles totalement farfelus (sic)... On a ouvert deux à trois brèches extrèmement rudimentaires - tiens, tiens, là aussi, c'est décidément une manie sénégalaise !- dans une digue 'coloniale' à bout de souffle, censée protéger cette partie de la plaine; ensuite, on a creusé de longs sillons pour drainer la plaine alluviale du fleuve Sénégal et tenter d'en capter les eaux de la crue ou des résurgences: opération absolument aléatoire, suicidaire aussi car cet afflux soudain d'eau douce et limoneuse non seulement imperméabilise la terre mais transforme en plus les tannes locales en nouveaux eldorados pour les remontées souterraines de sel ! Il suffit de regarder: les tamarix senegalensis qui n'ont pas été arrachés, réputés increvables, sont tous grillés sur pieds, tandis que les sols rougeoient ici, blanchissent là-bas... Un micro-désastre, un de plus sur la longue liste des incuries et des aberrations environnementales du pays et de ses 'braves' agriculteurs (qui n'en sont pas).... Prédation, quand tu habites les us et coutumes...

Un millier de pélicans blancs à la fête !

Bref, les échassiers ne sont pas nombreux au Maroum Diassik: tout au plus quelques dizaines de spatules européennes, et des aigrettes sénégalaises pour une pêche brève et médiocre, à l'évidence. En revanche, plus au nord, c'est jour de fête pour les pélicans blancs (pelecanus onocrotalus) ! Il en arrive de partout, en d'interminables vagues et colonnes, pour se poser tout au long du chenal d'irrigation des rizières de Taba Tache - qui n'ont pas l'air d'avoir été emblavées, ce qui n'a pas empêché, là-aussi, de gagner sur la plaine alluviale et d'installer un nouveau périmètre rizicole sur un terrain jusqu'alors steppique, entre ripisylve et marigot... Accompagnés par les ardéidés et les cormorans, ce sont des centaines de pélicans qui s'alignent sur les rebords du canal ou pataugent dans l'eau probablement poissonneuse: nous y décelons du mouvement, des callinectes bleues et au moins une carpe morte, flottante... A l'approche d'Ornithondar, les palmipèdes s'envolent lourdement, pompent et cerclent au-dessus des deux contrebandiers qui passent avec leurs ânes chargés de sacs de sucre mauritanien, puis cerclent dans le ciel pour aller se reposer un peu plus loin, sur la même rigole qui tire son eau du Lampsar...

Ci-dessous: 2013 12 6 matin; à g., coucal du Sénégal et vol de pélicans blancs ondulant au-dessus de la plaine alluviale du fleuve Sénégal - à d., escadrille de pélicans blancs 
/ Photos par Frédéric Bacuez



2013 12 6 matin, des centaines de pélicans arrivent pour la curée saisonnière / Photo par Frédéric Bacuez


OISEAUX / 63 espèces 'cochées', 3 sp. entendues
MAMMIFERES / 2 espèces 'cochées'
REPTILES / 1 espèce
AUTRES / 3 espèces

Vu:
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalusgreat white pelican), 2 ind. à la curée matinale [Maroum Diassik] + 24 ind. en vol passant + vols cerclant de ~400+ ind. puis ~600+ ind. en groupe lâche (record sur zone pour Ornithondar !) au-dessus des casiers rizicoles en chaume et du canal d'irrigation de Mboubeune/Taba Tache (cf. photos ci-dessus et en bas de notule)
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanuslong-tailed cormorant), dont 35+ ind. sur perchoir avec ardéidés [canal d'irrigation des casiers rizicoles de Taba Tache/Mboubeune]
  • Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), 1 ind. juvénile à l'envol matinal [mangroves de palétuviers blancs] + 55 ind. levés à 8h20 du matin, au loin [mangrove face à Diawas, coté sénégalais du fleuve]
  • Héron strié (butorides striatagreen-backed heron), 2 ind. immatures [mangrove de palétuviers blancs de Thiolet et marais du Lampsar 'doux']
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron)
  • Héron garde-boeufs (bubulcus ibiscattle egret)
  • Aigrette des récifs (egretta gulariswestern reef egret), dont ~8 ind. à la curée [Maroum Diassik] + 3 ind. immatures avec cormorans africains ['curée' au canal d'irrigation des casiers rizicoles de Mboubeune/Taba Tache]
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret), dont ~35+ ind. à la curée [Maroum Diassik]
  • Aigrette intermédiaire (egretta intermedia, intermediate egret), 1 ind. 
  • Grande aigrette (egretta albagreat egret), 12+ ind. à la curée [Maroum Diassik] et 10 en vol groupé [curée>Taba Tache] + 16 ind. (avec spatules) accompagnant le déplacement de centaines de pélicans blancs
  • Héron cendré (ardea cinereagrey heron), dont 4 ind. à la curée [Maroum Diassik]
  • Héron pourpré (ardea purpureapurple heron), 2 ind. en vol
  • Cigogne noire (ciconia nigra, black stork), 5 ind. ensemble - dont un ind. bagué (à 9h10) - et 1 ind. cerclant avec les pélicans blancs (cf. photo en haut de notule) [casiers rizicoles en chaumes de Taba Tache]. Les cigognes sont levées à 11h45 par les coups du bûcheron sur un arbre proche... Les échassiers se déportent en cerclant vers les berges mauritaniennes du fleuve Sénégal.
  • Spatule blanche (platalea leucorodiaeurasian spoonbill), 5 + 2 + 3 + 1 ind. en vol [ciel de la plaine] + ~8 à 35+ ind. à la curée [Maroum Diassik] + 10 + 2 ind. en vol + 1 ind. rejoignant les cigognes noires + 5 ind. accompagnant un vol de centaines de pélicans blancs
  • Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiaca, egyptian goose), 3 ind. en vol passant à 8h25 du matin
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus gambensisspur-winged goose), 1 ind. quitte la curée [Maroum Diassik]
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetusosprey), 1 ind. adulte (agé ?) en vol matinal N>S [vers Thiolet] + 1 ind. perché au loin [fleuve Sénégal] + 1 ind. juvénile cerclant [au-dessus du bolong de Taba Tache] + 1 ind. repoussant un pygargue [vers Lampsar d'eau douce] et 2 ind. se poursuivant [Lampsar]
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish eagle), 1 ind. [du Lampsar 'doux'] repoussé par un balbuzard
  • Milan noir , 1 ind. cercle [au-dessus de la ripisylve à gonakiers] (midi)
  • Busard cendré (circus macrourus, Montagu's harrier), 1 ind. survole la plaine [alluviale du fleuve]
  • Busard des roseaux (circus aeruginosuswestern marsh harrier), 1 ind. femelle adulte perché sur branchages [à proximité du Maroum Diassik] + 1 ind. juvénile en vol + 2 ind. + 1 ind. mâle levant un groupe d'ardéidés
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), 1 seul ind. vu
  • Grand gravelot (charadrius hiaticulacommon ringed plover), 2 ind.
  • Gravelot pâtre (charadrius pecuarius, Kittlitz's plover), 1 ind. [plaine alluviale en cours d'assèchement]
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (charadrius hiaticulacommon ringed plover), 1 + 2 ind. avec deux vanneaux éperonnés et un bécasseau minute + 2 ind.
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), dont 3 ind. avec la curée [Maroum Diassik]
  • Bécasseau minute (calidris minutalittle stint), étrangement solitaires ! (?)
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff), quelques ind. - dont 3 ind. avec grand gravelot, gravelot pâtre et bécasseau minute [plaine alluviale en cours d'assèchement] + 5 ind. levés [dans la plaine alluviale]
  • Chevalier gambette (tringa totanus, common redshank), 1 + 2 ind. en vol sifflant
  • Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greeshank), 1 ind. [curée du Maroum Diassik] + 2 + 1 + 1 ind. + 5 ind. à l'envol, ensemble [plaine alluviale en cours d'assèchement] + 1  ind. avec deux vanneaux éperonnés [canal d'irrigation de Mboubeune/Taba Tache]
  • Chevalier culblanc (tringa ochropusgreen sandpiper), ~2 ind.
  • Chevalier sylvain (tringa glareolawood sandpiper)
  • Sterne hansel (gelochelidon niloticagull-billed tern), 2 + 1 ind. en vol passant
  • Tourterelle masquée (oena capensisNamaqua dove)
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guinea, speckled pigeon), 2 + 3 + 9 + 1 + 5 et 3 + 11 ind. en vols passants
  • Coucal du Sénégal (centropus senegalensisSenegal coucal), 1 + 1 + 2 ind. (cf. photo ci-dessus)
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus, long-tailed nightjar), 1 ind. levé au matin 
  • Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata ssp. galeritamalachite kingfisher), 1 ind.
  • Alcyon pie (ceryle rudispied kingfisher), 3 + 1 ind. [plaine alluviale] + 3 ind. [bolong de Khayga]
  • Guêpier nain (merops pusillus, little bee-eater)
  • Guêpier de Perse (merops persicus ssp. chrysocercusblue-ckeeked bee-eater), 4+ ind. chassant
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 2 ind. adultes
  • Calao à bec rouge (tockus kempiwestern red-billed hornbill), 1 seul ind.
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark), nombreux avec les moinelettes
  • Moinelette à oreillons blancs (eremopterix leucotis, chestnut-backed sparrow lark), nombreuses (avec les cochevis) sur les nouveaux casiers rizicoles en chaume [entre ripisylve à gonakiers et marigot de Taba Tache], dont poursuites
  • Hirondelle de rivage (riparia ripariacommon sand martin)
  • Hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), 1 ind. subadulte chasse [au-dessus de la ripisylve à gonakiers]
  • Bergeronnette printanière (motacilla flavayellow wagtail)
  • Bergeronnette ibérique (motacilla iberiaespanish wagtail), 1 à 3 ind.
  • Rougequeue à front blanc (phoenicurus phoenicuruscommon redstart), 1 ind. [toujours le même endroit !]
  • Traquet motteux (oenanthe oenanthenorthern  wheatear), 1 ind. [steppe 'tannée'] + 1 ind. sur motte de terre [nouveaux casiers rizicoles nus] + 1 + 1 ind.
  • Pouillot véloce (phylloscopus collybyta, common chiffchaff)
  • Fauvette passerinette (sylvia cantillanssubalpine warbler)
  • Camaroptère à dos gris (camaroptera brachyura, green-backed camaroptera), 2 ind. [ripisylve dégradée de la digue]
  • Cisticole des joncs (cisticola juncidis ssp. uropygialiszitting cisticola), 2 ind.
  • Cisticole roussâtre (cisticola galactotes ssp. amphilectus, winding cisticola), 1 ind.
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia), quelques ind.
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius senatorwoodchat shrike), 1 + 1 + 1 ind. + 2 ind. se disputant (mâle et femelle)
  • Gonolek de Barbarie (laniarius barbarus, yellow-crowned gonolek), 1 ind.
  • Moineau doré (passer luteus, Sudan golden sparrow)
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalisblack-headed weaver
  • Travailleur à bec rouge (quelea queleared-billed quelea), dont une troupe importante d'~1000 ind. [sur buissons de tamarix]
  • Bengali zébré (sporaeginthus subflavuszebra waxbill), dont 2 ind. au sol + ~10 ind. en vol passant et 4 ind. sur une branche de tamarix, à l'ombre, à l'heure caniculaire (15h)

Ci-dessous: 2013 12 6, 10h15 du matin près du canal d'irrigation des rizières de Taba Tache, des centaines de pélicans blancs / Photos par Frédéric Bacuez





Entendu:
Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer), entendu vers le Lampsar et vers le fleuve Sénégal / Râle à bec jaune (amaurornis flavirostrablack crake), entendus sur trois sites [un en plaine alluviale, deux dans marais du Lampsar 'doux'] / Grue couronnée noire (balearica pavonina ssp. pavoninawestern black-crowned crane), au loin / Barbion à front jaune (pogoniulus chrysoconus, yellow-fronted tinkerbird), 1 chanteur [mangrove de Thiolet]

AUTRES:
  • Chacal doré (canis aureus, golden jackal), 2 ind. ensemble à 8h30 du matin, furtifs (voir ICI sur Ornithondar)
  • Mangouste ichneumon (herpestes aegyptiaca, egyptian mongoose), 2 ind. ensemble, d'abord traversant la digue à 8h45 puis la steppe 'tannée' à 9h30; l'une des deux mangoustes se dresse sur ses deux pattes arrière à plusieurs reprises (comme un suricate !) pour nous observer... (voir ICI sur Ornithondar)
Nombreuses empreintes et traces de: mangouste ichneumon, singe patas, chacal doré et phacochère commun

Varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor), 2 ind. / 
Callinecte bleue ('crabe bleu', callinectes sapidus), 1 ind. vivant [près d'une carpe morte, canal d'irrigation], 1 ind. mort [tannes à sec] / 
1 petite carpe morte dans le canal d'irrigation [des rizières de Taba Tache] / 1 crapaud jaspé mort près de la ripisylve [tanne à sec]
Néphile du Sénégal (nephila senegalensis, banded-legged golden silk orb weaver), 1 seul ind. [toile accrochée à un tamarix senegalensis isolé dans la plaine alluviale herbeuse] / Petit monarque d'Afrique (danaus chrysippus, lesser wanderer) / Odonates sp. divers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues