" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

dimanche 30 décembre 2012

30, Bango: les oiseaux du 'lac' avant sa disparition

2012 12 30 matin, deux oedicnèmes du Sénégal au bord de la saline de Bango
/ © Photo par Frédéric Bacuez pour Ornithondar et Saintlouisdusenegal.com

* Saline de Bango -

Nota: avant sa disparition programmée, par comblements et pollutions, le petit lac de Bango* - qu'on appellerait chott ou sebkha en Afrique du nord, était un reposoir attractif pour de nombreuses échasses blanches (himantopus himantopus) - parfois près de 200 individus- et même les flamants roses (phoenicopterus roseus), en particulier des immatures. Lorsque la plaine alluviale au nord du Lampsar s'est asséchée, et qu'au sud de la rivière les lagons saumâtres se sont évaporés, notre lac, lové au pied de l'ancienne dune qui supporte l'oasis et le village de Bango était un point d'eau jamais à sec. Pour ceux qui ne rejoignaient pas les Trois-Marigots, le Gandiolais ou le sud du pays, les limicoles y stationnaient (tringa sp., limosa limosa et philomachus pugnax), profitant alors de ses vasières (calidris sp.. et charadrius sp.) et de ses terrains salés (charadrius pecuarius, burhinus et vanellus senegalensis, motacilla sp. et galerida cristata). Même les balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus) du fleuve y venaient parfois faire quelques survols. Quant à la roselière qui s'ouvrait sur de luxuriants jardins et vergers, aux portes de la cocoteraie la plus septentrionale d'Afrique, celle-ci était faite de massettes originelles, pas supplantées par l'exogène typha australis qui pullule partout où l'eau douce est devenue la règle forcée: ici le saumâtre règne en maître... Dans les roseaux, quelques gallinules poules d'eau (gallinula chloropus), les inévitables tisserins (ploceus sp.), les pouillots (phylloscopus sp.) et phragmites des joncs (acrocephalus schoenobaenus) de l'hiver; en fin de mousson et au cours des migrations trans-sahariennes, la roselière était surtout un arrêt idéal pour les rousserolles (acrocephalus sp.) et les locustelles (locustella sp.).

"Le pire n'est pas la méchanceté des gens mauvais mais le silence des gens bien
- Norbert Zongo (1949-1998)

Tout cela est bientôt fini. Mais comme tout le monde s'en fout, ma foi... Il y aura là des fondations de détritus et de plastique, sur l'étouffoir duquel émergeront des pyramides de briques de sable au ciment, sans ordre ni grâce, du bâti plus ou moins achevé, toujours en travaux, d'architecture impersonnelle et vulgaire, sans un arbre, sur des sols asphyxiés de sel et de tous les effluves toxiques, dans les bourrasques de poussière et sous le feu du ciel: c'est tellement mieux. Tellement plus à portée d'Hommes. Et dire que chaque jour passent à coté de l'agonisant cloaque des gens bien installés, bien informés, qui détournent le regard ! Impuissants ? Indifférents ?

* Sur Saintlouisdusenegal.com, voir le Diaporama ICI

Ci-dessous: 2012 12 30,  le lac de Bango, © vu par Eddy Graëff pour Saintlouisdusenegal.com et Ornithondar
- Cliquer sur les photos pour agrandir -



* Bango. De la rigole au lac -

9h20-12h40. A pied. Avec Eddy Graëff (Saintlouisdusenegal.com) et Moïse Guiré
Temps: fort harmattan, ciel et soleil voilés par le sable soulevé; températures relativement fraîches même en journée.

OISEAUX / 15 + 4 espèces cochées

Vu:

- Au lac (cf. photos ci-après):
  • Milan parasite (à bec jaune, milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite) / 
  • Échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt), 45+ ind. des deux variantes: des individus à tête blanche (le plus commun) et d'autres à tête noire (moins fréquent, cf. photos en bas de notule) / 
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee), 2 ind. / 
  • Grand gravelot (charadrius hiaticula, common ringed plover) / 
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing) / 
  • Barge à queue noire (limosa limosa, black-tailed godwit), 1 ind. nageant et labourant la vase au milieu des échasses blanches / 
  • Bécasseau minute (calidris minuta, little stint) / 
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff), ~6 ind. / 
  • Chevalier gambette (tringa totanus, common redshank), 5- ind. / 
  • Chevalier sylvain (tringa glareola, wood sandpiper), quelques / 
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper) /
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) / 
  • Bergeronnette grise (motacilla alba, white wagtail) / 
  • Cochevis huppé (galerida cristata, crested lark) / 
  • Corbeau pie (corvus albus, pied crow) /
- Au long de la rigole: 
  • Bulbul commun (des jardins, pycnonotus barbatus, common bulbul) / 
  • Tisserin minule (ploceus luteolus, little weaver) / 
  • Moineau domestique (passer domesticus, house sparrow) / 
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch) /







Saline de Bango, 2012 12 30 au matin
/ © Photos par Frédéric Bacuez 
- cliquer pour agrandir -


Ci-contre: combattant varié... dans le magma...

Ci-après, de haut en bas et de g. à d.:
1- Chevalier gambette et vanneau éperonné / Chevalier guignette, grand gravelot, bécasseau minute / Chevalier sylvain /
2- Vanneau éperonné / Barge à queue noire au milieu d'échasses blanches / Vanneaux éperonnés/
3- Échasse blanche / Vanneau éperonné / Échasse blanche /








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues