" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

jeudi 30 décembre 2010

30, Djoudj: encore beaucoup (trop) d'eau, même pour un croco...

2010 12 30, marigot du Djoud (PNOD): crocodile du Nil et ses salades... / Photo par S. & N. Hosford pour Ornithondar

* ZIC de Djeuss et parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD) -


7h30-17h30, en véhicule 4x4 et chaloupe motorisée des communautés villageoises riveraines du PNOD.
Avec Stéphanie & Nigel et leurs trois "pintades": Clara-le-flamant-rose, Tom-le-bûcheron et Dylan-le-tribun-au-doigt-dressé, les deux Manneken-pis du marigot de Djoudj...

Temps: doux le matin, ciel plutôt gris; de plus en plus dégagé l'après-midi, soleil vif, à 34°; pas de vent.

Ci-contre: 2010 12 30, début d'embourbement vers le marigot de Khar (PNOD) / Photo par Frédéric Bacuez



Ci-dessous: à d., sur le marigot du Djoudj (PNOD), près de l'embarcadère, grands cormorans à poitrine blanche, cormorans africains, alcyon pie sur tamarix senegalensis immergé, et pélicans blancs non reproducteurs - à g., vol de grands cormorans à poitrine blanche et les trois espèces de phalacrocoracidés sur un arbre mort: anhingas, cormorans africains et grand cormoran 
/ Photos par Stéphanie Hosford pour Ornithondar


Ci-après: marigot du Djoudj (PNOD), dans une chaloupe des communautés villageoises riveraines du parc national; au loin, vol de pélicans blancs 
/ Photo par Frédéric Bacuez

Nota: après les fortes et tardives pluies de la mousson 2010 et l'importante crue du fleuve Sénégal qui a suivi, le parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD) a été bien submergé, cette année. Et longuement, au regard de l'abondance des marais, de la hauteur des eaux sur les marigots du Djoudj (cf. photo ci-contre) et du khar, de l'explosion végétative aux mares du Tantale et de Gainthe. Si l'eau bienfaitrice a retrouvé le lit des marigots, les plaines restent très humides sous l'écorce craquelée des alluvions (cf. photo ci-après). Et visiblement, après six mois de 'fermeture' au tourisme, le parc national n'a pas encore trouvé l'heur de rouvrir ses pistes... sans risque d'embourbement pour les véhicules, ni de réparer ses quelques miradors toujours aussi dangereux pour le (rare) visiteur qui ne se contente pas du seul nichoir des pélicans... Je ne suis pas certain qu'il faille quémander, même là, des subsides à des organisations internationales pour trouver pointes et marteau et replacer quelques tôles arrachées aux dits miradors par des vents de mousson qui ne soufflent plus depuis plus de trois mois... Pour en finir avec les 'impressions' humaines, c'est toujours la même surprise: beaucoup, vraiment beaucoup de fonctionnaires des Eaux & Forêts à l'embarcadère du Djoudj, sourcilleux sur le contrôle des tickets d'entrée et de pirogue, beaucoup moins pour (faire) nettoyer les lieux des nombreux sachets et autres rebuts humains qui jonchent la digue... Quant au(x) python(s) (python sebae) qui fréquentai(en)t les amas rocheux de l'embarcadère, notre piroguier villageois lache, cigarette aux lèvres: "il est parti, le python !". Ah oui, le fameux "parti là-bas, au loin" que j'entends sous les cieux d'Afrique depuis trente ans au fur et à mesure que disparait sa biodiversité ! J'ai compris... En effet, on a 'nettoyé' la berge, de ce coté-ci: plus d'arbuste, plus de buissons, plus d'herbes... Horizon dégagé ! Quant à la grande passion africaine pour le ciment, elle se vérifie même ici, au sein du "3e parc ornithologique mondial" - ouais ouais ouais... C'est  l'urgence de la nouvelle saison: les infrastructures du Commandement Central (diantre !) et même la rive du Gorom se parent - se barricadent ?- de longs murs d'enceinte gris. Après les alignements de pneus à l'entrée du "joyau" de l'Unesco, de plus en plus malmenés, place au béton ! Dans le parc national, toujours plus de boeufs en vadrouille, y compris dans la zone censée être l'ultime refuge d'improbables gazelles dorcas (gazella dorcas)... précédemment réintroduites. Au marais de Gainthe, le poste de surveillance semble sans surveillants, tandis qu'alentour panneaux et débris jonchent le sable... et que le marais est asphyxié par une énième regénerescence des salades d'eau...
Sans avoir eu le temps d'inspecter le Grand Lac et le lac de khar, on peut confirmer le net retour en force des dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, dont les effectifs avaient chuté dans la première moitié de la décennie), et la présence des canards souchets (anas clypeata) sur les petits marais saisonniers. Les contingents hivernants de barges à queue noire (limosa limosa) et de combattants variés (philomachus pugnax), bien que partout visibles, ne retrouvent toujours pas leurs considérables effectifs du siècle passé. En revanche, les trois espèces de cormorans (anhinga rufa, phalacrocorax carbo lucidus et phalacrocorax africanus, cf. photos ci-dessus) continuent de prospérer et sont, de loin, les grands oiseaux les plus fréquents au long du marigot de Djoudj et dans le ciel du parc national, nonobstant les inévitables pélicans blancs (pelecanus onocrotalus). L'impressionnante renaissance de leurs effectifs mauritaniens dans le parc national du Diawling, sur le Bell, au Banc d'Arguin, et dans l'Aftout es Saheli - à mettre en parallèle avec un bon travail de protection et de sensibilisation - y est probablement pour quelque chose.

 Au-delà des alluvions craquelants et percés par les sabots des phacochères, l'envol des dendrocygnes sur le Khar
2010 12 30 au PNOD / Photo par Frédéric Bacuez


OISEAUX / 72 espèces 'cochées', + 10 sp. exclusivement hors PNOD
MAMMIFÈRES / 2 espèces 'cochées'
REPTILES / 2 espèces vues
AUTRES / 3 espèces

Vu, dans les limites du PNOD:
  • Anhinga (roux) d'Afrique (anhinga rufa, african darter), nombreux / 
  • Grand cormoran à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white-breasted cormorant), innombrables - ce jour le plus commun des grands oiseaux d'eau au Djoudj / 
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), très nombreux / 
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), plusieurs milliers d'adultes reproducteurs sur le nichoir et au moins 2000+ poussins visibles / 
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron) / 
  • Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron), quelques ind. [long du Djoudj] /
  • Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron) [dans les dortoirs du marais de Gainthe] / 
  • Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron) / 
  • Aigrette (dimorphe) des récifs (egretta gularis, western reef egret) / 
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret) / 
  • Grande aigrette (egretta alba, great egret) / 
  • Tantale ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork,), 1 ind. [marais de khar] + 1 ind. hors PNOD [vers Rône] / 
  • Cigogne noire (ciconia nigra, black stork), 1 seul ind. dans les ascendants avec les pélicans blancs [au-dessus de la plaine de Gainthe, cf. photo en haut de notule] / 
  • Spatule blanche (eurasienne, platalea leucorodia, european/eurasian spoonbill) / 
  • Spatule d'Afrique (platalea alba, african spoonbill), dont un groupe de 5+ ind. en train de labourer la vase / 
  • Ibis falcinelle (plegadis falcinellus, glossy ibis) / 
  • Ibis sacré (threskiornis aethiopica, sacred ibis) / 
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) / 
  • Oie-armée de Gambie, 2 + 1 ind. (plectropterus gambensis, spur-winged goose) / 
  • Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiaca, egyptian goose), 2 ind. / 
  • Canard souchet (anas clypeata, northern shoveler) / 
  • Sarcelle d'été (anas querquedula, garganey) / 
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle) / 
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) / 
  • Busard des roseaux (circus aeruginosus, eurasian marsh harrier) / 
  • Busard cendré (circus pygargus, montagu's harrier), 2 ind. / 
  • Aigle botté (hieraeetus pennatus, booted eagle), 1 - peut-être 2 ind. ? / 
  • Râle à bec jaune (marouette noire, amaurornis flavirostra, black crake) / 
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africana, african jacana) / 
  • Grue couronnée noire, 1 seul  ind. (balearica pavonina, black crowned crane) / 
  • Échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt) / 
  • Glaréole à collier (glareola pratincola, collared pratincole) / 
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing) / 
  • Gravelot pâtre (charadrius pecuarius, kittlitz's plover) / 
  • Petit gravelot (charadrius dubius, little ringed plover) / 
  • Barge à queue noire (limosa limosa, black-tailed godwit) / 
  • Bécasseau minute (calidris minuta, little stint) / 
  • Bécasseau cocorli (calidris ferruginea, curlew sandpiper) / 
  • Chevalier sylvain (tringa glareola, wood sandpiper) / 
  • Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank) / 
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff) / 
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper) / 
  • Goéland railleur (larus genei, slender-billed gull) / 
  • Mouette à tête grise (larus cirrocephalus, grey-headed gull) / 
  • Sterne caugek (sterna sandvicensis, sandwich tern) / 
  • Sterne caspienne (sterna caspia, caspian tern) / 
  • Guifette leucoptère (chlidonias leucoptera, white-winged tern) / 
  • Guifette noire (chlidonias nigra, black tern) / 
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove) / 
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) / 
  • Tourterelle masquée (oena capensis, namaqua dove) / 
  • Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, Senegal coucal) / 
  • Coliou huppé (à nuque bleue, dit oiseau-souris, urocolius macrourus, blue-naped mousebird) / 
  • Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher), 1 + 1 ind. / 
  • Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher) / 
  • Guêpier de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater) / 
  • Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater) / 
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller) / 
  • Cochevis huppé (galerida cristata, crested lark) / 
  • Moinelette à oreillons blancs (eremopterix leucotis, chestnut-backed sparrow lark) / 
  • Hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin) / 
  • Bergeronnette grise (motacilla albawhite wagtail) / 
  • Bergeronnette printanière (motacilla flava, yellow wagtail) / 
  • Traquet motteux (oenanthe oenanthe, northern wheatear) / 
  • Tarier pâtre africain (saxicola torquatus, african stonechat) / 
  • Fauvette passerinette (sylvia cantillans, subalpine warbler) / 
  • Pouillot véloce (phylloscopus collybita, common chiffchaff) / 
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia) / 
  • Moineau doré (passer luteus, sudan golden sparrow) / 
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. melanocephalus, black-headed weaver) / 
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea) / 
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch) /
Vu, hors PNOD:
  • Héron strié (butorides striata, green-backed heron), 1 ind. / 
  • Ombrette africaine (scopus umbretta, hammerkop), 3 ind. / 
  • Milan noir (milvus migrans ssp. migrans, black kite), 1 ind.  / 
  • Gallinule poule d'eau (gallinula chloropus, common moorhen), 2 ind.  / 
  • Talève sultane (porphyrio porphyrio ssp. madagascariensis, (purple) african swamphen) / 
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee), 1 ind.  / 
  • Rhynchée peinte (rostratula benghalensis, greater painted-snipe), 2 ind. / 
  • Chevalier gambette (tringa totanus, common redshank) [mare entre Rawet et keur Moussa] / 
  • Hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), en chasse au ras du sol, un groupe de 80+ ind. [vers Rawet] / 
  • Buphage pique-boeuf à bec jaune (buphagus africanus, yellow-billed oxpecker), 1 ind. sur arbre [au dessus d'un troupeau de vaches, digue de Bango] /

2010 12 30 aprem' au PNOD: tantale ibis au milieu des dendrocygnes veufs / Photo par Frédéric Bacuez
AUTRES:
  • Chacal doré (canis aureus, common (golden) jackal), 3 - peut-être 4 ind. ? [en maraude devant le mirador du tantale, cf. photo ci-après à d.]
  • Phacochère commun (phacochoerus africanus, common warthog, cf. photo ci-dessous à g.), en tout: 47 ind. - dont ~10 en ZIC Djeuss. Également: 1 cadavre [près du poste écogarde de Gainthe, cf. photo ci-après à g.], et 1 crâne [bois du poste écogarde de Gainthe]
  • Crocodile du Nil (crocodylus niloticus, Nile crocodile), 2 ind. - dont 1 juvénile et 1 énorme adulte (cf. photo ci-dessous à d.) [à proximité du nichoir des pélicans, marigot de Djoudj]
  • Varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor), 3+ ind. - dont un à l'embarcadère du Djoudj (cf. photo ci-dessous au centre)
  • 'Poisson-chat'
  • Piéride veinée de brun
  • Néphile du Sénégal, nombreux juvéniles/immatures dans les toiles défaites [marais de Gainthe]

Ci-dessous: 2010 12 30 au parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD)
- En haut, de g. à d.: phacochère mâle à la sieste - varan du Nil à l'embarcadère du Djoudj - la curée des cormorans et des ardéidés
- En bas: à g., cadavre de phaco près du poste forestier de Gainthe - à d., chacal doré en maraude près du 'mirador du tantale'
/  Photos Frédéric Bacuez et Stéphanie Hosford pour Ornithondar


1 commentaire:

  1. Salut Fred,

    Merci pour l'accueil, la ballade, tes photos, sans compter celle de chacals pour Clara - qui a fait fureur à l'école avec les photos de pélicans, surtout qu'ils vont travailler sur le thème de l'eau. Ai vu aussi ta description de nos trois petits monstres...
    Bonjour à Sidiki.
    Biz.
    Stéphanie.

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues