" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" L'oiseau, c'est une idée dans l'air. "
- Jean Rollin /
" Le cadavre d'un oiseau ne pourrit pas en l'air mais à terre. " - Proverbe 'africain'

dimanche 24 décembre 2017

24, galerie: ici c'est le Sahel, 'rivage' en arabe... ! Tantôt de l'Atlantique, tantôt du Sahara...

Ci-dessus:
à g., chasse-sable, chasse-poussière sur la plaine de Biffeche
2017 12 22, 12h33 / © Photo par Frédéric Bacuez
à d., retour de pêche sur le fleuve Sénégal
2017 12 18, 9h01 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Plaine alluviale du Sénégal -

Juste avant l'hiver officiel, des lumières (presque) dignes de mon Maroc d'enfance - c'était le 18 décembre... 
Hiver J + 1, le 22 décembre, et patatras, nous revoilà immergés, submergés même, par notre rugueux Sahel qui continue, vaillamment, comme ses populations-à-la-base et leurs élites, à lutter pour, oups... contre sa désertification et le réchauffement climatique 
- il l'a dit au révolutionnaire Macron, notre bon maire, aidez-les, enfin... aidez-le ! 
- et en avant pour une ligne budgétaire, qu'il a répondu le président sénégaulois pour la française Eiffage, avant de venir célébrer l'amitié, la Teranga, et l'émergence, bref toute l'autosatisfaction partagée convenue, comme d'hab', 
en février prochain à Ndar, ha ha ha !
Tandis que "la maison brûle", aurait répété l'autre transi des lieux... 
Insouciantes fêtes à toutes et à tous - courage nous tous, ça va aller !
[au-delà de 2050, je ne garantis rien]


Le 18 décembre...

Dans la plaine de crue et au bord du fleuve Sénégal
2017 12 18 (ci-dessus) & 2012 12 22 (ci-dessous) / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -

Le 22 décembre...



Le 24 décembre
Et, chers positivistes toubabs, mangez du phaco' la conscience tranquille: 
exotique à souhait mais tellement inclusif, c'est dé-li-cieux,
vos hôtes musulmans ne bouffent pas de cette impureté (mon œil !) 
- et les braconniers de tous les épidermes finissent d'en nettoyer la vallée, rien que pour vos papilles ! 
Dans le joli monde capitaliste, jamais commerce n'est aussi florissant que lorsqu'il tire à sa fin...
Profitons-en !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues