" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

dimanche 6 mars 2011

6, des sternes royales, hystériques toute la journée

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

MATIN-
Temps: toujours très frais, environ 12-13° au petit matin.

Hier, les pêcheurs ont déversé de leurs grands filets des centaines de prises qu'ils ont abandonnées sur le débarcadère proche des vannes des deux Lampsar. Avec la marée montante, d'innombrables poissons flottent au cours du marigot, refluant peu à peu vers l'aval. Exceptionnellement, cela attire les sternes royales (cf. photo ci-contre) qui stationnent dans le delta, à la pointe Thiolet et habituellement ne s'aventurent guère jusqu'aux abords de Bango.


Ci-dessus: 2011 02 18, sterne royale / Photo par François Marmeys pour
Ornithondar

10h45, 15+ sternes royales (sterna maxima, royal tern) crient fortement et sans cesse au dessus des eaux du marigot et ses poissons flottants.
Dans le ciel, les inévitables milans parasites (milvus migrans ssp. parasitus), également des martinets des maisons (apus affinis) et ~15 de guêpiers de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater) qui se mêlent parfois aux laridés tonitruants
Au seuil de la passe de Thiolet, coté caserne (ancien village de Bango), ~25 grands cormorans à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white-breasted cormorant) pêchent en groupe, très activement. Un vol de 24 grands cormorans au dessus du fleuve Sénégal [N>S]. Dans la passe, 1 pélican blanc (pelecanus onocrotalus) à l'envol.
Les 2 pygargues vocifères (haliaeetus vocifer, african fish eagle) sont perchés, côte à côte, sur un palétuvier au débouché du bolong de Dakhar-Bango.

SOIR, 19h-19h15-
Alizés marins plutôt froids, marée basse.
Rive nord: 25+ bihoreaux gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron) sont descendus précocement de leurs reposoirs et stationnent sur les vasières. A 18h déjà 3 immatures déambulaient brièvement au bord de l'eau !
Rive sud: 35- sternes royales(sterna maxima)  hystériques - et quelques sternes caspiennes (sterna caspia) plus calmes- virevoltent et frôlent les eaux au bas de la décharge sauvage qui plonge dans les eaux du marigot, entre les dernières maisons bangotines et la caserne, dans le no man's land...

Ci-dessous: au crépuscule, les sternes royales continuent d'hurler devant les berges de la caserne de Bango
/ Photo par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues