" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 8 décembre 2016

8, une curée peu généreuse, cette année - mais à qui la faute ?

Pélicans blancs - Pelecanus onocrotalus, et Travailleurs à bec rouge - Quelea quelea, dans le soleil levant
plaine rizicole de Biffeche et Maroum Diassik 2016 12 8, 7h23 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Plaine alluviale de Biffeche. Plaine de crue, ripisylve, 'canal de décharge' -


6h30-14h05-
A pied.

Ci-contre: c'est jeudi... Le Bou el Mogdad redescend le fleuve...
Depuis la digue du 'Canal de décharge'
2016 12 8, 11h07 / © Photo par Frédéric Bacuez


Temps: soleil, rien d'original ! Lever à 7h22, coucher à 18h34. Températures: minima, 21°, maxima, 38°,  record de 1990 battu ! 23-24° vers 9h; 37° après 13h, baisse rapide après 17h, 36° quand même !. Indice UV fort, 8. Vent N/NE 11 km/h.
En rappel, histoire d'avoir une idée du chaos climatique devenant la norme: record des maxima en 1990, 36°; record des minima en 2012, 16° - soit une amplitude de 20° !  Température maximum moyenne (sur les 30 dernières années): 31°; température minimum (sur les 30 dernières années): 21°. Où l'on se rend compte que ce sont d'abord les températures maxima qui s'enflamment (pour le moment les minima résistent, tant bien que mal, dans leur fourchette haute, néanmoins)... Toujours sur les trente dernières années, il a plu une seule fois, le 8 décembre: en 1981, 0,5 mm - ça c'est normal !

La curée 2016 tire à sa fin, si tant est qu'elle a véritablement débuté un jour, après les pluies et le reflux des eaux vers les dépressions et autres tannes... Avec le décalage pluviométrique qui devient presque une norme (une mousson lente à parvenir jusqu'à nos latitudes, une installation pluviométrique chaotique, un régime d'averses ramassé dans le temps suivi de quelques pluies et d'humidité tardives), le Maroum Diassik n'est plus un bas-fond mais un marigot ! Trop d'eau ! En revanche, dans la plaine alluvionnaire, c'est l'inverse: la majorité des lagons et des mares sont à sec ou en passe de l'être. C'est précoce. Pourtant, le fleuve est encore rouge de ses limons et, c'est un fait remarquable, toujours à son étiage maximal: pas d'estran, pas de vasières, les limicoles sont bien embarrassés - nous y reviendrons dans la prochaine notule. Dans la plaine, l'année sera mauvaise, en ce qui concerne les herbages. A y regarder de plus près, c'est à dire en la parcourant à pied, on se rend compte que ce n'est pas le cas partout... Au sud, les ondulations herbeuses se parent de mille feux au lever du soleil; en revanche, plus on se rapproche de la gigantesque balafre qu'est le récent canal dit de décharge (sic), construit par Eiffage et ses associés pour évacuer au plus vite dans le fleuve les eaux de drainage des vallées rizicoles - et leurs agro-toxiques ?-, plus les herbages sont médiocres, voire calamiteux. Ou même totalement absents. Les deux grandes digues de terre qui enserrent le déversoir ont à l'évidence un impact négatif sur la plaine de crue environnante: l'eau de débordement du fleuve ne circule plus comme elle le faisait auparavant, sur un à cinq centimètres de hauteur en épousant toutes les subtilités d'un relief invisible aux yeux de l'Homme; bref, l'eau saisonnière ne se répand plus comme avant la construction, énergique et sans études d'impact environnemental, de cette grande muraille artificielle. Les drains qui avaient été creusés dans cette partie de la plaine n'arrangent pas les affaires de l'inondation nécessaire à sa vitalité. Le peu d'eau et son limon s'y déversent ou sont bloqués par leurs butées. Ce stupide, vraiment stupide grand oeuvre avait peut-être pour projet d'implanter aussi des casiers rizicoles au sud du canal comme une balafre; comme cela a été fait au droit du déversoir, jusqu'à l'orée du bolong et de la 'forêt' de Taba Tache - au profit d'un big boss confrérique... L'onction religieuse n'est rien, sans les gros sous et les petites affaires... Les éleveurs ont perdu, d'un coté du canal; mais ont momentanément gagné, de l'autre: comme pour défier l'inéluctable, ils ont planté sur leurs terres épargnées, des panonceaux de fer rouge sur lesquels ils ont écrit, rageurs: 'Zone de pâture' ! Il y a un signe qui ne trompe pas, dans la plaine néanmoins blessée: cette année, les vieux de Bango ne sont pas venus ici faire provision de Nympheas, encore moins de massettes et de Carex - de mauvaise qualité... Peu de carapaces de Callinectes bleues, aussi; quant aux poissons, pour en revenir à leurs pêcheurs ailés, et tout le menu fretin qui devrait encore gigoter dans les mares finissantes, on se demande où ils sont passés...

Ci-dessous:
de part et d'autre du 'Canal de décharge'
2016 12 8, 10h20 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


Au loin, sur le Maroum Diassik, les Pélicans blancs (Pelecanus onocrotalus) ne grognent même pas; ils restent là, stoïques, et immobiles; comme les quelques échassiers qui se maintiennent sur le pourtour du plan d'eau. Les Spatules blanches (Platalea leucorodia) ne font que passer. Ah si, tout au bout du bas-fond, au pied de la digue qui va de Bango à Mboubeune, des centaines d'Aigrettes garzettes (egratta garzetta) offrent un baroud d'honneur à une curée 2016 bien perturbée. Pendant ce temps dans les casiers rizicoles, les Hommes gueulent à gorge déployée, en tapant sur des bidons, pour éloigner les granivores de leurs champs. Au diable les oiseaux ! Ici le rendement à l'hectare n'atteint même pas 3 tonnes - 2,6 t/ha pour être exact... Et certains casiers sont si peu rentables que bien de "braves" riziculteurs du cru sont pris à la gorge par l'endettement. Pour information, le rendement en Chine est de 6,3 à 13,9 tonnes à l'hectare, il y a donc de la marge avant l’Émergence... Quant à détruire l'une des ultimes plaines de crue libre au monde, par ailleurs classée Réserve de biosphère transfrontalière (ah quelle plaisanterie !), pour un si pathétique gâchis, il n'y a que les développeurs du BTP (internationaux) et leurs potes politiques (locaux) pour être au top de la réussite ! Pouah !

Ci-dessous, de haut en bas:
Dans la moire de l'aube, l'ombre de la Bécassine des marais sur le miroir de l'eau (6h51)...
Volées de Pélicans blancs, Tantales ibis et Spatules blanches dans le soleil levant (7h19 et 7h22)
Marais du Djeuss et plaine de Biffeche 2016 12 8 matin / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -



OISEAUX / 81 espèces cochées, 5 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 1 espèce cochée
REPTILES / 1 espèce
ODONATES & LÉPIDOPTÈRES / 2 espèces
CRUSTACÉS / 1 espèce

Vu:
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalusgreat white pelican), premiers vols à partir de 7h08 (cf. photos ci-dessus), tous en direction du Maroum Diassik puis les centaines d'ind. habituels un peu partout... dans le ciel... (cf. photos ci-après)
  • Cormoran africain (microcarbo a. africanuslong-tailed cormorant), dont plusieurs ind. au bord du 'canal de recharge' + 2 ind. [bolong de Kaïgga]
  • Anhinga (roux) d'Afrique (anhinga rufa, african darter), 1 ind. juvénile en vol [suivant le 'canal de décharge' vers le fleuve Sénégal]
  • Bihoreau gris (nycticorax n. nycticoraxblack-crowned night-heron), 5 ind. en vol lèvent un Héron pourpré (6h30+) [entre mangrove et marais] + 2 ind. ad. levés (~7h25) [mares de digue n°2]
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron), 1 ind. levé (~7h25) [mares de digue n°2] + 1 + 1 ind. [bolong de Kaïgga]
  • Aigrette à gorge blanche (egretta g. gulariswestern reef-egret), 1 ind. sur les mares de ripisylve + plusieurs ind. dont une majorité de juvéniles, stationnés sur les berges du 'canal de recharge', en compagnie d'autres ardéidés (Hérons cendrés, Aigrettes garzettes) et de Cormorans africains
  • Aigrette garzette (egretta g. garzettalittle egret), en grand nombre - probablement locales renforcées par des paléarctiques, dont centaines d'ind. regroupés pour une curée [Maroum Diassik] + 1 ind. bien décidé à se garder le lagon (cf. photo ci-dessous) qu'il occupait déjà le 29 novembre dernier - s'il s'agit de la même garzette... [plaine de crue] + plusieurs ind. - dont groupe de 5 ind.- sur les bords du 'canal de décharge'
  • Grande aigrette (ardea alba ssp. melanorhynchoswestern great egret)
  • Héron cendré (ardea c. cinereagrey heron), quelques ind. en vol à partir de 7h, avec les Hérons pourprés [marais du Djeuss bangotin rive droite] + Quelques ind. ici et là en vol (cf. photo ci-dessous) ou au repos [Maroum Diassik], ou sur les chaumes rizicoles (cf. photo ci-dessus
  • Héron pourpré (ardea p. purpureapurple heron), 1 ind. à l'envol, dérangé par les Bihoreaux regagnant la mangrove + 1 ind. au toilettage perché sur tamaris dès les premières lueurs de l'aube + 1 ind. en vol (tous à l'aube) puis plusieurs ind. en vol à partir de 7h [marais du Djeuss bangotin rive droite>mangroves et delta] + 2 ind. (aprem')
  • Tantale ibis (mycteria ibisyellow-billed stork), 4 ind. en vol dans le soleil levant (7h19, cf. photo ci-dessus) + 1 ind., toujours le sujet à la patte pendante vu ces derniers temps + 1 ind. immature au repos sur le site de la curée [Maroum Diassik] + 1 ind. cerclant seul [à la verticale de la plaine de crue]
  • Cigogne noire (ciconia nigrablack stork), 1 ind. cercle en altitude (13h08) [carrefour des deux digues]
  • Ibis falcinelle (plegadus falcinellusglossy ibis), vols similaires à ceux du 29 novembre, au loin sur le fleuve coté mauritanien [Diawas] + 1 ind. solitaire en vol passant [plaine de crue>Maroum Diassik]
  • Ibis sacré (threskiornis aethiopicussacred ibis), 3 ind. en vol
  • Spatule blanche (d'Europeplatalea l. leucorodiaeurasian spoonbill), premier vol passant de 14 ind. peu après 7h, puis 2 + 16 ind. et, enfin, plusieurs centaines d'ind. ! + vol de 22 ind. essentiellement juv./imm. (cf. photo ci-dessous) cerclant avec des Pélicans à la verticale du 'canal de décharge' (10h50+)... Grand changement avec le 29 novembre dernier ! [en direction du Maroum Diassik]
  • Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiacaegyptian goose), 10 ind. levés des herbiers marécageux (cf. photo ci-dessous) [plaine de crue]
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus g. gambensisnorthern spur-winged goose), 1 ind. en vol [plaine de crue]
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduatawhite-faced whistling duck), 25+ ind. au-dessus du Djeuss bangotin, une des premières passées de saison...
  • Balbuzard pêcheur d'Eurasie (pandion h. haliaetuseurasian osprey), 1 ind. à 7h30 décollant des tannes en direction de la plaine de crue, vers le fleuve + 1 ind. au repos à terre [plaine de crue asséchée et sans herbes] + 4 ind. au repos sur les rives du Maroum Diassik (cf. photo ci-dessous), plutôt au sol dans la matinée, en évidence sur des tamarix senegalensis autour de midi, pour prendre le vent du NE ! + 1 ind. perché sur tamaris [au droit du 'canal de décharge']
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish-eagle), premières vociférations du cc du Djeuss bangotin à 6h48 ! 1 ind. ad. entendu puis enfin vu haut dans le ciel (12h40) [digue n°2 et plaine de crue]
  • Milan d'Afrique à bec jaune (Milan parasite, milvus aegyptius ssp. parasitusyellow-billed kite), 3 ind. en patrouille matinale (7h30)
  • Milan noir (milvus m. migransblack kite), 2 ind. au sol en train de manger [près du Maroum Diassik] + 1 ind. me survolant [midi, digue n°2>ripisylve]
  • Busard cendré (circus pygargusMontagu's harrier), 1 ind. femelle immature (idem 11 29) [plaine de crue]
  • Circaète Jean-Le-Blanc (circaetus gallicusshort-toed snake-eagle), 1 ind. en vol passe tout près (12h50) [digue n°2]
  • Francolin à double éperon (pternistis b. bicalcaratusdouble-spurred francolin), 1 ind. d'abord entendu puis vu à l'envol [ripisylve] 
  • Marouette à bec jaune (Râle à bec jaune, zapornia flavirostrablack crake), 1 ind. [jardin près du 'barrage' de Bango]
  • Grue couronnée noire (balearica p. pavonina, -west africanblack crowned crane - Vulnerable/VU-Vulnérable,sur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), 1 ind. dans les herbiers marécageux [plaine de crue] + 2 ind. - cc local dans les herbiers et roselières [coté plaine rizicole]
  • Échasse blanche (himantopus himantopusblack-winged stilt), quelques dizaines d'ind. arpentant le Maroum Diassik + ~8 ind. sur les tannes
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), entendus en fin de nuit sur les berges bangotines du Djeuss (6h30) puis sur le périmètre de l'ex parking d'Eiffage pris au marais: ~8 ind. finalement vus... (7h+ et début aprem')
  • (Pluvier) grand-gravelot (charadrius h. hiaticulacommon ringed plover)
  • Gravelot pâtre (charadrius pecuarius, Kittlitz's plover), 3 ind. juv./internuptiaux + 1 ind. internuptial [voisinage du 'canal de décharge']
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus s. senegallus, -africanwattled lapwing), 1 ind. au bord du 'canal de recharge'
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), 2 ind. - cc local, près d'un lagon [plaine de crue] + quelques ind. au bord du 'canal de décharge' + ~100 ind. stationnés avec des Pigeons roussards et quelques Oedicnèmes [ex parking Eiffage]
  • Pluvier argenté (pluvialis squtarolagrey plover), 1 + 1 ind. sur lagon asséché, comme le 29 novembre dernier [plaine de crue] + groupe de 30 ind. sur tanne au pied du 'canal de décharge', avec quelques Combattants variés et petits limicoles (cf. photos ci-dessus) {à suivre sur Ornithondar}
  • Bécasseau maubèche (calidris canutus canutus, -siberianred knotNear threatened/NR-Quasi menacésur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), 1 ind. juvénile, solitaire et claudicant mais arrivant à s'alimenter sur mare de débordement du 'canal de décharge' {à suivre sur Ornithondar}
  • Bécasseau minute (calidris minutalittle stint)
  • Combattant varié (calidris pugnaxruff), groupe de ~30 ind. sur mare entourée de massettes [plaine de crue] + plusieurs ind. sur tanne au pied du 'canal de décharge' + 20+ ind. sur les tannes
  • Chevalier gambette (tringa t. totanuscommon redshank), 10+ ind. sur les tannes
  • Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greenshank), dont 2 + 1 ind. sur mares, du coté plaine de crue + quelques ind. sur les bords du 'canal de décharge'
  • Chevalier culblanc (tringa ochropus, green sandpiper)
  • Chevalier sylvain (tringa glareola, wood sandpiper), devenant cette fois plus fréquents que les culblancs
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucoscommon sandpiper), 1 ind. [bord du 'canal de décharge'] + 1 ind. sur une tanne !
  • Bécassine des marais (gallinago g. gallinagocommon snipe), 1 ind. en ombre chinoise sur fond de flaque d'eau (cf. photo ci-dessus), avec un Chevalier sylvain [ex parking d'Eiffage & Co pris au marais]
  • Bécasseau rousset (tringites subruficollis, buff-breasted sandpiper Near threatened/NR-Quasi menacésur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition depuis 2004), 1 ind. - espèce du Néarctique, accidentelle au Sénégal et en Afrique {Lire ICI sur Ornithondar}
  • Sterne caspienne (hydroprogne caspiacaspian tern), quelques dizaines d'ind. au repos sur le site de la curée [Maroum Diassik]
  • Sterne hansel (gelochelidon n. niloticagull-billed tern), 1 ind. en vol passant ['canal de décharge']
  • Sterne caugek (thalasseus sandvicensis, Sandwich tern)
  • Tourterelle masquée (Tourterelle à masque de fer, oena c. capensisNamaqua dove), chantent surtout à midi ! + 8 à 10 ind. à l'abreuvoir (début aprem') [ex parking Eiffage]
  • Tourterelle maillée (spilopelia/streptopelia s. senegalensislaughing dove)
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon), 2 ind. en vol S>N (12h+)  + ~50 ind. au repos ou à l'abreuvoir (début aprem') [ex parking Eiffage] + 13 + ~16 ind. en vol S>N
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens ssp. shelleyi, -Nigermourning collared-dove), 2 ind. roucoulent (12h30) [ripisylve]
  • Coucal du Sénégal (centropus s. senegalensisSenegal coucal), 1 ind. [digue n°2] + 1 ind. (près du pont sur le 'canal de décharge']
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus c. climacuruslong-tailed nightjar), quelques ind. voletant avec les microchiroptères de l'aube [marais du Djeuss bangotin rive droite]
  • Martin-pêcheur huppé (corythornis cristatus ssp. galeritaMalachite kingfisher), 1 ind. [mares de digue n°2] + 1 ind. en vol passant + 1 ind. perché [herbiers marécageux en plaine de crue] + 1 ind. puis 2 en vol passant dans mon dos [ripisylve marécageuse à gonakiers] + 1 ind. [marais du Djeuss bangotin rive droite]
  • Martin-pêcheur pie (ceryle r. rudispied kingfisher), 2 ind. utilisent le pont sur le 'canal de décharge' comme poste d'affût
  • Guêpier nain (merops p. pusilluslittle bee-eater), 4 + 2 + 1 + 2 + 2 + 1 + 1 + 1 ind. (cf. photo ci-dessous) [marais du Djeuss bangotin rive droite]
  • Cochevis huppé du Sénégal (galerida cristata ssp. senegallensis, -Senegalcrested lark)
  • Moinelette à oreillons blancs du Sénégal (eremopterix leucotis ssp. melanocephalus-Senegal- chestnut-backed sparrow-lark), assez nombreuses localement, près du 'canal de décharge' en particulier sur dépôts d'huîtres de palétuviers (~30 ind.) et dans la plaine de crue dans sa partie la plus sèche et la moins herbeuse (en tout cas la plus rase)
  • Hirondelle de rivage (riparia r. ripariacommon sand martin), des centaines d'ind. chassant aux alentours et sur tout son long, du 'canal de recharge' !
  • Hirondelle rustique (hirundo r. rusticabarn swallow) / Hirondelle de Guinée (hirundo l. lucidared-chested swallow) ?, 1 ind. juvénile chasse seul près du 'canal de décharge' et de son pont, avec des Hirondelles de rivage... + 1 ind. juv. chassant autour de moi [digue n°1]
  • Bergeronnette grise (motacilla a. albawhite wagtail), 1 ind. [sur piste-digue à l'approche de Bango]
  • Bergeronnette printanière (motacilla f. flavablue-headed wagtail), au total 3 ind.
  • Tarier pâtre d'Afrique (saxicola torquatus ssp. moptanus, african stonechat), 1 ind. mâle et 1 ind. femelle - cc local [herbiers marécageux en plaine de crue] + 1 ind. mâle (cf. photo ci-dessous) [herbiers marécageux coté plaine rizicole] + 1 ind. mâle assoiffé [digue n°1] {à suivre sur Ornithondar}
  • Traquet motteux (oenanthe o. oenanthenorthern wheatear),  au total 7 ind. [plaine de crue et proximité du 'canal de décharge']
  • Rousserolle effarvatte (acrocephalus scirpaceus, eurasian reed-warbler), fugacement vues - dont 1 ind. en vol- mais surtout entendues [marais du Djeuss bangotin rive droite]
  • Hypolaïs obscure (iduna opacawestern olivaceous warbler), 1 ind. dans les arbustes riverains [du marais du Djeuss rive droite]
  • Pouillot véloce (phylloscopus c. collybita, common chiffchaff), 1 ind. [bordures arborées de digue n°2] + 1 ind. [ripisylve à gonakiers] + plusieurs ind. dans les bordures arborées [de la digue n°1]
  • Fauvette passerinette (curruca i. inornata, western subalpine warbler), omniprésente (dès 7h !) + 2 ind. dans tamarix senegalensis en train de coloniser les rives du 'canal de décharge' + 1 ind. [jardin près du 'barrage' de Bango]
  • Camaroptère à dos gris (camaroptera b. brevicaudatagrey-backed camaroptera), 1 ind. [ripisylve à gonakiers]
  • Cisticole (roussâtre) du Nil (cisticola -galactotes- marginatus ssp. amphilectuswinding cisticola), 1 ind. perché dans un bosquet très dégradé (cf. photo ci-dessous) [voisinage du 'canal de décharge']
  • Cisticole des joncs (du Nigeria, cisticola juncidis ssp. uropygialisnigerian zitting cisticolafan-tailed cisticola), 1 ind. matinal (cf. photos en bas de notule) + famille de 5 ind., ad. et jeunes + 2 ind. [plaine de crue] {Bientôt sur Ornithondar}
  • Prinia aquatique (à ventre blanc, prinia fluviatilisriver prinia), 2 ind. - cc local [plaine de crue en zone d'herbiers marécageux] + 1 ind. appelant + 1 ind. [marais du Djeuss bangotin rive droite]
  • Prinia modeste (prinia s. subflavatawny-flanked prinia), 2 ind. - cc local [plaine de crue]
  • Souïmanga à longue queue (cinnyris p. pulchellusbeautiful sunbird), 1 ind. en plumage de mue internuptiale [sous-bois digue n°2]
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius s. senatorwoodchat shrike), 1 ind. + 1 ind. [bosquet relictuel près du 'canal de décharge']
  • Moineau domestique (passer domesticus ssp. indicus, -indianhouse sparrow) [au seuil de Bango]
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp., black-headed weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea queleared-billed quelea),  volées passantes (cf. photo en haut de notule), en direction ou en provenance des casiers rizicoles défendus avec force tintamarre par les Hommes ! + milliers d'ind. dans la ripisylve à gonakiers - quel brouhaha !
  • Amarante (commun) du Sénégal (lagonosticta senegalared-billed firefinch), 1 ind. femelle sur le pont [du 'canal de recharge']
  • Bengali zébré (amandava s. subflavazebra waxbill), assez nombreux - de 2 à 12 ind. par groupe [plaine de crue plutôt herbeuse et sur mares en cours d'assèchement] + 5 + 2 ind. + 10+ ind.  [bords du 'canal de décharge' et plaine de crue sèche proche]
  • Astrild-caille à face noire (ortigospiza a. atricollisblack-faced quailfinch), quelques ind., vu 1 ind. à l'envol + entendus [plaine de crue] {Bientôt sur Ornithondar}

Entendu:
Talève d'Afrique (porphyrio madagascariensisafrican swamphen) [marais du Djeuss bangotin rive droite] / Guêpier de Perse de l'ouest (merops persicus ssp. chrysoconoswestern blue-cheeked bee-eater), 1 ind. entendu à 11h45 ! [environs du 'canal de décharge'] / Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius m. macrourusblue-naped mousebird) [exclusivement à Bango-village] / Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenussedge warbler), à l'écoute, plus nombreux que le 29 novembre dernier... [marais du Djeuss bangotin rive droite] / Rousserolle des cannes (acrocephalus rufescens ssp. senegalensis, -Senegalgreater swamp-warbler), 1 ind. entendu dès l'aube et 1 + 1 ind. l'après-midi [marais du Djeuss bangotin rive droite] /


Ci-dessous, de d. à d. et de haut en bas:
Les Pélicans du petit matin au-dessus de Mboubeune (7h43) - Balbuzard pêcheur au repos, marais du Maroum Diassik (8h33) - Aigrette garzette au lagon, plaine de crue (7h50)
Ouettes d'Egypte (9h) - Ondulation pélicane (10h07) - Spatules blanches, juvéniles/immatures (10h52)
Pélicans blancs à la pompe (10h54) - Héron cendré, marche arrière toute ! (9h59)
Cisticole roussâtre du Nil (12h07) - Tarier pâtre d'Afrique ssp. moptanus, mâle territorial (8h41) - Guêpier nain au marais (13h09)
Cisticole des joncs du Nigeria, dans les premiers rayons du soleil (8h14-15)
Plaine de Biffeche, plaine de crue du Sénégal et 'Canal de décharge' 2016 12 8 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


 AUTRES:
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), ~15 ind. [lisière de ripisylve proche du pont sur le 'canal de décharge'] et... nombreuses crottes sur ledit pont et ses balustrades !
  • Microchiroptère sp., quelques ind. virevoltant avec des Engoulevents au-dessus des herbiers [marais du Djeuss]
  • Varan de l'ouest africain (varanus niloticuswest african Nile monitor), 1 ind. juvénile de 1ère AC, aussi peu farouche que le 29 novembre dernier [digue n°1 au bord du marais]
  • (petit) Monarque d'Afrique (danaus chrysippus ssp. chrysippuscommon plain tigerlesser wandererqueen butterfly, 'african queen'), au minimum 6 ind. 
  • Libellule sp.
  • Crabe violoniste (uca tangeri), semble avoir déjà colonisé les vasières du 'canal de décharge' !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues