" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

dimanche 11 décembre 2016

11, Curée 2016: clap de fin dans la plaine de crue !...

Cigogne noire - Ciconia nigra, sujet juvénile et Pélicans blancs - Pelecanus onocrotalus
Plaine de crue du fleuve Sénégal 2016 12 11, 12h02 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Plaine alluviale du Sénégal -

6h25-16h15-
A pied.
Temps: Miracle ! 17° à 6h du matin, 18° à 7h - il ferait presque frais- et 34° à 15h, ça c'est de l'amplitude thermique - et ce n'est qu'un début !... 
Ensoleillé avec de nombreuses chevelures dans le bleu du ciel. Petit vent du N/NE.

Ci-contre: c'est dimanche... Le Bou el Mogdad remonte le fleuve... (Voir aussi ICI)
2016 12 11, 8h14 / © Photo par Frédéric Bacuez 


Précédemment sur Ornithondar
Une curée peu généreuse, cette année - mais à qui la faute ?2016 12 8

Cette fois, ça sent la saison sèche à plein nez: les premiers groupes de Dendrocygnes veufs (Dendrocygna viduata) sont de retour sur les bords du fleuve Sénégal. Ils ont passé la saison humide parfois loin des grands cours d'eau, pondant puis élevant leurs canetons dans d'improbables brousses, se contentant des gagnages noctambules et des flaques d'eau de la mousson pour se nourrir et élever leur descendance. Bientôt les Hommes Blancs viendront de loin leur faire les plumes - ça doit être donc rigolo, viril et sportif, de tuer ces jolis palmipèdes "à la passée" ! Si les fines gâchettes renflouent les caisses de leur guide-hôtelier RB, et pouvaient empêcher ses concessions de chasse de devenir (à toute vitesse, grâce aux digues et pistes de son pote ML) des carrés d'oignons empestant la chimie, ma foi !...

Dans la plaine de crue, dernier round de saison pour la curée ! C'en est fini, à l'exception de quelques mares ombragées en gonakeraie, de l'orgie de poissons, alevins, crustacés et de tout ce qui frétille désespérément dans les bas-fonds, les tannes et les trous d'eau temporaires, avant asphyxie des uns et des autres. Même si les oiseaux en ont bien profité, depuis la mi-novembre, la curée cuvée 2016 n'a pas été à la hauteur des espérances aviaires... Et ça se voyait !
La douzaine de Cigognes noires (Ciconia nigra) encore présentes fin novembre s'est probablement déportée vers des sites plus favorables, et moins dérangés, par exemple sur les Trois-Marigots voire carrément vers le sud et son Sine Saloum... Seules quatre 'demoiselles noires' (cf. photo en haut de notule) se maintiennent sur zone; elles étaient ce midi dans les herbiers qui ont encore les pieds dans la boue, derrière la petite ripisylve. Idem pour les Tantales ibis (Mycteria ibis) dont un sujet immature, et un autre blessé à la patte (cf. photo ci-après), demeurent sur les berges du Maroum Diassik tant que la partie, avec la présence réconfortante des Pélicans blancs (Pelecanus onocrotalus) et des Spatules blanches (Platalea leucorodia, cf. photo ci-après) laisse quelque espoir de miraculeuse et ultime pêche.

Une bataille aérienne entre un Milan et une Cigogne noire... avec pour arbitre un Balbuzard pacificateur !

Si les Ibis falcinelles (Plegadis falcinellus) se sont repliés sur la berge mauritanienne et ne la quittent plus, du coté de Diawas, les Spatules comme les Cigognes et les Pélicans font la navette entre le Maroum Diassik et et la plaine de crue de nos voisins. C'est à l'occasion de ces liaisons que le danger menace: les Milans d'Afrique (Milvus aegyptius parasitus) de Bango sont particulièrement territoriaux et agressifs ! Dans l'après-midi c'est une Cigogne noire qui en fait les frais: un de ces Milans 'parasites' est tellement à ses trousses qu'elle doit se secouer dans les airs et agiter ses longues pattes comme une mule qui rue pour échapper à l'importun; un Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) en vient même à s'immiscer dans la bataille aérienne, comme s'il voulait séparer les deux belligérants ! (cf. photos ci-dessous)

Ci-dessous:
Cigogne noire houspillée par un Milan d'Afrique, avec Balbuzard pêcheur en bon samaritain !
A la verticale de la plaine de crue 2016 12 11, 14h49 / © Photos par Frédéric Bacuez
Au milieu:
à g., Tantale ibis - Mycteria ibis, à la patte folle... - à d., Spatule blanche - Platalea leucorodia,  à la descente
Plaine de Biffeche 2016 12 11, 12h10 et 12h18 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


Ci-dessus:
pompes de Pélicans blancs à la verticale de la plaine de crue du Sénégal
Cherchez la Cigogne noire !
2016 12 11, 11h27-12h09 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


Les Pélicans blancs, d'année en année plus nombreux ! 

Tandis que 6 à 10 000 couples de leurs aînés sont en pleine saison de nidification, sur le marigot de Djoudj, dans le parc national du même nom (PNOD, novembre-février), près de 8 000 non reproducteurs (juvéniles, immatures, vieux oiseaux) vagabondent dans le bas-delta, à l'aval du lac de Guier, des deux cotés du fleuve frontalier (Mauritanie-Sénégal). Plus d'un millier de ces palmipèdes ont pour habitude de stationner sur les lagons saint-louisiens, de l'embouchure (la brèche, aujourd'hui !) aux lagons de Diawas et Biret (Mauritanie), sur le fleuve à l'aval du barrage de Diama, mais aussi sur le marais de Toddé et le marigot de Khant (Sénégal). Au regard de mes propres observations dans la partie de la plaine de crue proche de Bango, ces effectifs sont aujourd'hui largement sous-estimés: le 29 novembre dernier, pas moins de 3 000 Pélicans évoluaient entre le lagon mauritanien de Diawas et la plaine rizicole sénégalaise de Biffeche... Il va falloir que nos compteurs patentés du 15 janvier délaissent un peu leurs canards pour aussi réviser leurs chiffres sur Njagabaar, l'authentique oiseau totémique du delta !

Lire sur Ornithondar:
Sur le Djoudj, les pélicans blancs ont réinvesti le nichoir - c'est de saison !, 2015 11 11
Cigognes noires et Busard cendré mélanique - du beau monde dans la plaine alluviale, malgré les misères qu'on lui inflige..., 2016 11 29


OISEAUX / 78+ espèces cochées, 5 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 3 espèces cochées
REPTILES / 1 espèce
LÉPIDOPTÈRES / 1 espèce

Vu:
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalusgreat white pelican), premières pompes à 10h35, 80 + 32 ind. [à la verticale du 'Canal de décharge'] + 10 ind. à basse altitude, près de moi + dizaines d'ind. ici et là dans le ciel dont passage près de mon affût, accompagné de deux Cigognes noires (cf. photos ci-dessus et en haut de notule) [digue n°2]
  • Pélican gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican), 3 ind. au séchage [Maroum Diassik]
  • Cormoran africain (microcarbo a. africanuslong-tailed cormorant), 1 + 1 ind., juvéniles en vol passant [digue n°2]
  • Bihoreau gris (nycticorax n. nycticoraxblack-crowned night-heron), 3 ind. en vol (6h45) [digue n°1 proche des mangroves] + 1 ind. à l'envol [digue n°2]
  • Gardeboeuf d'Afrique (bubulcus i. ibiscattle egret), 1 ind. solitaire [ex parking Eiffage & Co pris au marais]
  • Aigrette à gorge blanche (egretta g. gulariswestern reef-egret), 1 ind. à la curée [mare de gonakeraie] + 7 ind. sur les tannes [Maroum Diassik]
  • Aigrette garzette (egretta g. garzettalittle egret), 1 ind. [lagon en plaine de crue] + 22+ ind. à la curée, avec quelques Spatules blanches [sur mare en ripisylve à gonakiers] + ~20 ind. sur les tannes [Maroum Diassik]
  • Grande aigrette (ardea alba ssp. melanorhynchoswestern great egret)
  • Héron cendré (ardea c. cinereagrey heron), 1 + 2 ind. en vol du matin (7h+) + 1 ind. [sur mare en ripisylve à gonakiers] + 1 et 1 ind. sur le bord des tannes (cf. photo ci-dessous) [Maroum Diassik]
  • Héron pourpré (ardea p. purpureapurple heron), 1 ind. à l'envol, toujours le même (cf. photo ci-dessous) [marais voisin de l'ex parking Eiffage & Co] + 1 ind. à l'envol des mangroves [digue n°1]
  • Tantale ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork), 1 ind. immature [au bord du Maroum Diassik] + 1 ind. à la patte cassée, toujours sur zone (cf. photo ci-dessus) [plaine de crue]
  • Cigogne noire (ciconia nigrablack stork), premier ind. à 10h08. 4 ind. s'élèvent simultanément des herbiers encore en eau près de la gonakeraie (12h30-45, cf. photo ci-dessous [plaine de crue] + combat aérien entre 1 ind. et un Milan agressif, attirant même un Balbuzard pêcheur (cf. photos ci-dessous) [à la verticale de la digue n°2]
  • Ibis falcinelle (plegadis falcinellus, glossy ibis), vol de ~60 ind. au-dessus du fleuve [vers Diawas, Mauritanie]
  • Spatule blanche (d'Europeplatalea l. leucorodiaeurasian spoonbill), les 15 premières en vol à 7h07 du matin puis 10 ind. à l'approche du Maroum Diassik à 7h11 + 34 ind. en formation passante [plaine de crue] + quelques ind. sur mare en ripisylve [gonakeraie] (cf. photo ci-dessus)
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduatawhite-faced whistling duck), vol de ~50 ind. à 7h20 du matin [>amont du Djeuss] + ~60 ind. + 20 ind. en vol descendant le fleuve [amont>aval]
  • Balbuzard pêcheur d'Eurasie (pandion h. haliaetuseurasian osprey), 2 à 3 ind. au sol, comme d'hab' - sur le même périmètre depuis des années ! Vu 2 ind. (les mêmes ?) cerclant avec quatre Pélicans et un Milan sp. (cf. photo ci-dessus) [plaine de crue] + 2 ind. non bagués, d'abord perchés sur tamarix senegalensis puis 2 ind. (les mêmes ?) piaulant dans les airs [du coté de la plaine de tannes]
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish-eagle), premières vociférations à 6h37, presque à la nuit (trois fois jusqu'à 7h15) ! 1 ind. perché [mangrove de Diawas, Mauritanie]. 3 sujets bien entendus vers 12h30-45 mais invisibles avant qu'un ind. passe en compagnie de Pélicans blancs et qu'au loin encore un ind. avec une Cigogne noire (12h45+) ! 1 ind. ad. cerclant au-dessus des casiers rizicoles du Djeuss-Mboubeune
  • Milan d'Afrique à bec jaune (Milan parasite, milvus aegyptius ssp. parasitusyellow-billed kite), 2 ind. survolent la plaine de crue + 1 ind. et 2 ind., juvéniles 
  • Milan noir (milvus m. migransblack kite) [vers les rizières]
  • Busard cendré (circus pygargusMontagu's harrier), 1 ind. femelle immature + 1 ind. mâle, chassent [plaine de crue]
  • Marouette à bec jaune (Râle à bec jaune, zapornia flavirostrablack crake), surtout entendu rigoler ! 1 + 1 ind. traversant la piste-digue [marais du Djeuss rive droite]
  • Talève d'Afrique (porphyrio madagascariensisafrican swamphen), entendues dès 7h du matin mais seulement 1 ind. visible [marais du Djeuss rive droite]
  • Grue couronnée noire (balearica p. pavonina, -west africanblack crowned crane - Vulnerable/VU-Vulnérable,sur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), entendues dès 7h du matin puis 2 ind. en vol (7h15) [au-dessus des casiers rizicoles] puis en vol vers le 'Canal de décharge' (10h45)
  • Échasse blanche (himantopus himantopusblack-winged stilt), 12+ ind. sur les tannes [Maroum Diassik] + 3 ind. [tanne au carrefour des digues] 
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), quelques ind. entendus après 6h45 du matin + 8 ind. (cf. photo ci-dessous) [ex parking Eiffage & Co]
  • (pluvier) Grand-gravelot (charadrius h. hiaticulacommon ringed plover
  • Gravelot pâtre (charadrius p. pecuariusKittlitz's plover), 1 ind. en vol passant [digue n°2] + 1 ind. [tannes]
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), cc sur tanne + ~100 ind. stationnés [ex parking Eiffage & Co]
  • Pluvier argenté (pluvialis squtarolagrey plover), toujours 1 à 2 ind. près d'un lagon finissant [dans la plaine de crue sèche] + 1 ind. [au bord du Maroum Diassik] (Lire ICI sur Ornithondar)
  • Barge à queue noire (limosa limosablack-tailed godwit Near threatened/NR-Quasi menacésur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), 50+ ind. au plus profond des tannes [Maroum Diassik] + 5+ ind. [tanne au carrefour des digues]
  • Bécasseau minute (calidris minutalittle stint), vol de 35+ ind. atour des tannes [plaine de Biffeche]
  • Combattant varié (calidris pugnaxruff), ~60 ind. avec deux Spatules blanches + 35 ind. + ~100 ind., les trois groupes sur les tannes [Maroum Diassik et tanne au carrefour des digues]
  • Chevalier gambette (tringa t. totanuscommon redshank), 1 seul ind. [ex parking Eiffage & Co pris au marais]
  • Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greenshank), 2 ind. [lagon en plaine de crue]
  • Chevalier culblanc (tringa ochropus, green sandpiper)
  • Chevalier sylvain (tringa glareola, wood sandpiper), plusieurs ind. sur les tannes
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper), 1 ind. à l'envol [ex parking Eiffage & Co]
  • Bécassine des marais (gallinago g. gallinago, common snipe), 1 ind. en vol [carrefour des deux digues]
  • Goéland brun (larus fuscus ssp. fuscusintermediagraellsiilesser black-backed gull), 1 ind. en vol [remontant le 'Canal de décharge' depuis le fleuve]
  • Mouette rieuse (chroicocephalus ridibundus, black-headed gull), quelques ind. parmi les Sternes caspiennes [Maroum Diassik]
  • Sterne caspienne (hydroprogne caspiacaspian tern), ~20 ind. au repos, avec quelques Mouettes rieuses [sur le Maroum Diassik] + 1 + 2 ind. en vol [fleuve>Maroum Diassik]
  • Sterne hansel (gelochelidon n. niloticagull-billed tern), dont 1 + 11 ind. en vol fleuve>Maroum Diassik [par-dessus la plaine de crue]
  • Sterne caugek (thalasseus sandvicensis, Sandwich tern), 1+ ind. au milieu des Sternes caspiennes et Mouettes rieuses [Maroum Diassik]
  • Tourterelle masquée (Tourterelle à masque de fer, oena c. capensisNamaqua dove), 2 ind. chantent et se répondent [digue n°2] + cc formé près du bolong [de Kaïgga]
  • Tourterelle maillée (spilopelia/streptopelia s. senegalensislaughing dove)
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon),en vol: 23 + 20 + 8 + 2  ind. en vol + 5 ind. et dizaines d'ind. stationnés [ex parking Eiffage & Co]
  • Coucal du Sénégal (centropus s. senegalensisSenegal coucal), 1 ind. [digue n°2]
  • Martinet des palmes (cypsiurus p. parvusafrican palm swift), 1 ind. évolue au-dessus des Hirondelles de rivage [plaine de crue]
  • Martin-pêcheur huppé (corythornis cristatus ssp. galeritaMalachite kingfisher), 1 ind. [lagon en plaine de crue] + 1 ind. [mares au pied de la digue n°2] + 1 ind. [en ripisylve marécageuse] + 1 ind. [marais ex parking Eiffage & Co] + 1 ind. [bolong de Kaïgga]
  • Martin-pêcheur pie (ceryle r. rudispied kingfisher), 1+ ind. pêche activement sur une mare [pied de digue n°2]
  • Guêpier nain (merops p. pusilluslittle bee-eater), 2 ind. [digue n°2] + 2 + 1 ind. [digue n°1]
  • Guêpier de Perse de l'ouest (merops persicus ssp. chrysoconoswestern blue-cheeked bee-eater), 4 ind. {digue n°1]
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 1 ind. ad. (cf. photo ci- dessous) [digue n°1]
  • Cochevis huppé du Sénégal (galerida cristata ssp. senegallensis, -Senegalcrested lark), duo à la bataille !
  • Moinelette à oreillons blancs du Sénégal (eremopterix leucotis ssp. melanocephalus-Senegal- chestnut-backed sparrow-lark), la plus commune avec le Bengali zébré, en moyenne par bandes de ~6 ind. [dans la plaine de crue]
  • Hirondelle de rivage (riparia r. ripariacommon sand martin), de plus en plus nombreuses après 9h30
  • Hirondelle de Guinée (hirundo l. lucidared-chested swallow), 1 ind. juvénile virevolte autour de moi [digue n°1]
  • Bergeronnette grise (motacilla a. albawhite wagtail), 1 ind. [digue n°1] + 2 ind. [Bango]
  • Bergeronnette printanière (motacilla f. flavablue-headed wagtail), quelques ind. - bien moins nombreuse qu'il y a quelques années, dans la plaine de crue...
  • Bergeronnette ibérique (motacilla flava ssp. iberiaespanish wagtail), 1 ind. [digue n°2] + 1 ind. accompagnant un troupeau de bovins [herbiers de plaine de crue] + 1 ind. accompagnant des vachettes [digue n°1]
  • Tarier pâtre d'Afrique (saxicola torquatus ssp. moptanus, african stonechat), cc local - longuement observé et photographié: femelle et mâle montent parfois haut dans le ciel pour attraper leurs proies ! [herbiers épars sur mare asséchée]. Peut-être 1 ind. mâle supplémentaire à quelques dizaines de mètres plus loin [digue n°2] + 1 ind. mâle - installé ici depuis peu (obs. pers.) [digue n°1]
  • Traquet motteux (oenanthe o. oenanthenorthern wheatear), 2 ind. [plaine de crue]
  • Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenussedge warbler), quelques ind. furtifs [marais du Djeuss rive droite]
  • Rousserolle effarvatte (acrocephalus scirpaceus, eurasian reed-warbler), 1 ind. bien peu farouche ! [marais du Djeuss rive droite]
  • Hypolaïs obscure (iduna opacawestern olivaceous warbler), 1 ind. [digue n°2 près du lagon en plaine de crue]
  • Pouillot véloce (phylloscopus c. collybita, common chiffchaff), 2 ind. ensemble dans le même arbrisseau + 1 ind. [digue n°2] + 1 ind. chassant aux pieds des touffes d'herbes [plaine de crue] + 1 ind. [digue n°1]
  • Fauvette passerinette (curruca i. inornata, western subalpine warbler), omniprésente - première à 7h05 du matin
  • Cisticole des joncs (du Nigeria, cisticola juncidis ssp. uropygialisnigerian zitting cisticolafan-tailed cisticola), 1 +  1 + 1 + 1+ ind., dans les herbiers jaunis (cf. photo ci-dessous) [digue n°2 et plaine de crue]
  • Prinia aquatique (à ventre blanc, prinia fluviatilisriver prinia), 3 ind. ensemble [herbiers au pied de la digue n°2]
  • Prinia modeste (prinia s. subflavatawny-flanked prinia), 1 ind. en vol [digue n°2] + 1 ind. [plaine de crue]
  • Souïmanga à longue queue (cinnyris p. pulchellusbeautiful sunbird), 1 ind. mâle en plumage de mue internuptiale [digue n°2]
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius s. senatorwoodchat shrike), 1 ind. + 1 ind. juvénile [plaine de crue] + 1 ind. mâle [digue n°1] (cf. photos ci-dessous)
  • Corbeau pie (corvus albuspied crow), 1 ind. cercle et croasse [à la verticale de la digue n°2]
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp., black-headed weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea queleared-billed quelea)
  • Euplecte sp. (euplectes sp., bishop sp.), quelques sujets identifiés - évidemment en plumage internuptial !
  • Bengali zébré (amandava s. subflavazebra waxbill), toujours assez nombreux, par bandes de 2 à 12 ind. [plaine de crue]
  • Astrild-caille à face noire (ortigospiza a. atricollisblack-faced quailfinch), 1 ind. + 1 ind. [plaine de crue] + 2 ind. à l'envol après avoir bu [herbiers des Tariers] + 1 ind. décolle, se pose, redécolle, toujours avec ce jizz instable caractéristique de l'espèce ! [digue n°1]
Et peut-être 1 ind. de Fauvette à lunettes (curruca c. conspicillataspectacled warbler), juvénile ou femelle - à moins qu'il s'agisse tout bonnement d'un juvénile de Sylvia cantillans, nombreuses ici cet hiver, avec pas mal de jeunes sujets [digue n°2] ?
Ainsi que 2 ind. de paludicole sp. indéterminée [marais du Djeuss rive droite]

Entendu:
Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens ssp. shelleyi, -Nigermourning collared-dove), 1 ind. roucoule [gonakeraie] / Engoulevent à longue queue (caprimulgus c. climacuruslong-tailed nightjar), entendus (appels puis chants) à partir de 6h48, sur quatre sites différents / Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius m. macrourusblue-naped mousebird), près de la mosquée [Bango] / Pic goertan (mesopicos ex dendropicos goertae, african grey woodpecker), 1 ind. tambourine silencieusement [carrefour des deux digues, coté marais du Djeuss] / Rousserolle des cannes (acrocephalus rufescens ssp. senegalensis, -Senegalgreater swamp-warbler), les deux 2 ind. habituels [marais du Djeuss rive droite] /

Ci-dessous:
Cisticole des joncs (du Nigéria) - Cisticola juncidis uropygialis dans les herbiers jaunis
Plaine de crue du fleuve Sénégal 2016 12 11, 8h50 / © Photo par Frédéric Bacuez
Ci-dessus, de g. à d. et de haut en bas:
 Pie-grièche à tête rousse - Lanius s. senator (9h29, 15h28) et Rollier d'Abyssinie - Coracias abyssinicus, adulte (15h33)
Oedicnème du Sénégal - Burhinus senegalensis (15h41), Héron pourpré - Ardea purpurea (15h45) - Héron cendré - Ardea cinerea (13h24)
Plaine de crue du Sénégal et marais du Djeuss rive droite 2016 12 11 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -

AUTRES:
  • Loup d'Afrique ex Chacal doré (canis lupus lupaster ex canis aureus, african golden/grey wolf ex common jackal), cc local - un (1er) premier ind. totalement à découvert (~7h20) dans les casiers rizicoles morts, cavale pour gagner le couvert des typhas le plus proche en longeant les butées; un (2e) second ind. a du s'immobiliser puis traverser la piste dans mon dos: je le vois longer le lagon asséché de la plaine de crue pour rejoindre les herbes et les salicornes proches... [tannes et plaine de crue herbeuse]
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), 12+ ind. dont quelques juvéniles, sur la digue [n°2] malgré l'approche des vaches, puis dans les herbiers secs piquetés de tamarix senegalensis. Panique générale, dispersion du groupe quand il passe là où se repose sans doute le duo de Loups ! Les singes grimpent à la cime des tamaris et aboient pour appeler les manquants qui ont rebroussé chemin (cf. photo en bas de notule)... Les Patas ne font même plus cas de moi. Peu à peu, la tranquillité revient. Plus tard, revu la bande en train de fouiller une mare bientôt à sec... avec correction d'un jeune indélicat par un adulte ! [plaine de crue herbeuse avec salicornes et tamaris]
  • Microchiroptère sp., encore 1 ind. à 7h du matin
  • Varan de l'ouest africain (varanus niloticus, western Nile monitor), 1 gros spécimen sur décharge sauvage [bord de la baie de contact Kaïgga-Djeuss]
  • (petit) Monarque d'Afrique (danaus chrysippus ssp. chrysippuscommon plain tigerlesser wandererqueen butterfly, 'african queen'), 1 ind.

Ci-dessous:
Patas aux aguets... Ils ont vu les Loups ! Et m'oublient aussi sec !...
Plaine de crue du fleuve Sénégal 2016 12 11, 9h33 / © Photo par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues