" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 20 janvier 2014

20, Bango an VI: deux barbicans à poitrine rouge tout excités

2014 01 20 18h10, barbican à poitrine rouge inspectant une cavité sur un prosopis africana / Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Impasse Gustave Pelloux -

SOIR, 18h10-
Ouf !... Enfin revu nos patrimoniaux barbicans à poitrine rouge (lybius dubius, bearded barbet) de Bango, ce soir, dans le jardin de Eddy & Fatou. Après 18h, un duo fort nerveux prend la place qu'occupe en général un couple de huppes fasciées subsahariennes (upupa epops ssp. senegalensis), sur le tronc d'un vieux prosopis africana. Comme les huppes, et les pics goertan (dendropicos goertae) du coin, les deux barbicans grimpent énergiquement le long du tronc de l'arbre, dont l'écorce fissurée et en lambeaux facilite l'escalade. Comme eux, un des deux barbicans se met à inspecter la loge de l'arbre creusée à faible hauteur et qui a du servir, ou sert toujours de nid à certaines de ces trois espèces cavernicoles.

Mascottes ailées de Bango

Enième rappel: Ornithondar a révélé dès 2008 la présence de ce petit groupe de barbicans à poitrine rouge sur les berges bangotines du Lampsar, bien en dehors de leur aire de répartition, qui ne remonte pas au-delà du 15e parallèle au Sénégal - c'est à dire pas au nord de Thiès ! D'année en année, les spectaculaires oiseaux au bec denté et moustachu viennent vigoureusement cogner aux fenêtres à l'époque des parades nuptiales, c'est à dire entre décembre et février... Le reflet dans les vitres de leur plumage chatoyant et de leurs faces un tantinet clownesque est sans doute pris par nos résidents bangotins pour l'insupportable intrusion d'un clan étranger dans le domaine réservé d'oiseaux au caractère bien trempé...

Voir sur Ornithondar, entre autres notules sur le sujet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues