" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

dimanche 22 janvier 2012

22, un air de Djoudj sur le Lampsar... à 11° !


Ci-dessus: 2012 01 22 aprem', plus de 300 pélicans blancs et gris sur le Lampsar saumâtre ! / Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

MATIN-
Temps: 11° à 8h du matin dans le jardin de Keur Lampsar ! Je n'ai jamais connu une telle fraicheur en quatre années de vie bangotine !... 

Nota: les frasques d'Eole y sont probablement pour quelque chose; par la brèche comme un cheval de Troie, la houle impétueuse a poussé ses forces salines dans le lit du fleuve Sénégal, plus que de raison; les bancs de poissons de l'eau saumâtre ont sans doute reflué vers l'amont, le delta et ses affluents comme le Lampsar. Du coup, après les cormorans, ce sont les pélicans qui suivent le repli et profitent de l'aubaine pour faire bombance dans la passe de Thiolet ! Plus de 300 pélicans blancs, près de 40 pélicans gris ont stationné dans le marigot toute la journée, jusqu'à la nuit, à la surprise des enfants du rivage bangotin. Les autres oiseaux n'étaient pas en reste: des ardéidés, des laridés, des limicoles et toujours des dizaines et des dizaines d'hirondelles. Certaines hirondelles de rivage ont même utilisé la balustrade de Keur Lampsar commme reposoir (cf. photos ci-après) pour surveiller et saisir les innombrables petits insectes cloués au ras du sol, ankylosés par l'exceptionnelle froidure matinale des airs...

Ci-dessous: 2012 01 22 matin, une hirondelle de rivage se pose sur la rambarde de Keur Lampsar / Photos par Frédéric Bacuez


A 8h15, comme hier, quelques hirondelles de rivage (riparia riparia, common sand martin) chassent devant Keur Lampsar: certaines voltigeuses volent au ras de la 'plage' dégagée par la marée, d'autres tournent autour d'une pirogue remontée sur la berge, frôlant la tête des chats du no man's land herbeux... L'une d'elle vient même se poser, à deux reprises, sur la balustrade de la maison, observant le jardin: la voici se laissant tomber sur le sable de la cour, d'où elle remonte avec un insecte (cf. photos ci-dessus à d.); puis, presqu'aussitôt, elle s'élance (cf. photo ci-dessus à g.) vers la baie vitrée derrière laquelle je l'observe à la jumelle: délicatement, au ralenti, elle saisit un autre insecte sur la grille de la porte d'entrée, sous l'auvent et repart tranquillement... Ce sont deux bulbuls (pycnonotus barbatus, common bulbul) qui prennent la décision de chasser l'effrontée de leur jardin !
Dans le jardin: plusieurs pouillots véloces et 1 fauvette grisette femelle sont très occupées à chasser les petits insectes, souvent près du sol, eux-aussi... Un peu plus tard, 1 hypolaïs obscure chasse à tous les étages des arbustes et des eucalyptus... Et 1 gonolek de Barbarie se désaltère à l'abreuvoir du baobab.
On entend dans les environs: 1 coucal du Sénégal / Des calaos à bec noir.

Sur la berge: l'aigrette garzette-au-long-bec / 1 cormoran africain / 2 vanneaux éperonnés / 4 échasses blanches / 1 grand gravelot / 2 à 3 mouettes à tête grise / 1 bergeronnette grise / 1 bergeronnnette printanière / Et les hirondelles de rivage...
2 grands cormorans à poitrine blanche se rapprochent peu à peu du rivage.

Sur les palétuviers de Thiolet, 2 pygargues vocifères perchés se regardent en amoureux...
9h05, 'mon' balbuzard pêcheur inspecte son domaine hivernal et chasse en piaulant un autre balbu, un intrus qu'il pousse vers la plaine alluviale en l'attaquant par deux fois.
Dans la passe de Thiolet: ~1000 laridés reposent sur les eaux deltaïques, essentiellement des mouettes à tête grise, et des goélands railleurs. Près de la berge coté 'Bango civil' (l'ancien village abandonné), les mouettes et des hérons cendrés pêchent intensément.
11h, 100- pélicans blancs ont rejoint les laridés et les ardéidés à 'Bango civil': avec les sternes caugeks et caspiennes, l'orgie peut commencer ! Repus, de petits groupes de pélicans décollent - dont un vol de 9 pélicans blancs et 1 pélican gris- et passent au-dessus des mangroves de Thiolet en direction de la plaine alluviale et des marais du Lampsar 'doux'. Ils survolent un stationnement de 15+ hérons gardeboeufs et 1 aigrette des récifs qui se réchauffent dans les herbes de la baie de Khaye.

APREM'-
13h45, il y a maintenant 250 à 300 pélicans blancs accompagnés de 16+ pélicans gris qui pêchent en rangs serrés à la pointe de la caserne militaire de Bango. Ceux qui se retrouvent à l'arrière s'envolent et passent devant les premiers, et ainsi de suite...
Du coté de Thiolet: 10 grandes aigrettes et 6 aigrettes garzettes semblent attendre... le vaste banc de poissons progressivement poussé vers le marigot par les pélicans.
1 pygargue plane et vocifère à la verticale du marigot, il observe probablement le manège...
32 pélicans gris rejoignent les aigrettes de Thiolet.
14h, comme les aigrettes et les pélicans gris l'avaient envisagé, voilà que les pélicans blancs viennent par paquets se poser sur les vasières de Thiolet, encore sous l'eau mais à marée descendante... L'orgie reprend de plus belle !


Ci-dessus: dizaines de pélicans gris à la nage sur le marigot de Lampsar saumâtre / Photo par Frédéric Bacuez

15h, tandis que la plupart des pélicans repartent vers la passe de Thiolet, 12 pélicans gris nagent paisiblement au long des bosquets de palétuviers (cf. photo ci-dessus), en direction de la baie du bolong de Khaye dans laquelle ils pénètrent brièvement.
Pendant ce temps:
- autour du marigot et de la baie de Khaye:  6 cormorans africains / Quelques aigrettes garzettes / 2 crabiers chevelus / 2 chevaliers aboyeurs, ensemble / 1 chevalier gambette [baie] + 1 [vasières de Thiolet], avec des grands gravelots / Quelques vanneaux éperonnés et hérons gardeboeufs / De nombreuses mouettes à tête grise
- au-dessus du marigot: 1 guifette noire / Mouettes à tête grise / Peut-être 1 + 1 goélands leucophées / Quelques sternes caugeks et sternes caspiennes.

SOIR-
A partir de 17h, le flux d'hirondelles de rivage accompagnées par quelques hirondelles rustiques subadultes s'intensifie.
17h30, les pélicans blancs se regroupent autour de l'ancien ponton de la pointe Thiolet.
Sur les vasières de Thiolet: au repos, ~80 mouettes à tête grise et quelques sternes caspiennes, bientôt rejointes par 200+ échasses blanches (cf. photo ci-dessous), par petits groupes en provenance des marais herbeux du Lampsar 'doux' et de la baie de Khaye.


Ci-dessus: aigrette garzette et aigrette des récifs sur la rive sud, échasses blanches sur la rive nord
/ Photo par Frédéric Bacuez

Comptage de 18h45
(cf. photo ci-après):
- 221 échasses blanches [vasières de Thiolet]
- 32 pélicans gris
- 273 pélicans blancs [sur l'eau, de la passe et pointe de Thiolet au débouché du bolong de Dakhar-Bango]

Ci-dessous: le comptage du soir par Moïse / Photo par Frédéric Bacuez

1 commentaire:

  1. Bonsoir Frédéric, splendide ambiance photographique,en ce moment je relis Apollinaire "les calligrammes" dans la Pléiade où l'Afrique est présente; parfois aux détours d'un ver, d'une description, il me semble te lire; Amitiés: thibault

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues