" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 18 janvier 2012

18, la razzia des cormorans attire les oiseaux piscivores !

Ci-dessus: 2012 01 18 13h devant les mangroves de Thiolet, la razzia des oiseaux piscivores / Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre. Devant les palétuviers de Thiolet -

MIDI-  
11h40, 58 échasses blanches (himantopus himantopus, black-winged stilt) en deux groupes [devant mangroves de Thiolet] + 2 ind. [baie de Khaye]
Avec les ardéidés et laridés habituels, dont 1 grande aigrette (egretta alba, great egret), seulement.
12h20, 21 mouettes à tête grise (larus cirrocephalus, grey-headed gull) au repos sur le marigot, survolées par 1 sterne caugek (sterna sandvicensis, sandwich tern) + 1 guifette noire (chlidonias niger, black tern).

Ci-dessous: 2012 01 18 matin, le pêcheur à l'épervier et les échasses blanches du Lampsar / Photo par Frédéric Bacuez


12h30-13h30+, devant les mangroves de Thiolet (marée montante):
Une troupe de ~70 grands cormorans à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white breasted cormorant)  à la nage pousse délibérément un banc de poissons vers le rivage de Thiolet ! 4 pélicans gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican) - dont un juvénile-  et 1 pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican) accompagnent les cormorans, survolés par des mouettes à tête grise, quelques sternes caugeks et 1 sterne caspienne (sterna caspia, caspian tern).
Sur la rive et dans l'eau, les oiseaux piscivores arrivent pour l'orgie:
20+ hérons cendrés (ardea cinerea, grey heron) / 4 grandes aigrettes (egretta alba) / 3 aigrettes garzettes (egretta garzetta, little egret) / 2 aigrettes des récifs (egretta gularis, western reef egret) + 1 spatule blanche (d'Europe, platalea leucorodia, european spoonbill) qui vient labourer la vase au milieu de l'agitation frénétique.

A la pointe Thiolet: ~30 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) au bain [près de l'ancien ponton] / Quelques grands cormorans au séchage sur les poteaux de bois / 100+ mouettes à tête grise (larus cirrocephalus) au repos sur la vase [coté passe de Thiolet].

APREM', 14h15-
Temps: ciel bleu azur, soleil vif et piquant, sec.
Baie de Khaye: 24 mouettes à tête grise (larus cirrocephalus) au reposoir + 1 grande aigrette + 2 hérons cendrés.
SOIR-
Temps: poussée des alizés atlantiques suivie d'un rafraîchissement de l'air très rapide: on ressort sa petite laine... En pensant aux frimas qui glacent ces jours-ci les Monts des ksour, sur les marches maroco-algériennes du Sahara, et à la neige sur les palmes de Figuig et Beni Ounif... A ceux qui en feraient une énormité climatique ("du jamais vu au Sahara !"), qu'ils sachent tout de même que la dernière chute de neige sur la région date de... 2005. Et que "l'événement" ne touche pas "tout" le Sahara, comme le laissent entendre certaines dépèches. Qu'il s'agit ici de hauts-plateaux coincés entre les barrières montagneuses du Haut-Atlas oriental (Maroc) et de l'Atlas saharien (Algérie). Et qu'il fait très froid, la nuit, dans ce désert-là; surtout en hiver. Ce siècle n'aime ni les choses complexes, ni les paradoxes... Encore moins la précision du savoir. Dire n'importe quoi, c'est buzzer ! Avec les gogos.

- 2012 01 17:
MATIN-
8h30, 'mon' balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) du Lampsar ramasse un poisson à proximité de la berge sud du marigot.
Toujours les échasses blanches (himantopus himantopus) au repos [baie de Khaye] et les ardéidés disséminés le long des mangroves et vasières du Lampsar et de Thiolet.
9h40, 7 oedicnèmes du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee) - dont un ind. plus foncé, immature ?- regroupés et chantants sur la rive sud du marigot [vasière entre Bango et caserne].

1 commentaire:

  1. Bonjour Frédéric, si ma mémoire ne me trompe pas, en 1975 ou 76 une rumeur courait qu'il neigeait sur El-Ayoun...miracle de la source ou mirage de l'oeil, n'était-ce pas là, la gràce du Grand Maalem chérifien? Amitiés, thibault

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues