" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 14 juillet 2011

14, un couple de varans veille sous le pont Faidherbe

Ci-dessus: 2011 07 15 midi près du pont Faidherbe sur l'île 'patrimoniale', deux varans du Nil au bord du Sénégal
/ Photo par Frédéric Bacuez

* Pont Faidherbe, île de Ndar sur les quais -

MIDI-
Au pied des briques érodées des quais, sur l'île patrimoniale de Ndar - le coeur historique de Saint-Louis-du-Sénégal-, un couple de varans du Nil (varanus niloticus, Nile monitor) de belle taille a élu domicile dans une anfractuosité laissée par l'effondrement d'un bloc de pierres. C'est une aubaine pour les énormes lézards aquatiques: entre le débouché du pont Faidherbe et 'Le Flamingo', la berge sous le square abandonné est devenue l'une des nombreuses décharges de la cité: à quelques mètres d'un 'élève coranique' qui fait je ne sais quelle lessive, l'un des sauriens est d'ailleurs en train d'ingérer un mélange de restes alimentaires débordant d'un sachet en plastique; deux bouts de ficelle verte dépassent de la gueule; pas grave, la salive du reptile est tellement acide que l'animal ne risque pas d'étouffer ni d'agoniser comme un ovin d'une occlusion intestinale... Voilà un joli projet écolo pour Saint-Louis, peupler les berges immondes de la ville par quelques centaines de ces reliques préhistoriques ! Avec les milans parasites (milvus migrans ssp. parasitus) et les corbeaux pies (corvus albus, pied crow), les varans feraient d'excellents éboueurs pour pas un cauri. Et comme les ndar ndar, au souvenir lointain de vieilles lunes animistes vacillant sous le dogme islamique, rechignent à se faire des brochettes de varans - un fumet à mi chemin entre le poisson et le veau, plutôt fin...-, on pourrait même en faire d'attractifs appâts touristiques pour des toubabs de moins en moins édifiés par les pierres lézardées de l'Unesco...

Ci-dessous: 2011 07 15 midi, varans du Nil sur l'île de Ndar, près du pont Faidherbe, comme au zoo... / Photos par Eddy Graëff pour
Ornithondar


1 commentaire:

  1. Bonsoir Fédéric,quand varans-nous ces
    lézards près du Rhône? les berges d'ici sont aussi en fleurs de plastique et de canettes de bière, Amicalement :thibault

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues