" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

samedi 4 juin 2016

4, à la digue de Tylla: un Blongios nain et les Talèves d'Allen

Talève d'Allen - porphyrio alleni, femelle adulte arborant une plaque frontale de 'reproduction'...
marais de Tylla, depuis la digue traversière sur le N'Galam 2016 06 4, 10h55 / © Photo par Frédéric Bacuez

* N'Galam à la digue de Tylla -

4 juin 2016, 1/2. MATIN, 9h45-11h15-
Avec Eddy Graëff. A pied.
Voir deux jolies photos d'un sujet adulte, prises sur le même site le 3 juin, par Daniel Mignot sur sa page Facebook

Inhabituelle visibilité des secrètes Talèves d'Allen (porphyrio alleni), ces jours-ci à la digue de Tylla, sur le N'Galam au seuil du marigot de N'Guisset ! Ce matin, deux poules déambulent sur le tapis aquatique à la recherche de nourriture, totalement à découvert. Là-bas, il y en a une dont la plaque frontale a des reflets bleutés, malgré la crudité des lumières sahéliennes; tout près de la digue traversière en revanche, une Talève a la plaque frontale jaunâtre: celle-là est non seulement une femelle mais aussi et surtout un sujet en période de reproduction... Lorsque le front est ainsi, jaunâtre vert pomme, il s'agit à coup sûr d'une femelle en plumage nuptial; si la plaque est bleuâtre, plus ou moins intense jusqu'au bleu turquoise, c'est un sujet de sexe indéterminé, ou une femelle alors en phase internuptiale ! Compliquées, les affaires de sexe, chez les Talèves d'Allen... Pas loin de penser que les couleurs nasales augmentent et diminuent au fur et à mesure que les choses sérieuses de la reproduction se précisent ou s'estompent ?...

Pour Ornithondar et ses amis, les Talèves d'Allen sont visibles à la digue de Tylla en janvier, février, mars, avril, mai et juin. Il faudrait renouveler les observations pendant et juste après la saison des pluies pour savoir si ces rallidés vivent et se reproduisent ici à l'année ou demeurent soumis aux mouvements erratiques dont ils ont le secret. Il n'est pas rare de trouver des Talèves d'Allen, mortes ou vivantes, jusqu'au Maroc*1 et dans l'Europe méditerranéenne*et même au-delà, singulièrement dans les îles*3, à l'occasion de ces vagabondages aventuriers ! Cette année, un sujet immature a stationné au moins un quinzaine de jours sur une mare du Sahara marocain, entre Dakhla et Aousserd, au moins entre le 18 février et le 2 mars 2016 ! En juillet 2014 sur l'île de Malte, un couple de Talèves d'Allen a même donné naissance à trois poussins, un premier cas documenté d'une reproduction de porphyrio alleni en Europe et dans le Paléarctique occidental. La majorité des observations et reprises au nord du Sahel sont de sujets immatures voire presque juvéniles, et se font pour l'essentiel entre la fin décembre et début mars - avec un pic de mentions en janvier, février et surtout en décembre. On n'explique pas très bien ces pérégrinations comme on ne connaît pas grand chose de la reproduction de ces discrets et furtifs oiseaux du marais africain. On sait seulement que leurs grandes cousines Talèves d'Afrique (porphyrio madagascariensis), particulièrement abondantes dans le bas-delta du fleuve Sénégal, s'y reproduisent de novembre à février, avec de fortes fluctuations dans le démarrage et la fin de la reproduction en lien avec les contraintes naturelles de leur habitat - l'eau, le marais, les herbiers... C'est d'ailleurs vrai de toutes les espèces de poules du domaine marécageux: certaines espèces ne se compliquent pas l'existence, elles sont en mesure de se reproduire et de nidifier peu ou prou tout au long de l'année, même si les mois de décembre à mars restent généralement les plus... (re)productifs ! 

Voir:
Et tous les articles avec le libellé, ici: Magornitho.org/tag/porphyrio-alleni/
*2 Allen's Gallinule breeding in Malta in July 2014, par Natalino Fenech in Dutch Birding:36, p. 327-330, 2014
*3 Allen's Gallinule in Britain and the Palearctic, par Robert Hudson in British Birds Vol. 67 n° 10, octobre 1974


" That Allen's Gallinule is an inveterate wanderer is indisputable "
- Robert Hudson  
in British Birds Vol. 67 n° 10, octobre 1974


Une saison de reproduction encore imprécise
- et ses suites encore plus incertaines !

Sur le marais de Tylla, il est vraisemblable que les Talèves d'Allen (porphyrio alleni) ont peu ou prou les mêmes habitudes de reproduction que leurs cousines Talèves d'Afrique (porphyrio madagascariensis): après la mousson, quand les conditions aquifères, végétales et alimentaires sont au maximum de leur offre. Sur le site, Ornithondar a constaté la présence de sujets juvéniles et/ou immatures le 24 février 2016 (un jeune et trois sujets adultes), le 24 janvier 2014 (un jeune avec un adulte) et surtout le 29 janvier 2014 (un jeune/immature émancipé, voir des photos ICI sur Ornithondar), prouvant la reproduction des poules ici-même vers la fin novembre et/ou courant décembre. En Côte d'Ivoire, notre collègue Lionel Sineux mentionne une femelle en début de plumage nuptial (avec plaque frontale jaune), le 21 septembre 2013, et un juvénile le 20 octobre de la même année, du coté de Grand-Bassam*. En Sierra Leone, le rallidé est supposé nidifier de septembre à novembre; au Ghana en juin tandis qu'au Nigeria les observateurs parlent de mai à octobre ou de juillet à septembre. Tous les ornithologues s'accordent à dire qu'avec la mousson les/des oiseaux remontent vers le nord, sur le bassin du lac Tchad, le delta intérieur du Niger au Mali, et, rien n'est moins sûr, vers la vallée et le bas-delta du fleuve Sénégal. Il s'agit sans doute plus de migration partielle que de déplacement massif et complet. De même pour les sujets mentionnés au nord du Sahel et du Sahara: pourrait-il s'agir de sujets dispersés vers de nouveaux territoires prospectifs ? On peine à imaginer les Talèves confondre le nord avec le sud et se tromper de direction quand le Front Inter Tropical s'est replié avec ses pluies ! Ou alors... ou alors serait-il fou d'envisager que faute de place(s) au sud du Tropique, a fortiori dans le Sahel où les zones humides disparaissent et se rétractent sous l'effet conjugué des vicissitudes climatiques et de la tyrannie anthropique, ainsi que le feraient d'autres espèces comme les vautours les nouvelles générations de Talèves pourraient chercher vers le nord des territoires plus accueillants... "Tabula rasaCourage, fuyons !" pourrait être ainsi le slogan salvateur de mes ami(e)s ailé(e)s...

Voir: 
Le jour des mamans, par Lionel Sineux in Africornitho - Petites histoires d'ornithologie de terrain en Afrique de l'ouest

En rappel sur Ornithondar, à la digue de Tylla:

- 2 à 3 Talèves d'Allen: un sujet ad. de sexe indéterminé (plaque frontale bleue) et un sujet ad. femelle en phase nuptiale (plaque frontale jaune)
Le 2016 03 4. Avec Jérémy Calvo (France)

- 4 Talèves d'Allen (deux et deux) dont un sujet juvénile 
Le 2016 02 24. Avec Joanna Dailey, Pip Rowe, Vic Paine du Kielder Ospreys (Grande-Bretagne)

- 1 Talève d'Allen, ad. femelle en phase nuptiale (plaque frontale jaune)
Le 2016 01 28. Avec Peter Schuppli, Ursula et Max Steffen (Suisse)

- 1 Talève d'Allen, sujet furtif
Le 2016 01 6. Avec Alix et Daniel Mignot (France-Sénégal)

- 3 Talèves d'Allen, deux sujets ad. de sexe indéterminé (plaque frontale bleue) et un sujet juvénile/immature
Le 2014 01 29. Avec Paul, John et Cath' du Rutland Osprey Project (Grande-Bretagne) et J.J. de Gambiabirdguide (Gambie)

- 2 Talèves d'Allen, sujet ad. internuptial avec un sujet juvénile
Le 2014 01 24. Avec Alix et Daniel Mignot (France-Sénégal)


" The nature of its normal migrations and dispersals is not properly understood, 
as is so often in the case with the African species (...) 
It appears to be mainly a rains migrant (...) "
- Robert Hudson  
in British Birds Vol. 67 n° 10, octobre 1974


Ci-dessous:
Talève d'Allen - porphyrio alleni, femelle adulte avec plaque frontale nuptiale
marais de Tylla 2016 06 4 matin / © Photo par Frédéric Bacuez



Ci-dessus:
 au centre, Talève d'Allen - porphyrio alleni, adulte de sexe indéterminé (plaque frontale bleuâtre) 
à g., Blongios nain - ixobrychus minutus ssp. payesiiadulte en vol - à d., Elanion blanc - elanus caeruleus, immature/subadulte
Marais de Tylla 2016 06 4 matin / © Photos par Frédéric Bacuez

Foutus appareils photos ! 
Pas le temps de changer de mode et de vitesses, de 'manuel' à 'autofocus'...
Le Blongios et l'Elanion passent et s'en vont, à coup sûr narquois, indifférents à ma rage !


Vu:
  1. Cormoran africain (microcarbo ex phalacrocorax africanusreed / long-tailed cormorant)
  2. Anhinga (roux) d'Afrique (anhinga rufaafrican darter), 1 + 1 ind. en vol 
  3. Bihoreau gris (nycticorax nycticoraxblack-crowned night heron), 1 ind. [Ndam Ndam en bout de digue de Tylla]
  4. Blongios nain d'Afrique (ixobrychus minutus ssp. payesiiafrican little bittern), 1 ind. mâle ad. en vol passant: pas le temps de régler l'appareil photo en mode autofocus, pfff ! (cf. photo ci-dessus)
  5. Grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchusgreat egret), 1 ind. [mare de Tylla] + 1 ind. 
  6. Héron pourpré (ardea purpureapurple heron), 2 ind. adultes au plumage parfait
  7. Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolorfulvous whistling duck), quelques petits groupes ou sujets solitaires
  8. Dendrocygne veuf (dendrocygna viduatawhite-faced whistling duck)
  9. Anserelle naine (nettapus auritusafrican pygmy goose), 5 ind. - dont deux mâles 
  10. Elanion blanc (elanus caeruleusblack-shouldered kite), 1 ind. immature (encore des stries sur le corps, cf. photo ci-dessus), chassant à la verticale du marais, brièvement, en y faisant même le saint-esprit
  11. Marouette/Râle à bec jaune (amaurornis flavirostrablack crake) dont sujets ad. et immatures
  12. Gallinule poule-d'eau (gallinula chloropuscommon moorhen), plusieurs ind. dont un sujet immature
  13. Talève d'Allen (porphyrio alleniAllen's gallinule), 1 ind. femelle nuptiale ou pré/post-nuptiale (plaque frontale jaunâtre tendance 'vert pomme', cf. photos ci-dessus et en haut de notule) + 1 ind. ad. de sexe indéterminé (plaque frontale bleue)
  14. Talève (sultane) d'Afrique (porphyrio porphyrio madagascariensis, african swamphen), dont au moins un sujet immature
  15. Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanusafrican jacana)
  16. Sterne hansel (gelochelidon niloticagull-billed tern), 1 ind. 
  17. Coucal du Sénégal (centropus sengalensisSenegal coucal), 2 ind.
  18. Martinet des palmes (cypsiurus parvusafrican palm swift), 1 ind. chassant à la verticale [digue de Tylla]
  19. Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata ssp. galeritaMalachite kingfisher), 1 ind. perché en bord de digue
  20. Martin-pêcheur pie (ex alcyon pie, ceryle rudispied kingfisher), 2+ ind.
  21. Guêpier nain (merops pusilluslittle bee-eater)
  22. Guêpier à gorge blanche (merops albicolliswhite-throated bee-eater), plusieurs ind. dont sujets en parade nuptiale 
  23. Bulbul (commun) des jardins (pycnonotus barbarus ssp. inornatus, common bulbul), 1 ind. 
  24. Cisticole roussâtre (du Nilcisticola galactotes ssp. amphilectusgreater black-backed ex winding cisticola), 3 ind. - dont deux chanteurs 
  25. Prinia aquatique (prinia fluviatilis, river prinia), 2 + 1 ind. - dont chanteur 
  26. Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalis, yellow-backed weaver), quelques ind. - mâles en plumage nuptial et sujets en mue- venant manger sur les bouses de vaches laissées sur la digue traversière
  27. Euplecte vorabé (euplectes a. aferyellow-crowned bishop), 1 ind. mâle nuptial 
  28. Capucin bec-d'argent (euodice cantansafrican silverbill), groupe de ~12 à 15 ind.
Entendu:
Cisticole roussâtre (du Nilcisticola galactotes ssp. amphilectus), 1 ind.

Ci-dessous, de g. à d. et de haut en bas:
Râles/Marouettes à bec jaune  et Nympheas sp.
Héron pourpré adulte résident - Cormoran africain
Dendrocygne fauve à l'atterrissage...
Marais de Tylla 2016 06 4 matin / © Photos par Frédéric Bacuez




1 commentaire:

  1. Et les talèves d'Allen sont donc aussi visibles en juillet ! En août également ? Mystère ...

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues