" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 14 juin 2016

14, de part et d'autre les dunes de Gouye Rene... [1/2]

Outarde de Savile - lophotis savilei, femelle
Arrière-pays du Gandiolais 2016 06 14, 13h30 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Des lagons du Gandiolais aux dunes de Gouye Rene-

8h15-20h45-
En véhicule 4x4 et (surtout) à pied.
Avec Eddy Graëff
Temps: 22-31°, journée la plus chaude de la semaine. La chemise commence à s'humidifier, quand on marche...


Ci-contre: dans les dunes de Gouye Rene, versants nord-est
2016 06 14, 15h30 / © Photo par Frédéric Bacuez


1- Lagons du Gandiolais
2- Arrière-pays du Gandiolais
3- Dunes de Gouye Rene

Au matin sur les lagons du Gandiolais, il ne reste aucun représentant des petits limicoles paléarctiques, à l'exception d'un Chevalier gambette (tringa totanus) plus préoccupé par sa ration alimentaire que par les affres de la reproduction - pas encore concerné, l'immature ! Cela fait toujours bizarre de ne plus voir les Gravelots, Bécasseaux et autres Guignettes de l'hiver tropical arpenter l'estran et les rives des plans d'eau... Avec les ardéidés locaux, autrement moins nombreux dès lors que leurs cousins du nord sont repartis - un seul délégué du si commun Héron cendré (ardea cinerea) de l'hiver !-, il y a quelques Flamants roses (phoenicopterus roseus) et un petit groupe de Spatules blanches (platalea leucorodia) dont je me dis qu'elles ne sont pas toutes des estivantes juvéniles, mais aussi de vieilles échasses fatiguées de faire le grand voyage, et des blessées comme cette Spatule un peu en retrait, fouillant vaille que vaille la vase malgré sa patte gauche cassée. Chez les laridés, cette fois les quelques Sternes naines présentes sur les bancs sont des afrotropicales (sterna albifrons ssp. guineae), vraisemblablement comme la Sterne pierregarin (sterna hirundo) qui vole avec nonchalance.

Les Guêpiers d'Orient au nourrissage de leurs oisillons

Dans les petites brousses de l'arrière-pays, pas trop la tête à scruter les boisements et les parterres de figuiers de Barbarie, problèmes techniques obligent... Les Guêpiers de trois espèces (merops albicollis, merops orientalis, merops pusillus) sont partout présents, territoriaux, bruyants. Dans l'ancienne carrière de sable, quelques Guêpiers d'Orient (merops orientalis ssp. viridissimus) sont au nourrissage de la nichée saisonnière (d'avril à juin, on est dans les temps), les adultes apportent des proies aux terriers creusés dans les talus de la sablière - au moins "trois nids actifs" (cf. photos ci-après). Pour les migrants inter-tropicaux, nos magnifiques Guêpiers à gorge blanche (merops albicollis, cf. photos ci-après), dont les couples sont pourtant formés, maintenant, ce sera plus tard au coeur de la saison pluvieuse (juillet et août).

Erémomèle à dos vert et Colombar waalia

En cette saison qui précède la remontée vers le Sahel du Front Inter Tropical (FIT) humide, il y a souvent de belles et peu fréquentes observations d'oiseaux à faire, dans le Gandiolais. A l'extrémité septentrionale des Niayes, les dépressions humides et boisées qui prospèr(ai)ent ici, à l'abri les dunes de la Grande Côte, ont toujours été propices à l'incursion d'espèces plus méridionales; elles viennent ici vagabonder, en quête de nouveaux territoires (s'il s'agit de jeunes) ou de nourritures printanières (s'il s'agit d'adultes). Singulièrement, c'est peu après leur temps de la reproduction, grosso modo au niveau ou au sud du 15e parallèle, que ces espèces apparaissent sous nos cieux sahéliens. La qualité d'un couvert végétal riche en fleurs et surtout de fruits sauvages (de tamarindus indica, opuntia ficus indica et ficus sp.) y est pour beaucoup. Aux innombrables Souïmangas des deux espèces classiques du nord (cinnyris pulchellus et chalcomitra senegalensis), pourraient se mêler des cousins savanicoles ou littoraux comme le Souïmanga à ventre jaune (cinnyris venustus). Chez les amateurs de fruits, il est certain que c'est par ici que le Loriot doré (oriolus auratus) fera ses premières apparitions de saison humide, dans la basse vallée du Sénégal. Aujourd'hui, c'est un Colombar waalia (anciennement et bien à propos appelé Pigeon à épaulettes violettes, treron waaliaBruce's green pigeon) qui longe en vol la crête dunaire au moment où nous la quittons pour regagner à pied les villages du fleuve. C'est la deuxième fois qu'Ornithondar note ici la présence de cette espèce: en mai 2015, avec Alix & Daniel Mignot nous en avions fait la première documentation bas-deltaïque, avec l'observation photographiée de quatre sujets de ces chatoyants pigeons obsessionnellement frugivores, à quelque trois kilomètres plus au nord sur le même alignement dunaire. Dans les denses boisements à l'orient du cordon dunaire, une surprise: outre les habituels animateurs des strates arbustives (Agrobate mineur, Camaroptère à dos gris, Crombec sitelle, Pririt du Sénégal, Prinia modeste), voilà une, peut-être deux Erémomèle(s) à dos vert (eremomela pusillaSenegal eremomela) qui passe(nt) d'un boscia à l'autre. Comme souvent chez les érémomèles, le premier individu observé se trouve dans une ronde réunissant un Pririt, une Prinia et un Camaroptère ! Visiblement, cette espèce fréquente moins la strate arborée (acacia) et épineuse (balanites) que sa cousine à croupion jaune (eremomela icteropygialis alexanderi), autrement plus fréquente dans notre Sahel. L'Erémomèle à dos vert est répandue au sud du 15e parallèle mais peut se rencontrer jusqu'à la hauteur de Richard-Toll (in Morel & Morel, 1990) via la basse vallée du Sénégal - et probablement les Niayes littorales de la Grande Côte. Notons que la saison de reproduction chez eremomela pusilla est d'avril; celle de treron waalia court de décembre à avril. Ensuite, liberté pour tous, y compris celle de découvrir d'autres horizons...

Lire et voir sur Ornithondar:
Gandiolais: quatre Colombars waalias visitent un ficus, 2015 05 3

Ci-dessous:
dans les petites brousses de l'arrière-pays du Gandiolais et sur la grande dune de Gouye Rene
2016 06 14 / ©  Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -
A l'orient du cordon dunaire...




A pied par les dunes de Gouye Rene
Gandiolais 2016 06 14 aprem' / Avec © Google Earth



A l'occident du cordon dunaire...
Ci-dessus:
dans les dunes de Gouye Rene, ses vieux boisements d'acacias et de tamariniers, ses parterres de figuiers de Barbarie
2016 06 14 aprem' / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


OISEAUX / 71 espèces cochées, 3 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 2 espèces cochées
REPTILES / 1 espèce
AUTRES / 2+ espèces

Oiseaux du jour:
Colombar waalia / Guêpier d'Orient / Erémomèle à dos vert /

Vu [lagons du Gandiolais et rive du fleuve Sénégal]:
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalusgreat white pelican), 250+ ind. stationnés sur un banc de sable (cf. photo ci-dessous) puis 44 à 46 ind. pompent jusqu'à la verticale de l'ancienne carrière de sable 
  • Pélican gris (pelecanus rufescenspink-backed pelican), 31+ ind. [lagons du Gandiolais] puis 2 et 4 ind. survolant la brousse vers le marigot de Gueumbeul hors réserve...
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanuslong-tailed cormorant)
  • Grand cormoran à poitrine blanche (phalacrocorax lucidus, white breasted cormorant), dont groupe de 90+ ind. au repos sur un banc de sable [lagon du Gandiolais]
  • Héron strié (butorides striata ssp. atricapilla, green-backed heron), 1 ind. du soir près d'une petite mangrove [PNLB]
  • Héron garde-bœuf (bubulcus ibis, cattle egret), quelques ind. [Gandiolais]
  • Aigrette à gorge blanche (dimorphe, des récifs, egretta gularis, western reef egret)
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret), plusieurs dizaines d'ind. en train de pêcher, avec les spatules blanches [lagon du Gandiolais]
  • Grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchagreat egret), quelques ind. [lagon du Gandiolais]
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron), dont 1 ind. au toilettage, avec les pélicans gris [lagon du Gandiolais] + 1 ind. [lagune Lawmar, PNLB]
  • Spatule blanche (platalea leucorodia, eurasian spoonbill), 6+ ind. stationnés dont sujet à la patte gauche cassée
  • Flamant rose (phoenicopterus roseusgreater flamingo), 23+ ind. [lagon du Gandiolais]
  • Milan d'Afrique (à bec jaune, parasite, milvus parasitus, yellow-billed kite)
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), 1 ind. [piste de Maka Toubé] + 1 et 1 ind. + 2 ind. cote à cote, entre les buissons de salicornes [lagon du Gandiolais]
  • Chevalier gambette (tringa totanuscommon redshank), 1 ind. solitaire en train de pêcher - le seul limicole aquatique ! [lagon du Gandiolais]
  • Goéland railleur (larus geneislender-billed gull), quelques dizaines d'ind. [lagon du Gandiolais]
  • Mouette à tête grise (larus cirrocephalus ssp. poiiocephalusgrey-headed gull), des dizaines d'ind., avec les Goélands railleurs et les Grands cormorans au repos [lagon du Gandiolais]
  • Sterne caspienne (hydroprogne nilotica, gull-billed tern), plusieurs ind. immatures/juvéniles [Gandiolais]
  • Sterne hansel (gelochelidon niloticagull-billed tern), 1 ind. en vol [lagon du Gandiolais]
  • Sterne pierregarin (sterna hirundocommon tern), 1 ind. en vol [Gandiolais]
  • Sterne naine d'Afrique (sterna albifrons ssp. guineae, african little tern ssp.), ~5 ind. sur une langue de sable [lagon du Gandiolais]
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacuruslong-tailed nightjar), 1+ ind. à l'envol du soir [piste de Moumbaye]
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 1 ind. + 2 ind. sur le fil
  • Hirondelle de Guinée (hirundo lucidared-chested swallow), 2 + 1 ind. en vol [Gandiolais]
  • Moineau domestique (passer domesticus ssp. indicushouse sparrow)

Pélicans blancs - pelecanus onocrotalus
Lagon du Gandiolais 2016 06 14, 9h / Courtesy © photo par Eddy Graëff pour Ornithondar


Vu [arrière-pays du Gandiolais et dunes de Gouye Rene]:
  • Milan noir (milvus migrans migrans, black kite), 1 ind. immature, estivant probable [piste Ndiol-Rao]
  • Autour sombre (melierax metabatesdark chanting goshawk), 2 ind. - chacun sur son baobab [piste de Ndiol-Rao] + 1 ind. en vol de chasse puis perché à la cime de deux grands arbres émergés d'une brousse bien boisée [au pied oriental du cordon dunaire]
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), 3 ind. [dunes de Gouye Rene] + 3 ind. dans les champs [vers Gouye Rene]
  • Outarde de Savile (lophotis savileiSavile's bustard), 1 femelle ad. (cf. photo en haut de notule)
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus senegallus, african wattled lapwing), 1 ind. près d'une parcelle à oignons [derrière la grande dune]
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspurred-winged lapwing), 2 + 1 ind. [grande dune]
  • Tourtelette d'Abyssinie (turtur aferblack-billed wood dove)
  • Tourtelette masquée (oena capensisNamaqua dove), quelques ind. [dunes de Gouye Rene]
  • Tourterelle maillée (spilopelia senegalensis, laughing dove)
  • Colombar waalia (treron waalia, Bruce's green pigeon), 1 ind. en vol passant [dunes boisées de... ficus] (voir aussi photos ci-après, par Daniel Mignot pour Ornithondar)
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon), 1 ind. en vol
  • Tourterelle à collier (streptopelia semitorquata, red-eye dove)
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiensafrican mourning dove)
  • Martinet des maisons (apus affinis ssp. aerobateslittle swift), 1 ind.
  • Martinet des palmes (cypsiurus parvusafrican palm swift), 2 ind. chassent et passent à la verticale de la grande dune
  • Martin-chasseur strié (halcyon chelicutistriped kingfisher), 1 ind. sur le fil, chanteur [piste de Ndiol-Rao]
  • Guêpier nain (merops pusillus, little bee-eater), au moins 1 ind. chasse sur la tanne au pied de la grande dune, avec des Guêpiers d'Orient et Guêpiers à gorge blanche
  • Guêpier à gorge blanche (merops albicollis, white-throated bee-eater), ici et là en couples formés (cf. photos ci-dessous à d.)
  • Guêpier d'Orient (merops orientalis ssp. viridissimuslittle green bee-eater), dont constatation par JMD d'une reproduction dans les anciennes carrières de sable, avec nourrissage de pulli au(x) terrier(s)
  • Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius macrourusblue-naped mousebird), ici et là en famille plaintive - comme d'hab'...
  • Huppe fasciée d'Afrique de l'Ouest (upupa epops ssp. senegalensiswest african hoopoe), 1 + 1 ind. + 1 ind. près d'une fermette pular [dunes de Gouye Rene]
  • Calao à bec rouge (tockus e. kempired-billed hornbill), 1 ind. [grande dune] + quelques ind. [dunes de Gouye Rene]
  • Calao à bec noir (tockus nasutusafrican grey hornbill), 2 ind. en vol - pas certain qu'il s'agisse de migrateurs arrivant car deux immatures ont stationné par ici toute l'année inter-mousson
  • Barbican de Vieillot (lybius vieilloti ssp., Vieillot's barbet ssp.), 1 ind. [dunes de Gouye Rene]
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark)
  • Bulbul (commun) des jardins (pycnonotus barbarus ssp. inornatus, common bulbul), 2 ind. [dunes de Gouye Rene]
  • Agrobate mineur (cercotrichas - galactotes-  minorafrican scrub robin), 1 ind. + 2 ind. - cc local- + 1 ind. + 1 ind. délogé d'un parterre de figuiers de Barbarie vers lequel il fait plusieurs allers et retours (nid ?) [grande dune] + 1 ind. dans un vieux tamarinier [dunes de Gouye Rene]
  • Agrobate podobé (cercotrichas podobeblack scrub robin), 1 ind. immature/subadulte (obs. JMD)
  • Traquet (fourmilier) brun (myrmecocichla aethiops, northern anteater chat), 1 ind.
  • Erémomèle à dos vert (eremomela pusillaSenegal eremomela), 1 à 2 ind. - probables immatures ou subadultes
  • Crombec sitelle (sylvietta brachyuranorthern crombec), 2 ind. [boisements vers l'ancienne carrière de sable] + 1 ind. [dunes de Gouye Rene]
  • Camaroptère à dos gris (camaroptera brachyuragreen backed camaroptera), 1 ind. dans une ronde réunissant un pririt et une prinia modeste (cf. photo ci-dessous à g.)
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia), 1 ind. [piste de Ndiol-Rao] + 1 ind. dans une ronde associant un camaroptère et un pririt
  • Pririt du Sénégal (batis senegalensis, Senegal batis), au total 4 ind. - dont deux femelles, un mâle- + 1 ind. dans un tamarinier [dunes de Gouye Rene]
  • Souïmanga à poitrine rouge (chalcomitra senegalensisscarlet-chested sunbird), 1 ind. femelle et ~2 à 3 ind. [arbres de la grande dune]
  • Souïmanga à longue queue (cinnyris pulchellus, beautiful sunbird), plusieurs ind. surexcités - c'est de saison, partout dans le pays !
  • Tchagra à tête noire (tchagra s. senegalus, black-crowned tchagra), 1 ind.
  • Drongo brillant (dicrurus adsimilis ssp. divaricatus, fork-tailed drongo), 1 ind. sur une branche basse de tamarinier [dunes de Gouye Rene]
  • Corbeau pie (corvus albus, pied crow), 1 ind. en vol [piste Ndiol-Rao]
  • Choucador à oreillons bleus (lamprotornis chalybaeus, greater blue-eared starling)
  • Choucador à ventre roux (lamprotornis pulcherchestnut-bellied starling)
  • (buphage) Piqueboeuf à bec jaune (buphagus africanusyellow-billed oxpecker), 2 ind. sur la grande dune, revus sur les ânes dans les carrés d'oignons...
  • Moineau doré (passer luteus, Sudan golden sparrow), deux groupes en vol passant [grande dune]
  • Alecto à bec blanc (bubalornis albirostris, white-bellied buffalo weaver)
  • Tisserin (masqué) vitellin (ploceus vitellinusvitelline masked weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea)
  • Cordon-bleu à joues rouges (uraeginthus b. bengalus, red-cheeked cordon-bleu), 1 ind. mâle au sol, bavard [boisements vers l'ancienne carrière de sable]

Ci-dessous, de g. à d.:
Camaroptère à dos gris - Guêpiers à gorge blanche et nids coloniaux d'alectos à bec blanc
Arrière-pays du Gandiolais 2016 06 14 / © Photos par Frédéric Bacuez



Ci-dessus:
Guêpier d'Orient au nourrissage et terriers dans l'ancienne sablière
 Arrière-pays du Gandiolais 2016 06 14 / Courtesy © JMD pour Ornithondar
- Cliquer sur les images pour agrandir -

Ci-dessous:
Colombars waalias - treron waalia, ex Pigeon à épaulettes violettes
dans le Gandiolais: au pied oriental du cordon dunaire (à g.) et du coté de Niokobok (à d.)
à g., © photo par Daniel Mignot 2015 05 3 - à d.,  © photo par JMD 2016 07



Entendu:
Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis), quelques ind. dans les parcelles à oignons [derrière la grande dune] / Perruche à collier (psittacula kramerirose-ringed parakeet) [dunes de Gouye Rene] / Calao à bec rouge (tockus e. kempi) / Martin-chasseur strié (halcyon chelicuti), 1 ind. [vers l'ancienne carrière de sable] / Agrobate podobé (cercotrichas podobe), 1 ind. chanteur / Prinia modeste (prinia subflava) / Tchagra à tête noire (tchagra s. senegalus), 1 ind. [vers l'ancienne carrière de sable] / Brubru africain (nilaus a. aferbrubru), 1 ind. / Souïmanga à poitrine rouge (chalcomitra senegalensis) / Choucador à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling) / 


AUTRES:

  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), ~15 ind. près de la route, puis la traversant (cf. photos ci-dessous) - un mâle dominant et quelques femelles avec bébés sur le ventre [Gandiolais, près de Ndiebene] + 2 à 3 ind. [Ndiol] + 1 ind. femelle et juvénile sur le ventre, dans un arbre [piste Ndiol-Rao]
  • Écureuil terrestre du Sénégal (xerus erythropusstriped ground squirrel), 1 + 1 ind.
  • Acanthodactyle sp., 1 ind. vu et photographié par JMD [ancienne carrière de sable]
  • (petit) Monarque d'Afrique (danaus chrysippus ssp. chrysippuscommon plain tigerlesser wandererqueen butterfly, 'african queen')
  • Crabe violoniste (uca tangeri)
  • Libellules et agrions divers

Ci-dessous:
Patas avec bébés sur le ventre, la traversée périlleuse...
D400, la route du Gandiolais 2016 06 14, 9h30 / Courtesy © photos par Eddy Graëff pour Ornithondar


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues