" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 18 août 2011

18, le varan débarrasse la berge des poissons-qui-puent...

Ci-dessus et dessous: 2011 08 18 midi, un varan du Nil immature inspecte la berge bangotine de l'aigrette des récifs, au pied de ma balustrade...
/ Photos par Frédéric Bacuez

* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

De 11h45 à 12h30, 1 varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor) immature sorti des eaux limoneuses se met à inspecter sans peur la berge du Lampsar, coté Bango - ce qui est rare, mais se répète chaque année en saison pluvieuse. Attiré par l'odeur de quelques poissons morts disséminés sur la rive, et qui commencent à sentir fort avec la moiteur, le reptile passe directement sous ma balustrade et fait le tour complet des herbages, la langue tout en éveil, buttant contre les parois de la 'kasbah' monumentale de mon voisin... L'aigrette des récifs (egretta gularis, cf. photo ci-dessus) et les chats ne paraissent pas plus curieux ou effrayés que cela. Ayant nettoyé les restes pétrifiés enfouis dans l'herbe verte, le varan se remet tranquillement à l'eau, contourne la pirogue amarrée de Seyni et nage avec légèreté - comme s'il y avait un flotteur sous la poitrine du saurien-, bien décidé à faire la tournée de toutes les popotes: direction la digue 'des deux Lampsar' et sa déchetterie artisanale... Il y a de quoi faire, là-bas !











MATIN-
Depuis l'oreiller... Entendu: tisserin gendarme (ploceus cucullatus) mâle, barbican de Vieillot (lybius vieilloti), huppe fasciée d'Afrique (upupa epops), touracos gris (crinifer piscator), calaos à bec rouge (tockus erythrorhynchus), gonolek de Barbarie (laniarius barbarus) !...
Le couple d'amarantes du Sénégal (lagonosticta senegalensis, red-billed firefinch), toujours près de la haie de bougainvillées - où ils nichent: la femelle au sol ne bouge quasiment pas quand j'avance vers elle.
10h20, 7 + 5 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) en migration postnuptiale NE>SO. Toute la matinée, on entend les courlis se rassembler dans la plaine alluviale où ils font transit après la traversée du Sahara, avant de poursuivre vers le sud / Suivis par 10 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck).
10h40-11h, 1 pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle) perché à la cime d'un bloc de palétuviers rouges vocifère longuement avant que 2 autres pygargues cerclant dans le ciel de Bango ne lui répondent; le concert dure bien une vingtaine de minutes ! A 11h30, le pygargue des mangroves cercle à basse altitude au-dessus de la baie de Lampsar-bolong de Khaye.
1 échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt) en vol O>E au-dessus des palétuviers de Thiolet / 1 héron cendré (ardea cinerea, grey heron)
10 pélicans blancs (pelecanus onocrotalus) cerclent au-dessus du jardin / 2 coucous didric (chrysococcix caprius, didric cuckoo) se poursuivent dans le ciel de Bango, en silence.
2 + 1 sternes hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern) en vol E>O / Assez nombreuses bandes de travailleurs à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea), en tout sens /

MIDI-
11h50, ~100 pélicans blancs (pelecanus onocrotalusgreat white pelican) cerclent en spirale verticale au-dessus des marais de Lampsar 'doux' avant de décrocher par petits effectifs vers Bango.  10 ind. en vol dans la passe de Thiolet à 12h35.
Apparition des premières sternes naines (3) (sterna albifrons ssp. guineae, little tern) avec la marée montante: elles seront ~15 à 16h.
APREM'-
14h10, 1 grand cormoran à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white breasted cormorant) nage / 1 mouette à tête grise (larus cirrocephalus, grey headed gull) en plumage nuptial.
~16h, 1 hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), juvénile estivante, revue le soir en sens inverse.
16h55, 11 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) en vol NE>SO, en formation (V) / 3 + 1 sternes hansel (gelochelidon nilotica) assez haut en vol N>S
SOIR, 19h30-
Sortie crépusculaire d'1 faucon chicquera (à cou roux, falco chicquera, red-necked falcon), qui passe devant la balustrade et disparaît aussitôt vers la 'forêt' de la caserne (voir aussi la notule: http://ornithondar.blogspot.com/2011/08/20-21-deux-faucons-chicquera-toujours.html)
4 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) en vol N>S / 9 + 1 hérons pourprés (ardea purpurea, purple heron) en vol du soir SO>E / Les dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata), par deux + 9 ind. en vol E>O / 2 + 1 bihoreaux gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron) en vol E>O / 1 crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron) et 2 hérons gardeboeufs (bubulcus ibis, cattle egret) en vols SO>E.

Temps: couvert toute la journée, deux ondées insignifiantes n'ont même pas mouillé les sols les plus ombragés... Cette journée est celle de ce qu'on appelle loin au sud, en savane, 'la pluie du 15 août': autour de cette date, le ciel roule ses nuages de toutes les teintes de gris, on ne voit pas une once de ciel bleu, et il pleut deux, trois, quatre fois et parfois plus encore, de petites averses très bretonnes pendant ving-quatre à soixante douze heures d'affilée... avant le retour des trombes tropicales ! On sait aussi qu'on est alors à mi-parcours de 'l'hivernage'. Malheureusement sur les marges saint-louisiennes, après tant d'années à savourer le charivari de la mousson en pays de savanes, on fait... grise mine, ici... A la maison, on est toujours à se demander: "c'est quand, l'hivernage ?" ! Pourtant il est tombé des sceaux pas loin d'ici (cf. notule ci-dessous), ces deux derniers jours !... On hérite seulement de la moiteur et des moustiques. Et des délestages, même pour un pipi de pipistrelle !
Pluies: Bango, traces (12h35 et 16h) 

1 commentaire:

  1. bonsoir Frédéric, il aura toujours du travail le varan; faudrait qu'il fasse un tour par les Palais... si délicats...éboueur présidentiel ou providentiel; amitiés du Rhône

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues