" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 10 novembre 2010

9-10, la huppe, mais aussi l'irrisor et les choucadors


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux : dans mon flamboyant -

Décidément, le flamboyant (delonix regia) de mon jardin attire les oiseaux: outre le pic goertan (dendropicos goertae), qui en inspecte très régulièrement l'écorce, et après la huppe fasciée (upupa epops ssp. senegalensis; cf. notules), voilà qu'hier (2010 11 9 13h15) 2 choucadors à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling) y font un arrêt, près de l'abreuvoir ancré à la fourche du vieil arbre (cf. photo ci-dessous à d.). Quatre à cinq de ces 'merles métalliques' vivent à proximité, dans les nîîms qui jouxtent la mosquée, dont nos oiseaux adorent les petits fruits rouges. Là, ils jacassent à longueur de journée ou font, chaque matin, un aller et retour braillards vers les rives boisées de la caserne. Ce jour, je surprend aussi de mon bureau 1 irrisor noir (black wood-hoopoe / black scimitarbill, rhinopomastus aterrimus, cf. photo ci-dessous à g.) en train d'extirper de dessous l'écorce un long ver fin qu'il s'empresse d'emporter dans son bec recourbé, loin des convoitises.

Ci-dessus: - à d., choucador à longue queue dans mon flamboyant, 2010 11 9 / Photo par Frédéric Bacuez
- à g., irrisor noir,  Cameroun 2007 05 / Photo par Paul Noakes pour African Bird Club
__________________________________________________________

2 commentaires:

  1. Bonjour Frédéric, ton flamboyant! ton flamboyan! moi aussi j'ai un flambloyant, j'avais des graines de Guyane depuis 35 ans, j'en ai planté une il y a 1 ans et demi...il fait bien 3 mètres aujourd'hui,il a supporté 3 neiges consécutives, tout cela pour dire que le climat a bien changé, à bientôt: thibault

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, quand je passerai par Arles, je t'apporterai d'autres graines, du Sénégal, cette fois-ci !
    Amitiés. Frédéric.

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues