" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 25 octobre 2010

25, deux grands chanteurs tropicaux dans le jardin


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -


Ci-dessus: 2010 10 25 14h15, Bango; dans les eucalyptus riverains du marigot: à g., barbican de Vieillot - à d., martin-chasseur strié
/ Photos par Frédéric Bacuez

En début d'après-midi, deux des plus grands chanteurs d'Afrique, 1 barbican de Vieillot (lybius vieilloti, vieillot's barbet) et 1 martin-chasseur strié (halcyon chelicuti, striped kingfisher) se mettent de concert à pousser leurs vocalises puissantes - en particulier le martin-chasseur, qui habite l'intérieur du quartier mais s'est rapproché des berges du marigot d'où s'élèvent désormais vers le ciel des dizaines d'agrions et autres libellules, proies rêvées... Du faîte d'un eucalyptus l'oiseau tonitruant s'élance puis se décide à traverser le marigot pour rejoindre les palétuviers de l'autre rive. Le barbican, quant à lui, passe du kordia en fleurs aux branches plus basses de l'eucalyptus et semble, en bon imitateur, très intéressé par le chant du martin-chasseur strié... Ce matin déjà, ce sont les 2 touracos gris (crinifer piscator, western grey plantain-eater) des parages qui ont rejoint 1 coucal du Sénégal (centropus senegalensis, senegal coucal) poursuivi... par 1 tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) jusque dans les mêmes eucalyptus du jardin: et tout ce beau monde d'y glousser ou roucouler par contagion synchronisée !
___________________________________________________________

1 commentaire:

  1. merci de toutes ces nouvelles je vais prende un peu de temps pour me regaler à bientôt

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues