" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

mercredi 20 octobre 2010

19-20, les premiers alizés... vite essoufflés


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -


Quelques résidus de mousson sur le Sénégal, du nord au sud: le Front Inter Tropical (FIT) est redescendu sur les confins guinéens aussi vite qu'il était remonté sur nos 'rivages' sahéliens, dans un ultime et tardif  spasme saisonnier (cf. notules des 17 et 18 octobre).
Au nord, en remontant le fleuve Sénégal: Podor: 0,1 mm, le 18 10 / Matam: traces, le 19 10 et 1,9 mm le 20 10 / Bakel, 28,0 mm le 20 10 /
Au Ferlo sud: Ranerou, 2,3 mm le 20 10 /

Il n'a pas fallu long feu après l'averse diluvienne du dimanche 17 octobre pour que les tout premiers alizés marins ne se lèvent et remontent le marigot, même timidement, dès l'après-midi du mardi 19, et trop brièvement, jusqu'au soir du lendemain... Au croisement des deux saisons, après la mousson et avant l'harmattan, si les oiseaux afrotropicaux -dont l'emblématique coucou didric- ont déjà quitté le nord sahélien pour redescendre vers des latitudes plus boisées, les résidents comme les aigrettes des récifs (egretta gularis, western reef egret; cf. photo ci-après) occupent le terrain avant l'arrivée massive des ardéidés et autres limicoles venus du nord maghrébin et européen. D'autres, enfin, comme les calaos, les rolliers d'Abyssinie ou les choucadors à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling; cf. photo ci-dessous) vont refluer vers le sud, eux-aussi, en laissant sous nos cieux leurs jeunes immatures, non reproducteurs, au moins pour une année.


Ci-dessus: 2010 10 19 au matin, quelques heures avant le retour des alizés, sur le Lampsar: aigrette des récifs et choucadors à longue queue en vol au dessus des hautes eaux limoneuses du marigot / Photo par Frédéric Bacuez, DR
___________________________________________________________

2 commentaires:

  1. MERCI DE VOTRE VISITE ET JE SUIS RAVIE DE VOUS COMPTER PARMI LE VOYAGEUR DE LA WRITER LAND
    COMME PAR HASARD VOUS 2TES DANS UN COIN QUE J4AI ARPENTER PENDANT MA TENDRE ENFANCE ENFIN 10 ANS ET DOUZE ET VENIR CHEZ VOUS LIRE AVEC LA GRANDE PReCISION LE TEMPS LE VOL LES OISEAUX
    MERCI
    AINSI QUAND J'écrirai VOUS SERAI DANS MON CŒUR, J'AIME LES Adresses EN ÉCRITURE
    à bientôt dans vos pages

    françoise

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues