" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" (...) la biodiversité, très sincèrement, tout le monde s'en fiche, à part quelques-uns ! "
- Nicolas Hulot, 2018 03 21

mardi 3 avril 2018

3, N2: buffet nécrophage à volonté, les vautours à foison [additif 2018 04 13]

Vautour de Rüppell et jeune vautour fauve
Au bord de la N2 dans la région de Mpal- Louga-Kébémer-Guéoul
2018 04 3, 14h31 / © Photo par Frédéric Bacuez

* N2 Saint-Louis-du-Sénégal/Thiès -


MIDI/APREM'-
En voiture. Avec Njoko et Sidiki B.O.

Comme d'habitude sur la route nationale N2 Saint-Louis-Thiès, c'est entre Mpal et Guéoul qu'il faut ouvrir l’œil si l'on veut avoir une chance de rencontrer nos alliés les vautours; dans les cieux ou au sol, pour l'oeuvre de salubrité publique. Sauf que chez les volatiles, le set setal clamé urbi et orbi par les Hommes du cru, ce n'est pas un slogan et du vent. Lorsque la saison des pluies a été avare, c'est le cas en cette année 2017-2018, les troupeaux domestiques se rapprochent des routes dont les accotements demeurent plus longtemps que la souffreteuse "savane" garnis de maigres herbages, de pailles et de... détritus, sachets y compris. On trouve alors sur les bas-cotés de la voie bitumée d'innombrables cadavres de bovidés, chevaux, ânes, moutons dont on ne sait, à la vérité, s'ils ont été percutés par un de ces nombreux véhicules qui roulent ici à tombeau ouvert (sic), s'ils sont morts de faim ou plus prosaïquement d'occlusion intestinale - bouffer du plastique et du carton, ça remplit la panse, certes, mais ça obstrue aussi et surtout...

Année sèche, y'a bon pour les vautours

On m'avait dit qu'en ce moment, la route est constellée de ces dépouilles et que par conséquent les vautours s'y sont installés à buffet ouvert ! On le vérifie très vite, entre treize et quinze heures. Trois bêtes à nettoyer, parmi tant d'autres non consommées on se demande bien pourquoi. La première est une vache, toute chaude: à 13h15, trois vautours fauves (gyps flvus fulvus, eurasian griffon vulture) et deux vautours de Rüppell (gyps rueppellii, Rüppell's griffon vulture) tentent chacun de leur coté d'ouvrir les entrailles arrières de la défunte tandis que trente-cinq (35) à quarante (40-) de leurs collègues attendent à l'ombre d'un dattier du désert (balanites aegyptiaca), en compagnie d'un (1) vautour charognard (necrosyrtes monachus, hooded vulture), esseulé. Bon plan pour nos vautours fauves, le seul des vulturidés du jour qui nous arrive du Paléarctique occidental, le seul aussi à ne pas être inscrit à la triste liste rouge des espèces en voie d'extinction rapide; au contraire de ses cousins d'Afrique, gyps fulvus est même en plein regain grace à d'énergiques et très efficaces mesures de protection. On comprendra pourquoi les fauves sont chaque hiver toujours plus nombreux à séjourner sous nos latitudes... Ce 3 avril, les vautours fauves sont tous de jeunes sujets - on le voit à leur collerette ébouriffée-, qui remontent progressivement vers l'Europe méditerranéenne. En route, ils trouvent par ici de quoi prendre des forces pour traverser le Sahara et rejoindre nos camarades ornithos du Djébel Moussa (Maroc) puis le détroit de Gibraltar. Un peu plus loin à 13h30, la bête a été consommée, c'est vite fait; il reste un groupe compact de vautours, encore une trentaine (30+) d'individus, toujours des fauves et des Rüppell mêlés, il faut un peu se reprendre avant de s'éloigner vers un reposoir, l'ombre et la sieste méritée. A 14h, le déjeuner est aussi consommé, les vulturidés digèrent par petits groupes - encore à peu près trente cinq (~35) sujets. Plusieurs nécrophages arrivent encore de l'orient pour participer des ripailles: dans le ciel bleu, des vautours de Rüppell, surtout, des vautours fauves et au moins deux (2vautours africains (gyps africanus, african white-backed vulture). Hélas, un des vulturidés - un fauve, il me semble- n'aura pas survécu à la curée, il a été percuté par un véhicule passant à toute vitesse, tous klaxons ouverts; il gît au milieu de la chaussée. Celui-là ne retrouvera pas son Europe natale...

Lire sur Ornithondar:
Vautours du Njaambur: le spectacle fait illusion, hélas il s'éteint à petit feu..., par Frédéric Bacuez 2017 03 30

Additif [2018 04 13]:
outre les vautours fauves (gyps f. fulvus) et quelques percnoptères d'Egypte (neophron percnopterus), hivernants méditerranéens de plus en plus régulièrement observés sous nos latitudes soudano-sahéliennes, un vulturidé du Paléarctique occidental autrement plus rare commence à apparaître dans les cieux de l'Afrique de l'ouest: il s'agit du vautour moine (aegypius monachus, Cinereous Vulture) ! Quatre mentions entre 2005 et 2013, notamment par notre camarade Simon Cavaillès, et deux en 2018, toutes ou presque du Sine Saloum et de son arrière-pays ! Last but not least, une première observation d'un sujet bagué (avec somptueuse photo !) en Mauritanie, le 9 décembre 2017 [par le Banc d'Arguin Reizen, Pays-Bas], et une première mention pour la Gambie, le 24 février dernier [par l'Occipitalis Station et le Fondo de Amigos del Buitre - FAB, Espagne] ! Aucune donnée du périmètre d'Ornithondar, hélas... Mais tout laisse à deviner que nous sommes obligatoirement survolés, levons donc ici aussi les yeux vers le ciel !

Lire sur Maghreb Ornitho:
New records of Cinereous Vulture (Aegypius monachus) in Senegal, par Mohamed Amezian 2018 03 18
First record of Cinereous Vulture (Aegypius monachus) for Mauritania, par Mohamed Amezian 2018 01 14
First record of Cinereous Vulture for The Gambia, par Mohamed Amezian 2018 04 8
Et: Cinereous vulture recorded on video in The Gambia – a first for the West Africa country, in Vulture Conservation Foundation (VCF)

Ci-dessous, de haut en bas et de g. à d.:
sur la N2, la curée des vautours et les risques qu'ils prennent...
Vautours fauves et vautours de Rüppell
2018 04 3 au zénith / Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


OISEAUX / 16 espèces cochées

Vu:
  • Vautour charognard (necrosyrtes monachushooded vulture - Critically endangered/CR-En danger critique, statut 2015, sur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), 1 ind. à la curée, un kilomètre avant le marché de Sakal [N2 en venant de Saint-Louis] + 1 ind. vers Piré à trente kilomètres au nord de Thiès
  • Vautour africain (gyps africanusafrican white-backed griffon vulture Critically Endangered/CR-En danger critiquesur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), 2 ind. cerclent à six kilomètres avant le marché de Sakal puis quelques ind. arrivant à la curée à onze kilomètres de Kébémer [N2 en venant de Saint-Louis]
  • Vautour de Rüppell (gyps rueppelliRuppell's griffon vultureCritically Endangered/CR-En danger critiquesur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), plusieurs ind. à la curée - second en nombre après les vautours fauves [N2 en venant de Saint-Louis] 
  • Vautour fauve (gyps f. fulvuseurasian griffon vulture), dizaines d'ind. à la curée, un kilomètre avant le marché de Sakal puis dix kilomètres avant Louga [N2 en venant de Saint-Louis]
  • Elanion blanc (elanus c. caeruleus, black-shouldered kite), 1 ind. [roneraies avant les 'vanniers']
  • Milan noir (milvus migrans migrans, black kite), 1 ind. dès les premiers boisements de rôniers
  • Milan d'Afrique à bec jaune (Milan parasite, milvus aegyptius ssp. parasitus, yellow-billed kite), 4+ ind. [au sud de Mekkhe] + 2 ind. [Tivaouane]
  • Perruche à collier (psittacula k. kramerirose-ringed parakeet), 1 ind. [Mekkhe]
  • Touraco gris (crinifer piscator, western grey plantain-eater), 1 ind. en zone arborée [au sud de Mekkhe]
  • Martinet des palmes (cypsiurus p. parvusafrican palm swift)
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 1 ind. [N2 apès Guéoul en venant de Saint-Louis] + 1 ind. chassant au sud de Piré
  • Huppe fasciée ssp. (upupa epops ssp., hoopoe ssp.), 1 ind. en vol [roneraies avant les 'vanniers']
  • Choucador à oreillons bleus (lamprotornis c. chalybaeusgreater blue-eared glossy-starling)
  • Choucador à ventre roux (lamprotornis pulcherchestnut-bellied starling)
  • Moineau domestique indien (passer domesticus ssp. indicus, -indianhouse sparrow) [Mekkhe]
  • Serin à croupion blanc du Sénégal (crithagra leucopygia ssp. riggenbachiSenegal white-rumped seedeater), 1 ind. [dans un village du Njambour]

Ci-dessous, de haut en bas et de g. à d.:
vautour de Rüppell - vautour fauve - vautour africain
vautour de Rüppell (à g.) et vautours fauves (à d.) à la curée 
vautours de Rüppell
vautours fauves et de Rüppell mêlés
Trois sites au bord de la N2 au nord et au sud de Louga 2018 04 3 au zénith / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues