" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 12 août 2009

11, deux orages et des courlis


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN-
Entendu les choucadors à longue queue
Au loin, 12 flamants roses (phoenicopterus roseus, greater flamingo) descendent le fleuve Sénégal via la passe de Thiolene [N>S]











Ci-dessus : 2009 08 11, fin d'après-midi lumineuse et... impitoyablement moite, avant les orages / Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback

APREM'-
16h45, 6 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) en migration post-nuptiale [N>S]
Nota : toute la journée les courlis sont régulièrement passés; leurs phi-hu-huhuhuhuhu cristallins sont aisément entendus, même de loin ! La migration post-nuptiale s'intensifie...
SOIR-
18h, passage quotidien de 6 (piqueboeufs) buphages à bec jaune (buphagus africanus, yellow-billed oxpecker), bizarrement dans le sens inaccoutumé Bango>Thiolene
18h30, encore 4 courlis corlieu, au dessus du marigot [Lampsar 'eau douce'>delta]
19h40, 1 oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, senegal thick-knee) au ras de l'eau passe de la berge bangotine aux rives de la baie Lampsar-bolong de Khaye

NUIT-
Deux orages enjambent Bango et le Lampsar sans donner de pluies. Mais, de 21h05 à 21h40, un troisième orage accompagné d'éclairs échevelés et de roulis de tonnerres puissants déverse ses eaux sur le village et le marigot :
Bango, 16,7 mm; les rafales de vent font chuter du flamboyant 1 tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) qui reste prostrée dans les escaliers du jardin pendant toute la durée de l'averse, avant de remonter dans l'arbre, ébouriffée mais digne... Après la pluie, nombreux cris de limicoles dont, évidemment, ceux des oedicnèmes du Sénégal (burhinus senegalensis, senegal thick-knee)
Aux alentours de minuit, une nouvelle bourrasque, moins forte, nous gratifie d'une nouvelle pluie, quasiment toute la nuit :
Bango, 7,4 mm. Fait insolite : ni l'un ni l'autre des violents orages n'a occasionné de délestage électrique; quand on sait que la Nationale du jus coupe le fil lumineux à la moindre rosée, on n'y comprend plus rien; mais "ici c'est Sénégal", ah ah...

Cumul pluviométrique de la nuit du 11 au 12 août 2009 :
- Fleuve, d'aval vers l'amont :
Saint-Louis, 15,7 mm / Bango, 24,1 mm / Podor, 50,3 mm / Matam, 4,8 mm / Bakel, 13,2 mm
- Intérieur, Ndiambour et Ferlo :
Louga, 31,6 mm / Linguere, 44,0 mm / Ranerou, 8,9 mm
________________________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues