" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" L'oiseau, c'est une idée dans l'air. "
- Jean Rollin /
" Le cadavre d'un oiseau ne pourrit pas en l'air mais à terre. " - Proverbe 'africain'

jeudi 19 juillet 2018

15, 2e mention d'un jacana nain dans la moitié nord du Sénégal - et par des Sénégalais, eurêka !

 
Jacana nain - Microparra capensis, 2e donnée pour la moitié septentrionale du Sénégal
périphérie PNOD 2018 07 15, 9h54-55 / © Photos par Vieux Ngom, écoguide au parc national des oiseaux du Djoudj, courtesy Idrissa Ndiaye et Oliver Fox pour Ornithondar


* Parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD) -

15 juillet 2018. MATIN-
Une obs. par Malle Gaye, directeur du parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD) et Vieux Ngom, écoguide au même PNOD, auteur des deux 'preuves' photographiques ci-dessus transmises par Idrissa Ndiaye (PNOD) au Dr. Oliver JL Fox (Kartong Bird Observatory - Gambie) ainsi qu'à John Rose (ANY, LPO-idf - France), Bram Piot (SenegalWildlife) & Frédéric Bacuez (Ornithondar)


Ci-contre: Vieux Ngom avec sa nouvelle paire de jumelles, à la balustrade 'pélagique' du Calao-village
N'Gor, Dakar 2018 04 6, 17h35 / Courtesy © photo par Bram Piot pour Ornithondar


Ah que voilà une belle et encourageante nouvelle - 2018 décidément: encore le contact d'une rareté dans le pays, et surtout, enfin une donnée 100% sénégalaise ! Cela vient à point nommé nuancer un précédent billet d'Ornithondar qui relevait d'un coté le bon cru 2018 en matière de mentions hors norme au Sénégal, et de l'autre se désolait qu'elles soient toutes l'oeuvre d'ornithologues allogènes (Lire ICI sur Ornithondar). Les dieux m'ont fort heureusement entendu, et contredit, j'en suis fort heureux !*2

Une donnée 100% sénégalaise

Car ce 15 juillet 2018 sur les marges du parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD), c'est une inspection aux frontières du sanctuaire (de plus en plus rongées par l'impérialisme rizicole et bovin, on y reviendra très bientôt, une fois de plus...) comme les agents en font quasi quotidiennement, fonctionnaires de l'Etat et écoguides/écogardes locaux réunis. Voilà qu'un jacana quelque peu différent du classique et commun jacana à poitrine dorée (Actophilornis africanus) attire le regard de Malle Gaye, directeur du PNOD, et de Vieux Ngom, un 'jeune' écoguide de l'association des villages jouxtant la réserve ornithologique. De l'avis unanime l'un des meilleurs sinon le plus compétent, en tout cas le plus investi des accompagnateurs obligatoires du cru. Bref, Vieux Ngom a aussitôt le réflexe de photographier la bizarrerie, posée et, c'est notre chance, à l'envol (cf. photos en haut de notule). De retour à la base, le faux Vieux se précipite chez le vrai 'vieux' Idrissa Ndiaye, notre patrimoine djoudjien à tous, coté Hommes... Idrissa décide d'envoyer les photos au Dr. Oliver Fox du Kartong Bird Sanctuary, en Gambie, qui dispatche à son tour les deux photos pour collecter les avis de quelques autres ornithos habitués des lieux, du Sénégal et de l'Afrique occidentale - John R., Bram P., Fred B. (cf. ci-dessus). Pour avoir été l'auteur de la première mention d'un jacana nain dans le nord du Sénégal, en janvier 2013, et pour bien le connaître du Burkina Faso (région de Bobo-Dioulasso, années 90'), j'ai l'heur d'être du lot des consultants - et j'en ai le melon...

2e mention pour la moitié nord du Sénégal

Nous sommes tous et rapidement unanimes pour confirmer ce que Vieux Ngom et Idrissa Ndiaye ont déjà pressenti ((...) found this bird ressembling the Lesser Jacana (...)", Idrissa à Oliver, 2018 07 15): il s'agit bel et bien d'un (1) jacana nain (Microparra capensis, Lesser Jacana); rek ! Sans débat. Assurément pas un jacana à poitrine dorée, ni adulte ni juvénile, ce dernier ayant il est vrai quelques possibles ressemblances avec le jacana nain, à distance, fugacement, dans de mauvaises conditions de lumière. Mais en vol, la taille de l'oiseau, le miroir clair et ce contraste des plages alaires, ce quelque chose du blongios, c'est définitif, incontestable.

Reprenons à notre compte les critères d'identification avancés par Oliver Fox, partagés par Bram comme par moi:
" (...) looks like a Lesser Jacana: 
dark streak down centre of grey/brown mantle not shown in juvenile African Jacana (...) "
La dispute n'aura pas lieu, l'affaire est physiquement entendue. 

Ma 1ère 'preuve' pour le nord, 2e pour le pays - et des autres mentions sénégalaises

Les 21 et 28 janvier 2013*1 dans les Trois-Marigots, sur le N'Galam à l'aval de Tylla, c'était pour moi jours de chance: une (1) marouette poussin (Porzana parva) et un (1) jacana nain (Microparra capensis) sur le même site, le même plan d'eau tapissé d'herbiers et de Nymphaea des deux espèces, cerné par une épaisse typhaie coloniale. Le jacana nain y avait stationné au moins durant une semaine; le 28 janvier, il était à intervalles réguliers dérangé voire agressé (cf. photo ci-dessous à d.) par un jacana à poitrine dorée (Actophilornis africanus). Mon premier jacana nain au Sénégal qui s'avèrera vite être la première donnée de l'espèce dans le nord sénégalais, et la seconde mention pour le pays après celle de juillet 2009 dans la région de Kédougou, à l'extrême sud-est aux confins de la Guinée et du Mali.

Bram Piot et moi avons vérifié, ces jours derniers, s'il y avait d'autres données (au/du Sénégal) rapportées, communiquées et/ou enregistrées sur la toile ornitho: 
  • 0 donnée sur eBird et Observation.org
  • 1 sujet le 29 juillet 2009 sur un réservoir près de Kédougou, rapporté par African Bird Club (ABC Bull. reports)
  • 1 sujet les 21 et 28 janvier 2013 par Frédéric Bacuez près de Tylla (Trois-Marigots), sur Ornithondar
  • 1 sujet le 31 janvier 2018 par Geoffrey Monchaux à Médina Afia, près de Manda, département de Kolda, sur Observado.org
  • 3 sujets le 17 février 2018 par Gabriel Caucanas sur le même spot de Médina Afia, près de Manda, département de Kolda
  • 1 sujet le 15 juillet 2018 par Vieux Ngom et Malle Gaye aux marges du parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD) - les trois dernières mentions à paraître dans la prochaine livraison du Bulletin - Recent reports de l'African Bird Club (ABC)

Ci-dessous:
il y a cinq ans, ma 1ère donnée pour le nord du Sénégal...
à g., jacana nain - à d., jacana nain agressé par un jacana à poitrine dorée 
Sur le N'Galam à l'aval de Tylla, Trois-Marigots, nord du Sénégal , 
2013 01 28 matin / © Photos (détails) par Frédéric Bacuez pour Ornithondar
- Cliquer sur les photos pour agrandir -

Une espèce très locale en Afrique de l'Ouest, 
majoritairement à l'est et au sud du delta intérieur du fleuve Niger (Mali)

Le jacana nain est avant tout un échassier d'Afrique orientale et australe - de l'Ethiopie à l'Afrique du Sud et à la Namibie au sud-ouest. En Afrique occidentale et centrale, sa distribution est particulièrement fragmentée, avec quelques réduits comme autant de bastions dans lesquels il est paradoxalement mais très localement abondant. Pas plus d'un millier de sujets dans le delta intérieur du fleuve Niger (Mali), mais des concentrations de centaines voire de milliers d'individus (2000+) dans la boucle intérieure du Mouhoun (Burkina Faso), dans le bassin supérieur des Bandama (Côte d'Ivoire) ou sur certains spots septentrionaux du Nigeria. Pour ma part, je l'ai bien observé dans la réserve de biosphère de Bala, au nord de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) à la fin des années 90': les petits jacanas étaient alors des dizaines sur les tapis de nénuphars de la célèbre mare aux hippopotames. Fait notable: le jacana nain ne trouve guère de sites relais à l'occident du fleuve Niger, au Mali, pour étendre sa répartition, résidente ou saisonnière, jusqu'aux pays de l'Atlantique (Guinées, Gambie, Sénégal, Mauritanie*). Des dernières nouvelles incontestables de Lesser Jacana: quelques unes au sud d'Orodara et dans la région de Banfora (un classique du Burkina Faso), d'autres au nord-ouest et au nord-est du Nigeria aux confins du Tchad, et même à Niamey (!) (Niger). A cette heure, les plus récents contacts du jacana nain, et les plus proches du Sénégal, proviennent de Sierra Leone: trois sujets (1 + 2) par H. van Dan, le 7 juillet dernier.

* Une mention fort douteuse de Mauritanie (trois sujets vers Kankossa/Assaba), sans date mais probablement au tournant des deux siècles, n'a pas été retenue par Isenmann et al. dans l'ouvrage de référence Oiseaux de Mauritanie (SEOF 2010)

*1 Lire sur Ornithondar:
*2 Et:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues