" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 27 novembre 2012

27, impasse Gustave Pelloux, d'un Lampsar l'autre

Ci-dessus: 2012 11 28, berges bangotines du Lampsar  d'eau douce / Photo par Frédéric Bacuez
* Bango. Impasse Gustave Pelloux. Lampsar d'eau douce -

Ornithondar a pris ses quartiers d'hiver dans une case ronde, fraîche et haute de plafond, au bout de l'impasse Gustave Pelloux: je ne sais comment cet homme dont on a peu de traces a laissé son nom à une ruelle excentrée d'une cité dont les voies sont souvent anonymes; je ne sais trop si cet homme était ingénieur ou médecin; en tout cas Gustave (1893-1972) fut l'un de ces nombreux et beaux métis, plus ou moins célèbres, de l'abbé Boilat à Maurice Béjart, que Saint-Louis-du-Sénégal offrit au monde, jadis... L'impasse, aujourd'hui, c'est un peu les Almadies, ou le Ouaga 2000, de Bango... Je l'appelle la rue des toubabs, vu que toutes les maisons qui la bordent sont la propriété de quelques bienheureux, européens et sénégaulois, rarement présents. Loin du Bango 'populaire' dont les bondieuseries ne sont que réminiscences étouffées des temps où j'habitais Keur Lampsar. D'un Lampsar à l'autre, du marigot saumâtre au réservoir d'eau douce derrière sa digue: ce long 'barrage' contre les remontées salines est le château d'eau de Ndar, quatre kilomètres d'un univers aquatique apaisé, tapissé de plantes rampantes, cerné par des typhaies envahissantes et d'insondables herbiers pour les pythons, les varans, et deux hippos. Un havre pour les oiseaux timides, un dortoir pour les hérons pourprés, les hirondelles de rivage et les bergeronnettes.
Ci-dessus: Gustave Pelloux (1893-1972)
http://senegalmetis.com/Senegalmetis/Accueil.html

Seize manguiers et trois eucalyptus tourmentés par les tourbillons rugueux du temps, l'eau qui affleure et les vents, salés de l'ouest, froids du nord, chauds et sablonneux de l'est; deux rôniers, autant de jeunes cocotiers et sapotilliers, un flamboyant et un arbre à étages;  le jardin  est un bosquet ombreux comme un verger sauvage, juste clôturé par un fouillis de bougainvillées de tous les coloris. Le cordon sableux descend en pente douce vers un ponton branlant au-dessus des herbiers du Lampsar (cf. photos ci-dessous). Une trouée entre les roseaux ouvre un panorama sur le marigot et les gourmandes étendues de typhas qui en avalent la rive nord, aux portes de la grande plaine alluviale du fleuve Sénégal.


- Les oiseaux du jardin (et voisinage):

  1. Faucon (chicquera) à cou roux (falco chicquera ssp. ruficollis, red-necked falcon), 1 à 2 ind. / 
  2. Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing), 4 à 6 ind. dont deux couples résidents [jardin d'Ibou] / 
  3. Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis ssp. senegalensis, laughing dove), dont couple résident / 
  4. Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens ssp. shelleyi, african mourning dove), dont 1 ind. résident / 
  5. Touraco gris (crinifer piscator, western grey plantain-eater), 2 à 4 ind. /
  6. Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, Senegal coucal), 2 ind. en couple /
  7. Martin-chasseur à tête grise (halcyon leucocephala, grey-headed kingfisher), 1 ind. /
  8. Martin-chasseur strié (halcyon chelicuti, striped kingfisher), 1 ind. chanteur / 
  9. Huppe fasciée africaine (upupa epops senegalensis, western african hoopoe), 2,ind., couple en formation / 
  10. Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater), 6+ ind. dont juvéniles/immatures / 
  11. Calao à bec noir (tockus nasutus ssp. nasutus, african grey hornbill), au moins 3 ind. immatures erratiques dans le quartier / 
  12. Barbion  à front jaune (pogoniulus chrysoconus ssp. chrysoconus, yellow-fronted tinkerbird), 1 chanteur régulier /
  13. Barbican de Vieillot (lybius vieilloti, Vieillot's barbet), 1 chanteur régulier /
  14. Barbican à poitrine rouge (lybius dubius, bearded barbet), 3 ind. dont deux adultes et un immature / 
  15. Pic goertan (dendropicos goertae ssp. goertae, grey woodpecker), 2 en couple, femelle et mâle / 
  16. Bergeronnette grise (motacilla alba ssp. alba, white wagtail), 2 à 3 ind. /
  17. Pipit des arbres (anthus trivialis, tree pipit), 1 ind. 
  18. Bulbul commun (des jardins, pycnonotus barbatus ssp. inornatus, common bulbul), de 5 à 10 ind. / 
  19. Hypolaïs obscure (hippolais opaca, western olivaceous warbler), 1+ ind. / 
  20. Pouillot véloce (phylloscopus collybita, common chiffchaff), 2+ ind. / 
  21. Fauvette des jardins (sylvia borin, ssp. borin, garden warbler), 1 ind. / 
  22. Crombec sitelle (sylvietta brachyura ssp. brachyura, northern crombec), 2 ind., probable couple / 
  23. Camaroptère à dos gris (camaroptera brachyura ssp. brevicaudata, grey-backed camaroptera), 1 ind., chanteur / 
  24. Souïmanga à poitrine rouge (chalcomitra senegalensis ssp. senegalensis, scarlet-chested sunbird), plusieurs ind. en internuptial /
  25. Souïmanga à longue queue (cinnyris pulchellus, beautiful sunbird), quelques ind. en phases prénuptiales /
  26. Gonolek de Barbarie (laniarius barbarus ssp. barbarus, yellow-crowned gonolek), 2 ind. / 
  27. Moineau domestique (passer domesticus, house sparrow), quelques ind. non nicheurs sur site / 
  28. Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. melanocephalus, black-headed weaver) / 
  29. Tisserin minule (ploceus luteolus ssp. luteolus, little weaver), au moins 1 ind. /
  30. Tisserin gendarme (ploceus cucullatus, village weaver), chanteurs présents dès la floraison et les premières fructifications des manguiers /
  31. Moineau doré (passer luteus, sudan golden sparrow), nombreux dans le jardin maraîcher voisin (jusqu'à ~80 ind.) /
  32. Capucin bec-d'argent (euodice cantans, african silverbill), peu /
  33. Serin à croupion blanc (serinus leucopygius, white-rumped seedeater), discret, vu au moins 1 ind. 
  34. Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), ~5 à 6 ind. réguliers à l'abreuvoir /

- Dans les herbiers et les roseaux:

  1. Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron) /
  2. Blongios nain probablement ssp. payesii (ixobrychus minutus, little bittern), 2 ind., mâle et femelle / 
  3. Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake), au moins 3 ind. / 
  4. Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanus, african jacana), 3 ind. / 
  5. Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata ssp. galerita, malachite kingfisher), 1+ ind. / 
  6. Prinia aquatique (prinia fluviatilis, river prinia) ou/et prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia) / 
  7. Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenus, sedge warbler), 2+ ind. /
  8. Pouillot véloce (phylloscopus collybita, common chiffchaff), 1+ ind. /

Et de bien discrètes grenouilles...

- A domicile...

  1. Varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor), 5 ind.: deux spécimens adultes, deux immatures et un juvénile de l'année - qui vient souvent se mettre au chaud sous le toit de la maison...
  2. Agames variables des colons / 
  3. Quelques énormes tarentes sp. /
  4. Et ~80 'guêpes' maçonnes sous la véranda !





Ci-dessus: depuis le ponton (au centre), vue vers la gauche (sterne caspienne) et vers la droite (jacana à poitrine dorée) du Lampsar d'eau douce 
Plus haut: le ponton et les rives végétales du marigot, 2012 11 27 et 29 / Photos par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues