" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 17 janvier 2011

17, les news de balbuzophiles anglais en SénéGambie

* Le Rutland Osprey Project  in western Africa (Gambia, Senegal) -
Semaine 1-

La mission britannique* d'observation et d'identification des balbuzards pêcheurs (pandion haliaetusosprey) hivernant sur nos côtes ouest africaines a débuté en Gambie le 11 janvier, avec une première incursion  dans le Sine Saloum sénégalais, avant de mettre le cap sur le delta du fleuve Sénégal, du 26 janvier au 7 février, avec QG à Bango-sur-Lampsar, at home...

Ci-contre: balbuzard pêcheur bagué en Allemagne et hivernant en Gambie, Gunjur beach
/ 2011 01, courtesy photo John Wright



* Tim Mackrill, Paul Stammers, John Wright - et 11 volontaires dans la première semaine du périple !- pour le Rutland Osprey Project, un partenariat pour la réintroduction du balbuzard en Angleterre avec le Leicestershire Wild Trust et l'Anglian Water.

Depuis hier, les premières news et photos sénégambiennes de Tim, Paul and John à:

Résumé français de la première semaine:
Pas moins d'une trentaine de balbuzards pêcheurs observés sur la côte gambienne en trois jours par l'expédition du Rutland Osprey Project: même si les chances d'identifier l'un des balbuzards du Rutland anglais est extrêmement faible, plus de six bagues ont été reconnues: une domination allemande incontestable (bagues noires), mais aussi un oiseau français (bague orange). Une première incursion dans l'immense et voisin Sine Saloum sénégalais, site d'hivernage majeur pour les balbuzards scandinaves, français et britanniques - 35/40 balbuzards observés sur les 500 hivernants en moyenne !- a aussi permis de voir une belle concentration de balbus sur quelques arpents littoraux - jusqu'à 11 presque cote à cote sur un banc de sable, dont un oiseau écossais (bague bleu et blanc), allant et venant entre terre et océan pour en ramener de belles prises dans les serres...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues