" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

vendredi 30 juillet 2010

29-31, le brouhaha des crapauds jaspés

* Bango. Rives du Lampsar-   

" J'aime l'aspect des grenouilles, et surtout leur façon de se rassembler dans des endroits humides par des nuits chaudes et de chanter des chansons d'amour. La musique des grenouilles (...) est pleine d'optimisme et de signification intérieure. "
- Archie Carr, 'The Windward Road', 1955

Plus de 15 jours sans pluie, dans le delta, avec même un retour des alizés maritimes ! Depuis le 29 juillet, les flux de mousson ont cependant repris le dessus, la pression de la moiteur annoncant la remontée d'une averse prochaine.

Les crapauds jaspés* (crapaud panthérin, crapaud panthère d'Afrique, crapaud commun d'Afrique, amiethophrynus/bufo regularis, african toad, cf. photo ci-contre) ont aussitôt entonné leur assourdissant concert nocturne, un authentique vacarme sur toute la rive bangotine du marigot. Cette année, les batraciens sont très nombreux dans mon jardin: les moustiques et autres 'éphémères', qui ne pullulent pas encore, seront bientôt au menu... 

Ci-dessus: crapauds jaspés / Photo par Petra karstedt pour Tiermotive.de
* Ecouter: http://amphibiaweb.org/sounds/Bufo_regularis.wav


- Pluies, fleuve Sénégal, (quasi) exclusivement (loin) en amont:
2010 07 25: Matam, 0,4 mm
2010 07 26: Bakel, 13,2 mm / Matam, traces
2010 07 27: Bakel, 6,5 mm
2010 07 28: Bakel, 3,0 mm
2010 07 29: Matam, 0,5 mm / Podor, 0,1 mm
2010 07 31: Bakel, traces / Matam, 0,4 mm / Ranerou, traces / Linguere, 0,1 mm

4 commentaires:

  1. bonjour Frédéric,très joli couple,madame est charmante! Arles te souhaite la bienvenue; à bientôt

    thibault

    RépondreSupprimer
  2. Et pas farouche(s)pour deux sous !
    Frédéric

    RépondreSupprimer
  3. pustule t elle pour un emploi à la caserne ?

    RépondreSupprimer
  4. D'un strict point de vue environnemental, la caserne de Bango est une... pustule ! Peu à peu, d'année en année, le marigot de plus en plus fleure bon les effluves moussantes et pestilentielles des chiottes uniformes, qui vont droit dans l'eau, pour le bonheur des garçons qui s'y baignent et des filles qui y font la vaisselle !!! Armées du peuple, clame-t-on souvent sous tous les cieux... Ah ah !
    Amitiés. Frédéric.

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues