" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 12 juillet 2010

12, ~45 gyps africains remontent vers les confins maures


* Par dessus Bango -

MIDI, 11h50-12h-
~45 gyps/vautours africains (gyps africanus, african white-backed vulture), adultes et juvéniles en une impressionnante colonne désordonnée et étirée sur une dizaine de minutes, remontent du sud vers le nord en relative altitude, sans grands efforts, aidés par les aspirateurs thermiques d'une journée chaude, moite, cristalline. Avec l'installation de la mousson, et la force des premières pluies, l'herbe pousse vite et remet d'aplomb le bétail domestique... Moins de carcasses à nettoyer dans les savanes soudano-guinéennes, dès lors, les charognards gagnent les confins sénégalo-mauritaniens où des boeufs, encore décharnés, sont susceptibles de trépasser avant le reverdissement du Sahel !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues