" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 30 septembre 2009

30, météo: cumul des pluies de mousson 2009, septembre


* Nord du Sénégal -
SEPTEMBRE : CUMUL DES PLUIES DE MOUSSON 2009-
- Fleuve, de l'aval vers l'amont :
Saint-Louis : 138,7 mm soit 326,4 mm cumulés (soit 159 % de sa moyenne normale de 205,9 mm, station excédentaire)
Bango : 162,4 mm soit 409,1 mm cumulés (soit probablement près de 180 % de sa moyenne normale, station largement excédentaire)
Podor : 117,4 mm soit 326,2 mm cumulés (soit 174 % de sa moyenne normale de 187,0 mm, station excédentaire)
Matam : 160,0 mm soit 440,1 mm cumulés (soit 140 % de sa moyenne normale de 313,3 mm, station excédentaire)
Bakel : 167,1 mm soit 640,2 mm cumulés (soit 136 % de sa moyenne normale de 470,4 mm, station excédentaire)
- Intérieur, Ndiambour et Ferlo :
Louga : 115,3 mm soit 373,2 mm cumulés (soit 140 % de sa moyenne normale de 265,7 mm, station excédentaire)
Linguere : 62,2 mm soit 710,1 mm cumulés (soit 207 % de sa moyenne normale de 343,5 mm, station largement excédentaire)
Ranerou : 288,7 mm soit 701,5 mm cumulés (soit 204 % de sa moyenne normale de 343,5 mm, station excédentaire)


Ci-dessus : orage sur l'Île de Saint-Louis, vu depuis la Corniche de Sor, 2009 09 14 au soir / Photo courtesy Eddy Graeff, http://www.saintlouisdusenegal.com

Nota : une excellente pluviométrie sur le nord du Sénégal, en septembre comme en août. Si la première décade a été faiblement pluvieuse (alors que la zone soudanienne de toute l'Afrique occidentale était noyée sous un déluge), les trois semaines suivantes ont été généreuses : les deux stations du Ferlo, la zone la plus aride du Sénégal, se trouvent ainsi les plus excédentaires du pays au regard de leurs moyennes pluviométriques normales. Quant au bas-delta, il y avait longtemps que les pluies ne l'avaient aussi bien arrosé ! Les plaines alluviales sont sous l'eau... et la crue annuelle du fleuve n'a pas encore atteint Saint-Louis...
____________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues