" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 7 juillet 2009

7, les alcyons juvéniles apprennent la pêche


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

MATIN-
9h15, 1 pic goertan (dendropicos goertae, grey woodpecker), femelle adulte, bien observée en train de marteler des branches du flamboyant ou de se laver le plumage / 2 moineaux gris (passer griseus, northern grey-headed sparrow), chanteurs, à faible hauteur dans les eucalyptus
9h50, cri du coucou didric (chrysococcyx caprius, didric cuckoo), par deux fois dans la matinée
10h, une bande de colious huppés (à nuque bleue) (urocolius macrourus, blue-naped mousebird), brièvement dans les eucalyptus
MIDI, 12h50-
6 sternes naines (sterna albifrons, little tern) en pêche dans le marigot

APREM'-
Toujours 2 alcyons pies (ceryle rudis, pied kingfisher) adultes, mâle et femelle, accompagnant leur juvénile -un deuxième encore présent il y a quelques jours n'est plus visible- dans les opérations de pêche. Outre sur la grille immergée qui sépare la plage de la maison voisine, les alcyons se perchent aussi, désormais, sur le mur d'enceinte de mon jardin, en sa partie la plus élevée, à marée haute : du promontoire, on voit mieux les petits poissons qui affleurent près du rivage...











____________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues