" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

samedi 31 octobre 2009

31, cumul des pluies de mousson 2009, octobre


* Nord du Sénégal -

Nota :
un mois d'octobre bien plus moite qu'à l'accoutumée, au nord du Sénégal ! Une conséquence du réchauffement climatique ? Ou la confirmation d'un regain pluvieux, y compris sur les rivages sahariens, liée au cycle trentenaire humide dans lequel nous serions rentrés depuis quelques années ? Rien n'est moins sûr; cependant, si le démarrage de la mousson reste toujours aussi laborieux, partout en Afrique soudano-sahélienne, l'intensité des pluies
est désormais plus 'ressentie' par le fait que l'hivernage proprement pluvieux a tendance à se concentrer sur quelques semaines particulièrement arrosées !

Ci-dessus : 2009 10 30 midi, sur le marigot du Lampsar, la prolifération saisonnière des libellules et autres agrions
/ Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

OCTOBRE: CUMUL DES PLUIES DE MOUSSON 2009-
- Fleuve, de l'aval vers l'amont:
Saint-Louis, 15,0 mm (soit un cumul pluviométrique saisonnier de 341,4 mm, contre une norme moyenne trentenaire de 221,1 mm; soit 154 % de sa pluviométrie 'habituelle')
Bango, 12,7 mm (soit un cumul pluviométrique saisonnier de 421,8 mm, station largement excédentaire)
Podor, 0,2 mm (soit un cumul pluviométrique saisonnier de 326,4 mm, contre une norme moyenne trentenaire de 195,9 mm; soit 167 % de sa pluviométrie 'habituelle')
Matam, 9,0 mm (soit un cumul pluviométrique saisonnier de 449,1 mm, contre une norme moyenne trentenaire de 330,0 mm; soit 136 % de sa pluviométrie 'habituelle')
Bakel, 40,2 mm (soit un cumul pluviométrique saisonnier de 690,4 mm, contre une norme moyenne trentenaire de 492,8 mm; soit 138 % de sa pluviométrie 'habituelle')
- Intérieur, Ndiambour et Ferlo:
Louga, 44,8 mm (soit un cumul pluviométrique saisonnier de 418,0 mm, contre une norme moyene trentenaire de 284,0 mm; soit 147 % de sa pluviométrie 'habituelle')
Linguere, 2,0 mm (soit un cumul pluviométrique de 712,1 mm, contre une norme moyenne trentenaire de 372,7 mm; soit 191 % de sa pluviométrie 'habituelle')
Ranerou, 8,7 mm (soit un cumul pluviométrique de 710,2 mm, contre une norme moyenne trentenaire de 372,7 mm; soit 191 % de sa pluviométrie 'habituelle')
____________________________________________________________________

vendredi 30 octobre 2009

30, une soudaine poussée d'harmattan


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -
MIDI-
Au delà de la pointe Thiolene, le Bou el Mogdad (cf. photo ci-contre) descend le fleuve Sénégal, dans les premières brumes. Une soudaine et forte poussée d'harmattan annoncerait-elle la fin de la saison humide ?...

Ci-contre : 2009 10 30 midi; au loin, au delà de la passe de Thiolene, le Bou el Mogdad redescend le fleuve vers son quai d'attache, à Saint-Louis
/ Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

MATIN-
8h15, 1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) attrape un poisson en plongeant dans un grand fracas; au loin, vers l'aval, un autre balbu...
2 vanneaux éperonnés / 2 chevaliers guignettes se poursuivent au ras de l'eau

8h30, 2 perruches à collier (psittacula krameri, rose-ringed parakeet) font un arrêt dans le corossolier de ma voisine Assétou... Puis, 7 autres perruches volent au dessus des mangroves de la rive nord du marigot, ce qui est rare [>digue de Bango]
Dans les eucalyptus du jardin : 1 barbican de Vieillot (lybius vieilloti, vieillot's barbet), tout en haut, chante (idem à 9h30)
Entendu dans le quartier : gonolek de Barbarie, barbion à front jaune, huppe fasciée, choucadors à longue queue; pas mal !
9h30, le discret tisserin minule (ploceus luteolus, little weaver), un mâle en plumage nuptial, arrache des fibres du palmier washingtonia du jardin
____________________________________________________________________

jeudi 29 octobre 2009

29, Gueumbeul: le retour des avocettes élégantes


* Gandiolais. Réserve spéciale de faune de Gueumbeul (RSG) -




Ci-contre : avocettes élégantes
Afrique du sud, près du Cap / Photo par Ian Ason, pour African Bird Club, droits réservés


______________________________________________________________________

29, PNLB: des anhingas ont niché dans la héronnière


* Gandiolais. Parc national de la Langue de Barbarie -
EXCLUSIF www.saintlouisdusenegal.com
et Ornithondar

29, PNLB: on a retrouvé des nids de tortues vertes !


* Gandiolais. Parc national de la Langue de Barbarie (PNLB) -
EXCLUSIF www.saintlouisdusenegal.com et Ornithondar

29, périls sur le Gandiolais


* Gandiolais -

29, un flamant nain blessé aux salins de Ndiebene


* Gandiolais. Salins de Ndiebene, marais nord -

Ci-contre : vanneau éperonné et flamant nain blessé à la patte gauche; marais salant nord de Ndiebene, vu de l'ouest / Photo par Eddy Graeff pour ornithondar

29, des flamants juvéniles sur les salins de Ndiebene


* Gandiolais. Salins nord de Ndiebene -











Ci-dessus : le marais salant de Ndiebene nord, vu d'ouest et du sud (au centre) / Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback
____________________________________________________________________

29, les oiseaux sur les lagunes et salins du Gandiolais

Flamant nain blessé à la patte
Lagon du Gandiolais 2019 10 29 / © Photo par Eddy Graëff pour Ornithondar

* Gandiolais -

OISEAUX / 45 espèces cochées, 1 sp. entendue
REPTILES / 1 espèce
AUTRES / 1 espèce 

En voiture. Avec Eddy Graëff (saintlouisdusenegal.com)

Ci-contre : salins nord de Ndiebene, Gandiolais; quelques limicoles, trois Avocettes élégantes, des Flamants roses et, au premier plan, un Flamant nain à la patte gauche brisée
/ © Photo par Frédéric Bacuez 


Vu :
  • Cormoran africain (microcarbo a. africanuslong-tailed cormorant), quelques ind. [vers 'hôtel Coumba Bang', surtout, et aussi lagons du Gandiolais]
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalusgreat white pelican), plusieurs centaines d'ind. [Gandiolais de Ndiebene]
  • Héron cendré (ardea cinerea ssp. cinereagrey heron)
  • Aigrette à gorge blanche (egretta gulariswestern reef egret)
  • Gardeboeuf d'Afrique (bubulcus i. ibiscattle egret)
  • Aigrette garzette (egretta garzettalittle egret), assez nombreuses
  • Héron strié (Blongios vert, Héron des mangroves, Héron à dos vert, butorides striata ssp. atricapillastriated heron), 3 ind. [Gandiolais de Ndiebene]
  • Spatule blanche d'Eurasie (platalea leucorodiaeuropean spoonbill), quelques ind. au sol, petites bandes en vol [Gandiolais de Ndiebene]
  • Flamant rose (phoenicopterus roseusgreater flamingo), immatures et subadultes, -100 ind. [saline nord de Ndiebene]
  • Flamant nain (phoeniconaias minorlesser flamingo - Near threatened/NR-Quasi menacésur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), 1 ind. immature solitaire, blessé à la patte droite [saline nord de Ndiebene] + 18 ind. à la nage [saline sud de Ndiebene]
  • Balbuzard pêcheur d'Eurasie (pandion h. haliaetuseurasian osprey), 1 ind. [au dessus du village de Tassinère]
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensissenegal thick-knee), 2 ind. [administration PNLB] + 1 ind. [Tassinère]
  • Échasse blanche (himantopus himantopusblack-winged stilt), nombreuses
  • Avocette élégante (recurvirostra avosettapied avocet Least concern/LC-Préoccupation mineuresur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), 3 ind. [saline nord de Ndiebene]
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), commun
  • Tournepierre à collier (arenaria interpresruddy turnstone), +6 ind. en plumage internuptial [écluse de Gueumbeul]
  • (Pluvier) grand-gravelot (charadrius h. hiaticulacommon ringed plover), quelques ind.
  • Barge rousse (limosa lapponicabar-tailed godwit Near threatened/NR-Quasi menacésur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition)), +3 ind. [Lawmare, PNLB]
  • Barge à queue noire (limosa limosablack-tailed godwit Near threatened/NR-Quasi menacésur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), plusieurs centaines d'ind.
  • Courlis corlieu (numenius phaeopuswhimbrel), plusieurs ind. [Gandiolais et vasières de Lawmare, PNLB]
  • Bécasseau variable (calidris alpinadunlin), plusieurs ind.
  • Bécasseau minute (calidris minutalittle stint), quelques ind.
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff), quelques ind.
  • Chevalier sylvain (tringa glareolawood sandpiper), 1 ind. [saline de Tassinère]
  • Chevalier gambette (tringa totanuscommon redshank), 1 ind.
  • Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greenshank), plusieurs ind.
  • Goéland brun (larus fuscuslesser black-backed gull), plusieurs ind. [écluse de Gueumbeul]
  • Goéland railleur (larus geneislender-billed gull), quelques ind. [écluse de Gueumbeul]
  • Mouette à tête grise (larus cirrocephalusgrey-headed gull), en très grand nombre
  • Mouette rieuse (larus ridibundusblack-headed gull), quelques ind. [écluse de Gueumbeul]
  • Sterne caspienne (sterna caspiacaspian tern), +1 ind. [écluse de Gueumbeul]
  • Guifette noire (chlidonias nigerblack tern), deux grandes troupes en vol de -150 ind. chaque [Gueumbeul]
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon)
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensislaughing dove)
  • Tourtelette d'Abyssinie (turtur abyssinicusblack-billed wood dove), 1 ind. [bord de route, mangroves de Gueumbeul]
  • Martinet des maisons (apus affinislittle swift)
  • Martin-pêcheur pie (ceryle rudispied kingfisher), +1 ind.
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 1 ind. juvénile, à 2 m ! [Tassinère]
  • Calao à bec rouge (tockus erythrorhynchus ssp. kempi), 2 ind.
  • Cochevis huppé (galerida cristatacrested lark), assez commun
  • Bergeronnette grise (motacilla alba, white wagtail), peu fréquente
  • Traquet sp. (oenanthe sp.), 1 ind. à l'envol [steppes des lagunes du Gandiolais] 
  • Corbeau pie (corvus albuspied crow)
  • Choucador à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling), +1 ind. + 1  ind. [PNLB]
  • Capucin bec-d'argent (euodice cantansafrican silverbill), +3 ind. [Zébrabar, PNLB]

Entendu :
Guêpier de Perse (merops persicusblue-cheeked bee-eater) /

Ci-dessus:
Barges à queue noire et Flamants
Salin du Gandiolais 2009 10 29 / © Photo par Eddy Graëff pour Ornithondar
Ci-dessous:
sur les lagons et salins du Gandiolais
2009 10 29 / Courtesy © photos par Eddy Graëff pour Ornithondar

- Cliquer sur les photos pour agrandir -

AUTRES:
  • Varan de l'ouest africain (Varanus niloticus, Western Nile Monitor), 1 gros spécimen en bord de route
  • Crabes violonistes (Uca tangeri), en nombre [lagune de Lawmare, PNLB]

29, une journée dans le Gandiolais


* Gandiolais -
Journée, ~10h-17h30
En voiture, par la route départementale 400
Avec Eddy Graeff, pour saintlouisdusenegal.com/ et ornithondar
Déjeuner au restaurant communautaire des écogardes du parc national de la Langue de Barbarie (PNLB)

mercredi 28 octobre 2009

28, d'une berge à l'autre, deux gros varans


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

MATIN et SOIR-
11h15, tandis qu'un canoë kayack 'toubab' remonte le marigot, 1 + 1 gros varans du Nil (varanus niloticus) passent à proximité de l'embarcation [>berges nord, mangroves]
18h30, 1 varan du Nil fait la traversée dans l'autre sens [mangroves>décharge 'sauvage' de la caserne]

Ci-dessus : un varan du Nil à l'approche des berges de la caserne de Bango et de sa décharge... / Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

Sur le marigot : un vol de ~12 limicoles sp. non identifiés
Chaleur vive, ce jour...
Entendu : gonolek de Barbarie (matin) et calao à bec rouge (11h30); et toujours la fauvette grisette, déchaînée !
Autour des abreuvoirs du jardin : 5 bulbuls communs et les moineaux domestiques ui s'y baignent, des souïmangas des deux espèces (le souïmanga à longue queue est à nouveau toléré par le souïmanga à poitrine rouge); et, à 16h20, 1 capucin bec-d'argent (euodice cantans, african silverbill), en observation sur les branches d'un jeune nîîm, au dessus d'une des vasques...
SOIR-
18h30, 10 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) en vol [mangroves>Lampsar 'eau douce']
18h40, passage éclair à travers le jardin, venant de l'intérieur de Bango, d'1 martin-pêcheur pygmée (ceyx pictus, african pygmy kingfisher) partant probablement dormir dans le bosquet de palétuviers d'en face, sur la berge nord du marigot
____________________________________________________________________

mardi 27 octobre 2009

27, les premiers bihoreaux d'hiver, de nuit


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

NUIT, dès 20h45; demi-lune -
Chaque soir depuis la nuit du 25 octobre, entendu le/le(s) premier(s) bihoreau(x) gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron) de saison. Le statut des deux populations, résidente et hivernante, au Sénégal, et le fait que les colonies 'autochtones' nichent en septembre-octobre, empêchent de savoir s'il s'agit là des premiers arrivants d'une présence hivernale d'au moins 150 bihoreaux sur mon bout de Lampsar.

Ci-contre : bihoreaux gris, adulte (à g.) et immature (à d.), marigot Kwil'wooko, parc national Kaboré Tambi, sud du Burkina Faso, 1995 12 7-8 / Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

Egalement, au crépuscule et la nuit : les cris d'oedicnèmes du Sénégal (burhinus senegalensis, senegal thick-knee) se rapprochent, sur le pourtour du marigot
Egalement, le jour : les cris de chevaliers aboyeurs (tringa nebularia, common greeenshank) confirment leur installation hivernale sur les rives du marigot, qui va bientôt recouvrer ses eaux de saison sèche
______________________________________________________________________

27, des pélicans gris sur Thiolene


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

MATIN-
9h, 3 vanneaux éperonnés (vanellus spinosus, spur-winged lapwing) déchainés au dessus des berges du marigot -y compris jours suivants...
10h30 et 10h45, 2 échasses blanches (himantopus himantopus, black-winged stilt) font l'aller retour entre la baie de Lampsar-bolong de Khaye et le 'lac' de Bango
Un vol de 14 pélicans gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican) à basse altitude au dessus des marais de Thiolene (coté 'eau douce') prend la direction du fleuve Sénégal, vers l'Île aux bois; 1 autre pélican gris s'écarte du groupe et tournoie longuement au dessus de la digue des 'deux' Lampsar (cf. photo ci-contre)


Ci-dessus : pélican gris planant au dessus de la digue de Bango et 2 aigrettes des récifs en dispute / Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

Sur la 'plage' :
1 vanneau éperonné bien criard puis 2 autres se poursuivant au ras des eaux du marigot (cf. photo ci-contre)
Première bergeronnette grise à venir dans le jardin, cette année !
Les alcyons pies font le saint-esprit (cf. photo ci-contre ) et plongent sans cesse dans les eaux encore limoneuses du Lampsar (cf. photo ci-après)

Ci-contre et ci-dessous : alcyon pie faisant le saint-esprit puis plongeant; et deux vanneaux éperonnés se poursuivant au dessus du Lampsar / Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback
















MIDI-
Toujours beau à voir: à 12h, deux emblèmes des milieux aquatiques, d'Afrique et d'Europe/Maghreb, ensemble : 2 pygargues vocifères (haliaeetus vocifer, african fish eagle) adultes en vol plané en compagnie d'1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) au dessus du village; les 'aigles pêcheurs' s'éloignent vers les typhaies du Lampsar 'eau douce' tandis que le balbu fait un tour au dessus du 'lac' de Bango
____________________________________________________________________

27, nouvelle nichée des moineaux domestiques


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -


Ci-contre : moineau domestique mâle et nid idéal... / Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback










Une énième nichée des moineaux domestiques (passer domesticus ssp. indicus, house sparrow) est en cours : les piafs occupent les moindres anfractuosités ou balconades des maisons bangotines : trous dans les briques de ciment du voisin, poutres extérieures et persiennes de ventilation chez moi : des colons très ubiquistes, peu regardants sur la qualité des sites d'accueil, dès lors que le bâtiment n'est pas lisse comme une architecture cartésienne du Nord; ici, pas de risque de ce coté-là !

Nota :
si le moineau domestique est un invétéré reproducteur, capable de s'accoupler toute l'année, l'après mousson lui offre une saison fort propice à l'édification des nids, au vu des matériaux disponibles qui vont des herbes séchées aux filaments naturels ou plastifiés de toutes sortes...
Notre moineau familier est en réalité un colonisateur inconnu du Sénégal avant l'aube des années '70 du siècle passé. Le premier couple nicheur a été identifié à Saint-Louis le 6 mai 1979 par B. Ndao, mais l'oiseau avait déjà été repéré dès 1971 sur la péninsule du Cap-Vert, près de Dakar. Depuis, le moineau domestique s'est répandu dans toutes les villes de la façade atlantique du Sénégal (conurbation dakaroise, Petite Côte, Kaolack, Thiès, Louga, Richard-Toll et au delà vers l'amont du fleuve Sénégal, etc.) atteignant, au sud, Banjul (Gambie) au début des années '80. La race indicus de l'espèce indique que l'invasion du Sénégal s'est probablement faite via des navires provenant d'Afrique du Sud dont est originaire cette sous-espèce.
____________________________________________________________________

lundi 26 octobre 2009

26, ciels de traîne...


* Nord du Sénégal. Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -
MATIN-
Dès le petit matin, la fauvette grisette (sylvia communis, common whitethroat) hivernant dans le jardin se met à bavarder énergiquement, entraînant les autres oiseaux dans un brouhaha surprenant : bulbuls communs et moineaux domestiques (ces derniers en pleines nichées) ne s'en laissent visiblement pas compter !
8h15, exactement à la même heure qu'hier, un groupe de 28 guêpiers à gorge blanche (merops albicollis, white-throated bee-eater) en migration saisonnière intertropicale, N>S [par dessus le jardin, assez haut] / Peu après, 1 guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater) traverse le marigot [S>N] pour rejoindre les bosquets de palétuviers
1 grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchos, great egret) au dessus de Thiolene [vol SO>NE] / 1 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) passe silencieusement, assez haut [>Lampsar 'eau douce'] / 1 chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank) décolle de la berge sud du marigot [caserne>mangroves] / Toujours des aigrettes (dimorphes) des récifs, dont une juchée sur une branche d'eucalyptus de mon jardin
~10h, gouttes de pluie
10h20, passage des perruches à collier
MIDI/APREM'-
12h30, dans les trois eucalyptus du jardin : 1 hypolaïs obscure (hipolais -pallida- opaca, western olivaceous warbler), discrète depuis que la fauvette grisette est arrivée; et 1 barbion à front jaune (pogoniulus chrysoconus, yellow-fronted tinkerbird), tout en haut, chantant
13h45, 7 hérons gardeboeufs (bubulcus ibis, cattle egret) juchés (pas longtemps) sur le premier bosquet de palétuviers, à l'entrée de la baie de Lampsar-bolong de Khaye
SOIR-
18h15, au dessus du jardin, joli vol en V de 15 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) [SO>NE], silencieux

Nota : depuis le 23 octobre, des relents de mousson : un peu plus d'humidité dans l'air, outre la rosée saisonnière (avec ou sans vent sudiste), et surtout une remontée nébuleuse qui voudrait parfois virer à l'orage, en fin de journée. Ici et là, il a plu, il a plutôt 'goutté', comme on dit au Sahel francophone...
Pluies :
2009 10 24 : Matam, traces / Bakel, traces
2009 10 25 : Matam, traces /
2009 10 26 : Bango, traces / Podor, 0,2 mm / Matam, traces / Louga, 2,3 mm !
Et quelques (vraies) averses sur les régions sud du Sénégal...

Ci-dessus : coucher de soleil derrière les nuages côtiers / Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

Nota+ :
Même si sa persistance en octobre n'a rien d'exceptionnel au sud du 14°30, le FIT* de l''hivernage' y est suffisamment puissant, cette année, pour que les lointains rivages sahélo-sahariens continuent de bénéficier d'une relative humidité. Car au sud, il continue de pleuvoir, en particulier sur les confins sénégalo-guinéens, sur le sud du Mali et sur l'ouest du Burkina Faso (par exemple : à ce jour, un cumul mensuel de 67,2 mm à Bobo-Dioulasso); et les paysages y sont encore aussi verdoyants - et moites...- qu'en septembre !
* Front Inter Tropical, ligne virtuelle mouvante, séparant les zones sous influence des vents d'harmattan, venus du nord-est et de l'est, des régions sous influence des vents de mousson, venus du sud et du sud-ouest
_____________________________________________________________________

25, souvenirs ornitho d'une enfance marocaine...


* Maroc, années '70 -
Nota : sur http://www.go-south.org/: à la date du 25 octobre 2009, l'ornithologue Patrick Bergier a bien voulu mettre en ligne, sur son site marocain, quelques unes de mes observations ornithologiques, même à la volée, d'une enfance chérifienne mère de toutes mes passions à venir... Merci, Patrick.

Ci-contre : lagune de Merja Zerga, Moulay Bousselham, Gharb, nord du Maroc, juillet 1978
L'ami Lesgoirres, Frédéric et Pascal Bacuez / Photo Gérard Bacuez

_____________________________________________________________________

dimanche 25 octobre 2009

25, le maire de Ndar tire la sonnette d'alarme


* Ndar/Saint-Louis-du-Sénégal -

Depuis Paris, Cheikh Bamba Dieye, le nouveau maire de Saint-Louis tire la sonnette d'alarme quant à la dégradation du patrimoine architectural et naturel de la cité des eaux... (source: APA, 2009 10 27)

Lire :
http://www.saintlouidusenegal.com/erosion.php
Lire aussi: rapport de 2008 04 19, par Fretback

Ci-contre: plage de Guet N'Dar, quartier des pêcheurs sur la Langue de Barbarie de Saint-Louis-du-Sénégal, 2009 10
/ Courtesy photo Eddy Graeff, http://www.saintlouisdusenegal.com


_________________________________________________________________________________________________________________

25, regroupement des pélicans blancs



* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -


FAITS DU JOUR (voir aussi ci-après, détails):
- Passage migratoire matinal des guêpiers à gorge blanche (voir aussi rapport de 2009 10 26, même heure), N>S
- Regroupement saisonnier des pélicans blancs : ~50 sur Thiolet, +200 direction nord-est, vers Sanar
- Le duo/couple de balbuzards pêcheurs occupe un vaste périmètre sur les rives du marigot : depuis le bolong de Dakhar-Bango ils volent sans crainte y compris au dessus du village, jusqu'au lac, ou sur Thiolet, des deux cotés du Lampsar
- Les grands cormorans à poitrine blanche, par centaines, remontent le fleuve Sénégal, S>N


Ci-dessus : fin de matinée au bord du Lampsar / Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

MATIN-
Nota : baisse légère du niveau d'eau du Lampsar, depuis le 24 octobre


8h15, 48 guêpiers à gorge blanche (merops albicollis, white-throated bee-eater) en vol compact et chantant [migration saisonnière intertropicale N>S]

4 grands cormorans à poitrine blanche [S>N au dessus des marais de Thiolene]
8 alcyons pies (ceryle rudis, pied kingfisher) décollent ensemble du bosquet de palétuviers n°1 / 1 drongo brillant (dicrurus adsimilis, fork-tailed drongo) [au dessus de la digue>bosquets de palétuviers] / 1 à 2 corbeaux pie / 4 perruches à collier (psittacula krameri, rose-ringed parakeet) passent [>grands prosopis de la caserne] tandis que les choucadors à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling) font le va et vient au dessus de la berge sud du Lampsar [1 puis 2 puis 3] / 1 spatule d'Europe passe à basse altitude au dessus du jardin [Khor>marais de Thiolet, >NE] / 6 martinets des maisons, très haut dans le ciel / 1 tourterelle masquée mâle (oena capensis, namaqua dove) passe, à toute vitesse
5 cormorans africains [pointe Thiolet>caserne] / 18 spatules blanches (d'Europe, platalea leucorodia, european spoonbill) sur le delta, remontent le fleuve Sénégal [S>N]
Sur la 'plage' : 1 vanneau éperonné, brièvement / amarantes du Sénégal (1 mâle boit) / 2 chevaliers guignettes et 2 bergeronnettes grises, tous en dispute territoriale
Baie de Lampsar-bolong de Khaye : 1 chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank) visible sur les rives du marigot qu'il parvient enfin à arpenter !

MIDI/APREM'-

Nota : (faible) regain d'humidité et remontée du sud de nuages de traîne : forte chaleur d'après-midi, ciel bleu azur intense parsemé de quelques cumulus; amas nuageux loin vers le sud.


12h40, 1 jeune varan du Nil (varanus niloticus) long d'une trentaine de centimètres bute contre mon mur d'enceinte, coté 'plage' dans les plantes rampantes de saison et les innombrables déchets plastique hérités des grandes marées puis de la crue d'octobre... (cf. aussi rapport suivant)
~50 pélicans blancs (pelecanus onocrotalus, great white pelican) tournoient au dessus de Thiolet à basse altitude, vers le camp saisonnier de pêche et l'Île aux bois du fleuve Sénégal / +6 guêpiers de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater) au dessus des bosquets de palétuviers puis de la baie de Lampsar-bolong de Khaye
14h, un vol de +200 pélicans blancs (pelecanus onocrotalus, great white pelican) en provenance probable de la sebkha de Khor passe au loin, au dessus des plantations de la SOCAS, en direction du NE : remontée saisonnière vers le Djoudj ?

SOIR-
16h30, 1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) tourne longuement au dessus des mangroves, puis par deux fois à une relative faible hauteur au dessus du quartier, avant de revenir au Lampsar et ses bosquets de palétuviers sur lesquels son congénère vient de se poser
Après le coucher de soleil, vers 18h35 un balbuzard vole vers le Lampsar 'eau douce', un autre balbuzard revient encore au dessus du quartier avant de planer vers le lac de Bango, vers la cocoteraie


Ci-contre : au dessus de Bango, 1 balbuzard pêcheur (en haut à droite) accompagné par 1 milan parasite / Photo par Frédéric Bacuez


18h15, plusieurs centaines de grands cormorans à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white breasted cormorant), en un gigantesque ruban étiré et désordonné, remontent le fleuve Sénégal vers l'amont
4 échasses blanches (himantopus himantopus, black-winged stilt), venant du nord, amorcent leur descente sur Bango [>lac ? via la baie de Lampsar-bolong de Khaye] avec quelques vrilles pas très adroites...
Toujours : les dizaines de hérons gardeboeufs (bubulcus ibis, cattle egret) crépusculaires en troupes de 10 à 50 individus, traversant le marigot entre caserne et pointe Thiolet [SE>NO] / les bergeronnettes grises (motacilla alba, grey wagtail) gagnant les dortoirs nocturnes, sur la rive nord du marigot / Aigrettes (dimorphes) des récifs (egretta gularis, western reef egret), de plus en plus nombreuses depuis une dizaine de jours (dont un groupe de 5 ensemble)

25, une énorme nèpe et un petit varan !


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -
MATIN-
Une énorme nèpe* sp. renversée (cf. photo ci-contre), à l'agonie dans le jardin : rarement vu d'aussi grosse 'punaise d'eau' !
APREM'-
~12h45, 1 tout jeune varan (varanus niloticus) d'une trentaine de centimètres, sur la berge au pied du mur d'enceinte, dans les plantes rampantes saisonnières et les détritus apportés par la crue passée...





Ci-contre : nèpe 'cadavéré' dans le jardin, maousse costaud !
/ Photo par Frédéric Bacuez 

samedi 24 octobre 2009

24, 11 sarcelles d'été et 33 buphages piqueboeufs


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

MATIN-
Toujours quelques brumes des brûlis de la veille...
Toujours les bavardages enfiévrés de la fauvette grisette (sylvia communis, common whitethroat), dans le jardin
1 échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt) au dessus de la baie de Lampsar-bolong de Khaye
Entendu : pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), vu à 13h45
SOIR, 17h30-18h-
Les tisserins à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. melanocephalus, black-headed weaver), en mue ou déjà en plumage de non reproducteur, commencent à se grouper chaque soir pour rejoindre leurs dortoirs des marais de Thiolet, en traversant le marigot / Traversée du marigot également, comme chaque soir, pour les bergeronnettes sp., surtout les grises, pour la nuit (dont un groupe de 13, un autre de 10+)
Les 2 balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus, osprey, aguila pescador) du marigot, dont 1 se pose sur un poteau immergé, vers la sortie du bolong de Dakhar-Bango
Passage du soir SE>NO des hérons garde-boeufs (bubulcus ibis, cattle egret) au niveau de la passe de Thiolet, dont un groupe de +33 et un autre de +22 / +22 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) tournent autour du bolong de Dakhar-Bango, un autre groupe de ~30 en vol sur le delta / 11 sarcelles d'été (anas querquedula, garganey) descendent vers le delta en exécutant des vrilles impressionnantes / 1 + 5 + 1 +1 cormorans africains (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant) / 2 + 9 aigrettes (dimorphes) des récifs (egretta gularis, western reef egret) [Thiolet>marais de Lampsar 'doux'] / 1 aigrette garzette / 1 crabier chevelu (butorides ralloides, squacco heron, en plumage nuptial) traverse le marigot
33 buphages piqueboeufs à bec jaune (buphagus africanus, yellow-billed oxpecker) en vol S>N, assez haut par dessus le marigot et la digue des Lampsar
2 choucadors à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling) / 1 martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher) / 4 alcyons pies (ceryle rudis, pied kingfisher) se disputent /
Baie de Lampsar-bolong de Khaye: 1 varan du Nil (varanus niloticus) traverse pour rejoindre le premier bosquet de palétuviers rouges
18h50, 1 balbuzard pêcheur revient du Lampsar d''eau douce' et va se poser sur un bosquet de palétuviers

vendredi 23 octobre 2009

23, l'incendie des chaumes, ça ne chôme pas !


* Bango. Marigot de Lampsar -
Toute la journée, la mise à feu des chaumes du coté de Mboubeune a généré un important ruban de fumée, noire, puis rougeoyante avant de finir violette, se déplaçant avec les vents d'est en ouest, jusqu'à l'océan atlantique

Ci-contre : 2009 10 23 au soir; les fumeroles venues de l'est se dissipent au dessus du delta avec la fin de journée
/ Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

Nota : à quelques semaines du Sommet sur le climat de Copenhague (Danemark), comme souvent je reste sidéré par la mesquinerie des 'élites' africaines : réunis à Ouagadougou (Burkina Faso) pour "harmoniser" les points de vue du continent sur le réchauffement climatique, nos panafricains qui ne rêvent que grandeur personnalisée et strapontins à la cour... des Grands se sont entendus pour... réclamer des sous en guise de compensations pour l'effort qu'ils vont fournir dans leur lutte contre ledit réchauffement. On croit rêver ! Pétrifié par ailleurs par l'inamovible "ça a été, ça est, ça sera" du quotidien africain : dès la fin de la mousson, toutes les brousses partent en flammes, consumées pour d'improbables régénérations des champs, pour gagner de nouveaux arpents, pour préparer le charbon du culturel thé, ou parfois -je l'ai vu de mes propres yeux au Burkina Faso !- pour 'se faire' un savoureux 'rat voleur' (rat géant de Gambie) réfugié sous les racines d'un séculaire néré !
En rappel : demain, 24 octobre, Journée mondiale pour le climat... Une affaire de 'Blancs', c'est évident, d'Istanbul à Sydney, Berlin, Madrid, New York...
Une info du jour : en France, 58 585 infractions au droit de l'environnement ont été constatées en 2008 par les différents services chargés de les réprim(and)er (Gendarmerie nationale, ONCFS, ONEMA), soit une augmentation de 1,3 % par rapport à 2007. Et au Sénégal ?

MATIN-
8h50 et 10h55, 1 pic goertan (dendropicos goertae, grey woodpecker) femelle dans le flamboyant du jardin
MIDI-
Sur la 'plage' : encore et toujours le chevalier guignette (un second, en intrus, parfois), la bergeronnette grise (une seconde, en intrus, parfois), et l'aigrette des récifs (une seconde, en intrus, parfois) (cf. photos ci-dessous)













Ci-dessus : variations sur l'aigrette (dimorphe) des récifs de 'ma' 'plage' -avec 2 milans parasites en vol, berges du Lampsar
/ Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback

APREM', 16h45-
7 colious huppés (à nuque bleue, urocolius macrourus, blue-naped mousebird) passent
1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) survole l'ensemble du village de Bango, depuis la caserne jusqu'au lac du coté de la cocoteraie
SOIR, 18h20-
Tandis que les brumes d'incendie se dissipent (cf. photo en haut), 4 choucadors à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling) volent au dessus des mangroves de Thiolene
____________________________________________________________________

jeudi 22 octobre 2009

22, dernières heures pour la néphile du jardin

Ci-dessus : 2009 10 12, néphile du Sénégal à Keur Lampsar / Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

Dernier jour de 'visibilité' pour la néphile du Sénégal (nephila senegalensis) présente dans le jardin dès la seconde partie de la mousson puis son reflux (août-septembre-octobre) : mais une seule néphile (femelle), cette année, contre deux 'toiles', l'an passé !

Parenthèse :
des scientifiques américains et slovènes viennent de redécouvrir une espèce de néphile que l'on croyait définitivement éteinte. Il s'agit de la nephila komaci, la plus grande araignée tisseuse au monde, dont la toile peut aisément atteindre 1 mètre de large. Comme chez la néphile du Sénégal (cf. photos ci-contre), les femelles de la nephila komaci sont quatre à cinq fois plus grandes que les mâles (12cm contre 2,5 à 3 cm). Cette redécouverte, d'un mâle et de deux femelles, vient d'être effectuée au Tembe Elephant National Park, leur seul et ultime refuge, en Afrique du Sud !

Nota : remarqué la présence de 2 jeunes mantes religieuses dans le jardin, petites et vertes.

SOIR-
17h55, 34 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) remontent le marigot [depuis le delta>Lampsar 'eau douce'] / 3 sternes hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern).

mardi 20 octobre 2009

20, 11 grues couronnées par dessus la passe de Thiolene, S>N


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -
MIDI-
Sur le delta, un peu au large de la passe de Thiolene, un groupe de 11 grues couronnées (balearica pavonina, black crowned crane) en vol laborieux contre le vent du nord, remonte le fleuve Sénégal, probablement vers les plaines alluviales qui font face à l'Île aux Bois
Toujours les 2 balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus, osprey) sur le Lampsar


Ci-contre : timbre 1er jour de Gambie, 2006 07

____________________________________________________________________

lundi 19 octobre 2009

19, 11 spatules d'Europe par dessus la passe de Thiolene, N>S


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -
MATIN-
9h20, 1 courlis cendré (numenius arquata, eurasian curlew) passe en criant au dessus des mangroves [>Lampsar 'eau douce']
Des pigeons roussards (columba guinea, speckled pigeon) font la navette entre les berges sud du marigot et les hauteurs de la 'kasbah' voisine, des brindilles dans le bec : une nichée en perspective...

SOIR, 18h-18h40-

dimanche 18 octobre 2009

18, surprise ! la mousson avait oublié de dire au revoir...

* Bango, Saint-Louis et nord du Sénégal -

La remontée soudaine des vents de mousson au cours de la journée du 17 octobre -avec un temps orageux en fin d'après-midi- a fini par déclencher au petit matin de ce dimanche 18 une pluie inattendue en ce début de saison 'fraîche' ! Pour nos confins sahariens, in fine, quelle saison, quelle belle mousson !
A Bango : rafales de vent dès 7h puis 7h20-7h30, 1ère pluie / 7h45-8h, bourrasques / 8h15-~8h25, pluie / 9h30-12h50, bruines / 13h25, traces
Soit : 12,7 mm cumulés sur Bango et le Lampsar; et 15,0 mm sur Saint-Louis !

Ci-dessous : une pluie inattendue sur le delta ! La mousson avait oublié de nous dire au revoir...
/ Photos par Frédéric Bacuez
















Après la 1ère pluie : les 2 balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus, osprey) qui stationnent sur le marigot depuis quelques semaines s'en donnent toujours à coeur joie ! Ce matin, voltiges acrobatiques (pas toujours adroites) au dessus des mangroves de Thiolene, d'ouest en est, depuis le bolong de Dakhar-Bango à celui de Khaye.
+70 martinets des maisons (apus affinis, little swift) chassent à contrevent au dessus du quartier, à relative basse altitude (vol ouest>est, presque sur place)
MIDI-
12h45, +110 grands cormorans à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white-breasted cormorant) côte à côte en vol N>S au dessus de la digue Bango-Mboubeune
SOIR/NUIT-
Sortie de plusieurs crapauds jaspés (juvéniles) dans le jardin, sous les néons...

Pluies du jour :
- Fleuve Sénégal, de l'aval vers l'amont :
Saint-Louis, 15,0 mm / Bango, 12,7 mm / Podor, néant / Matam, 9,0 mm / Bakel, 37,8 mm
- Intérieur, Ndiambour et Ferlo :
Louga, 42,5 mm / Linguere, 2,0 mm / Ranerou, 0,1 mm

jeudi 15 octobre 2009

15, bientôt une invasion acridienne ?


* Delta du Sénégal. Nord du Sénégal et sud de la Mauritanie -
En cette fin d'hivernage, les services mauritaniens chargés de la 'lutte anti acridienne' lancent une alerte suite à la prolifération anormale d'acridiens (essentiellement des criquets pèlerins) sur les confins sénégalo-mauritaniens du bas-delta et Trarza. Suite à l'excellente pluviométrie de la mousson, les sauteriaux sont présents en nombre considérable -je l'ai constaté à Bango, y compris dans le jardin, où j'ai aussi repéré quelques vertes sauterelles d'Egypte- dans toutes les régions de la façade atlantique du nord sénégalais et de l'ouest mauritanien. Ils seraient désormais en phase de regroupement : de quelques individus à près de 2000 à l'hectare. Les premiers essaims auraient d'ailleurs atteint le Sahara occidental et l'extrème sud marocain. Le Centre national de Lutte Anti Acridienne (CNLA) de Nouakchott a déjà 'traité' quelques parcelles 'infestées'. Je pense donc aux nombreux oiseaux qui en subiront les conséquences : traquets, pie-grièches, tchagras, gobemouches et autres estrildidés dont tous les experts affirment que leurs effectifs sont, par ailleurs, partout en chute libre ....










Ci-dessus et en haut :
criquets pèlerins à Bango, 2009 10 15 (ci-dessus à g.), et à Dakar en 2004 (en haut)

Ci-dessus, à droite : invasion acridienne dans la région d'Aleg, Mauritanie, en 2004 (à d.)
/ Photos par Fretback (ci-dessus à g.) et DR (en haut et à d.)
______________________________________________________________

mardi 13 octobre 2009

13, toutes les sebkhas sont occupées


* Région de Saint-Louis -
MATIN-
Ci-dessous : échasse blanche, lac Nakuru, Kenya 1983 / Photo par Frédéric Bacuez dit Fretback

Terrains inondables de Khor : partout, des combattants variés (philomachus pugnax, ruff) et des barges à queue noire (limosa limosa, bar-tailed godwit)
En grand nombre, des échasses blanches (himantopus himantopus, black-winged stilt, cf. photo)
____________________________________________________________________

mercredi 7 octobre 2009

7, l'orage avorté excite les bergeronnettes grises


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

APREM'-
16h45, la rencontre des premières entrées maritimes (nuages bas) et des flux de mousson d'altitude occasionne la levée d'un spectaculaire cumulus d'orage !
17h20-18h, l'orage se disloque au dessus du delta en lâchant quelques grosses gouttes de pluie avortée
Pluies : Saint-Louis, traces / Bango, traces / Bakel, 2,4 mm /
L'atmosphère orageuse excite les bergeronnettes grises (motacilla alba, white wagtail) qui volent en tout sens, en chantant : nombreux individus, un groupe de 16 au dessus du marigot [>mangroves], un autre de 3
Quelques passages de sternes sp. en bandes et de nombreux hérons garde-boeufs
Encore 3 alcyons pies (ceryle rudis, pied kingfisher) fort excités -l'un a un poisson au bec ! / Passage éclair à travers le jardin d'1 martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher) -une proie dans le bec, aussi !

Ci-contre : l'orage se désagrège au dessus du Lampsar...
/ Photos par Frédéric Bacuez

















Nombre total de pages vues