" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

dimanche 25 décembre 2016

24-25, Cigognes à Toddé, 18 noires et 80 blanches ! Plus un Coucou-geai et des Astrilds cendrés - le meilleur de Noël !

Ci-dessus:
en haut, Cigognes blanches en migration prénuptiale
en bas, Cigognes noires s'élevant d'une mare, dans la brume de chaleur
Près du marais de Toddé 2016 12 24 / © Photos par Frédéric Bacuez

* 'Quelque part' dans les Trois-Marigots -

Deux jours et une nuit... 1/2

5h (24 12 2016) - 14h (25 12 2016)-
A pied.
Temps: 21°-31° (24 12), partiellement ensoleillé - 20°-32° (25 12), globalement nuageux.
5h, 21°, partiellement nuageux / 6h, 21°, globalement clair / 9h, 22°, partiellement ensoleillé.

Ci-contre: près de la mare aux Cigognes noires...
Trois-Marigots 2016 12 24, 12h20 / Photo © Frédéric Bacuez


L'aube, le crépuscule et la nuit (des 24-25 décembre)


C'est dans les deux heures qui précèdent l'aube (24 et 25 décembre) que les Engoulevents à longue queue (Caprimulgus c. climacurus) sont le plus facile à trouver, et approcher: ils reposent dans les sables, seuls et à découvert, après leur folle nuit chasseresse. En traversant un parterre d'Euphorbes, je lève trois Phacochères communs (Phacochoerus africanus), puis un autre dans les hautes herbes d'un bas-fond: dans l'obscurité, ils déboulent prestement, massivement - que du muscle ! Une probable Mangouste et deux micro-mammifères cavalent autrement plus légèrement, Mériones ou Gerbilles, moins aisées à identifier que la sympathique Petite Gerboise d'Egypte (Jaculus jaculus) qui sautille comme un kangourou miniaturisé, aux premières lueurs du jour... A 6h35, il fait encore nuit quand le couple des Grues couronnées noires (Balearica p. pavonina) du Khant-sud sonne le clairon du matin ! Derrière le rideau des Tamaris riverains du marigot, c'est le brouhaha: on entend surtout les rallidés, qui rouspètent, évidemment, et surtout les Bihoreaux gris (Nycticorax nycticorax) qui regagnent peu à peu leur dortoir, dans la ripisylve du N'Galam. A 7h, c'est le couple des Grues du Toddé qui trompette pour annoncer le jour... Des Sarcelles d'été (Spatula querquedula) passent comme des missiles en frottant les airs, parfois au ras des arbustes et... de ma tête ! La passée des Sarcidiornes à bosse (Sarkidiornis melanotos) est plus lente, plus haute, grégaire. Un Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) qui a dormi sur un tertre ou une bouse sèche, au milieu d'une tanne dégagée et au pied de ma dune à félidés, décolle et gagne aussitôt le marigot (cf. photo ci-après) - il est 7h08, l'heure bleue, il est grand temps de petit déjeuner ! Bien avant que le soleil ne surgisse des minarets de Mengueye, là-bas sur la rive orientale du Khant, ce sont les Oedicnèmes du Sénégal (Burhinus senegalensis) et les Francolins à double éperon (Pternistis b. bicalcaratus) qui poussent leur gueulante: les premiers vont ralentir leur activité en cherchant l'ombre et la tranquillité, les seconds vont arpenter les sables et glaner jusqu'aux heures chaudes... J'entends les premiers Guêpiers de Perse (Merops persicus) qui se réveillent, tandis que les Fauvettes passerinettes (Curruca i. inornata) et les Pies-grièches à tête rousse (Lanius s. senator) sont les premiers passereaux hivernants à caqueter dans les buissons ou à la cime d'un Prosopis. C'est l'afrotropical Tchagra à tête noire (Tchagra s. senegalus) qui enchante enfin le nouveau matin de son mélodieux et mélancolique chant. Il m'émeut à chaque fois que je l'entends. Cette fois, il fait jour. Cormorans (Microcarbo africanus, Anhinga rufa), Ibis (Plegadis falcinellus, Threskiornis aethiopicus), rons (Ardea cinerea, Ardea purpurea), Aigrettes (Egretta ardesiaca, Egretta alba, Egretta garzetta) et Spatules (Platalea alba et Platalea leucorodiacf. photo ci-après) voguent dans le soleil sahélien. Un épais brouillard d'harmattan enveloppe rapidement le marais (cf. photos ci-dessous et prochainement sur Ornithondar). 

Au crépuscule (24 décembre), un mâle d'Outarde de Savile (Lophotis savilei) chante. Je ne le vois que lorsqu'il s'élève au-dessus des Euphorbes, pour quelques secondes de lévitation... A 18h55 c'est à nouveau les deux couples de Grues couronnées noires (Balearica p. pavonina) du cru qui de concert se répondent à grand renfort de cuivres ! La paire de Toddé décolle de son marais et part au gagnage vers le N'Galam. A 19h, nouvelle passée des Sarcelles et c'est reparti pour les Engoulevents dont quelques sujets voltigent à quelques mètres comme des chiroptères tandis que je me débats avec l'installation de mon couchage et que la moustiquaire se déchire dans les épines et les cram-cram ! J'abandonne vite fait le bosquet et la cuvette au sol froid: il faut fuir les nuées de moustiques et trouver refuge sur la dune à euphorbes, dans le petit vent nocturne. A 19h50, l'Effraie d'Afrique (Tyto alba affinis) fait sa première sortie, tonitruante, un long chuintement dans l'obscurité. Des Loups d'Afrique (Canis lupus lupaster), peut-être trois, vont japper peu après tandis que les Dendrocygnes veufs (Dendrocygna viduata) siffleront, régulièrement et au coeur de la nuit, par-dessus les cordons sablonneux quand ils changent de pâturages...


Ci-dessous:
Spatules sp. - Platalea sp., dans le lever de soleil et au-dessus du marigot de Khant-sud
2016 12 24, 8h04 / © Photo par Frédéric Bacuez
 
Ci-dessus:
Le 24 décembre, du lever au coucher de soleil

Réveillon de Noël dans les Trois-Marigots

Le 25 décembre, une forte brume d'harmattan dès le point du jour
Ci-dessous:
Ci-dessus:
premier Balbuzard pêcheur - Pandion haliaetus du jour
Au-dessus du marigot de Khant-sud 2016 12 25, 7h08 / © Photo par Frédéric Bacuez


Coucou-geai dans le bas-fond, Astrilds cendrés sur la dune

Début de matinée: au bout de la cuvette herbeuse qui me sourit à chaque visite, un Faucon lanier (Falco biarmicus erlangeri) passe en trombe; je ne sais pas ce qu'il poursuit mais c'est la débandade, chez les piafs du coin ! Quelques minutes après que le chasseur a disparu vers le N'Galam et que je traverse les touffes de grandes herbes sèches dans le bas-fond, un Coucou-geai (Clamator glandarius) quitte un arbuste rabougri d'Acacia nilotica pour en gagner un autre, puis un autre... Comme tous les grands Coucous des savanes, celui-ci a aussi quelque difficulté à remettre sa queue en place comme il faut: celle-ci se prend immanquablement aux épines, au fouillis des branches dès que l'oiseau perche... Malgré sa belle taille (35 à 40 cm), le Coucou-geai est un oiseau fort discret, qui plus est peu répandu ("easily overlooked when not calling, despite size and open savanna-type habitat", in Borrow-Demey), qu'il s'agisse des sujets paléarctiques du pourtour méditerranéen venant hiverner au sud du Sahara, au plus loin jusqu'au 10e parallèle, ou des afrotropicaux qui remontent sur nos marges sahéliennes uniquement en saison humide (juillet-décembre)... Les autochtones et les touristes ne se croisent donc jamais, dans la vallée du fleuve Sénégal, ni dans ces immensités sahéliennes de type Ferlo qui conviennent parfaitement à l'espèce: la saison des ocres pour les méditerranéens, la saison des verts pour les tropicaux - ce qui arrange le travail d'identification de l'ornithologue, merci à ce brave Coucou compréhensif ! Hélas, je ne rencontre l'oiseau que de loin en loin, toujours seul, quelque soit l'origine géographique du Coucou-geai. Je ne sais si l'espèce a perdu de ses effectifs mais Morel notait au début des années '60 du siècle dernier "des centaines d'immatures (...) dans le sud mauritanien (17°N), 20-21 août volant plein sud (in Morel & Roux, 1966)... J'ai peine à imaginer un tel spectacle aujourd'hui.

Ci-dessous:
en haut, Coucou-geai - en bas, Astrilds cendrés
Brousses du Toddé 2016 12 24 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir-

Ci-dessus:
à g., distribution ouest-africaine d'Estrildida troglodytes, étroite et fragmentée - à d., le cordon dunaire où se tenait la troupe d'Astrilds cendrés
2016 12 24, 11h31 / © Photo par Frédéric Bacuez


Sur le cordon qui domine la cuvette marécageuse du Toddé, deux passages d'Alouettes calandrelles (Calandrella brachydactyla brachydactyla/rubiginosa) sont à la recherche de nouveaux terrains d'alimentation: insectivores sur leurs sites de reproduction du Paléarctique, elles deviennent granivores sur leurs quartiers d'hiver afrotropicaux... Une petite bande d'estrildidés remonte de l'abreuvoir et se déplace frénétiquement d'arbuste en arbrisseau. La volée ne pousse pas la même trille que les classiques Bengalis zébrés... Difficiles à approcher, les petits oiseaux sont particulièrement nerveux et s'éloignent à chaque fois que je m'en rapproche; quelques secondes à picorer au sol, en groupe et hop ! les voilà déjà remontés sur la branche, bientôt alignés cote à cote. Un coup de jumelles et oui, ce sont bien des Astrilds cendrés (Estrilda troglodytes), une espèce autrement moins répandue que les Bengalis et les Amarantes et réputée localisée déjà du temps des Morel & Co ! J'en compterai sur zone une vingtaine, cet après-midi... C'est peut-être la seconde fois que j'ai l'occasion d'en observer dans le bas-delta: je les avais repérés dans le Ndiaël, dans un vaste parterre d'herbages, d'ailleurs en compagnie de Bengalis...

Huit espèces d'Estrildidés, dans notre Septentrion sénégalais:
" peu observés et généralement peu connus ", dixit Morel

Nota: huit espèces d'Estrildidés et apparentés peuvent se rencontrer sur les marges du Sénégal et de la Mauritanie. A l'exception du totémique Amarante commun (Lagonosticta senegala), anthropique et partout répandu, les Estrildidés, communs ou pas, demeurent toujours des oiseaux localisés ("peu observés et généralement peu connus", notait déjà Morel dans les années '60...), exigeants quant à la qualité des conditions de leur maintien ou pas sur un site: il faut du grain, des graines et des graines à satiété ! De l'eau, aussi, toujours disponible à proximité, ne serait-ce qu'un puits ou des séanes - c'est particulièrement vrai pour le grégaire Capucin bec-d'argent (Euodice cantans). Bizarrement, certaines espèces communes ici seront rares voire absentes ailleurs - c'est le cas du Bengali zébré (Sporaeginthus subflavus) dans la basse vallée fluviale l'estrildidé le plus commun alors que sa répartition en Afrique occidentale est toujours très localisée, et surtout fragmentée. D'autres seront tellement exigeantes qu'on ne les trouvera que sur certains types de milieux malheureusement très menacés par le développement agricole ou le surpâturage; c'est le cas de l'Astrild-caille à lunettes/à face noire (Ortygospiza atricollis), le second oiseau le plus petit dans notre région septentrionale du Sénégal (9,5 cm), inféodé aux plaines de décrue du fleuve et de ses affluents, en fort déclin depuis quelques années suite à l'obsession des Hommes à maîtriser la liberté du Sénégal, jusqu'à la déraison... Certains Estrildidés fuient les Hommes, comme cet Astrild, d'autres en revanche ne peuvent survivre qu'en sa compagnie, ou dans son entourage: c'est le cas des Amarantes mais aussi de l'Amadine cou-coupé (Amadina fasciata) ou du Cordonbleu à joues rouges (Uraeginthus bengalus), indissociable des campements d'éleveurs Peuhls et des fermettes isolées. Le Beaumarquet melba (Pytilia melba) et l'Astrild cendré (Estrilda troglodytes) sont donc les deux Estrildidés les moins communs de notre zone; disons que les deux espèces ont probablement déserté la vallée après sa mise en exploitation agricole et la quasi disparition de leurs biotopes favoris: les steppes à fourrés épars. On retrouve les deux oiseaux, bien qu'en faible densité, dans les hautes terres (Diéri), sur les cordons et replats interdunaires ou dans les immensités steppiques du Ferlo et régions voisines. Une neuvième espèce a déjà disparu de notre Septentrion, ayant reflué au sud du 15e parallèle suite aux grandes sécheresses de la fin du XXe siècle: il s'agit du Capucin nonnette (ex Spermète nonnette, Spermestes cucullatus), autrefois trouvé de la région de Linguère (Ferlo méridional), dans les Niayes de la Grande Côte jusqu'au seuil du Gandiolais et les dunes du Djambour.

Les Cigognes noires, pour quelques semaines encore...
Des Cigognes blanches, les premières à partir !

Sur le marigot de Khant, c'est décidément une année à Aigrettes ardoisées (Egretta ardesiaca). Toujours deux à trois troupes sur le site, qui vagabondent en fonction des disponibilités en poissons. Quant aux Cigognes noires (Ciconia nigra) qui ont décidé d'hiverner sur le Toddé, elles sont encore présentes et ne sont pas sur le point de nous quitter. J'en dénombre dix-huit (18), aujourd'hui, comme d'habitude installées sur une partie du marais cachée par une ripisylve à Bihoreaux gris (Nycticorax nycticorax), dans la plus grande discrétion. Comme les autres fois, c'est une colonne de zébus convergeant silencieusement vers l'abreuvoir qui lève nos farouches Gitanes des bois. Certaines gagnent le sud du grand marais, vers le N'Galam. Quatorze cigognes volent lentement vers le petit marigot désormais presque à sec et ne s'y posent pas (cf. photo ci-dessous à g.), préférant cercler et remonter dans les thermiques du zénith pour gagner un autre site tranquille du Toddé... Aucune de ces Cigognes ne me semble baguée. 
Trois quart d'heure plus tard, voilà que du sud (et du N'Galam) surgit un très normal vol de cent dix (110) Pélicans blancs (Pelecanus onocrotalus) suivis de ce que je croyais être, dans l'instant, des Tantales ibis (Mycteria ibis)... A la verticale de la dune et du marais, les échassiers amorcent dans une certaine confusion une remontée dans les ascendants. Ce sont en fait des Cigognes blanches (Ciconia ciconia), en migration prénuptiale pour le coup, cherchant peut-être à faire une halte rafraîchissante sur le Toddé avant de poursuivre leur route... Je tente de les compter, laborieusement, tant leurs mouvements de pompe ne sont pas, à cette basse altitude, de la plus belle harmonie (cf. photos ci-dessous et en haut de notule)... Il y en a au minimum soixante-dix (70), peut-être pas loin de quatre-vingt dix (90) ! C'est en tout cas la première fois que j'observe des Cigognes blanches aussi près du littoral, dans la vallée du fleuve Sénégal; depuis une trentaine d'années, celles-ci ont d'ailleurs en grande partie abandonné leur migration transsaharienne et seules quelques troupes, comptant parfois plusieurs centaines d'individus probablement descendus du Maroc et d'Algérie, font un bref séjour hivernal, de plus en plus court, au Sénégal, en Mauritanie ou au Mali. Les Cigognes blanches sont d'ailleurs les premiers hivernants du Paléarctique à y remonter, en général dans les vingt premiers jours de janvier et même, parfois, dès la fin décembre - comme nous pouvons le constater aujourd'hui.

Ci-dessous:
à g., l'envol des Cigognes noires, surprises au petit marigot (12h06) - à d. la pompe des Cigognes blanches en route pour le nord nuptial (12h53)...
2016 12 24 / © Photos par Frédéric Bacuez


OISEAUX / 124 espèces cochées, 1 sp. entendue
MAMMIFÈRES / 7 espèces cochées, 1 sp. entendue
REPTILES / 1 espèce
LÉPIDOPTÈRES / 1 espèce

Vu:
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalusgreat white pelican), premier groupe, de 33 ind. matinaux {24 12, 8h+} [>marigot de Khant via le N'Galam] + 1 + 1 ind. en vol, seuls [N'Galam] + 4 + 8 ind. + 14 ind. à la pompe avec trois Tantales et deux Milans (11h15) puis 5 ind. cerclant avec trois Pélicans gris (11h50) + 16 ind. + 56 ind. cerclant (12h34) [marais de Toddé] + 280 ind. en cheminée au loin (12h40) [au-delà de N'Galène] + 128 ind. venant se poser pour la nuit sur le Khant-sud (après 18h30) {24 12} + dizaines d'ind. dans les brumes d'harmattan et ~30 ind. au repos sur plan d'eau dégagé [marigot de Khant-sud] + 17 ind.  passant en formation (12h30+) + 40 ind. en vol passant (~12h45) + ~150 ind., en déplacement N>S (13h+) [marigot de Khant-nord] {25 12}
  • Pélican gris (pelecanus rufescenspink-backed pelican), 1 ind. puis 3 ind. cerclant avec cinq Pélicans blancs à 11h50 {24 12} [marais de Toddé] + 6 ind. à la nage sur plan d'eau dégagé  {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Cormoran africain (microcarbo a. africanuslong-tailed cormorant), dont groupe avec Anhingas près d'une curée {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Anhinga (roux) d'Afrique (anhinga r. rufaafrican darter), 1 + 1 ind. en vol passant matinal + quelques ind. sur le marais de Toddé comme sur le marigot de Khant-sud {24 12} + plusieurs ind. dans les brumes d'harmattan ou au repos près d'une curée d'ardéidés et Pélicans [marigot de Khant-sud] {25 12}
  • Bihoreau gris (nycticorax n. nycticoraxblack-crowned night-heron), entendu et deviné de nombreux ind. en fin de nuit [Khant-nord/sud] puis premiers ind. du soir après 18h15 et dizaines d'ind. à partir de 18h35 {24/12} [Khant-sud/nord]
  • Blongios nain (ixobrychus minutus, little bittern), 1 ind. monté à la cime d'un groupe de Typhas pour observer l'agitation et le brouhaha alentour des Pélicans et ardéidés à la curée {25 12 matin} [Khant-sud]
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron), plusieurs ind. tant sur le marais de Toddé que sur le marigot de Khant-sud {24-25 12}
  • Gardeboeuf d'Afrique (bubulcus i. ibiscattle egret), 1 ind. accompagnant dix vaches, avec une Bergeronnette printanière {24 12} [brousses de Toddé]
  • Aigrette ardoisée (egretta ardesiacablack heron), 3 ind. en vol dès 7h du matin + plusieurs petites bandes surtout sur le marigot de Khant-sud et en vol au-dessus du N'Galam {24 12} + groupe de ~30 ind. [marigot de Khant-sud] et 30+ ind. (les mêmes ?) + 6 ind. en vol passant sur le marigot [de Khant-nord] {25 12}
  • Aigrette à gorge blanche (egretta g. gulariswestern reef-egret), seulement 1 + 1 ind. {24 12} + 1 ind. [Khant-Toddé] + 1 ind. sur arbrisseau immergé + 2 ind. en vol S>N [marigot de Khant-nord] {25 12}
  • Grande aigrette (ardea alba ssp. melanorhynchoswestern great egret)
  • Héron cendré (ardea c. cinereagrey heron), dont ~10 ind. sur le marais [de Toddé]
  • Héron pourpré (ardea p. purpureapurple heron), 1 ind. en vol Toddé-Khant + quelques ind. ici et là - dont 6 à 8 ind. sur le marais de Toddé {24 12} + plusieurs ind. sur le marigot [de Khant-sud] {25 12}
  • Tantale ibis (mycteria ibisyellow-billed stork), 2 + 1 ind. {24 12} [marais de Toddé] + 1 et 1 et 1 ind. {25 12, 9h47 et plus} [marigot de Khant-sud]
  • Cigogne blanche (ciconia ciconia, white stork), entre 70 et 90 ind. en vol arrivent du sud du N'Galam en compagnie de 110 Pélicans blancs et disparaissent vers le nord/nord-est après avoir hésité à se poser sur le marais de Toddé {24 12, 12h50+} [N'Galam-Toddé]
  • Cigogne noire (ciconia nigrablack stork), 18  ind. levés (11 + 3 + 4) de la mare derrière un bosquet reposoir à Bihoreaux par une file de bovins; quatorze des cigognes convergent lentement et avec précaution vers une mare bientôt à sec [marais de Toddé] {24 12}
  • Ibis falcinelle (plegadis falcinellusglossy ibis), 2 + 1 ind. [marais de Toddé] {24 12} + plusieurs ind. dans les brumes d'harmattan [au-dessus du marigot de Khant-sud] puis sur le marigot [de Khant-nord] {25 12}
  • Ibis sacré (threskiornis aethiopicussacred ibis), premier échassier en vol, bien avant le lever du soleil [Khant-sud] + 2 + 1 ind. [Toddé-N'Galam] + 4 + 1 ind. [marais de Toddé] + 30 ind. en vol (après 17h30) [Khant>N'Galam]  + 13 ind. en vol, précédés par deux Spatules eurasiennes (après 18h30) [Khant>Toddé] {24 12} + dizaines d'ind. dans les brumes d'harmattan [au-dessus du marigot de Khant-sud] + 1 ind. en vol [marigot de Khant-nord] {25 12}
  • Spatule blanche (d'Europeplatalea l. leucorodiaeurasian spoonbill), (34 puis) 76+ ind. au repos sur le marais [de Toddé] + 1 ind. en vol (17h) [par-dessus les brousses de Toddé>Khant-sud] + 2 ind. emmenant un groupe d'Ibis sacrés (après 18h30) [KhantKhant] {24/12} + dizaines d'ind. dans les brumes d'harmattan [au-dessus du marigot de Khant-sud] + 20 ind. en vol N>S [marigot de Khant-nord] {25 12}
  • Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiacaegyptian goose), 8 ind. {24 12} [marais de Toddé] revus le lendemain {25 12 ~9h} [marigot de Khant-sud]
  • Sarcidiorne à bosse (Canard à bosse, Canard sylvicole, sarkidiornis melanotosknob-billed duck, african comb duck), 1 ind. avec des Sarcelles dès 7h du matin puis des centaines d'ind. en troupes de ~12 à 25 ind. chacune, entre marais de Toddé et marigot de Khant via N'Galam {24-25 12} [Toddé/Khant] et ~20 ind. puis ~25 ind. en vol S>N au-dessus du marigot [de Khant-sud] {25 12}
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus g. gambensisnorthern spur-winged goose), 1 ind. {24 12}
  • Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolorfulvous whistling-duck), plusieurs ind. tant sur le marais de Toddé que sur le marigot de Khant-sud {24-25 12}
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduatawhite-faced whistling duck), entendues dans la nuit {du 24 au 25 12} + passée de deux groupes soit 22 ind. {25 12 9h+} [marigot de Khant-sud]
  • Canard pilet (anas a. acuta, palearctic pintail), dizaines d'ind. {24-25 12}
  • Canard souchet (spatula clypeatanorthern shoveler), dizaines d'ind. - essentiellement sur le marais de Toddé {24-25 12}
  • Sarcelle d'été (spatula querquedulagarganey), premières à la passée (7h), avec un Sarcidiorne + dizaines d'ind. dans la matinée {24-25 12} et passée du soir à partir de 19h {24/12} [Toddé/Khant]
  • Balbuzard pêcheur d'Eurasie (pandion h. haliaetuseurasian osprey), 1 ind. femelle en vol {24 12, 13h15} (+ 1 ind. au sol) + 1 ind. cerclant en altitude au-dessus de quatorze Pélicans blancs [marais de Toddé-N'Galam/Khant-sud] + 1 ind. en vol [>NO] à 18h40 {24 12} + 1 ind. levé au sol aux première lueurs du jour (7h08, cf. photo ci-dessus) puis 2 ind. en train de pêcher sur le marigot [de Khant-sud] {25 12}
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish-eagle), probablement un cc local sur le Toddé/N'Galam et un cc local avec un sujet immature/subadulte sur le Khant-sud - entendus au loin; puis vu 1 ind. et entendu 1 ind. {24 12} [marais de Toddé] + 1 ind. entendu sur la rive 'Mengueye' du marigot [de Khant] {25 12 ~9h} + 1 ind. subadulte + 1 ind. ad. perché sur arbre isolé proche de la digue de Mengueye {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Elanion blanc (elanus c. caeruleusblack-shouldered kite), 1 ind. {25 12} [marigot de Khant-nord]
  • Milan d'Afrique à bec jaune (Milan parasite, milvus aegyptius ssp. parasitus, yellow-billed kite), 2 ind. en vol [au-dessus du N'Galam] + 1 ind. cercle en altitude [marais de Toddé] {24/12}
  • Busard cendré (circus pygargus, Montagu's harrier), 1 ind. mâle {24 12}
  • Busard des roseaux (circus a. aeruginosuswestern marsh-harrier), 1 ind. [Toddé-N'Galam] + 2 ind.,  mâle immature et femelle chassant sur le marais [de Toddé] + 1 ind mâle ad. {24/12} + 1 ind. mâle levant des Combattants variés {25 12} [marigot de Khant-nord]
  • Circaète Jean-Le-Blanc (circaetus gallicusshort-toed snake-eagle), 1 ind. en vol  + 1 ind. perché (comme d'hab') à l'aplomb d'une cuvette herbeuse (après 17h30) {24 12} [brousses de Toddé]
  • Faucon lanier (falco biarmicus ssp. erlangeri, north-west african lanner falcon), 1 ind., jeune sujet, en vol passant, tout près de moi - chasse matinale au-dessus d'une dépression herbeuse {24/12} [Toddé-N'Galam]
  • Francolin à double éperon (pternistis b. bicalcaratusdouble-spurred francolin), entendu dès l'aube et en fin de journée après 17h + 2 ind. levés dans un bas-fond herbeux avec une quinzaine de Tourterelles pleureuses + 1 ind. à l'aile gauche en partie leucique [Toddé-N'Galam] + 2 ind. {24 12} [bosquet autour d'une mare à sec]
  • Marouette à bec jaune (Râle à bec jaune, zapornia flavirostrablack crake), 3 ind. juvéniles + 1 ind. {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Talève d'Afrique (porphyrio madagascariensisafrican swamphen), quelques sujets entendus et vu 2 ind. immatures sur le marais [de Toddé] {24/12} et 1 ind. ad. sur le marigot [de Khant-sud] {25 12}
  • Grue couronnée noire (balearica p. pavonina, -west africanblack crowned crane - Vulnerable/VU-Vulnérable,sur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), entendu 2 ind. trompeter à 6h36 {24/12} [Khant-sud] + 2 ind. trompeter à 7h05 puis entendues à nouveau après 18h15. Mieux, à 18h55 les deux couples se répondent, du marais au marigot avant que le cc de Toddé s'élève et rejoigne son site nocturne de glanage, près du N'Galam ! {24/12} [marais de Toddé et marigot de Khant-sud]. Possible qu'un troisième cc se tienne sur le marigot de Khant-sud {25 12 matin}
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanusafrican jacana), 1 seul ind. visible {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Outarde de Savile (lophotis savileiSavile's bustard), 1 ind. mâle chante intensément après 18h20 et s'élève dans les airs avant de retomber au sol (parade ?) à 18h55 [brousse à Euphorbia basalmifera] + 1 autre ind. appelant à 18h40 {24 12}
  • Échasse blanche (himantopus himantopusblack-winged stilt), 1 à 2 ind. visibles [marigot de Khant-nord] {25 12 ~13h}
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), 2 ind. à l'aube (7h+) [Khant-sud] + 2 ind. [près du marais de Toddé] {24/12} 
  • Oedicnème tachard (burhinus capensis ssp. maculosusspotted thick-knee), 3 ind. {24 12} [cordon dunaire arboré]
  • (Pluvier) Petit gravelot (charadrius dubius ssp. curonicusnorthern little ronged plover), 1 ind. avec un Chevalier sylvain {24 12} [marais de Toddé]
  • (Pluvier) grand-gravelot (charadrius h. hiaticulacommon ringed plover)
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), 4 ind. - deux cc locaux- + 3 + 1 + 1 ind. [marais de Toddé] {24 12} + 4 + 2 + 2 ind. [marigot de Khant-] + 2 ind. [Khant-Ndenent] + 2 ind. [près de la piste-digue Toddé-Mengueye] + 6 ind. sur les bords du marigot [de Khant-nord] {25 12} 
  • Barge à queue noire (limosa limosablack-tailed godwit Near threatened/NR-Quasi menacésur la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition), 80 ind. en vol {25 12 matin} [marigot de Khant-sud]
  • Bécasseau minute (calidris minutalittle stint)
  • Combattant varié (calidris pugnaxruff), 5 ind. en vol passant {24/12} [Toddé>Khant] + 2 ind. en vol passant [marigot de Khant-sud] + 8 ind. levés par un Busard des roseaux [marigot de Khant-nord] {25 12}
  • Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greenshank), dont 2 ind. en vol {24 12} [marais de Toddé] + 1 ind. {25 12} [près de la piste Toddé-Mngueye]
  • Chevalier culblanc (tringa ochropus, green sandpiper), quelques ind. [marigot de Khant-sud] {25 12}
  • Chevalier sylvain (tringa glareola, wood sandpiper), plusieurs ind. {24 12} [marais de Toddé] + quelques ind. {25 12} [marigot de Khant] 
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucoscommon sandpiper), 1 ind. {24 12} [marais de Toddé]
  • Bécassine des marais (gallinago g. gallinagocommon snipe), 1 ind. à l'envol + 2 ind. caquettent avant envol {24 12} [marais de Toddé] + 1 + 1 + 2 ind., à l'envol {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Goéland railleur (chroicocephalus genei, slender-billed gull), 1 ind. {24 12} [marais de Toddé]
  • Mouette rieuse (chroicocephalus ridibundus, black-headed gull), 1 + 1 ind. + 5 ind. {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Sterne hansel (gelochelidon n. niloticagull-billed tern), 1 + 1 ind. {24 12} [marais de Toddé] + 2 + 2 ind. [marigot de Khant-sud] + 1 ind. [marigot de Khant-nord] {25 12}
  • Guifette moustac (chlidonias h. hybridawhiskered tern), au minimum 3 ind. {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Ganga à ventre brun/châtain (Ganga sénégalais, pterocles e. exustuschestnut-bellied sandgrouse), 22+ ind. [brousses de Toddé] + 6 + 2 + 3 ind. en vol + 12 ind. en vol>Khant-sud à 17h25 {24 12}
  • Tourtelette d'Abyssinie (turtur abyssinicusblack-billed wood-dove), 1 ind. {24 12}
  • Tourterelle masquée (Tourterelle à masque de fer, oena c. capensisNamaqua dove)
  • Tourterelle maillée (spilopelia/streptopelia s. senegalensislaughing dove)
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon), 1 ind. en vol passant {25 12} [marigot de Khant-nord]
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens ssp. shelleyi, -Nigermourning collared-dove), 15+ ind. levés dans un bas-fond herbeux {24 12} [Toddé-N'Galam]
  • Tourterelle vineuse (streptopelia vinacea, vinaceous dove), 1 ind. en vol passant {25 12 ~13h} [marigot de Khant-nord]
  • Coucou-geai (clamator glandarius, great spotted cuckoo), 1 ind. à 8h du matin dans un bas-fond, perche dans les arbustes qui dominent les belles touffes herbeuses de la dépression avant de continuer vers le sud-est {24 12} [N'Galam-Toddé]
  • Coucal du Sénégal (centropus s. senegalensisSenegal coucal), 2 ind. + 1 ind., dans les dépressions herbeuses {24/12} [Toddé-Khant] + 1 ind. {25 12} [Khant-sud]
  • Effraie d'Afrique (tyto alba ssp. affinis, african barn owl), 1 ind. se met en chasse et chuinte à 19h50 {24/12} [grande cuvette herbeuse entourée de terrains nus]
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus c. climacuruslong-tailed nightjar), 1 + 1 + 1 ind. en fin de nuit, au sol + 1 ind. levé au petit matin + 2 et 2 ind. partant à la chasse à 19h {24/12} [brousses de Toddé-Khant]
  • Martinet des maisons (apus affinis ssp. aerobates, western little swift), 1 ind. seul à la verticale du marais de Toddé {24 12} 
  • Martin-pêcheur huppé (corythornis cristatus ssp. galeritaMalachite kingfisher), 1 ind. en vol passant {24 12} [marais de Toddé] + 1 + 1 ind. {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Martin-pêcheur pie (ceryle r. rudispied kingfisher)
  • Guêpier nain (merops p. pusilluslittle bee-eater), quelques ind. ici et là {24 12} [Khant-Toddé]
  • Guêpier de Perse de l'ouest (merops persicus ssp. chrysoconoswestern blue-cheeked bee-eater), 12+ ind. en vol très matinal puis quelques ind. en fin de journée après 18h15 {24 12} [Khant-Toddé]
  • Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius m. macrourusblue-naped mousebird), beaucoup entendu(s), notamment sur les cordons dunaires arborés {24 & 25 12}
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 1 ind. ad. dans le bas-fond herbeux [de Toddé] + 1 ind. perché [brousses de Toddé] {24 12}
  • Huppe fasciée d'Eurasie (upupa e. epopseurasian hoopoe), 1 ind. {24 12} [bosquet autour d'une mare à sec]
  • Huppe fasciée d'Afrique de l'ouest (upupa epops ssp. senegalensiswest african hoopoe), 1 ind. pupule au loin {24 12} [Khant-Toddé]
  • Calao occidental (à bec rouge, tockus kempiwestern red-billed hornbill), notament entendu en fin de journée après 17h {24 12}
  • Barbion à front jaune (pogoniulus c. chrysoconusyellow-fronted tinkerbird), 1 ind. dans les Euphorbia basalmifera {24 12}
  • Pic goertan (mesopicos goertaegrey woodpecker), entendu 1 ind. au matin puis vu en vol passant {24/12} [Toddé-Khant]
  • Alouette calandrelle (calandrella brachydactyla brachydactyla/rubiginosa, greater short-toed lark), 20+ ind. + 20+ ind. en deux volées distinctes passantes {24 12} [cordon dunaire de Toddé]
  • Alouette chanteuse du Sahel (mirafra cantillans ssp. chadensis, Chad singing lark), 1 ind. levé à proximité du marigot [de Khant-nord] {25 12 ~13h}
  • Cochevis huppé du Sénégal (galerida cristata ssp. senegallensis, -Senegalcrested lark), bien présent dans les 'champs' d'Euphorbia basalmifera et sur les tannes sèches parsemées de Tamarix senegalensis
  • Moinelette à oreillons blancs du Sénégal (eremopterix leucotis ssp. melanocephalus-Senegal- chestnut-backed sparrow-lark), 2 ind. {24 12} [cuvette herbeuse de Toddé-Khant]
  • Hirondelle de rivage (riparia r. ripariacommon sand martin), nombreux ind. en vol après 18h30 - des centaines d'ind. chassant avant de gagner les dortoirs en roselières {24 12} puis au petit matin {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Hirondelle rustique (hirundo r. rusticabarn swallow), 1 ind. en vol passant {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Bergeronnette grise (motacilla alba, white wagtail), ~100 ind. en vol passant NE>SO, au petit matin {24 12} [Khant-Toddé]
  • Bergeronnette printanière (motacilla f. flavablue-headed wagtail), quelques ind., notamment en bordure du marais de Toddé et du marigot de Khant-sud {24 & 25 12} + nombreux ind. dans les herbiers à Carex {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Bergeronnette ibérique (motacilla flava ssp. iberiaespanish wagtail), 2 + 1 ind. {24 12} [marais de Toddé]
  • Bulbul des jardins (pycnonotus barbatus ssp. inornatusgarden bulbul), une fois encore 1+ ind. chantant "Quick quick doctor quick !" au bord du marais [de Toddé] {24 12}
  • Rougequeue à front blanc (phoenicurus p. phoenicuruscommon redstart), 1 ind. femelle (8h55) [Khant-Toddé] + 1 ind. mâle avec des Cisticoles [bas-fond herbeux à l'orient du cordon de Toddé] {24/12} 
  • Traquet motteux (oenanthe o. oenanthenorthern wheatear), 1 + 1 ind. levés en fin de nuit  + 1 ind. sur bas-fond au matin + quelques ind. ici et là {24 12} [Khant-Toddé] + 1 ind. sur Tamarix senegalensis en compagnie de guetteurs Patas {25 12} [marigot de Khant-sud]
  • Agrobate mineur (cercotrichas m. minorafrican scrub-robin), 1 ind. {24 12} [cordon dunaire arboré]
  • Agrobate podobé (cercotrichas p. podobeblack scrub-robin), 1 ind. {24 12} [bosquet autour d'une mare à sec]
  • Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenussedge warbler), entendues plus que vues mais omniprésentes en bordures du marais [de Toddé] et du marigot [de Khant-sud] {24 & 25 12}
  • Rousserolle effarvatte (acrocephalus scirpaceus, eurasian reed-warbler), 1 ind. de bon matin dans la végétation riveraine [Khant-sud] + quelques ind. entendus et à peine vus [marais de Toddé] {24 12} + 2 ind. vus de bon matin [marigot de Khant-sud] {25 12}
  • Hypolaïs obscure (iduna opaca, western olivaceous warbler), 1 ind. {24/12} [Khant-Toddé]
  • Erémomèle à croupion jaune (eremomela icteropygialis ssp. alexanderiChad yellow-bellied eremomela), 1 ind. [bosquet autour d'une mare à sec] + 1 ind. avec une Cisticole [bas-fond herbeux] {24 12}
  • Pouillot véloce (phylloscopus c. collybita, common chiffchaff), quelques ind. de bon matin, actifs comme les Passerinettes {24 & 25 12} [Khant-Toddé] + 2 et 1 ind. {25 12} [près du marigot de Khant-nord]
  • Fauvette sp. (grisette/à lunettes - sylvia communis/conspicillata, common whitethroat/spectacled warbler), 1 ind. trop furtivement {24 12} [bosquet autour d'une mare à sec]
  • Fauvette passerinette (curruca i. inornata, western subalpine warbler), premiers passereaux entendus, dès l'aube - puis plusieurs jeunes sujets de 1ère AC observés{24/12}
  • Crombec sitelle (sylvietta b. brachyuranorthern crombec), 1 ind. de bon matin + 1 ind. entendu {24 12}
  • Camaroptère à dos gris (camaroptera b. brevicaudatagrey-backed camaroptera), 1 + 1 ind. {24/12} [cordon dunaire de Toddé] + 1 ind. entendu [bosquet habituel près de la piste Toddé-Mengueye] + 1 ind. vu [près du marigot de Khant-nord] {25 12}
  • Cisticole des joncs (du Nigeria, cisticola juncidis ssp. uropygialisafrican zitting cisticolafan-tailed cisticola), 1 + 1 ind. au matin + quelques ind. ici et là  dans les bas-fonds herbeux dont 3 ind.  - deux ad. et un imm. en compagnie d'un Rougequeue, toujours dans la même dépression + 1 + 1 + 1+ ind. [brousses de Toddé] + 1 ind. mu par une très forte curiosité à mon endroit (cf. photos ci-après), en compagnie d'une Erémomèle [bas-fond herbeux à l'orient du cordon dunaire du Toddé] {24/12}{24 12} + 1 + 1 ind. + plusieurs ind. dans les herbiers à Carex [marigot de Khant-sud] {25 12}
  • Prinia modeste (prinia s. subflavatawny-flanked prinia), 1 ind. {24/12} [brousses de Toddé] + 1 ind. {25 12} [près du marigot de Khant-sud]
  • Prinia aquatique (à ventre blanc, prinia fluviatilisriver prinia), 2 ind. {25/12} [marigot de Khant-sud]
  • Pririt/Batis du Sénégal (Gobemouche soyeux du Sénégal, batis senegalensis, Senegal batis), entendu 1 ind. mâle appeler de bon matin, puis vu 1 ind. femelle [Khant-Toddé] + 1 ind. en vol + cc local chassant dans les gonakiers relictuels du bas-fond herbeux [pied oriental du cordon dunaire de Toddé] {24 12}+ 2 ind. entendus - cc local {25 12} [bosquet habituel près de la piste Toddé-Mengueye]
  • Souïmanga à poitrine rouge (chalcomitra s. senegalensisscarlet-chested sunbird), 1 ind. mâle en vol passant {24 12}
  • Souïmanga à longue queue (cinnyris p. pulchellusbeautiful sunbird), 1 ind. en mue + 2 ind.{24 12}
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius s. senatorwoodchat shrike), 1 + 1 + 1 ind. [bords du marais de Toddé] + 1 ind. [cordon dunaire arboré de Toddé] {24/12} + 1 ind. caquette dès l'aube + 1 + 1 ind. [Khant-Ndenent] + 1 ind. dans les boisements riverains du marigot [de Khant-nord] + 1 ind. [piste, vers hameau de Toddé] {25 12}
  • Gonolek de Barbarie (laniarius b.barbaruscommon gonolekyellow-crowned gonolek), 2 ind. au matin {24/12} [Toddé-Khant]
  • Tchagra à tête noire (tchagra s. senegalusblack-crowned tchagra), 1 ind. chante par deux fois et s'élève dans le ciel pour parader (après 17h30) {24/12} [brousses de Toddé-Khant] + 1 ind. chanteur dès l'aube [Khant-sud] {25 12}
  • Corbeau pie (corvus albuspied crow), 2 + 5 + 2 ind. en vol venant de l’agglomération saint-louisienne {24 12 matin} [>Khant]
  • Piqueboeuf à bec jaune (buphagus a. africanusyellow-billed oxpecker), 4 ind. en vol passant [>nord du marais de Toddé]
  • Moineau doré (passer luteusSudan golden sparrow), assez nombreux sujets dont mâles désormais en plumage nuptial avec harem de femelles
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp., black-headed weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea queleared-billed quelea), petites bandes souvent de 20+ ind.
  • Euplecte sp. (euplectes sp., bishop sp.), quelques ind. avec des Travailleurs et Tisserins, dans une large cuvette herbeuse (déjà observé ici les années précédentes) {24 12} [brousses de Toddé]
  • Astrild cendré (estrilda troglodytes, black-rumped waxbill), au moins vingt sujets ! Dont troupe familiale de ~12 ind. sur le cordon dunaire et revenant du marais [de Toddé] suivis de 1 + 1 ind. retardataires + 4 ind. [brousses de Toddé] {24/12}
  • Amarante (commun) à bec rouge (du Sénégal, lagonosticta s. senegalared-billed firefinch), cc [bosquet autour d'une mare à sec] + cc [marais de Toddé] + 3 ind. dont un mâle [cuvette herbeuse de Toddé-Khant] {24 12} + 2 ind. {25 12} [près du marigot de Khant-nord]
  • Astrild-caille à face noire (ortygospiza a. atricollis, black-faced quailfinch), 1 ind. sur le sol salé et craquelé en bout de mare des Cigognes {24 12, ~13h} [Toddé]
  • Bengali zébré (amandava s. subflavazebra waxbill), bien présent dans les dépressions herbacées inter-dunaires - dont groupe familial de ~8 ind. [cuvette herbeuse de Toddé-Khant]
Et peut-être: 
  • Gorgebleue à miroir (luscinia svecica ssp., bluethroat ssp.), 1 ind. {25 12} [marigot de Khant-sud]
Entendu:
  • Rousserolle turdoïde (acrocephalus a. arundinaceus, great reed-warbler), 1 ind. {25 12} [marigot de Khant-sud]

Ci-dessous, de g. à d.et de haut en bas:
Ouettes d'Egypte - Alopochen aegyptiaca, au-dessus du marais de Toddé
Phragmite des joncs -  Acrocephalus schoenobaenus / Bergeronnette ibérique - Motacilla flava iberiae / Tourterelle maillée - Spilopelia senegalensis
Pies-grièches à tête rousse -  Lanius senator 
Pririts du Sénégal - Batis senegalensis, femelle et mâle
Cisticole des joncs d'Afrique - Cisticola juncidis uropygialis
Circaète Jean-Le-Blanc - Circaetus gallicus
Entre marigot de Khant-sud, rivière N'Galam et marais de Toddé 2016 12 24 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


AUTRES:

  • Phacochère commun (phacochoerus africanuscommon warthog), 3 ind. levés en fin de nuit dans les boisements d'Euphorbes + 1 ind. dans un bas-fond aux toutes premières lueurs de l'aube + 3 ind. - un ad. et deux sub.ad., sortie de bain + 1 ind. à g. et 1 ind. à d. après 18h30 {24/12} [Toddé/Khant]
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), bande de 6+ ind. {25 12} [près du marigot de Khant-sud]
  • Lièvre des savanes (lepus - microtis - victoriae, african savanna hare), 1 + 1 ind. [brousses de Toddé] + 1 ind. [bosquet autour d'une mare à sec] + 1 ind. [cordon dunaire du marais de Toddé] {24 12}
  • Écureuil terrestre du Sénégal (xerus erythropusstriped ground squirrel), 1 ind. va boire {24 12} [marais de Toddé] + 1 ind. [près de la piste-digue de Mengueye] + 2 ind. [piste, vers hameau de Toddé] {25 12} 
  • Petite Gerboise d'Egypte (gerboise du désert, jaculus jaculuslesser egyptian jerboa), 1 ind. en toute fin de nuit {24/12} [Khant/Toddé]
  • Mérione/Gerbille sp., 2 ind. à la nuit {entre 4h45 et 7h, 25 12}
  • micro rongeur sp. indéterminé, 1 ind. en fin de nuit {24/12} [Toddé/Khant]
Et possiblement une Mangouste sp. (ichneumon ? des marais ?) dans la nuit, s'enfonçant dans les fourrés d'un bosquet arboré plus dense que d'autres {24 12} [Khant-sud]

Entendu:
Loup d'Afrique (Canis lupus lupaster, african golden wolf), après 19h50, 2 à 3 ind. {24 12} [derrière le Khant-sud] /

  • Mabouya de Perrotet (trachylepis perroteti ssp., orange-flanked skink ssp., Yaleboute en langue wolof), 1 ind. {24/12} [vers le marais de Toddé]
  • (petit) Monarque d'Afrique (danaus chrysippus ssp. chrysippuscommon plain tigerlesser wandererqueen butterfly, 'african queen'), 3+ ind. [berges du marais de Toddé] + 1 ind. dans le bas-fond herbeux à l'orient du cordon dunaire de Toddé {24/12} + 1 ind. {25 12} [digue de Mengueye]
  • Arachnides sp., innombrables yeux d'araignées dans les sables en fin de nuit {24/12} [Toddé/Khant]

* Bango-Elevage -

  • Effraie d'Afrique (tyto alba ssp. affinis, african barn owl), 1 ind. chuinte à 5h12 {24/12} [alentours de la citerne 'Coup de torchon']

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues