" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 29 novembre 2016

29, Ouf, des Néphiles du/au Sénégal...

Néphile du Sénégal - Nephila senegalensis, grande et petit...
Berge du fleuve Sénégal 2016 11 29, 12h46 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Plaine de crue, berge du fleuve Sénégal -

MIDI-
Un bosquet de gonakiers arbustifs au bord du fleuve - on se demande comment ce groupe d'acacias niloticas, en cercle autour d'une minuscule clairière, n'a pas encore eu droit à la cognée ?... On se courbe sous les branches pour ne pas heurter la toile d'une Néphile du Sénégal (Nephila senegalensis, Senegal golden silk orb weaver) avant d'atteindre la trouée. Miracle ! Accrochées dans les passages stratégiques entre chaque acacia, quatre gigantesques toiles passablement abîmées mais toujours occupées par onze (11) de ces araignées géantes: quatre (4) plus un (1) plus deux (2) plus deux (2) femelles avec au minimum deux (2) juvéniles. Les mâles ont disparu. Bouffés par ces dames, c'est de saison. Comme les Mantes le font de leurs reproducteurs.

Voir précédemment sur Ornithondar:
Mangeuses d'hommes: Argiope lobée et Néphile du Sénégal, 2013 12 2

Nota: c'est l'une des petites attractions de la région. Car il n'y a pas que les oiseaux, heureusement: des espèces toutes plus originales les unes que les autres peuplent la vallée du fleuve Sénégal, ignorées de tous et c'est bien dommage... On en fera une notule, un jour inch'Allah. Comme quoi la curiosité naturaliste, chez nos hôtes comme chez leurs visiteurs, reste encore à émerger, aussi, sous ces latitudes... 
Les Néphiles du Sénégal (Nephila senegalensis) apparaissent avec les pluies et disparaissent peu à peu avec l'arrivée de la saison sèche, tout particulièrement dans les vents d'harmattan qui non seulement empoussièrent leurs toiles mais aussi les endommagent rapidement, irrémédiablement, rendant impossible la capture des proies. Courant janvier, c'en est fini. Ici et là on découvrira, dans un rai de lumière, un ultime filin majeur encore tendu comme un cordage d'acrobate, mais plus de cette exceptionnelle armature, la toile la plus grande au monde, dépassant parfois un mètre de diamètre ! 
Comme leurs toiles, les Néphilidés sont parmi les plus impressionnantes araignées au monde, peuplant l'Amérique, l'Asie, l'Afrique et l'Océanie. Certaines espèces, australienne, sud-africaine et malgache (Nephila komaci) atteignent près de 7 centimètres, sans les pattes ! Tandis que les mâles peinent à dépasser 2,5 cm... Ces derniers sont contraints d'être fins stratèges, et prudents, s'ils veulent parvenir à copuler: attendre que leur belle soit occupée, à manger par exemple, sous peine d'être phagocytés comme de vulgaires proies et mis au buffet pour être bientôt consommés par ces dames... Pas de pitié mon ami ! Les Néphiles sont si voraces, et leurs pièges tellement robustes pour maintenir emprisonné qu'on a vu des serpents tomber dans la toile et s'y faire rapidement empaquetés par l'experte de l'emballage vite fait bien fait... Une des photos en bas de notule montre un Bourdon, pourtant du genre coriace, en train d'être consommé par une Néphile de la colonie observée ce midi. L'espèce est absolument inoffensive pour l'Homme. Combien ne le serait-elle pas, elle reste un être vivant d'exception qu'il convient de protéger. Hélas, la coupe abusive des rares bosquets encore vivaces dans le Sahel, les sécheresses ou les piètres pluviométries, les bouleversements climatiques et bientôt la raréfaction des insectes ailés n'augurent rien de bon pour l'avenir de Nephila senegalensis. Au bout de dix ans de patrouilles bas-deltaïques, j'ai pu constater de visu sa progressive raréfaction, en tout cas dans la grande plaine alluviale du Sénégal...

Ci-dessous:
Néphiles du Sénégal - Nephila senegalensis, dans leurs toiles
Sur la berge sénégalaise du fleuve 2016 11 29 midi / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -




" Nephila contains the largest web-spinning spiders (~10 cm leg span), 
which make the largest orb webs (>1m diam.) "
par Matjaz Kuntner, Joanathan A. Coddington, PLoS One 4(10), 2009

" Chez les Néphiles comme chez les Argiopes,
les femelles sont bien plus grosses que les mâles
- serviles et soumis, tenus à l'écart dans une autre toile,
le plus souvent finissant émasculés, empaquetés et dévorés par leurs conjointes !... "
- In Mangeuses d'hommes: Argiope lobée et Néphile du Sénégal, Ornithondar 2013 12 2



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues