" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

samedi 9 janvier 2016

9, Ndiaël: seulement 3 cigognes noires... mais 1 aigle de Bonelli

Ci-dessus: 
un Aigle de Bonelli - Aquila f. fasciata, en mue de second plumage d'immature et le lieu depuis lequel je l'ai vu venir... et repartir (cf. photo ci-dessous en médaillon)...
Ndiaël (RSAN) près du Nyéti Yone, 2016 01 9 / © Photos par Frédéric Bacuez


* Réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël (RSAN) -


9 janvier 2016, 11h-18h-
En véhicule 4x4 et à pied.
Avec Alix & Daniel Mignot.
Temps: ciel bleu; chaud et sec en début d'après-midi. Pas de vent, pas de sable !



Pas retrouvé la troupe de Cigognes noires (Ciconia nigra, Black Stork) photographiée et documentée ici dans le Ndiaël le 30 décembre dernier (bientôt sur Ornithondar). La cinquantaine de sujets observés a déjà disparu, c'est généralement le cas avec ces réunions vagabondes de jeunes cigognes qu'elles étaient. Aujourd'hui, parmi la soixantaine d'Ouettes d'Egypte (Alopochen aegyptiaca) qui stationnent sur la 'petite mare' du Ndiaël, trois Cigognes noires (Ciconia nigra) qui me semblent être des adultes. Toutes aussi farouches que leurs cadettes de l'autre jour. Celles-ci s'envolent rapidement, toujours méfiantes.

Les mares autour et au bout du Bombol sont à sec ou se réduisent comme peau de chagrin. La rigole censée irriguer l'une des deux mares du Ndiaël est déjà tarie, le Nyéti Yone finit dans les sables malgré les travaux de réhabilitation d'une grande partie du marigot. Des travaux sont en cours dans un secteur difficile; ils pourraient enfin régler ce lancinant défi que de remettre en eau, définitivement, la grande cuvette du Ndiaël de jadis. Cette année en revanche, les gonakeraies inondables sont vigoureuses comme jamais, si vertes, parfois encore en fleurs et les pieds dans l'eau. Nous en approchons et contournons quelques unes en voiture, y jetons un oeil à pied, sans voir ni lever de cigognes, avant de regagner le Nyéti Yone et sa ripisylve (cf. photo ci-dessous à g.).

Sur le Nyéti Yone, une gonakeraie riveraine accueille dans sa dépression le trop-plein d'eau du marigot. Il y a de la vie: un couple de Rhynchées peintes (Rostratula benghalensis), une ribambelle de jeunes Grèbes castagneux (Tachybaptus ruficollis) de la race subsaharienne capensis, des rallidés bavards... Sortant du couvert boisé directement dans la vaste steppe sablonneuse - contraste d'une puissance sans égal !-, je reconnais immédiatement un Aigle de Bonelli (Aquila f. fasciata, cf. en haut de notule et ci-dessous) qui cercle à la verticale des marges désertiques du long marigot. La journée est gagnée !

Ci-dessus:
Aigle de Bonelli - Aquila f. fasciata, en mue de second plumage d'immature, entre Nyéti Yone et steppes du Ndiaël
2015 01 9, 16h04 / © Photo [détail] par Frédéric Bacuez

Second Aigle de Bonelli de la saison hivernale

" Nota: dans le Paléarctique occidental, d'où nous arrivent nos jeunes vagabonds, l'Aigle de Bonelli est un rapace exclusivement méditerranéen et nord-africain - jusqu'au sud de l'Anti-Atlas marocain. Grâce à sa large répartition jusqu'aux confins chinois, l'espèce n'est pas (encore) inscrite à la liste des oiseaux menacés de disparition. Cependant, elle est presque partout en déclin et tout particulièrement autour de Mare Nostrum. On estime que l'Europe accueille de 920 à 1 100 couples. En France, où il est le rapace nicheur le plus rare, seuls 32 couples sont en capacité de se reproduire, sous haute surveillance, en permanence menacés par les dérangements, les collisions, les noyades (oui oui, dans les bassins de rétention ou d'irrigation), et par les tirs gratuits ou vengeurs de certains chasseurs qui n'aiment pas la concurrence pour la chasse au lapin ! 
Le bas-delta du Sénégal est reconnu comme étant le quartier d'hiver le plus méridional d'Aquila fasciata. En fait il s'agit plus d'erratisme juvénile car les adultes ne s'éloignent guère de leurs sites de nidification, d'autant que la saison de reproduction s'étire de mi-octobre (premières parades) à fin avril (fin de la nidification - les aiglons seront à l'envol entre fin mai et juillet). Ce vagabondage juvénile est d'ailleurs géographiquement très diffus: certains choisiront la Crau française, à quelques coups d'ailes de leur lieu de naissance; d'autres feront la tournée des étangs - jusqu'en Sologne !- ou des estuaires français et ibères... Du coté africain, la région de Goulimine, dans le sud du Maroc, est aussi connue pour accueillir de nombreux aigles erratiques. D'autres longeront la côte du Sahara occidental pour gagner le littoral mauritanien et sénégalais entre Banc d'Arguin et delta du Sénégal. A leur retour prénuptial, les jeunes aigles continueront de prendre leur temps, notamment dans le nord du Maroc où il a été récemment constaté des stationnements printaniers de longue durée, de la part d'oiseaux au seuil de leur maturité sexuelle. "
- In Ornithondar, 2015 10 25 [avec additif]

Deux précédentes notules sur les Aigles de Bonelli hivernant dans notre bas-delta sénégalais:
Fidèles du Toddé: un Aigle de Bonelli juvénile et la foultitude des voiliers, in Ornithondar 2015 10 25
Un Aigle de Bonelli hiverne à Toddé, waouh !in Ornithondar 2011 10 30


Ci-dessous: 
les différentes étapes du plumage d'Aquila fasciata, du juvénile (à d.) à l'adulte (à g.). 
Au Sénégal, seuls les oiseaux juvéniles à gauche peuvent être observés

Ci-dessous: 
à g. et à d., Pygargue vocifère - Haliaeetus vocifer, au-dessus du Nyéti Yone, Ndiaël (RSAN)
2015 01 9, 12h50 / © Photo par Frédéric Bacuez

OISEAUX / 57 espèces et ssp. cochées, 3 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 3 espèces cochées
AUTRES / 2 espèces

Vu:
  • Grèbe castagneux (tachybaptus ruficollis ssp. capensis, little grebe), 5 juvéniles ! [Nyéti Yone]
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanuslong-tailed cormorant)
  • Héron strié (butorides striata ssp. atricapillagreen-backed heron), au moins 3 ind. [Nyéti Yone]
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron)
  • Aigrette garzette (egretta garzettalittle egret), 2 ind. ensemble [Nyéti Yone]
  • Grande aigrette (egretta alba, great egret), 1 ind. [Nyéti Yone]
  • Cigogne noire (ciconia nigrablack stork), seulement 3 ind., avec les ouettes. S'envolent assez rapidement (cf. photo ci-dessous) ['petite mare' du Ndiaël]
  • Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiacaegyptian goose), ~60 ind. au repos sur la 'petite mare' du Ndiaël (cf. photos ci-dessous) + 2 ind. [Nyéti Yone]
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish eagle), 2 à 3 ind. dont un sujet perché en compagnie d'un rollier d'Abyssinie (cf. photos ci-dessus)
  • Elanion blanc (elanus caeruleusblack-shouldered kite), 1 ind. perché [bord d'un bas-fond arboré et herbeux mais à sec]
  • Busard cendré (circus pygargusMontagu's harrier), 1 ind.
  • Circaète Jean-Le-Blanc (circaetus gallicusshort-toed snake eagle), 1 ind., de grande envergure, probable femelle adulte
  • Aigle de Bonelli (aquila fasciata, Bonelli's eagle), 1 ind. en mue de 2e plumage d'immature (16h05), cercle à la verticale des lisières entre Nyéti Yone et steppe, singulièrement à la verticale d'un bosquet clair où je débusquerai un peu plus tard un lièvre des buissons... (cf. photos ci-dessus et en haut de notule)
  • Faucon crécerelle (falco t. tinnunculus, common kestrel), 1 + 1 ind.
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake) (cf. photos ci-dessous)
  • Gallinule poule-d'eau (gallinula ochropus, common moorhen)
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanus, african jacana)
  • Échasse blanche (himantopus himantopusblack-winged stilt), plusieurs ind. dans une mare sous gonakeraie, avec des vanneaux éperonnés et quelques chevaliers aboyeurs
  • Glaréole à collier (glareola pratincola ssp. probable pratincola, collared pratincole), ~30 ind. au loin, en vol+ 1 ind., au sol [mares]
  • Petit gravelot (charadrius dubius ssp. curonicus, little ringed plover), quelques ind. (cf. photos ci-dessous) [chenal Nyéti Yone-'petite mare']
  • Grand gravelot (cf. photo ci-dessous) (charadrius hiaticula, common ringed plover)
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus senegallus, african wattled lapwing), cc
  • Vanneau (coiffé) à tête noire (vanellus tectus, black-headed lapwing), 3 ind.... (le retour) sur leur site habituel !
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing)
  • Bécasseau minute (calidris minuta, little stint), des dizaines d'ind. sur les vasières - dont 150+ ind. en bout de tanne [de la 'petite mare' du Ndiaël]
  • Chevalier arlequin (tringa erythropus, spotted redshank), 3+ ind. ['petite mare', Ndiaël]
  • Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greenshank)
  • Chevalier stagnatile (tringa stagnatilis, marsh sandpiper), 6 ind. ['petite mare', Ndiaël]
  • Chevalier culblanc (tringa ochropus, green sandpiper), 1+ ind. [marais du Nyéti Yone]
  • Chevalier sylvain (tringa glareolawood sandpiper) [bords du Nyéti Yone]
  • Rhynchée peinte (rostratula benghalensis, greater painted-snipe), cc [Nyéti Yone]
  • Tourterelle masquée (oena capensisNamaqua dove)
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiensafrican mourning dove)
  • Coucal du Sénégal (centropus sengalensisSenegal coucal), 1 ind. vu
  • Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata ssp. galerita, Malachite kingfisher), 1 ind. [Nyéti Yone]
  • Guêpier de Perse (merops persicusblue-cheeked bee-eater), quelques ind.
  • Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius macrourusblue-naped mousebird), groupe familial de 5 ind. - deux ad. et trois immatures ! [Nyéti Yone]
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abysssinicus, abyssinian roller), 1 ind. perché en compagnie d'un pygargue vocifère + 1 ind. à proximité d'un élanion !
  • Huppe fasciée d'Europe (upupa epops epops, eurasian hoopoe), 1 ind.
  • Huppe fasciée d'Afrique de l'Ouest (upupa epops ssp. senegalensis, west african hoopoe), 2 ind. (cf. photo ci-dessous) [bords du Nyéti Yone]
  • Calao à bec rouge (tockus e. kempiwestern african red-hornbill), 1 ind.
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark)
  • Moinelette à oreillons blancs (eremopterix leucotis ssp. melanocephaluschestnut-backed sparrow lark), étrangement peu
  • Hirondelle de rivage (riparia ripariacommon sand martin)
  • Bergeronnette printanière (motacilla flavayellow wagtail), autour de la 'petite mare' et de la rigole venant du Nyéti Yone
  • Bergeronnette ibérique (motacilla f. iberiaespanish wagtail), généralement sur nympheas [Nyéti Yone] quand les printanières préfèrent les berges
  • Rousserolle sp. (acrocephalus sp.), 1 ind. [Nyéti Yone]
  • Hypolaïs obscure (hippolais opacawestern olivaceous warbler), 3 ind. en tout
  • Fauvette sp. (sylvia sp.)
  • Fauvette passerinette (sylvia cantillanssubalpine warbler)
  • Cisticole roussâtre (cisticola galactotes ssp. amphilectus, winding cisticola), 1 ind. en plumage internuptial (cf. photo ci-dessous) [Nyéti Yone]
  • Cisticole des joncs (cisticla juncidis ssp. uropygialis, zitting cisticola), quelques ind.
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike), 1 + 1 ind.
  • Choucador à oreillons bleus (lamprotornis chalybaeusgreater blue-eared starling), 2+ ind.
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalisblack-headed weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea), groupes d'importance dans une gonakeraie
  • Bengali zébré (sporaeginthus subflavus, zebra waxbill), 1 ind. (cf. photo ci-dessous)
Entendu:
Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiaca), 2 ind. [Nyéti Yone] / Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra) [Nyéti Yone] / Gallinule poule-d'eau (gallinula ochropus) [Nyéti Yone] / Martin-chasseur à tête grise (halcyon leucocephala, grey-headed kingfisher), 1 ind. [ripisylve du Nyéti Yone] / Pic sp. (dendropicos sp.), 1 ind. tambourine / Coucal du Sénégal (centropus sengalensis) / Guêpier de Perse (merops persicus) / Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenus, sedge warbler) [Nyéti Yone] /

Ci-dessous, de haut en bas et de g. à d.:
Cigogne noire - Ouettes d'Egypte et limicoles divers - Ouette d'Egypte en vol
Grand gravelot - Petits gravelots
Râles à bec jaune -
Cisticole roussâtre, en plumage internuptial - Huppe fasciée de la race ouest-africaine senegalensis - Bengali zébré
2016 01 9 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -

 AUTRES:

  • Phacochère commun (phacochoerus africanus, common warthog), 1 ind. mâle adulte solitaire traversant au galop la vaste steppe [du Ndiaël] (cf. photo ci-dessous)
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus patas, patas monkey), 2 ind. mâles solitaires + deux groupes de plusieurs ind. chaque (non comptés)
  • Lièvre des buissons (à oreilles de lapin, de Crawshay, lepus saxatilis, scrub hare), 1 ind., levé  à proximité du Nyéti Yone dans un bosquet clair de la steppe étrangement survolé (de haut) par un aigle de Bonelli vingt minutes plus tôt...
  • (Petit) Monarque d'Afrique (danaus chrysippus ssp. chrysippuscommon plain tigerlesser wandererqueen butterfly, 'african queen')
  • Genre Citron, 1 ind.
Ci-dessous: 
Phacochère, mâle adulte solitaire au galop dans la steppe du Ndiaël
2016 01 9, 16h55 / © Photo par Frédéric Bacuez

* N2 -
  1. Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), petit vol pompant [au-dessus de Sinthiane-Bango]
  2. Héron garde-boeuf (bubulcus ibis, cattle egret)
  3. Milan noir (milvus migrans migrans, black kite), dizaines d'ind. [région de Ross-Bethio]
  4. Busard des roseaux (circus aeruginosus, western marsh harrier), duo
  5. Sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern), 1 ind.
  6. Tourterelle des bois (streptopelia turtur, european turtle dove), groupe de ~10 ind. au gagnage [vers Ndiawdoune]
  7. Rollier d'Abyssinie (coracias abysssinicus), 1+ ind.
  8. Martinet des maisons (apus affinis ssp aerobates, little swift)

AUTRES:

Hérisson à ventre blanc (atelerix albiventris), 1 cadavre sur la route

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues