" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 21 janvier 2016

21, relier les Trois-Marigots au Ndiaël par la mare Ndaymane: du courvite isabelle aux cigognes noires

Courvite isabelle - cursorius cursor
2
016 01 21, 13h21 / © Photo par Frédéric Bacuez


* Liaison Trois-Marigots - Ndiaël par les zones cynégétiques, le marigot Daymane et la Grande mare -

10h-18h25-
En véhicule 4x4. Avec Alix & Daniel Mignot.
Temps: températures plus clémentes que ces derniers jours - ciel bleu régulièrement chevelu ou grignoté par des entrées maritimes; petit vent par intermittence, du nord-est.

Ci-contre: quelque part dans le sud-est de la cuvette du Ndiaël...
2016 01 21, 15h / © Photo par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur la photo pour agrandir -


La plaine s'ébaubit se dilate et verdit "
- Raymond Queneau, in Si tu t'imagines, 1952
Tout ce monde-là (...) ne demandait qu'à s'ébaudir, rigoler et chanter (...) "
- Alphonse Daudet, in Le Nabab, 1877

Un marigot miraculeux: la sinueuse, longue et cristalline mare Ndaymane

Tournée des points d'eau, ce jour ! Dans les Trois-Marigots, tout doucement celle-ci continue de s'épandre vers la bordure septentrionale des cuvettes. Les chenaux qui pourraient un jour relier le complexe réseau du Ndiaël aux Trois-Marigots ne semblent plus couler mais restent d'exceptionnels lieux de vie, et d'indispensables abreuvoirs, notamment pour les troupes de patas (erythrocebus patas). Au nord-est des Trois-Marigots, les cordons dunaires séparent et dominent une succession de replats étroits, loin de tout; certaines dunes sont suffisamment hautes pour permettre d'embrasser les lointains sans relief, sans verrue progressiste. Silence, puissante sensation de solitude - et de plénitude. Brève, il faut poursuivre la virée, vers le sud-est du Ndiaël: il y a là, entre la grande dépression asséchée et le lac de Guier un marigot miraculeux de 200 hectares comme un méandre au milieu de la brousse sèche: la sinueuse, longue et cristalline mare Ndaymane. A la différence de la mare dite d'Aguima, un peu plus au sud-est et qui lui est relié, mais cette année à sec, ce long ruban d'une eau presque claire est un éden qui attire aussi des milliers de bovidés particulièrement en forme et musculeux, suite à la bonne pluviométrie d'août à octobre. Les vastes herbiers abritent aussi une foultitude de grèbes castagneux (tachybaptus ruficollis), d'oies et de canards - pas moins de cinq espèces d'anatidés repérées, deux hivernantes (sarcelle d'été et canard souchet) et trois afrotropicales (ouette d'Egypte, oie-armée de Gambie et canard à bosse) ! On ne sait trop d'où vient le marigot, à l'orient, mais on voit bien où il finit et disparaît, soudainement: dans les sables du Ndiaël !

Grande et Petite mares - en passant par Boppu Taré

On traverse alors des étendues soudainement plus chaudes, comme dans un désert parfois griffé d'un rideau de savane arborée aussi vivace qu'inattendue. Les attendus mirages dans les lointains et puis, miracle, derrière la butée, c'est la fameuse Grande mare du Ndiaël, à sec pendant des décennies: il y a de l'eau, une grande étendue d'eau récente, trop nouvelle pour avoir donné la vie. Pas un limicole sur les vasières ! Au loin, en revanche, vingt-deux cigognes noires (ciconia nigra) reposent et font toilette, les pieds dans l'eau. Trop loin pour identifier une quelconque bague ou antenne, hélas. Les échassiers ont les immensités vides de tout relief pour être ici très tranquilles. En remontant par de vastes étendues herbeuses qui ressemblent aux plaines de crue du Sénégal, de la Pendjari ou du lac Tchad, on atteint enfin la Petite mare, appelée Boppu Taré, 320 hectares d'une plaine d'inondation (par le Nyéti Yone) complètement à sec en cette fin de janvier: on comprend pourquoi les cigognes et les ouettes ont trouvé refuge plus au sud, d'où nous venons...

Les hivernants déserticoles sont là, ouf !

Ils se tiennent généralement aux alentours des hameaux et des fermettes installés sur les dunes... Je parle des courvites isabelles (cursorius cursor) que nous n'avons pas encore observés, cet hiver. Les petits échassiers retrouvent ici leurs cousins locaux, les courvites de Temminck (cursorius temminckii), mais adoptent plutôt les terrains secs et sablonneux. Habitude contredite, ce jour, si bien que malgré sa taille le courvite isabelle solitaire que j'ai aperçu s'envolant sur quelques mètres puis se tenant fièrement sur un tertre a d'abord été pris pour un Temminck... Le milieu correspondait, en tout cas - une petite brousse plutôt fournie. Pour confondre encore un peu plus les certitudes ornithologiques, pas un courvite isabelle dans les étendues arides du Ndiaël, pas plus que de sirli du désert (alaemon alaudipes) ! En revanche, dans les mêmes steppes où mes amis anglais et moi les avions déjà débusquées, la présence hivernante d'alouettes calandrelles (calandrella brachydactyla), instables mais très chantantes, parmi les moinelettes, les cochevis et les bergeronnettes printanières. Nous y reviendrons dans une prochaine notule.


OISEAUX / 79 espèces + 3 sp. cochées
MAMMIFÈRES / 4 espèces cochées
REPTILES / 1 espèce
AUTRES / 1 espèce

Vu:
  • Grèbe castagneux (tachybaptus ruficollis ssp., little grebe), 28+ ind. (cf. photo ci-après) + ~8 ind., de tous âges [marigot au sud-est du Ndiaël] + 1+ ind. [canal de Bombol]
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanuslong-tailed cormorant) [canal de Bombol]
  • Grand cormoran à poitrine blanche (phalacrocorax carbo lucidus, white-breasted cormorant), 1 + 3 ind. [canal de Bombol]
  • Anhinga (roux) d'Afrique (anhinga rufa, african darter), 1 ind. [canal de Bombol]
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron), toujours nombreux [notamment sur le canal de Bombol]
  • Héron garde-boeuf (bubulcus ibiscattle egret)
  • Aigrette garzette (egretta garzettalittle egret), dont 2 ind. [canal de Bombol]
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron), 1 + 2 ind. [marigot Daymane] + 1 à 2 ind. [canal de Bombol]
  • Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron), 2 ind. immatures sur la digue [canal de Bombol]
  • Cigogne noire (ciconia nigra, black stork), groupe de 22 ind. au repos (cf. photo ci-dessous), au loin (impossible de déceler un quelconque baguage même avec la longue-vue) - seuls oiseaux sur le site visiblement vide de nutriments [Grande mare du Ndiaël, en eau]
  • Ibis falcinelle (plegadis falcinellus, glossy ibis), 2 ind. au gagnage dans les herbiers [marigot de N'Guisset extension nord]
  • Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiaca, egyptian goose), 10 et ~30 ind. (cf. photos ci-dessous [marigot Daymane] + 1 ind. [canal de Bombol]
  • Canard à bosse (canard casqué, sarkidiornis melanotos, knob-billed duck), 1 ind. isolé dans un groupe d'oies-armées de Gambie (cf. photo ci-dessous) + 8+ ind. à l'envol avec les sarcelles et souchets [marigot Daymane]
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus gambensisspur-winged goose), 37 ind. nageant (cf. photo ci-dessous) + 1 et 1 ind. à l'envol [marigot Daymane]
  • Canard souchet (anas clypeata, northern shoveler), plusieurs ind. parmi les sarcelles d'été (cf. photo ci-après)[marigot Daymane]
  • Sarcelle d'été (anas querquedula, garganey), au moins 220+ ind. (cf. photos ci-après) [marigot Daymane]
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), 2 ind. dont un sujet immature avancé, probable en mue de subadulte: couple en formation ?
  • Milan noir (milvus migrans ssp. migransblack kite), 1 ind. [interdunaire au nord-est des Trois-Marigots] + 1 ind. [marigot Daymane]
  • Busard cendré (circus pygargusMontagu's harrier), 2 ind. chassant [marigot de N'Diassew extension nord] + 1 ind. levé au sol + 1 ind. au sol, laborieusement levé [RSA Ndiaël]
  • Busard des roseaux (circus aeruginosuswestern marsh harrier), 1 ind. mâle ad. chassant au-dessus des interdunaires [au nord-est des Trois-Marigots, 12h] + 1 ind. femelle immature [marigot Daymane]
  • Circaète Jean-Le-Blanc (circaetus gallicusshort-toed snake eagle), 1 ind. de forme claire en train de chasser puis perché au loin (cf. photos ci-dessous) [interdunaire au nord-est des Trois-Marigots, 12h10] + 1 ind. ad. de type femelle [RSA Ndiaël]
  • Faucon crécerelle (falco t. tinnunculus, common kestrel), 1 ind. + 1 ind. [Ndiaël] + 1 ind. [canal de Bombol]
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake) [canal de Bombol]
  • Gallinule poule-d'eau (gallinula chloropuscommon moorhen), dont juvéniles [canal de Bombol]
  • Talève sultane (porphyrio porphyrio ssp. madagascariensis, african swamphen), quelques ind. ad. et juvéniles (cf. photo ci-dessous) [canal de Bombol]
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanusafrican jacana), 1+ ind. [marigot Daymane]
  • Échasse blanche (himantopus himantopusblack-winged stilt), dizaines d'ind. (cf. photo ci-après) [marigot Daymane]
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee), 4 ind. à l'ombre [marigot Daymane]
  • Courvite isabelle (cursorius cursor, cream-coloured courser), 1 ind. [au nord-est des Trois-Marigots] (cf. photos en haut de notule et ci-dessous)
  • Glaréole à collier (glareola pratincola ssp., collared pratincole), 2 ind. au moins, repérés après coup sur photos d'un envol d'ouettes d'Egypte ! [marigot Daymane]
  • Petit gravelot (charadrius dubius ssp. curonicus, little ringed plover), au moins 2 ind., avec un troupeau de vaches au bord de l'eau [marigot Daymane]
  • Grand gravelot (charadrius hiaticula, common ringed plover)
  • Gravelot pâtre (charadrius pecuarius, Kittlitz's plover), enfin ! Au moins 2 ind. [marigot de N'Guisset extension nord]
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus senegallusafrican wattled lapwing), 3 à 4 ind. [interdunaire au nord-est des Trois-Marigots] + 1 ind. [canal de Bombol]
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), dont réunion de ~50 ind. [canal de Bombol]
  • Bécasseau minute (calidris minutalittle stint), partout où l'eau est très basse et les vasières en expansion
  • Combattant armé (philomachus pugnaxruff)
  • Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank)
  • Chevalier sylvain (tringa glareolawood sandpiper), dont poursuites territoriales
  • Bécassine des marais (gallinago gallinago, common snipe), 1 ind. [marigot de N'Guisset extension nord]
  • Sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern), 1 à 2 ind. 
  • Laridé sp. indéterminée [marigot de N'Diassew extension nord], troupe au repos au loin
  • Tourterelle masquée (oena capensisNamaqua dove)
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove)
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guinea, speckled pigeon), ~10 ind. autour d'une fermette [au nord-est des Trois-Marigots]
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiensafrican mourning dove)
  • Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, Senegal coucal), 2 ind. [canal de Bombol]
  • Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher) [canal de Bombol]
  • Guêpier nain (merops pusillus, little bee-eater), seulement 2 ind. [canal de Bombol]
  • Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius macrourus, blue-naped mousebird)
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 1 ind. ad. [marigot de N'Guisset extension nord] + 1 ind. ad. [marigot Daymane]
  • Huppe fasciée (upupa epops ssp., hoopoe ssp.), 3 ind. en tout
  • Calao à bec rouge (tockus e. kempired-billed hornbill)
  • Alouette chanteuse (mirafra cantillans ssp. chadensis, singing bush lark), quelques ind. sur deux sites [au nord-est des Trois-Marigots, lisières du Ndiaël] et dizaines d'ind. dans les parages du marigot [au sud-est du Ndiaël et proche du marigot Daymane]
  • Alouette calandrelle (calandrella brachydactyla ssp., greater short-toed lark), groupe lâche de ~35 ind., avec des cochevis huppés, des moinelettes à oreillons blancs et des bergeronnettes, ibérique et printanières flava - régulièrement les alouettes viennent se positionner dans l'ombre projetée des petites touffes de tamarix senegalensis épars, parfois rejointes par des moinelettes {à suivre sur Ornithondar}
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark), dont réunion au sommet de 10+ ind., crêtes dressées, sur la piste [mare Boppu Taré, RSA Ndiaël]
  • Moinelette à oreillons blancs (eremopterix leucotis ssp. melanocephaluschestnut-backed sparrow lark)
  • Moinelette à front blanc (eremopterix nigriceps ssp. albifrons, black-crowned sparrow lark), quelques ind., mâles et femelles [au sud-est du Ndiaël]
  • Hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin), également chassant au zénith dans l'interdunaire, avec des hirondelles rustiques non adultes [au nord-est des Trois-Marigots]
  • Hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), également chassant au zénith dans l'interdunaire, avec quelques hirondelles de rivage [au nord-est des Trois-Marigots] + au moins deux dizaines d'ind. [canal de Bombol] et dizaines chassant et buvant [marigot Daymane]
  • Bergeronnette grise (motacilla albawhite wagtail)
  • Bergeronnette printanière ssp. flava (motacilla flava ssp. flava, yellow wagtail)
  • Bergeronnette (printanière) flavéole (motacilla flava ssp. flavissima, english wagtail), 1 ind. bien observé [marigot de N'Guisset extension nord]
  • Bergeronnette ibérique (motacilla iberiaespanish wagtail)
  • Traquet motteux (oenanthe oenanthenorthern wheatear), 4 ind. en tout
  • Traquet (fourmilier) brun (myrmecocichla aethiopsnorthern anteater chat), 1+ ind.
  • Agrobate podobé (cercotrichas podobeblack scrub robin), 1 ind.
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius senatorwoodchat shrike), 1 ind. [interdunaire au nord-est des Trois-Marigots] + 1 ind. [au nord-est des Trois-Marigots] + 3 ind. [Ndiaël et sud-est de la Grande mare] 
  • Pie-grièche méridionale (lanius meridionalis ssp., southern grey shrike), 1 ind. [marigot Daymane]
  • Tchagra à tête noire (tchagra senegalus, black-crowned tchagra), duo [interdunaire au nord-est des Trois-Marigots]
  • Choucador à oreillons bleus (lamprotornis chalybaeusgreater blue-eared starling)
  • Choucador à ventre roux (lamprotornis pulcher, chestnut-bellied starling)
  • (Buphage) piqueboeuf à bec jaune (buphagus a. africanusyellow-billed oxpecker), 1 + 2 ind [marigot Daymane]
  • Moineau doré (passer luteus, Sudan golden sparrow) [canal de Bombol]
  • Alecto à bec blanc (bubalornis albirostriswhite-billed buffalo weaver)
  • Tisserin vitellin (ploceus vitellinusvitelline masked weaver)
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalisblack-headed weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea queleared-billed quelea)
  • Capucin bec-d'argent (euodice cantansafrican silverbill), dont groupe de ~12 ind. [marigot Daymane] et ~8 ind. [mare Boppu Taré, RSA Ndiaël] + 6 ind. [canal de Bombol] 

Ci-dessous, de g. à d.:
Circaète Jean-Le-Blanc - Courvite isabelle
Crabier chevelu et Travailleurs à bec rouge - Vanneau caronculé du Sénégal - Talève sultane, immature
2016 01 21 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -



Cigognes noires - ciconia nigra, Grande mare du Ndiaël
2016 01 21, 15h05 / © Photo par Frédéric Bacuez

Miracles du Sahel !
Au sud de la réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël, la Grande mare a enfin retrouvé un peu d'eau (ci-dessus)
En zone cynégétique, le marigot Daymane accueille des dizaines d'anatidés, d'ici et d'ailleurs (ci-dessous)


Oies-armées de Gambie - plectropterus gambensis, et Canard à bosse - sarkidiornis melanotos
Marigot Daymane 2016 01 21, 13h45 / 
© Photo par Frédéric Bacuez

Sarcelles d'été - anas querquedula
Marigot Daymane 2016 01 21, 14h20 / © Photo par Frédéric Bacuez

Ci-dessous, de g. à d.:
Grèbes castagneux - Sarcelles d'été et canards souchets - Ouette d'Egypte
Marigot Daymane 2016 01 21 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -



Le Sahel n'est pas (toujours) ce que l'on croit...
c'est aussi un hotspot pour les canards, paléarctiques comme afrotropicaux !


Avec le bétail... Ouettes d'Egypte - alopochen aegyptiaca + échasses blanches - himantopus himantopus
Marigot Daymane 2016 01 21, 14h35 / 
© Photo par Frédéric Bacuez

Entendu:
Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer)  [marigot Daymane] / Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra) [marigot Daymane] /

AUTRES:

  • Chat ganté (chat sauvage d'Afrique, felis silvestris ssp. lybica, african wild cat), 1 ind. de couleur plus sombre que d'habitude - en plein jour, partant s'abriter dans un de ses nombreux abris creusés dans les sables durs du périmètre + plumes d'un oiseau de taille probablement prédaté par le félin, sur la piste [Trois-Marigots] (cf. photos ci-dessous)
  • Chacal doré (chacal svelte du Sénégal, canis aureusgolden jackal), 1 ind. de taille modeste, plutôt grisâtre, vu brièvement de loin [Ndiaël]
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), deux groupes de 20+ ind. chaque (cf. photo ci-dessous) + 40+ ind. [mare Boppu Taré, à sec, de RSA Ndiaël]
  • Écureuil terrestre du Sénégal (xerus erythropusstriped ground squirrel), 2 ind. ensemble, probablement surpris à l'abreuvoir
  • Varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor), 1 ind. de bonne taille prenant un bain de soleil (cf. photo ci-dessous) [canal de Bombol]
  • (petit) Monarque d'Afrique (danaus chrysippus ssp. chrysippuscommon plain tigerlesser wandererqueen butterfly, 'african queen')

Ci-dessous:
système de terriers de chats gantés - felis silvestris lybica, et plumes d'une de leurs proies...
2016 01 21 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


La course du patas - erythrocebus patas !
2016 01 21, 11h35 / © Photo par Frédéric Bacuez
Varan du Nil - varanus niloticus, canal de Bombol
2016 01 21, 16h40 / © Photo par Frédéric Bacuez


* N2 et 'Lampsar Lodge' -

Vu:
  • Elanion blanc (elanus caeruleus, black-shouldered kite), 1 ind. perché sur un eucalyptus [berge du Lampsar]
  • Milan noir (milvus migrans ssp. migrans
  • Busard des roseaux (circus aeruginosus)
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanus), quelques ind. [Lampsar]
  • Guifette moustac (chlidonias hybrida, whiskered tern), 2+ ind. [Lampsar]
  • Calao à bec noir (tockus nasutus, african grey hornbill), 1 ind. [nord de Mbarigo]
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea), troupes très fournies ! Merci à la monoculture du riz !
AUTRES:
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus patas), au moins 3 ind. glanant dans un casier rizicole labouré
  • Ecureuil terrestre du Sénégal (xerus erythropus), 1 ind. traverse la route

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues