" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

vendredi 3 avril 2015

3, dans le 'H' des Trois-Marigots - au moins 60 et 1 phacos !

2015 04 3 18h25, famille de phacochères dans les Trois-Marigots (ici marigot n°1 dit de Khant) / © Photo par Frédéric Bacuez

* Aire communautaire des Trois-Marigots. Zone cynégétique des 2e et 3e marigots -

APREM', 15h30-19h-
En véhicule 4x4. Avec Alix & Daniel Mignot.
Temps: levée poussive du vent en fin d'après-midi - et d'un léger voile gris orangé dans la foulée- basculant 'en direct' et progressivement d'est au nord - comme annoncé par la météorologie ! Retour de la fraîcheur atlantique dans les prochaines 24 ou 48 heures, eurêka !

Tournée des popotes dans le coeur vital de la zone cynégétique des Trois-Marigots, gérée par le Ranch de Bango: le 'H' inférieur de la rivière Ngalam qui relie le marigot n°2 dit de N'Guisset au marigot n°3 dit de Ndiassew (cf. carte satellitaire ci-dessous). La saison de chasse est close: on ne viendra donc pas déranger nos 'collègues' de la gâchette et les gardes-chasse de la réserve; ces derniers ont fini par (re)connaître les perturbateurs involontaires que nous sommes et qui, à tous les coups, hélas pour eux, lèvent et font fuir le sacro-saint bataillon de phacochères que les traqueurs de l'autre bord tentent d'approcher... Oubliée aussi la fouille nonchalante du plateau arrière de la voiture - quelquefois que nous serions des viandards en manque de chair forte et d'émotions boucanées... Ornithondar et ses ami(e)s sont unanimes, sur ce point crucial: n'était cette enclave de chasse, il y a belle lurette que les 'développeurs' de l'inutile, toujours à l'affût, auraient fait main basse sur l'aire communautaire patrimoniale bla bla bla, l'ultime espace naturel (hors le microcosmique sanctuaire du Djoudj) qui ressemble à quelque chose de... naturel... dans la vallée du fleuve Sénégal.

Le 'H' des Trois-Marigots,
du marigot de N'Guisset au marigot de Ndiassew via le N'Galam
/ Courtesy photo Google Earth, 24 février 2015



Ci-dessus: 2015 04 3 16h30 strictement au même endroit au bord sud de la barre transversale du H !
A g., derrière la voiture - A d. devant la voiture...
... ou le miracle des contrastes dans les Trois-Marigots, même au coeur d'une saison sèche d'une année sèche... 
On n'aime pas ou... on en redemande: c'est exactement ça, le Sahel !
/ © Photos par Frédéric Bacuez

Sursis...

On comprend vite que les suidés du cru n'ont pas encore digéré la saison des chasseurs à la peau rose comme du cochon écorché ! Les compagnies fuient assez rapidement lors de nos approches véhiculées. Nous découvrirons aussi dans la brousse desséchée le cadavre d'un phacochère gonflé comme une outre prête à éclater (cf. photos en bas de notule) ! Il n'en reste pas moins que notre comptabilité pointilleuse d'une soixantaine et plus de bêtes, en particulier dans l'enclave sécurisée à la boucle du N'Galam, rassure sur la bonne gestion de la zone par les spécialistes bangotins de la cochonnaille sauvage... Après, les chasseurs nous ont laissés quelques francolins et dendrocygnes, on lève toujours la même outarde ici ou là - qu'on ne chasse pas, promis juré craché !- et on se régale de la multitude paludicole à grandes ou petites pattes, effilées ou palmées... Pour le reste, malheureusement, c'est le décor qui continue d'en prendre pour sa pérennité, à l'abri des regards indiscrets et/ou dans l'indifférence générale: les bûcherons coupent, les charbonniers fument - par deux fois notre équipée a pu humer le fumet de la meule camouflée, quelque part, là, dans le bush blessé sans égards... A peine quitté les pelouses riveraines invariablement tondues par les bovins comme un green de golf, l'herbe est inexistante, laissant à nu les sols sablonneux. Le paysage est gris, même les acacias ont du retard dans leur renaissance de saison. On croise les doigts pour que la prochaine mousson accorde un peu de répit à cette aire patrimoniale abandonnée à son sort précaire - nous savons bien qu'un jour, cette année ou dans dix à quinze ans l'impitoyable cycle sec sera de retour-, dans un pays écologiquement 'bouleversé', avec une population qui aura triplé depuis la dernière grande sécheresse... En embuscade, cyniques, les aigrefins de tous les horizons espèrent bien un jour, le moins tard, racheter la contrée pour une poignée d'arachides pour y faire de grands cercles à maïs irrigué bien visibles d'en haut, avec leur insolente verdure au milieu de l'aridité... Les satellites cartographient inlassablement la dépossession et la privatisation en marche des terres promises...

OISEAUX / 57 espèces cochées
MAMMIFÈRES / 3 espèces cochées

Vu:
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanus ssp. africanuslong-tailed cormorant)
  • Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), groupe de 5+ ind. levés de la forêt de tamarix immergés par le passage d'un busard des roseaux mâle
  • Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron)
  • Héron garde-bœuf (bubulcus ibis ssp. ibiscattle egret)
  • Aigrette ardoisée (egretta ardesiaca, black heron), ici et là dans les herbiers, quelques ind. solitaires + 4 ind. avec l'envol des ibis falcinelles
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret)
  • Grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchos, great egret)
  • Héron cendré (ardea cinereagrey heron) (cf. photo ci-dessous)
  • Héron pourpré (ardea purpurea ssp. purpurea, purple heron)
  • Ibis falcinelle (plegadis falcinellus, glossy ibis), groupe de 15+ ind. levés du marais par le passage d'un busard des roseaux femelle
  • Ibis sacré (threskiornis aethiopicus, sacred ibis), 1 ind. parmi les ibis falcinelles à l'envol
  • Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolor, fulvous whistling duck), 2 ind. en vol passant [H] + groupe de 19 ind. allant et venant au-dessus du N'Galam [amont de Tylla]
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), quelques vols peu fournis
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish eagle), 2 ind. dont un subadulte perché (cf. photos ci-dessous)
  • Milan parasite (milvus parasitusyellow-billed kite)
  • Busard des roseaux (circus a. aeruginosuswestern marsh harrier), 1 ind. mâle + 1 ind. femelle (cf. photo ci-dessous)
  • Aigle fascié (aquila spilogaster, african hawk eagle), 1 ind. immature (Lire ICI sur Ornithondar)
  • Francolin à double éperon (francolinus b. bicalcaratus, double-spurred francolin), plusieurs ind. ici et là - dont immature peu farouche en train de glaner (cf. photos ci-dessous)
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake), quelques ind. furtifs
  • Gallinule poule d'eau (gallinula chloropuscommon moorhen), quelques ind., en particulier à l'amont de la digue de Tylla [Ngalam du 2e marigot]
  • Talève sultane (porphyrio porphyrio ssp. madagascariensis, african swamphen), partout entre typhaies et herbiers, relativement peu farouches (cf. photos ci-dessous)
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanaafrican jacana)
  • Outarde de Savile (lophotis savilei, Savile's bustard), 1 ind. femelle surpris par le véhicule: se pose quelques secondes à quelques mètres puis redécolle vers le bas-fond tout proche
  • Échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt), 2 ind. en vol passant [H]
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus enegalensis, Senegal thick-knee), 2 + 2 + 2 ind. dérangés de dessous les buissons de tamarix par le passage de notre véhicule "tout terrain"...
  • Glaréole à collier (glareola pratincola ssp., collared pratincole), 2 ind. en vol passant [H]
  • Gravelot pâtre (charadrius p. pecuarius, Kittlitz's plover), 2 ind. en plumage nuptial [H] (cf. photo ci-dessous)
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus s. senegallus, african wattled lapwing), plusieurs couples ou duos (en tout une douzaine d'ind.), y compris avec les vanneaux éperonnés
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing), dont  un groupe important de plusieurs dizaines d'ind. [bord d'un bas-fond]
  • Chevalier sylvain (tringa ochropuswood sandpiper), 1 seul ind. [plaine herbeuse à l'est du H]
  • Sterne hansel (gelochelidon n. nilotica, gull-billed tern), 1 ind. [digue de Tylla]
  • Guifette moustac (chlidonias h. hybrida, whiskered tern), ~2 à 3 ind. [marais de Tylla]
  • Tourtelette d'Abyssinie (turtur abyssinicus, black-billed wood dove)
  • Tourterelle masquée (oena capensis sspcapensisNamaqua dove)
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis ssp. senegalensis, laughing dove)
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia senegalensis ssp. senegalensis, laughing dove)
  • Tourterelle vineuse (streptopelia vinacea, vinaceous dove), 1 ind. à l'abreuvoir [marigot n°2]
  • Coucal du Sénégal (centropus s. senegalensis, Senegal coucal), 1 + 1 ind.
  • Alcyon pie (ceryle r. rudis, pied kingfisher), 1 ind.
  • Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusilluslittle bee-eater), nombreux partout sur les pelouses riveraines: se perchent sur les bouses sèches des bovins !
  • Coliou huppé (à nuque bleue, urocolius m. macrourus, blue-naped mousebird), quelques vols groupés
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller), 1 ind. adulte au plumage somptueux [H] (cf. photo ci-dessous)
  • Huppe fasciée (upupa epops ssp. senegalensis, west african hoopoe), 2 ind. ensemble - cc local 
  • Calao à bec rouge (tockus kempi, western red-billed hornbill), 1 ind.
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark)
  • Hirondelle de rivage (riparia ripariacommon sand martin), impressionnante concentration au débouché du marigot de N'Guisset et dans le virage du Ngalam sur la transversale du 'H': des centaines et des centaines d'ind. peu à peu rejoints par des migrateurs remontant du sud, en fin d'après-midi... La nuée qui s'élève au-dessus des typhaies attire un busard des roseaux femelle et un pygargue vocifère qui se dissimulent au milieu des voltigeurs pour mieux surveiller les zones humides, en dessous... (cf. photos ci-dessous)
  • Hirondelle rustique (hirundo rusticabarn swallow), plusieurs passages de petits groupes S>N
  • Bergeronnette ibérique (motacilla iberiaeiberian wagtail), la seule ssp. visible sur zone
  • Traquet (motteux) du Groenland (oenanthe oenanthe ssp. leucorhoa, northern wheatear), 1  ind. femelle [croisement des pistes GDS-marigot de Khant nord]
  • Fauvette grisette (sylvia c. communis, common whithethroat), 1 ind. [clôture de branchages épineux au village de Tylla]
  • Fauvette orphée (sylvia hortensis, western orphean warbler), 1 ind. (peut-être deux) sur la dune boisée [entre 2e et 3e marigots]
  • Cisticole des joncs (cisticola juncidis ssp. uropygialis, zitting cisticola), 1 ind. en vol [H]
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike), très nombreuses ! (cf. photo ci-dessous)
  • Drongo brillant (dicrurus adsimilis ssp. divaricatus, fork-tailed drongo), 1 ind. en vol [au sud des GDS, marigot de Khant nord]
  • Piqueboeuf (buphage) à bec jaune (buphagus a. africanus, yellow-billed oxpecker), 2 ind. sur la croupe d'un âne (cf. photo ci-dessous)
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalisblack-headed weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea q. quelea, red-billed quelea), troupes volant d'arbuste en arbuste [marigot de Khant nord]

Ci-dessous, de haut en bas et de g. à d.: 2015 04 3, fin d'après-midi dans le 'H' des Trois-Marigots...
Talève sultane - Gravelots pâtres - Pie-grièche à tête rousse, mâle
Busard des roseaux femelle puis pygargue vocifère dans la nuée des hirondelles de rivage - Pygargue vocifère subadulte
Francolin à double éperon, juvénile - Piqueboeufs à bec jaune - Huppe fasciée sénégalaise
Héron pourpré à l'envol - Francolin à double éperon - Talève sultane
/ © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -






AUTRES:
  • Phacochère commun (phacochoerus africanus, common warthog), 60+ ind. de toutes les générations y compris un couple avec trois marcassins de l'année + 1 ind. mâle trouvé mort sous un arbuste - à l'évidence blessé puis perdu par les chasseurs... (cf. photos ci-dessous)
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), trois bandes de 8 à 15+ ind. chacune
  • Écureuil terrestre du Sénégal (xerus erythropusstriped ground squirrel), 1 ind.

Ci-dessous: 2015 04 3 fin d'après-midi, les phacochères dans le 'H' des Trois-Marigots...
Belles bacchantes, génuflexions, trottinettes et... boum ! mortellement blessé, perdu dans la brousse ! 
/ © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues