" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 12 mars 2015

12, dans la plaine balayée par l'harmattan et les Hommes

2015 03 12 9h du matin, l'harmattan et les camions dans la plaine alluvionnaire promise au tout-riz: les patas ne savent plus où se mettre !
/ © Photo par Frédéric Bacuez

* Plaine alluvionnaire du fleuve Sénégal: triangle Bango-Mboubeune-Taba Tache-

MATIN-
5h50-9h30.
A pied. Avec Moïse Guiré.
Temps: faible rosée puis vents d'harmattan rapidement dominants.

De Charybde en Scylla, aujourd'hui ! Surgissant de la nuit, comme dans le voisinage du fleuve il y a quelques jours (cf. ICI sur Ornithondar), la plaine alluvionnaire entre Lampsar et fleuve Sénégal apparaît dans sa cruelle désolation. Le cœur de la saison sèche encore plus sec suite à une calamiteuse saison des pluies ne fait que rajouter à la solitude qui prend soudainement l'étranger que je suis, greffier scrupuleux et impuissant depuis sept ans de la dégradation de cette partie du delta sénégalais: "mais qu'est-ce que je fiche ici ?", dans ce faux delta poussiéreux abandonné aux oniriques du développement mensonger et aux prédateurs de toutes les conditions sociales ! La plaine avait survécu aux margoulins du bois et du charbon, commandités par des chefaillons de villages limitrophes, avec parfois la complicité d'agents chargés de 'réguler' l'exploitation forestière... Les arbres de taille ont tous disparu, à l'exception de deux gonakiers - une espèce officiellement protégée-, orphelins d'une ripisylve inondable mise à sac en l'espace de quatre saisons. Une vie animale relictuelle se maintenait malgré les deux braconniers locaux de phacochères, de pélicans blancs ou de cigognes noires - ces grands oiseaux emblématiques étant des espèces protégées, aussi. Les casiers rizicoles artisanaux avaient un impact encore modéré sur la végétation environnante, tailladée, brulée et salopée de déchets plastiques par les 'producteurs' qui veillent et dorment in situ pendant la saison agricole. Et puis vint le consortium Eiffage & Co chargé de réhabiliter, reprofiler et nettoyer des kilomètres de siphons, émissaires et chenaux du delta, et de construire jusqu'au fleuve un grand canal à travers le Walo - les basses terres de la région du fleuve. Comblés les petits marais secrets, éradiqué le petit coin amoureux d'un couple de grues couronnées - une espèce en voie de disparition dans le delta-, isolés les bosquets d'arbrisseaux comme des reliques, aplanies les steppes de tamarix et de salicornes, offertes aux bourrasques de sable et aux remontées salines: le progrès est enfin arrivé. Les oiseaux iront voir ailleurs. Les patas, qu'on appelle parfois singes pleureurs, n'ont plus que leurs yeux pour pleurer, en effet, visiblement désemparés au milieu de cette plaine balafrée, balayée par la noria des camions et des machines à grand spectacle. Ornithondar reviendra bientôt sur ce grand bond vers l'émergence.

2015 03 12 8h45 du matin: ci-gît, sous le chantier, le site d'un couple de grues couronnées
- classées à la Liste rouge UICN des espèces en voie de disparition... / © Photo par Frédéric Bacuez



















OISEAUX / 27 espèces cochées, 3 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 1 espèce cochée

Vu:
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanuslong-tailed cormorant), 1 ind. esseulé à l'envol sur le site d'un ancien marais éradiqué par le grand chantier Eiffage & Co...
  • Bihoreau gris (nycticorax nycticoraxblack-crowned night heron), 1 ind. à la proue d'une pirogue amarrée [digue de Bango sur le Lampsar] (5h50)
  • Héron garde-bœuf (bubulcus ibiscattle egret), profite des retournements de terres par le grand chantier Eiffage & Co...
  • Spatule blanche (platalea leucorodia ssp. leucorodiaeurasian spoonbill), 2 ind. en vol S>N [par-dessus le petit marais 'secret' si riche avant... son éradication par les 'développeurs'...]
  • Milan noir (milvus migrans migrans, black kite), 1 ind. immature au-dessus du grand canal d'Eiffage & Co
  • Faucon pèlerin (falco peregrinus ssp., peregrine falcon), 2 ind. en pleine dispute aérienne avec force cris [au-dessus du bas-fond encore épargné derrière les casiers rizicoles du Lampsar]
  • Francolin à double éperon (francolinus bicalcaratus, double-spurred francolin), 1 ind. aperçu par Moïse Guiré [au nord du grand canal]
  • Echasse blanche (himantopus himantopus ssp. himantopus, black-winged stilt), ~3 ind. dans de nouveaux casiers rizicoles en eau, vus par Moïse Guiré
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), ind. au bord du grand canal d'Eiffage & Co
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus senegallus ssp. senegallus, african wattled lapwing), 2 ind. vus par Moïse Guiré [près du grand canal]
  • Bécasseau minute (calidris minuta, little stint), 4 ind. en vol au-dessus du grand canal d'Eiffage & Co
  • Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, Senegal coucal), 1 ind. [bas-fond épargné, près de trois chevaux au pâturage
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus ssp. climacurus, long-tailed nightjar), 1 ind. entraperçu à l'aube [digue de Mboubeune]
  • Alcyon pie (ceryle rudispied kingfisher)
  • Guêpier nain (merops pusillus, little bee-eater), 1 seul ind. vu par Moïse Guiré [au nord du grand canal]
  • Coliou huppé (à nuque bleue, urocolius macrourus, blue-naped mousebird), notamment dans un bosquet de salvadora persica, à l'aube [digue de Mboubeune] + 5 ind. par-dessus le grand canal [au nord de la ripisylve à gonakiers]
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark)
  • Hirondelle de rivage (riparia ripariacommon sand martin), chassant partout, dès le lever du jour, en particulier au-dessus des jachères rizicoles et du grand canal d'Eiffage & Co
  • Hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), en vols S>N plusieurs ind. chassant au-dessus des jachères rizicoles dès le lever du jour
  • Hirondelle rousseline (cecropis daurica ssp. rufula, red-rumped swallow), 1 ind. parmi les hirondelles de rivage, chassant au-dessus du grand canal d'Eiffage
  • Bergeronnette printanière (motacilla flava, yellow wagtail), dizaines d'ind. de la race flava (dont ind. mâles prénuptiaux) sur les digues de terre du grand canal d'Eiffage & Co
  • Fauvette passerinette (sylvia cantillans, subalpine warbler), 1 ind.
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia), 1 ind.
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike), 1 + 1 ind. (au moins)
  • Pie-grièche méridionale (lanius meridionalis ssp. elegans, southern grey shrike), 1 + 1 + 2 ind.: impossible de savoir s'il s'agit de sujets locaux ou d'hivernants venus du Sahara (cf. photo ci-dessous)
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalisblack-headed weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea)
 
 Ci-dessous: 2015 03 12 matin sur le site du canal creusé dans la plaine alluvionnaire...
A g., pie-grièche méridionale, probable elegans - A d., hirondelles de rivage chassant et migrant
/ © Photos par Frédéric Bacuez
 

Entendu:
Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata) / Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis) / Vanneau éperonné (vanellus spinosus) / Francolin à double éperon (francolinus bicalcaratus) / Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus) /

AUTRES:
  • Patas 'singe rouge' ('singe pleureur', erythrocebus patas, patas monkey), 2 ind. visiblement perturbés par le grand chambardement alentour (camions, grues, caterpillars, arasement du paysage !) (cf. photo en haut de notule)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues