" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 21 janvier 2014

21, réserve du Ndiaël: les nympheas du Nyéti Yone

2014 01 21 16h20, anserelle naine mâle sur le Nyéti Yone tapissé de nympheas. Réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël / © Photo par Frédéric Bacuez

* Réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël (RSAN) -

(10h)10h35-18h20(19h15)-
En véhicule 4x4. 54,5 kilomètres de pistes et de hors-piste (sortie sur N2 à 21 km au nord de Ross-Bethio)
Avec Alix & Daniel Mignot. Et François.
Temps: ciel bleu, températures fort clémentes - un peu plus de 'particules' à partir de Ross-Bethio, avec quelques bourrasques de sable dans les steppes du Ndiaël

Nouvelle exploration du Ndiaël, aujourd'hui - 46 500 hectares, tout de même, dont 20 000 hectares pour la seule cuvette. Quelques semaines après notre visite à la Grande mare asséchée au sud (10 000 hectares), la traversée des brousses tigrées à l'est, la reconnaissance des marigots et des bas-fonds de la zone-tampon cynégétique au sud et au sud-est, nous voilà au coeur de la réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël (RSAN)*1, créée en 1965, bien avant l'établissement du parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD, 1971 et 1975), à quelques encablures d'ici: via les steppes occidentales du complexe nous gagnons le cours d'eau de Nyéti Yone dont nous allons longer les berges, toute la journée du sud vers le nord, des confins de la cuvette aux lisières du 'projet' Senhuile-Sénéthanol*3 - tous les deux à nu...

Au régime sec

Le Ndiaël a été délaissé durant des décennies, sacrifié sur l'autel d'un développement deltaïque qui n'avait pas d'autre ambition que d'arrêter la remontée saisonnière de la langue salée vers l'amont du fleuve Sénégal et que de promouvoir la seule riziculture - les deux allant de pair. Pour ce faire, outre la construction d'un barrage anti-sel à Diama (1985), dès les années 70 de l'autre siècle on a canalisé le fleuve comme on le fit ailleurs avec le Rhône français, détourné les eaux de la crue de mousson vers l'unique satisfaction des nécessités agricoles, et enfin bloqué les marigots qui déversaient les surplus aquifères du lac de Guier vers la cuvette du Ndiaël et les Trois-Marigots. Il fallait conserver l'eau pour les exploitations de canne à sucre au nord du lac, et pour le grand collecteur souterrain qui achemine l'essentiel de l'eau consommée à Dakar (65%), à plus de 300 kilomètres au sud. Victimes collatérales de ces choix un brin mégalomanes: les éleveurs - des Peuhls, ça ne compte pas. Et la faune, notamment les oiseaux d'eau et les migrateurs... Et surtout un profond bouleversement, presque inégalé dans le monde, des écosystèmes d'une région de 4500 kilomètres carrés. Avec à la clé, quand les Hommes jouent aux apprentis-sorciers avec la nature, une série de désastres souvent irrémédiables, aggravés par vingt-cinq années de baisse pluviométrique et de sécheresses larvées.

Une réhabilitation poussive*2

En 1995 une première tentative de remise eau du bassin du Ndiaël est effectuée, sans suite. Plusieurs financements et projets de réhabilitation finissent le plus souvent dans des 'activités' sans effet sur les tristes réalités du site. La zone est en très grande partie colonisée par des campements d'éleveurs et plus de 40 000 têtes de bovins parcourent les steppes en direction des rares points d'eau qui perdurent après la saison des pluies. Aucune partie de la réserve n'est sanctuarisée. La faune a depuis longtemps été exterminée et les importantes concentrations de cigognes blanches (ciconia ciconia) et de spatules blanches (platalea leucorodia) observées ici dans les années 60 et 70' du siècle passé ne sont plus que souvenirs. Si le site dument répertorié comme d'importance internationale par plusieurs conventions reste inscrit à la liste de Ramsar des hotspots humides (depuis 1977) il rejoint aussi le Registre de Montreux des sites mondiaux les plus menacés (en 1990).

" Sous composante 1.2 Aménagement de la réserve du Ndiael et de Nietty 
Yone. Elle concerne : i) le curage du Yetti Yone sur 13 km; ii) la réalisation 
d’un nouvel ouvrage à la place de l’ouvrage Alain, d’un ouvrage de 
franchissement vanné à Bélél Mbaye et d’un ouvrage de chasse en aval de la 
Grande mare du Ndiael; iii) la réalisation d’un axe de navigation de 7 Km 
avec un endiguement de 1 à1,5 m de part et d’autre du chenal; iv) 
l’aménagement de 2 nichoirs, v) le reprofilage de 40 ha de cuvettes ; vi) la 
construction de 2 débarcadères et d’une piste d’accès de 7 km ; vii) la 
réhabilitation et la construction d’infrastructures de surveillance de la réserve 
dont 1 poste de commandement, 3 postes de garde et 3 miradors. "
- In Plan de gestion environnementale et sociale 
du Projet de restauration des fonctions socio-
écologiques du lac de Guiers - PREFELAG / Rapport final, mars 2013 


Les nympheas recouvrent le Nyéti Yone

Au début de ce siècle, devant la dégradation accélérée du Ndiaël, les 37 villages et hameaux riverains du site se regroupent en une association inter-villageoise visant à défendre non seulement l'entité protégée mais aussi leurs activités d'élevage au sein même de la 'réserve spéciale'... elle-même convoitée par les agro-businessmen (Lire bientôt sur Ornithondar). L'Etat se décide enfin à (ré)installer une petite équipe d'agents forestiers (un Poste de commandement est en construction); des travaux de curage de quelques dépressions et la revitalisation sur une quinzaine de kilomètres du principal cours d'eau, le Nyéti Yone, sont enclenchés (cf. ci-dessus): le marigot est nettoyé de ses typhaies et le plan d'eau est désormais couvert de nénuphars, propices au retour des anserelles (nettapus auritus) et des grèbes (trachybaptus ruficollis), des gallinules (gallinula sp.) et des talèves (porphyrio porphyrio), des râles (amaurornis flavirostra) et des jacanas (actophilornis africanus), et même de quelques anhingas (anhinga rufa). Quelques mares sont progressivement remises en eau, très progressivement, au sud-ouest et au nord de la réserve, grace aux réaménagements et à la réouverture du principal exutoire de la cuvette de Ndiaël, alimenté par le lac de Guier. Nous avons même le plaisir de découvrir l'érection d'un mirador tout de ciment sur sa butte de terre, au-dessus d'un marais aux limites septentrionales de la zone, au seuil du village de Yowré. L'ouvrier qui y attendait, ce soir, la livraison de fers pour parachever l'ouvrage nous a assuré que "les hippopotames" sont "nombreux", dans le coin... Ouais ouais ouais... Mais où ça ? A l'évidence pas du coin, le maçon "wolof, étranger comme vous [nous]", ici dans ces lieux perdus...

*1 Voir: Birdlife.org/datazone/Ndiaël
*2 Voir: Compact Sénégal / Réserve spéciale de faune du Ndiaël
*3 Lire l'excellent article de Farmlandgrab.orgRéserve naturelle de biocombustibles (2013 05 18)

2014 01 21, sur les berges du Nyéti Yone couvert de nympheas: âne blanc et oies-armées de Gambie / © Photo par Frédéric Bacuez




















OISEAUX / 85+ espèces 'cochées', 3 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 2 espèces 'cochées'
REPTILES / 1 sp. entendue

Vu:
  • Grèbe castagneux (trachybaptus ruficollislittle grebe), au moins 1 + 4 ind. 
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), ~45 ind. cerclant [au sud-ouest du Ndiaël]
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), quelques ind. en solo
  • Anhinga (roux) d'Afrique (anhinga rufa, african darter), 1 ind., femelle ad. perchée sur arbre riverain [Nyéti Yone]
  • Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), 1 ind. immature/subadulte s'envole d'un arbre riverain [du Nyéti Yone]
  • Héron strié (butorides striata, green-backed heron), 1 ind. s'envole des rives du cours d'eau [Nyéti Yone]
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron), quelques ind. en solo
  • Héron garde-boeuf (bubulcus ibiscattle egret)
  • Aigrette ardoisée (egretta ardesiaca, black heron), 2 ind. en vol N>S [Nyéti Yone]
  • Aigrette garzette (egretta garzettalittle egret
  • Grande aigrette (egretta alba, great egret)
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron), dont 12+ ind. stationnés à la mare SO [remise en eau via le Nyéti Yone]
  • Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron), 3 ind. [Nyéti Yone]
  • Cigogne noire (ciconia nigrablack stork), 2 ind. au repos sur un îlot de la mare SO remise en eau via le Nyéti Yone, au milieu des ouettes et des hérons cendrés
  • Ibis sacré (threskiornis aethiopicus, sacred ibis), 1 ind. en vol N>S [observatoire en construction, mare de Yowré]
  • Spatule blanche (d'Europe, platalea leucorodia, eurasian spoonbill), ~120 ind. stationnés [mare SO remise en eau via le Nyéti Yone]
  • Spatule d'Afrique (platalea alba, african spoonbill), quelques ind. au milieu des spatules blanches - 4+ ind. identifiés
  • Ouette d'Egypte (alopochen aegypticaegyptian goose), 104+ ind. au repos [mare SO remise en eau par le Nyéti Yone]
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus gambensis, spur-winged goose), 14 ind. sur la berge du Nyéti Yone puis nageant et plongeant au milieu des nénuphars pour en arracher les tiges + 9 ind. sur la mare NE [du Nyéti Yone, proche de Yowré], faisant de même
  • Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolor, fulvous whistling duck), au moins 2 ind., vus à l'envol [mare du Nyéti Yone près de Yowré]
  • Anserelle naine (nettapus auritus, african pygmy goose), bien présentes - le plus souvent par cc (observé au moins deux dizaines d'ind. dont deux ind. en vol pénétrant dans la frondaison d'un arbre riverain) tout au long du Nyéti Yone, tout particulièrement sur les plans d'eau couverts de nympheas sp. au milieu desquels les anserelles ne sont pas toujours faciles à remarquer...
  • Canard souchet (anas clypeata, northern shoveler), ~4 à 6 ind. [mare SO remise en eau par le Nyéti Yone]
  • Sarcelle d'été (anas querquedula, garganey), ~deux dizaines sur la mare NE [du Nyéti Yone, près de Yowré] - dont 13 ind. bien observés (mâles et femelles)
  • Fuligule nyroca (aythya nyroca, ferruginous duck), 6 ind. [mare SO remise en eau par le Nyéti Yone]
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 1 ind. perché sur un arbre immergé [mare NE du Nyéti Yone, près de Yowré]
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), 1 ind. perché + 2 + 2 ind. ad. + 1 ind. immature [Nyéti Yone] + 1 ind. en vol bas au-dessus de la mare NE [proche de Yowré, du Nyéti Yone]
  • Busard cendré (circus pygargus, Montagu's harrier), 4 ind. - dont une femelle bien observée en toute fin d'après-midi (18h) [steppe NO du Ndiaël]
  • Busard des roseaux (circus aeruginosus, western marsh harrier), 1 ind. femelle ad. au sol [mare SO remise en eau via le Nyéti Yone] + 1 ind. juvénile/immature [même zone] + 1 ind.
  • Faucon crécerelle (falco tinnunculus ssp. tinnunculus, common kestrel), 1 ind. chassant près du sol [mare SO alimentée via le Nyéti Yone]
  • Caille des blés (coturnix coturnix, common quail), 1 ind. levé sur quelques mètres et jamais retrouvée à pied !...
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake), présent ici et là [tout au long du Nyéti Yone]
  • Gallinule poule d'eau (gallinula chloropus, common moorhen), bien présentes [tout au long du Nyéti Yone]
  • Talève sultane (porphyrio porphyrio ssp. madagascariensis, african purple swamphen), assez nombreuses sur le Nyéti Yone, et tout particulièrement dans les herbiers marécageux au nord du cours d'eau
  • Grue couronnée noire (balearica pavonina ssp. pavonina, western africa black crane), 2 ind. en cc: parade nuptiale dans les herbiers [derrière la mare SO remise en eau via le Nyéti Yone]
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanus, african jacana), particulièrement nombreux [sur le Nyéti Yone]
  • Echasse blanche (himantopus himantopus, black winged stilt)
  • Avocette élégante (recurvirostra avosetta, pied avocet), 25+ ind. [mare SO remise en eau via le Nyéti Yone]
  • Limicoles sp. indéterminées, centaines d'ind. sur les vasières de la mare SO remise en eau via le Nyéti Yone
  • Gravelot à collier interrompu (charadrius sp.)
  • Gravelot pâtre (charadrius pecuarius, Kittlitz's plover) sur vasières de la mare SO remise en eau [via le Nyéti Yone]
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus senegallus, african wattled lapwing), 2 + 1 ind.
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing)
  • Bécasseau minute (calidris minuta, little stint)
  • Bécasseau cocorli (calidris ferruginea, curlew sandpiper), au moins 2 ind. [mare SO remise en eau via le Nyéti Yone]
  • Chevalier aboyeur (tringa nebulariacommon greenshank)
  • Chevalier sylvain (tringa glareolawood sandpiper)
  • Sterne hansel (gelochelidon niloticabilled-gull tern), 1 ind. à la mare SO [remise en eau via le Nyéti Yone]
  • Sterne caspienne (sterna caspia, caspian tern), 1 seul ind. [Nyéti Yone nord]
  • Ganga à ventre brun/châtain (pterocles exustuschestnut-bellied sandgrouse), vol de ~6 ind. au loin
  • Tourterelle masquée (oena capensisNamaqua dove)
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia senegalensislaughing dove)
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensislaughing dove)
  • Tourterelle rieuse (streptopelia roseogrisea, african collared dove), 3 ind. en vol
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon)
  • Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus, long-tailed nightjar), 2 + 2 ind.  levés [ripisylve du Nyéti Yone]
  • Martin-chasseur à tête grise (halcyon leucocephala, grey-headed kingfisher), 1 ind. [ripisylve du Nyéti Yone] {vu par Daniel}
  • Guêpier nain (merops pusillus, little bee-eater), 2 + 1 ind., seulement
  • Coliou huppé (à nuque bleue, urocolius macrourusblue-naped mousebird)
  • Calao à bec rouge (tockus kempiwestern red-billed hornbill), quelques ind.
  • Pic (ponctué) à tâches noires (campethera punctuligera, fine-spotted woodpecker), 1 ind. en vol passant [brousse arborée proche d'un bas-fond à sec mais bien en herbes]
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark)
  • Moinelette à oreillons blancs (eremopteryx leucotischestnut-backed sparrow lark)
  • Hirondelle de rivage (riparia ripariacommon sand martin)
  • Hirondelle rustique (hirunda rusticabarn swallow), seulement quelques ind.
  • Bergeronnette grise (motacilla albawhite wagtail), 1 ind. [gué sur le Nyéti Yone]
  • Bergeronnette printanière (motacilla flavayellow wagtail)
  • Bergeronnette ibérique (motacilla iberiaespanish wagtail) [bords du Nyéti Yone et marais adjacents]
  • Pipit à dos uni (anthus leucophrys, plain-backed pipit), 1 + 1 ind. en vol
  • Traquet motteux (oenanthe oenanthenorthern wheatear)
  • Agrobate podobé (cercotrichas podobé, black scrub robin), 1 ind. [berges du Nyéti Yone]
  • Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenus, sedge warbler), 2 ind. [herbes aquatiques riveraines du Nyéti Yone]
  • Passereau indéterminé (probable gorgebleue à miroir, luscinia svecica), au moins 2 ind. fuyant dans les herbiers [mare NE près de Yowré, alimentée par le Nyéti Yone]
  • Hypolaïs obscure (hippolais opaca, western olivaceous warbler), 1 ind. [berges boisées du Nyéti Yone]
  • Fauvette sp. indéterninée (sylvia sp.), 1 + 1 ind.
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia), 2 ind. [berges boisées du Nyéti Yone]
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius senator ssp. senator, woodchat shrike)
  • Choucador à oreillons bleus (lamprotornis chalybaeus, greater blue-eared starling)
  • (Buphage) Piqueboeuf à bec jaune (buphagus oxpecker, yellow-billed oxpecker), 2 ind. sur  l'un des trois ânes qu'ils suivent
  • Moineau doré (passer luteus, sudan golden sparrow)
  • Alecto à bec blanc (bubalornis albirostris, white-billed buffalo weaver)
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalis, black-headed weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelared-billed quelea)
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), 1 ind. mâle
  • Astrild-caille à face noire (ortygospiza atricollis, black-faced quailfinch), 3 ind. en vol
  • Capucin bec-d'argent (euodice cantans, african silverbill), petite troupe [en limite de la RSAN]
Entendu:
Martin-chasseur strié (halcyon chelicuti, striped kingfisher), 1 ind. chanteur / Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher) [Nyéti Yone] / Coliou huppé (à nuque bleue, urocolius macrourus) / Fauvette indéterminée (sylvia sp.) /

AUTRES:
  • Phacochère commun (phacochoerus africanus, common warthog), groupe de 8 ind. en fin d'après-midi [nord du Ndiaël]
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), groupe familial de ~20+ ind. - dont un mâle impressionnant (cf. photo ci-dessous) [Ndiaël sud-ouest]
1 crane de phacochère au bord du Nyéti Yone
Traces, labours et empreintes: phacochères communs, mangoustes ichneumon, chacal doré

Entendu:
Varan du Nil (varanus niloticus), 1 ind. juvénile fuyant dans les herbiers riverains [Nyéti Yone] /

2014 01 21 11h30, patas mâle adulte couvrant la fuite de son clan. Réserve naturelle du Ndiaël / © Photo par Frédéric Bacuez



























* Route nationale N2 -
SOIR-
Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), 150+ ind. levés vers Toddé [à l'est du pont de Ndiaowdoune sur le Ngalam] / Milan noir (milvus migrans migrans, black kite), 1 ind. (soir) + 2 ind. (matin) / 
Et des centaines de milliers de mange-mil en vols ondulants du soir - travailleurs à bec rouge (quelea quelea) et moineaux dorés (passer luteus) [dans la région de Ross-Bethio]
MATIN-
Sterne hansel (gelochelidon nilotica), quelques ind. au-dessus des labours / Coliou huppé (à nuque bleue, urocolius macrourus), 4 ind. [vers Ndiongué]
Écureuil terrestre du Sénégal (xerus erythropusstriped ground squirrel), 1 ind. [avant Pont Gendarme] /

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues