" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 2 décembre 2013

2, mangeuses d'hommes: Argiope lobée et Néphile du Sénégal

 Néphile du Sénégal, femelle et juvéniles dans la toile, brousses de Toddé
2013 11 18 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Delta du fleuve Sénégal: Walo et Diéri -

Néphiles du Sénégal 2013: pas une grande année !

A peine arrivé à Dakar, on m'avait prévenu: les Néphiles du Sénégal (nephila senegalensis, banded-legged golden silk orb-weaver, cf. photos ci-après et en haut de notule) ne sont pas au rendez-vous, cette année ! Les grandes araignées et leurs vastes toiles dans lesquelles on se prend à tous les coups en brousse ne sont pas légion, en effet... Certaines années, après que la mousson s'est repliée sur le Golfe de Guinée, certains bons coins du Walo comme du Diéri sont quasiment impraticables tant les toiles et leurs spectaculaires araignées obstruent le cheminement au milieu des arbustes où les fileuses tendent leurs immenses filets ! Car on ne le sait pas toujours: si les Néphiles, bien que déjà volumineuses, ne sont pas les plus impressionnants et 'terrifiants' des arthropodes, elles construisent en revanche les plus vastes toiles au monde: plus d'un mètre de diamètre ! C'est une variété de Néphile d'Afrique australe qui en effet tient le record mondial de la plus grande toile ! Ici comme là-bas, les filins (sic!) qui tirent et tiennent l'immense attrape-tout à faible hauteur sont si solides que la main de l'Homme peine à les casser ! Si d'aventure, comme c'est le cas pour les gens d'Ornithondar, les passants infortunés se prennent dans la toile, il est préférable d'être deux, et d'abandonner toute prétention ornithologique pendant quelques minutes, pour s'extirper de ce linceul très attachant... Heureusement que nos élégantes Néphiles sont inoffensives, voire fort timides, et quelles se contentent de la puissance de leur architecture pour se défendre et... se faire un riche garde-manger, de tous les insectes ailés y compris les cétoines... Pas de ce genre de problème, cette année, en brousse: peu de toiles, peu d'araignées adultes... En revanche, elles ont été prolifiques: les toiles portent beaucoup de petites araignées qui feront, l'an prochain, de bien nombreuses et jolies Néphiles sénégalaises, inch'Allah...

Ci-dessous: 
Néphiles du Sénégal dans les brousses de Toddé 
2013 11 14, 18 & 23 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les images pour les agrandir -




Chez les Néphiles (ci-dessus) comme chez les Argiopes (ci-dessous), 
les femelles sont bien plus grosses que les mâles - serviles et soumis, tenus à l'écart dans une autre toile, 
le plus souvent finissant émasculés, empaquetés et dévorés par leurs conjointes !...

Argiope lobée femelle au coeur de sa toile avec remarquables stabilitum
dans les brousses de Toddé 2013 11 18 / © Photo par Frédéric Bacuez

Festons et damier de l'Argiope femelle

Autres toiles d'une robustesse à toute épreuve, celles de l'Argiope lobée (Argiope soyée, argiope lobata, tiger spidercf. photo ci-dessus), une magnifique araignée également noire-jaune-blanche et dont les femelles, là aussi bien plus grandes que les mâles, possèdent sur les flancs de l'abdomen d'étranges festons caractéristiques. Moins fréquentes que les Néphiles, les Argiopes installent leurs toiles, très entretenues - révisées au milieu de chaque nuit !- dans des endroits cependant moins ouverts que les biotopes à Néphiles. On trouvera plus facilement les toiles rondes de l'argiope dans les taillis épais, des bosquets densément peuplés, moins sujets au passage des animaux et des Hommes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues