" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 14 novembre 2013

14, Toddé 1/2: 'hotspot' aux portes de la ville...

2013 11 14 15h40, phacochères dans les marais de Toddé / Photo par Frédéric Bacuez

* Du marigot de Khant au marais de Toddé (aire communautaire des Trois-Marigots) -

6h-17h.
Du marigot de Khant aux marais de Toddé via la brousse interdunaire entre les deux cuvettes aquatiques.
A pied. Avec Moïse Guiré.
Temps: caniculaire de 12h45 à 14h45... Et l'ombre est chiche, sous les arbres de la brousse sahélienne !... 

Ci-dessous: 9h du matin dans la brousse... 
2013 11 14 entre Khant et Toddé / Photo par Frédéric Bacuez


Retour saisonnier à Toddé, le quatrième marigot des... Trois-Marigots... En fait, il s'agit d'un marais temporaire qui recueille à la fois les écoulements pluviaux des dunes proches et le débordement saisonnier de la rivière Ngalam limitrophe. C'est le premier plan d'eau qui ouvre l'aire communautaire mise en réserve patrimoniale au profit de ses villages et dans un but de gestion rationnelle de l'environnement: vaste programme... Il faut reconnaître que c'est l'une des rares zones du delta sénégalais dont le couvert végétal, tant herbacé qu'arboré, n'a pas été dilapidé par des décennies d'incurie et de prédation au jour le jour... Certaines parties de l'aire sont attribuées à l'élevage et au pacage, d'autres à la collecte fourragère - c'est le cas de Toddé, la plus proche de la ville (villages de Sanar et de Ngallèle, banlieues saint-louisiennes) et de la route nationale (N2) qui monte vers la frontière mauritanienne-, les zones les plus reculées étant amodiées au profit de l'exploitation cynégétique (Ranch de Bango).
Plus vaste, à mon goût plus 'authentique' et sauvage que le parc national du Djoudj (PNOD), l'aire des Trois-Marigots est moins courue et surtout plus difficile: il faut y circuler à pied pour pouvoir y observer des raretés improbables au Djoudj, réputé d'abord pour le nichoir des pélicans et l'époustouflant rassemblement hivernal de canards sur son Grand Lac. Ici, en pleine brousse des Trois-Marigots, pourtant à proximité de Saint-Louis, c'est le seul endroit du delta sénégalais où j'éprouve réellement les sensations d'être en Afrique subsaharienne: l'atmosphère, les sons, les bruissements, les odeurs, l'ondulation des herbes, les bosquets d'arbres aux troncs biscornus (salvadora persica, prosopis africana, balanites aegyptiaca, ziziphus mauritaniaacacias sp.) qui ponctuent des collines dunaires piquetés d'euphorbes (euphorbia balsamifera) pour le coup plus sahéliennes, tout me rappelle cette brousse que j'ai connue dans les pays de savane, plus au sud, plus à l'est...


Si Ornithondar a pu identifier sur les Trois-Marigots proprement dits quelques espèces d'oiseaux devenues rares ailleurs dans le nord du Sénégal, ou jusqu'alors jamais identifiées ici, c'est à Toddé que nous avons connu les plus belles surprises: en 2011, découverte in situ d'un hivernant juvénile d'aigle de Bonelli (aquila fasciata), le rapace le plus rare d'Europe; vu sur place également, deux turnix à ailes blanches (de Meiffren, ortylexos meiffrenii), partout devenu rarissime; et aujourd'hui, cerise(s) sur le gâteau, pas moins de trois espèces emblématiques de la raréfaction des grandes espèces partout au Sahel: un aigle ravisseur (aquila rapax belisarius), réputé le plus commun des grands rapaces, avec le pygargue vocifère, il y a encore quarante ans; puis une outarde de Savile (lophotis savilei), certes la moins rare de toutes les outardes, mais déjà éradiquée de bien des régions du Sénégal et de l'Afrique soudano-sahélienne; et enfin, pour parachever une journée d'exception: une outarde de Denham (neotis denhami ssp. denhami), le sixième plus grand oiseau d'Afrique de l'ouest avec l'outarde arabe (ardeotis arabs ssp. stieberi) et la grue couronnée - après le marabout, le jabiru, le serpentaire, le héron goliath et nos deux espèces de pélicans-, et surtout le plus rare depuis l'éradication dans la nature de l'autruche à cou rouge et la quasi disparition en Afrique de l'Ouest du serpentaire...

2013 11 14 13h35, à quelques encablures de l'université Gaston Berger (UGB) de Sanar,
 couple de grues couronnées au marais de Toddé
/ Photo par Frédéric Bacuez

OISEAUX / 72 espèces 'cochées', 3 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 2 espèces 'cochées', 1 sp. entendue
REPTILES / 1 espèce 'cochée'
AUTRES / 4 espèces 'cochées' + odonates et poissons indéterminés

Vu:
  • Grèbe castagneux (trachybaptus ruficollis ssp. capensis, little grebe), 1 ind. [marigot de Khant]
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), 7 ind. (11h) + 125 ind. (~14h), pompant et cerclant [Toddé/Ngalam]
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), essentiellement juvéniles
  • Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron), quelques ind. locaux, en plumage postnuptial
  • Héron garde-boeufs (bubulcus ibis, cattle egret), accompagnant ânes et bovins
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret)
  • Aigrette ardoisée (egretta ardesiaca, black heron), 1 ind. en vol [Toddé>Khant] 
  • Grande aigrette (egretta alba, great egret), dont ~10 ind. pêchant ici et là [au marais de Toddé]
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron)
  • Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron) [marigot de Khant et marais de Toddé, perchés ou au milieu des herbes aquatiques]
  • Spatule blanche (platalea leucorodia, eurasian spoonbill), groupe de 24 ind. (pour moitié d'immatures), au reposoir dans l'eau au bas de Toddé, en vol vers le NE à 15h30
  • Oie-armée de Gambie (plectropterus gambensis, spur-winged goose), ind. solitaires ou par trois en vol [Toddé>Khant] + groupe de 14 ind. à l'envol [marais de Toddé], essentiellement des juvéniles/immatures et femelles
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), dont un envol de 50 ind. [marigot de Khant] dérangés par un pêcheur relevant son filet dormant dans les herbiers du lac
  • Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolor, fulvous whistling duck), 2 ind. au milieu des dendrocygnes veufs [marigot de Khant]
  • Canard souchet (anas clypeata, northern sholever), 2 ind. s'envolant avec les dendrocygnes [marigot de Khant]
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 4 à 5 ind. dont: un juvénile avec primaires manquantes à l'aile droite + deux ind. juvéniles/immatures volant ensemble (avec quelques piaulements cependant) à Toddé (l'un est bagué à la tarse droite, Lire ICI sur Ornithondar et ICI sur Kielder Ospreys) + un ind. adulte (également bagué mais à la tarse gauche - obs. en cours d'analyse, Voir ICI sur Ornithondar)
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), 4 à 5 ind. - dont ind. plus petit, immature suivant trois adultes, à la queue-leu-leu
  • Busard des roseaux (circus aeruginosus, western marsh harrier), 2 ind. au Khant + 3 ind. à Toddé - dont une femelle adulte chassant loin du marais, dans les herbes jaunies de la savane
  • Circaète Jean-Le-Blanc (circaetus gallicus, short-toed snake eagle), 1 femelle perchée puis cerclant au-dessus de la brousse [entre Khant et Toddé]
  • Aigle ravisseur (aquila rapax ssp. belisarius, tawny eagle), 1 ind. adulte de phase sombre, en chasse [marais de Toddé]
  • Faucon crécerelle (falco tinnunculus ssp. tinnunculus, common kestrel), 1 ind. [brousse entre Khant et Toddé]
  • Faucon à cou roux (falco ruficollis, red-necked chicquera), 1 ind. poursuivant un balbuzard pêcheur [entre Toddé et Khant]
  • Francolin à double éperon (francolinus bicalcurus, double-spurred francolin), assez bonne distribution sur zone: plusieurs poursuites (nuptiales ?)
  • Grue couronnée noire (balearica pavonina ssp. pavonina, western black-crowned crane), au moins 3 couples en parade (pré)nuptiale [1 à Khant; 2 à Toddé] + 1 ind. solitaire en vol [entre Toddé et Khant]
  • Outarde de Savile (lophotis savilei, Savile's bustard), 1 ind. levée [brousse d'euphorbes au-dessus du Khant] (Voir ICI et ICI sur Ornithondar)
  • Outarde de Denham (neotis denhami, Denham's bustard), 1 mâle adulte [colline d'euphorbes au-dessus de Toddé] (Voir ICI sur Ornithondar)
  • Échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt), 1 + 1 ind. [Toddé]
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee), 2 ind. à l'ombre d'un prosopis africana
  • Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus senegallus, african wattled lapwing), 2 ind. [Toddé]
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing)
  • Barge à queue noire (limosa limosa, black-tailed godwit), groupe de 11 ind. en vol au-dessus de Toddé
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff), 3 ind. en vol + 1 + 1 ind. solitaires dans le marais [Toddé]
  • Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greeshank)
  • Sterne caspienne (sterna caspia, caspian tern), 1 ind. en vol [Toddé>Khant]
  • Sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern)
  • Ganga à ventre brun (pterocles exustus, chestnut-bellied sandgrouse), 3 ind.
  • Tourtelette d'Abyssinie (turtur abyssinicus, black-billed wood dove)
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove)
  • Tourterelle masquée (oena capensis, Namaqua dove)
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove)
  • Martinet des palmes (cypsiurus parvus, african palm swift), 2 ind. [Toddé]
  • Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher)
  • Guêpier nain (merops pusillus, little bee-eater)
  • Guêpier de Perse (merops persicus ssp. chrysocercus, blue-ckeeked bee-eater)
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller), 1 ind. juvénile en vol
  • Huppe fasciée ssp. epops (upupa epops, eurasian hoopoe), 1 ind. [hameau de Toddé]
  • Calao à bec rouge (tockus kempi, western red-billed hornbill)
  • Barbican de Vieillot (lybius vieilloti, Vieillot's barbet), 1 ind. [Toddé]
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensis, crested lark)
  • Moinelette à oreillons blancs (eremopterix leucotis, chestnut-backed sparrow lark), 1 mâle
  • Hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin)
  • Bergeronnette printanière (motacilla flava, yellow wagtail)
  • Pipit sp. indéterminée (anthus sp., pipit sp.), 2 ind. en vol [Toddé]
  • Bulbul des jardins (pycnonotus barbatus ssp. inornatus, common bulbul), 3 ind. [Toddé]
  • Traquet motteux (oenanthe oenanthe, northern  wheatear), 3+ ind.
  • Agrobate podobé (cercotrichas podobe, black scrub robin), 1 ind.
  • Traquet brun (myrmecocichla aethiops, northern anteater chat), 3 + 3 + 2 ind.
  • Pouillot véloce (phylloscopus collybita, common chiffchaff)
  • Fauvette passerinette (sylvia cantillans, subalpine warbler)
  • Fauvette grisette (sylvia communis, common whitethroat), 1 ind.
  • Cisticole des joncs (cisticola juncidis ssp. uropygialis, zitting cisticola)
  • Cisticole du désert (cisticola aridulus, desert cisticola), au moins 1 ind. dans la brousse [entre Khant et Toddé]
  • Pririt (Batis) du Sénégal (batis senegalensis, Senegal batis), 2 ind. en couple
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike), quelques ind.
  • Tchagra à tête noire (tchagra senegalus, black-crowned tchagra), plusieurs chanteurs
  • Choucador à ventre roux (lamprotornis pulcher, chestnut-bellied starling), 4 ind. en vol [entre Khant et Toddé]
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. capitalis, black-headed weaver)
  • Tisserin vitellin (ploceus vitellinus, vitelline masked weaver)
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea), dont un groupe de ~800+ ind.
  • Euplecte franciscain (euplectes franciscanus, northern red bishop), 1 mâle (encore) en plumage nuptial [Toddé]
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), couple [Toddé]
  • Bengali zébré (sporaeginthus subflavus, zebra waxbill), 2+ ind.
Entendu: 
Bihoreau gris (nycticorax nycticorax) [marigot de Khant], en fin de nuit / Grue couronnée noireCisticole roussâtre (cisticola galactotes ssp. amphilectus) / Choucador à longue queue (lamprotornis caudatus) /

AUTRES:

  • Mangouste ichneumon (herpestes ichneumon, egyptian mongoose), 1 ind. en fin de nuit (dans la lumière de ma lampe frontale) / 
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus patas, patas monkey), petite troupe de ~12 ind. / 
  • Phacochère commun (phacochoerus africanus, common warthog), 5 et 1 ind. + 14 ind. + 1 + 1 + 3+ ind. + 2 ind.
Entendu 1 galago du Sénégal (galago senegalensis, northern lesser galago, Senegal bushbaby), trois fois le même cri (à l'aube)
Quelques terriers visiblement occupés (écureuil terrestre du Sénégal, lièvre de Crawshay, mangouste ichneumon)

  • Scinque à flancs orangés (mabuya perrotetii, orange-flanked skink), 1 ind. en fuite [Toddé]
  • Néphile du Sénégal (nephila senegalensis, Senegal golden silk orb weaver), quelques adultes avec juvéniles / 
  • Petit monarque d'Afrique (danaus chrysippus, lesser wanderer) / 
  • Criquet pèlerin (schistocerca gregaria), beaucoup plus abondants qu'à l'habitude, dont nombreux ind. de phase grégaire (jaune) / 
  • Brachythemis leucosticte (brachythemis leucosticta, banded groundling), en nombre + odonates et sauteriaux sp. indéterminées
Petits poissons de sp. indéterminée [Toddé] 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues