" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

dimanche 17 février 2013

17, une pie-grièche méridionale de la race leucopygos

Lanius meridionalis ssp. leucopygos dans la plaine alluviale du fleuve Sénégal 
2013 02 17, 13h30 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Plaine alluviale du fleuve Sénégal -

APREM', 13h30-
Temps: très chaud en début d'après-midi: 39° à 14h en plein soleil !
  1. Pie-grièche méridionale (lanius meridionalis ssp. leucopygos, southern grey shrike), 1 ind. pourchassé par une pie-grièche à tête rousse
  2. Pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike), 1 ind. expulse une pie-grièche méridionale de 'son' territoire de chasse
A quelques mètres dans un acacia dégarni, une pie-grièche méridionale (lanius meridionalis) est violemment chahutée par une pie-grièche à tête rousse (lanius senator) qui la contraint à se faufiler entre les branches épineuses et à se réfugier au coeur de l'arbuste, près du tronc. Lorsque l'agresseur s'éloigne, la pie-grièche méridionale se laisse exceptionnellement approcher, sans doute assommée par l'attaque - et la canicule de l'heure ?... Il y a  dans cette situation quelque chose de cocasse quand on connaît le comportement habituellement farouche et dominant des pies-grièches méridionales, redoutablement territoriales et prédatrices du haut de la chaîne alimentaire ! Si la plupart des 11 races de pies-grièches méridionales (des îles Canaries à la Mongolie, du Languedoc français à la frange soudano-sahélienne de l'Afrique sub-saharienne) ont la réputation d'être très difficiles d'approche et d'observation, cet oiseau-là se laisse aborder sans paniquer: on dit des races déserticoles ou sahéliennes (dont la leucopygos et l'elegans) qu'elles sont les seules à être relativement familières !

A certains détails du plumage et de quelques traits fort discrets, on peut raisonnablement penser que cette meridionalis-ci n'est pas une saharienne elegans mais une sahélienne leucopygos, une erratique d'hiver au Sénégal et en Gambie venue de son aire résidentielle du Tombouctou malien, à l'ouest du fleuve Niger, au Darfour soudanais vers l'est. Une autre visiteuse d'hiver, de la race elegans, saharienne ou sud marocaine atteint aussi nos régions. Pas toujours aisé, sur le terrain, de différencier les deux races !

Voir aussi, en date du 11 mai 2013, sur Moroccanbirds / lanius elegans or dodsoni ?

Ci-dessous: dans la plaine alluviale du fleuve Sénégal, pie-grièche méridionale (subadulte ?) de la race leucopygos 
 2013 02 17 13h30 / © Photos par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues