" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 1 mai 2013

1, érosion côtière, de l'autre coté de l'Atlantique aussi !...

* Cayenne, Guyane française -

"là-bas fuir, je sens que les oiseaux sont ivres"
- Stéphane Mallarmé (1842-1898), cité depuis l'Ethiopie par mon frère Pascal (2013 05 4)

La mer, toujours plus déchaînée, sur les rivages sud-américains de l'Atlantique, aussi... Il n'y a pas que Saint-Louis, sa Langue de Barbarie ou le littoral sénégalais qui partent avec la furia des vagues ! De l'autre coté de l'océan, à Cayenne en Guyane française, malgré les bwa épais et les mangroves denses, la houle brune attaque les routes et leurs parkings, ainsi que les plages où viennent pondre en cette saison les tortues luth (dermochelys coriacea)...

Nota: à plus de 450 kilomètres au nord de l'embouchure de l'Amazone, le littoral guyanais reste sous l'influence du plus fameux des fleuves. Jusqu'à dix kilomètres au large, l'océan charrie des tonnes de sédiments en déplacement est-ouest, donnant à la houle des couleurs cacao, ocres ou violacées. De manière cyclique, aux épisodes de colonisation des côtes par la mangrove succèdent des années d'érosion violente. C'est le cas depuis le milieu des années 2000 sur les plages de Cayenne et de Rémire-Montjoly.

Frédéric au JT de FranceTV Guyane 1ère, 1er mai 2013:

Ci-dessous: 2013 05 1, l'Atlantique en furie à Cayenne, anse Châton près de la colline Montabo
/ Photo par Frédéric Bacuez


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues