" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 25 décembre 2012

25-26, les varans ont dû faire bombance...

Ci-dessus et dessous: 2012 12 26 & 25, jeune varan comme en hibernation... sous le toit de la maison
/ Photos par Frédéric Bacuez

* Bango. Lampsar d'eau douce -

Depuis le 25 décembre au matin, il y a du relâchement entre le toit de tôles et le plafond de sackettes: l'un des jeunes varans du Nil (varanus niloticus, Nile monitor) qui ont élu domicile sous cette grande case ronde, désertée par les Hommes avant qu'on ne l'occupe pour la saison ornithologique, dort si profondément contre le mur intérieur, vautré sur les tiges tressées de typhas, que ses pattes, une partie de la queue et même le ventre bombé pendent dans le vide (cf. photo ci-dessus)... Du divan où je travaille, au fil de la matinée je vois le reptile s'affaisser, les griffes offertes (cf. photo ci-dessous), prêt à chuter dans le salon maure ! Vers quatorze heures enfin l'animal se ressaisit, sans doute à cause de la tôle chauffée par le soleil au zénith. A la nuit, je me rends compte qu'un second varan roupille dans les mêmes conditions, entre mur et plafond, mais dans ma chambre... d'où il n'a pas bougé d'un ongle au matin du 26 décembre ! Nos étranges sauriens ont dû faire bombance, hier soir: pour la veillée de Noël en terre d'Islam, j'avais laissé aux lézards totémiques de Bango quelques restes pour les agapes animistes près du marigot... Ou alors ils entrent en hibernation !? A 26° de température moyenne, c'est le moins qu'ils puissent faire ! Les adultes sont heureusement trop lourds, trop gros pour escalader les parois de la maison et y entrer par les ouvertures dans la toiture: les géants dorment dans les tumulus de feuilles mortes des jardins ou sur une couche d'herbes du marigot (cf. photo en bas).

Ci-dessous: 2012 12 26 matin, 
un varan du Nil adulte recherche les premiers rayons de soleil au bord du Lampsar 'doux' 
/ Photo par Frédéric Bacuez



* Berge bangotine du Lampsar d'eau douce -
MATIN, 9h-9h45-

Vu:
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), 3 ind.
  • Aigrette des récifs (egretta gularis, western reef egret), 1 ind.
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 1 ind. survole le plan d'eau en quête de poissons [également ~15h]
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), 1 ind. ad. passe près du ponton [et 2 ind. passant à ~16h en direction du Lampsar partie saumâtre]
  • Busard des roseaux (circus aeruginosus, western marsh harrier), 2 ind. + 2 ind.
  • Faucon à cou roux (falco chicquera ssp. ruficollis, red-necked falcon), 1 ind.
  • Mouette à tête grise (larus cirrocephalus ssp. poiiocephalus, grey-headed gull), sternes sp. et guifettes sp., quelques ind.
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guinea, speckled pigeon), 2 ind. en vol passant
  • Gonolek de Barbarie (laniarius barbarus, yellow-crowned gonolek), 1 ind. entendu
  • Choucador à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling), 3 ind. en vol passant

2012 12 24 et 25-
Quelques dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) à la passée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues