" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

dimanche 23 septembre 2012

23, suivi satellitaire de la migration postnuptiale 2012: balbuzard anglais 09(98), la mort au seuil du Sahara


Ci-dessus: in memoriam... 09(98) au printemps 2012, de retour du Sénégal en Angleterre, vu par John Wright
/ Courtesy Wrightswanderings, tous droits réservés

* Djebel Bani, Maroc -

Après quatorze ans de vie sans embûches et malgré son expérience des périlleuses aventures migratoires entre l'Angleterre et le Sénégal, le balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) dit 09(98) est mort, probablement dans la nuit du 11 au 12 septembre 2012, au seuil du Sahara marocain. Sans doute tué et dévoré par un (hibou) grand-duc ascalaphe (du désert, bubo ascalaphus, pharaoh eagle owl).
Une belle chaine d'amitié humaine* a aussitôt été activée, du Rutland adoptif aux rives du Lampsar hivernal et via les réseaux ornithologiques du royaume chérifien, pour en savoir plus sur les circonstances de "l'accident" et pour tenter de récupérer le GPS du défunt. Très vite, deux équipes d'Agadir se mettent en branle et c'est finalement l'ancien pilote d'hélico devenu 'fermier du désert' Farid/Frédéric Lacroix qui, le premier, gravit les éperons escarpés du Djebel Bani, dans le Bas-Draa reculé, pour y recueillir dès le 16 septembre à flanc de falaise, sur un buisson, les restes déchiquetés de l'infortuné balbuzard*A. Le grand hibou, principal prédateur des nuits désertiques, nous avait tout de même laissé les bagues et le paquetage satellitaire de 09(98)... *2 A la suite de Farid, le documentariste Faouzi Lahoucine*1 rejoint avec sa dream team les lieux du crime et réalise un petit film fort instructif*B.

* Ornithondar salue ici Tim Mackrill, John Wright et le Rutland Osprey Project (Leicestershire, Angleterre); Faouzi Lahoucine et Farid Frédéric Lacroix (Agadir, Maroc); Mohamed Amezian (Tetouan, Maroc); Patrick Bergier (France/Maroc); Michel Aymerich (France/Maroc).
 
*Co-réalisateur de la célèbre série documentaire TV 'Amouddou' (cf. http://www.faouzivision.ma/amouddou/
*2 On se rappelera qu'à l'automne 2011 Ornithondar avait récupéré les restes et le matériel satellitaire d'un autre balbuzard, l'écossais Joe, disparu du coté de Rao, dans le bas-delta du fleuve Sénégal (voir la notule: http://ornithondar.blogspot.com/2011/12/13-ornithondar-retrouve-les-restes-de.html): la mort de Joe fut encore plus mystérieuse que celle de 09(98) ! Peut-être piqué par l'énorme nèpe d'un trou d'eau, l'oiseau affaibli aurait pu se faire ensuite attrapé par un des nombreux prédateurs de la nuit africaine (genette, mangouste, chacal ou chien errant...) !
 
 













Ci-contre: 09(98) et son GPS au-dessus du Rutland
/ Photo par John Wright, DR


Voir:
*A Farid: http://www.ospreys.org.uk/farids-trek-into-the-sahara/
*B Faouzi: http://www.ospreys.org.uk/the-sahara-in-video/

Egalement: http://moroccanbirds.blogspot.com/2012/09/help-satellite-tagged-Osprey-southern-Morocco.html
Ainsi que toute l'histoire du drame...:
http://www.ospreys.org.uk/sad-news-2/
http://www.ospreys.org.uk/the-search-for-09/
http://www.ospreys.org.uk/our-fears-are-confirmed/ /
Vie et mort de 09(98): http://www.ospreys.org.uk/category/satellite-tracking/osprey-09/

En rappel, sur Ornithondar:
http://ornithondar.blogspot.com/2011/09/19-0998-le-balbuzard-anglais-est-passe.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues