" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 19 janvier 2012

18-19, une pie-grièche à tête rousse dans le jardin


Ci-dessus: 2011 12 13, pie-grièche à tête rousse vers Rao peuhl / Photo par Rozenn Le Roux pour Ornithondar

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre. Keur Lampsar -

Le 18 janvier à 8h40 du matin, longuement observé une pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike), une femelle de taille modeste en train de se faire un brin de toilette sur un baobab du jardin, après peut-être un bain dans l'abreuvoir proche. Au seuil de quatre années bangotines, c'est la première fois que j'observe lanius senator à Keur Lampsar, parmi les bulbuls (pycnonotus barbatus) et les moineaux (passer domesticus) villageois. La pie-grièche à tête rousse est avec le traquet motteux (oenanthe oenanthe), le passereau insectivore de taille moyenne le plus fréquent dans la plaine alluviale, en hiver. Le redoutable chasseur a peut-être déniché à Keur Lampsar un réservoir de proies inestimées ! Le 19 janvier, je la revois à 13h45, postée cette fois sur les branches nues de l'autre baobab, entre jardin et berge herbeuse du marigot: un perchoir idéal pour surveiller le passage des insectes ailés. Ce midi, je remarque aussi quatre bulbuls et deux pouillots véloces (phylloscopus collybita, common chiffchaff) saisissant des moucherons à foison, dans un pommier de Sodome (arbre à soie du Sénégal, calotropis procera) et jusque sur les murs de la balustrade. Il n'y a évidemment pas de hasard, chez les oiseaux...

3 commentaires:

  1. j'ai vecu petit sur le bord de ce marigo dakar bango alors je vous souis et je regarde les oiseaux et le plaisir de retrouver mon enfance dans vos clichés merci
    c'est très precis

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour votre bienveillante compagnie, Frankie ! Même si ce marigot, à ce que je sais, n'est plus ce qu'il fut, du temps de votre enfance bangotine...

    RépondreSupprimer
  3. je ne rate aucune de vos parutions
    je retrouve des atmosphéres.
    j'étais passionnée des oiseaux car vraiment il y en avait de belles couleurs.
    avec une épingle tordue je faisais des pèches miraculeuses.
    alors je retrouve mon cher Saint Louis
    d'ailleurs je dois me mettre au mixage d'un travail d'écriture qui s'appelle le traversée du grand fleuve, et cela se passera avec le fleuve Sénégal
    je vous souhaite de belles observation
    j'écris justement en ce moment pour le printemps des poète sur le thème "enfances" voyez la synchronicité je vous cite " votre enfance bangotine" ce sera écrit quleque part vous serez à nous

    by bye Bangotin 2012 and happy new year

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues