" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

dimanche 1 janvier 2012

Pour 2012, les amis d'Ornithondar vous souhaitent le bonheur parmi les oiseaux


Ci-dessus: 2012 12 27 au marigot de Khant. Rozenn, Frédéric, Cheikh / Photo par Moïse Guiré pour Ornithondar

* Depuis le bas-delta du fleuve Sénégal... -

Les amis, animateurs et collaborateurs  d'Ornithondar - Rozenn Le Roux, Eddy Graëff, Cheikh Aïdara, Abdoulaye Sow, Moïse Guiré et moi-même- ont le plaisir de souhaiter aux lecteurs du seul blog ayant pour utopie "l'émergence" "durable" de la connaissance et de la sauvegarde de la biodiversité au Sénégal et en Afrique de l'Ouest francophone, une année 2012 riche de curiosité et de rencontres ornithologiques, d'attention à la vie sous toutes ses formes - ainsi que nous y invitent chaque jour nos chers hommes de Dieu, les politiques, les grands commis et tous ces gens très sérieux qui nous balisent l'avenir ...

Une pensée amicale à mes correspondants du Maroc, de France, d'Italie; et surtout de Grande-Bretagne, of course. Une attention particulière aux Anglais John et Paul, et à mon ami Tim; aux Gallois Janine et Emyr; et à l'Ecossais Roy Dennis, sans qui bien de nos engagements pour les oiseaux n'auraient peut-être jamais pris leur envol. Sans oublier mes lecteurs les plus miséricordieux, l'indéfectible aficionado d'Arles, Thibault; et mon frère Pascal, même de ses lointains les plus improbables, de Tanzanie, du Yémen, d'Ethiopie. Bien à vous tous.

Pour Ornithondar, Frédéric.

Ci-dessous: 2011 12 27 au marigot de Khant, Rozenn et Moïse "au rapport" dès leur sortie du marais... / Photo par Frédéric Bacuez

2 commentaires:

  1. Je te souhaite Frédéric et je vous souhaite belle équipe d'Ornithondar mille ans de plumes sans plombs comme disait notre nabot léon plus triste qu'un camée au cou de Joséphine plantée sur une pyramide; je vous remercie de sauver notre honneur d'ancien pour le bonheur de celui ou de celle qui sera là demain,fraternel avec l'animal pour l'être avec son prochain. Aparté...comme tu le dis si bien,Frédéric :-) hier, au-dessus de mon toît,hasard?! 12 oies en delta poussaient en choeur un cri en passant dans mon ciel, il était 17h08; merci à vous et bonne année 2012; thibault

    RépondreSupprimer
  2. les oies... 10h ce matin là, là j'avoue,c'est moi qui suis gavé..au rhum...bio sans foi ni loi

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues