" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 30 novembre 2011

Aparté: Paris, il n'y a pas de hasard...

* Paris. Le balbuzard café/The osprey café -


Ci-dessus: 2011 11 30, Paris by night, par pur hasard... mais il n'y a pas de hasard !... / Photo par Inno

2 commentaires:

  1. Bonsoir Frédéric,
    Alors tu es grand-père, voilà un beau cadeau de fin d'année; j'espérais bien te voir, sais-tu, et la maison était ouverte pour t'accueillir ou vous accueillir.

    Tes derniers articles sont superbes mais je voulais te parler "du hasard" - j'en deviendrais mystique :-)
    Quand tu étais à Paris deux grands oiseaux venant par le sud se sont présentés au dessus de mon jardin, l'un tenait dans son bec une bête qu'il lâcha, le deuxième oiseau reprit au vol la proie en partant vers le nord ouest tandis que l'autre s'en retournait vers le sud est, je suis persuadé que c'étaient des balbuzards, ma compagne était là pour voir. Mais la beauté du hasard c'est que je fus témoin de cette merveille !

    Passe de bonnes et belles fêtes sénégauloises
    Amitiés
    Thibault

    RépondreSupprimer
  2. Et si ta compagne a vu, ma foi !!!
    De belles fêtes de fin d'année à vous. Merci pour toutes ces attentions qui me vont droit au coeur.
    A très bientôt, enfin...
    Amitiés. Frédéric

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues