" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 27 septembre 2011

27, les enfants, de grands destructeurs devant l'Eternel...


Ci-dessus: 2011 09 27 soir, digue bangotine: en attendant la rentrée scolaire, les garçons écument le marais...
/ Photo par Rozenn Le Roux pour Ornithondar

* Entre Lampsar et fleuve Sénégal. Digue bangotine -

SOIR-
A quelques dizaines de mètres de l'étang où nous avons relâché une péloméduse (cf. notule précédente: http://ornithondar.blogspot.com/2011/09/27-une-pelomeduse-roussatre-remise-en.html), Rozenn Le Roux et moi tombons sur un groupe de jeunes garçons qui surgit des mangroves 'blanches' sous les eaux, coté ouest de la piste-digue. Enduits de vase grise et tout heureux de s'exhiber ainsi devant nous, les adolescents nous disent qu'ils pêchent: avec leurs sacs de riz, ils s'allongent dans l'eau boueuse et raclent les fonds de leurs bras ouverts comme des épuisettes en quête de  poissons-chats. Ces jeunes bangotins s'amusent beaucoup et la présence de deux toubabs - et d'un appareil photo- ne fait que renforcer leur excitation juvénile. Heureusement, les garnements ne nous avaient pas vu avec notre tortue aquatique...

Ci-contre: "les Bidochon" du marais bangotin...
/ Photo par Rozenn Le Roux pour Ornithondar

Nota:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues